Posséder ou Déposséder – Chapitre 184

La Capitale Tenkasi. Il s’agissait d’une ville connue de tous les habitants du Royaume Houdon. Elle constituait le cœur du Royaume Houdon, ainsi que le centre de commandement permettant aux informations d’atteindre les plus petites villes et villages par l’intermédiaire de 20 autres villes.

Actuellement, une large conférence était tenue au quartier général de la Guilde des Aventuriers. Où se trouvait donc ce quartier général appartenant à la Guilde des Aventuriers, une guilde possédant plusieurs milliers de branches disséminées sur le Continent Rem ? Personne ne pouvait répondre à cette question. Se trouvait-il dans la capitale Tenkasi ? Même si personne ne le savait exactement, tout le monde le supposait.

Le pays dans lequel a vécu le [Grand Sage], le Royaume Houdon. L’endroit était habituellement assez paisible, et la Guilde des Aventuriers n’y prêtait pas grande attention, mais aujourd’hui était différent. Aujourd’hui, le quartier général de la Guilde des Aventuriers abritait au 2ème étage tous les chefs de toutes les guildes d’aventuriers de chaque ville. Une fois tous les quatre ans, toutes les branches de la Guilde des Aventuriers du Continent Rem tenaient une conférence et se réunissaient dans la capitale du Royaume Houdon, Tenkasi, afin de discuter des futures politiques et opération à mener.

Il s’agissait d’une réunion rassemblant tous les chefs de branche de la Guilde des Aventuriers. Et aujourd’hui se tenait une telle réunion.

Dans la salle de conférence, une femme servant de modératrice transmettait les informations récoltées partout sur le Continent Rem par la Guilde des Aventuriers. Cette modératrice était assurément une femme, mais les caractéristiques de son corps ainsi que ses cheveux rouges indiquaient qu’elle était aussi une naine.

« [Épée Explosive] Siam de Blood est promu au rang C. Ensuite, je vais énoncer les promotions au rang B. »

La modératrice naine termina de lire les promotions au rang C, et passa à celles de rang B.

« Yu Sato est promu rang B. Ensuite… »

« Eh, un instant. Y-a-t-il une erreur ? Si je me souviens bien, il n’était pas sur la liste des promus au rang C lors de notre précédente réunion. »

L’une des maitresses de guilde de la ville forteresse, Molly, prit la parole.

« Oui, veuillez patienter… D’après nos rapports, Yu Sato a en effet été promu au rang B, et ce en moins d’un an après s’être enregistré en tant qu’aventurier. Voilà pourquoi il n’était pas sur la liste des promus au rang C lors de notre précédente réunion. »

Suite à la réponse de la modératrice, de nombreuses voix éruptèrent dans la pièce.

« Promu au rang B en moins d’un an ? Sa vitesse de progression est comparable à celle du [Chevalier Spirituel] Golive, est-il demi-humain ou demi-dragon ? »

« Attendez… d’après ce que je sais, ce Sato n’a que 12 ou 14 ans, et il est humain n’est-ce pas ? »

« Haha, un tel gamin est devenu un aventurier de rang B en moins d’un an ? Quel genre de personne est-il, Mofisu ? » Le regard de chaque maitre de guilde était maintenant centré sur Mofisu. Celui-ci se contenta de caresser son crâne dégarni comme s’il n’avait rien entendu.

« Hey, tu fais semblant de ne pas nous entendre ? »

« Qu’y a-t-il Gizzy ? Existe-t-il un âge limite pour être promu au rang B ? »

« Non ! Nous nous demandons simplement si ce Yu Sato n’a pas simplement été promu par un maitre de guilde lui offrant un traitement préférentiel et manipulant les points. »

Le maitre de guilde de la ville de Samantha haussa la voix en frappant la table. Voyant la situation dégénérer, la modératrice commença à jeter de rapides coups d’yeux inquiets à l’homme assis à côté d’elle.

« Ce n’est pas ça. »

Un homme resté silencieux jusqu’à présent prit la parole, souriant à la modératrice.

« Carl, pourquoi donc ? »

Le nom de cet homme était Carlheinz Angmuller, et il était le maitre de la guilde des aventuriers de la capitale Tenkasi. Il menait une guilde des aventuriers abritant plusieurs milliers d’aventuriers.

« Aucune injustice ou traitement préférentiel n’a été accordé à Yu Sato. Il a vaincu seul un [Dragon Noir] mort-vivant, exploit confirmé par le quartier général suite à une enquête. Ses compétences sont largement suffisantes pour un aventurier de rang B. »

En entendant les mots de Carlheinz, le maitre de guilde de la ville forteresse, Gizzy, et le maitre de guilde de la ville de Samantha ne purent qu’afficher un sourire de façade.

« Hahaha, tant mieux. Il est certain que personne ici ne sait qu’il a attiré l’attention de la Guilde des Alchimistes, et qu’il dérange leurs affaires. Nous voulions simplement clarifier les choses, rien de plus. Nous avons tous le droit de savoir les véritables informations concernant Sato. »

Le maitre de guilde de la ville de Samantha se dirigeait petit à petit vers un sujet problématique.

« Avez-vous dévoilé cette information ? »

La voix de Carlheinz était toujours la même, mais son regard était tout à coup devenu acéré.

« Bien sûr que non. La Guilde des Alchimistes monopolise les ventes de potions alors les prix ne baissent pas, empêchant les citoyens de s’en procurer lorsqu’ils sont blessés par des monstres. De nombreux enfants ont été victimes, et est-ce que cela leur importe ? »

« La Guilde des Marchands est obsédée par l’argent, mais la Guilde des Alchimistes n’est pas bien différentes. Heureusement, ce n’est pas notre cas. »

Le maitre de guilde de la ville forteresse et la maitre de guilde de la ville de Samantha étaient maintenant redevenus calmes. Peu importe la situation, la Guilde des Aventuriers devait toujours rester neutre. Que l’adversaire soit un large pays ou non, ce n’était que grâce aux efforts de leurs prédécesseurs que la guilde avait pu rester neutre et comptait le rester.

« Je suis soulagé de savoir que la Guilde des Aventuriers restera toujours neutre et juste. Mofisu, tu es du même avis n’est-ce pas ? »

Mofisu ne répondit pas, mais acquiesça en réponse à la question de Carlheinz.

« Mofisu, j’aimerai te poser une question. Peux-tu jurer devant Dieu de dire la vérité ? »

« Je jure de toujours rester neutre et juste, en tant que maitre de guilde. »

Après ça, Carlheinz fixa Mofisu du regard, mais la modératrice décida de reprendre le cours de la conférence.

« Bien, voici maintenant les promus au rang A : [Mur de Pierre] Hugo Hirschberger, [Cent Bêtes Démoniaques] Wurlich, [Labyrinthe Perdu] Dering. »

Les noms des aventuriers énoncés uns par uns par la modératrice convainquirent toutes les personnes présentes.

« Toutes ces personnes seront promues au rang A. Malheureusement, personne ne remplit les conditions pour être promu au rang S. De plus, nous avons un problème concernant la disparition des [Esprits] du Royaume Houdon. L’enquête est en cours, mais la cause de leur disparition est encore inconnue. D’après une rumeur, les esprits quittent le pays en raison des mages spirituels les y forçant, mais ceux-ci ont démenti toute relation avec l’incident. »

« Cela ne nous concerne pas, mais les paysans risquent de perdre de nombreuses cultures en l’absence d’esprits. »

« Lorsqu’il ne pourront plus payer leurs taxes, ils seront probablement réduits en esclavage. »

« Concernant la disparition des esprits, une rumeur circule selon laquelle la plupart des dégâts sont centrés autour de la ville de Comer. Qu’en penses-tu Mofisu ? »

« Comme tu viens de le préciser, ce n’est qu’une rumeur. Je ne peux rien dire, étant donné qu’il n’existe aucun moyen de le vérifier, n’est-ce pas ? »

« Tout à fait. D’ailleurs, portes-tu une perruque Mofisu ? »

Le maitre de guilde de la ville de Wood, assis à côté de Mofisu, essaya de tirer les cheveux de celui-ci pour finalement découvrir qu’ils étaient véritables. L’ancien Mofisu aurait explosé de rage face à un tel geste, mais le Mofisu actuel accepta avec le sourire.

« Une perruque ? Non, mes cheveux poussent depuis longtemps. Es-tu inquiet pour les tiens ? »

Partout dans la pièce, de nombreux regards envieux se tournèrent vers Mofisu.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *