Posséder ou Déposséder – Chapitre 2

Depuis l’instant où j’étais arrivé dans ce monde, un mois s’était écoulé. Grand-mère Stella avait vraiment été gentille avec moi. Elle m’apprenait l’écriture de ce monde, le sens commun, et même la monnaie.

Grand-mère Stella ne m’avait pas cru quand je lui avais dit que je venais d’un autre monde, et pourtant, elle avait quand même décidé de m’enseigner tout ça.

L’argent qu’ils utilisaient était tel quel : pièce lunaire, pièce lunaire de cuivre, demi pièce lunaire d’argent, pièce lunaire d’argent, pièce lunaire d’or, pièce lunaire d’or blanc.

100 pièces lunaires = 1 pièce lunaire de cuivre

1 demi pièce lunaires d’argent = 1000 pièces lunaires (10 pièces lunaires de cuivre)

1 pièce lunaire d’argent = 10 000 pièces lunaires (10 demi pièces lunaires d’argent)

1 pièce lunaire d’or = 100 000 pièces lunaires (10 pièces lunaires d’argent)

1 pièce lunaire d’or blanc = 1 000 000 pièces lunaires (10 pièces lunaires d’or)

Le concept et taux de change de la monnaie, je l’avais appris rapidement, toutefois pour apprendre les caractères de ce monde, un mois n’était pas assez, mais je m’améliorais petit à petit avec le temps.

De plus, vivre dans ce monde n’était pas facile.

Il existait des monstres appelés Démons. Heureusement, il n’y avait pas de démons puissants dans les environs.

Après ça, j’avais aussi appris que dans ce monde, les gens pouvaient s’enregistrer auprès d’une organisation appelée la Guilde. Et la Carte de Guilde pouvait être utilisé comme une carte d’identité.

La Guilde des Aventuriers, la Chambre de Commerce, la Guilde des Forgerons, il existait tout un tas de guildes pour à peu près tout. Le village de Resser était un petit village. A cause de ça, chaque résident était inscrit à la guilde des Aventuriers.

 

Aujourd’hui, j’allais à la guilde des aventuriers. Il y avait une quête demandant de collecter des herbes que je venais de compléter.  Je devais aller là-bas pour rendre mon rapport et recevoir la récompense.

La maison de Grand-mère était un peu à l’écart du village. Cela prenait environ 20 minutes pour y aller. J’arrivai au bâtiment de guilde ressemblant à une taverne miteuse.

Aussitôt que j’entrai, les troubles m’attendaient déjà.

« Hey, c’est quoi cette odeur ? Est-ce que vous sentez un gobelin aux cheveux noirs ? » Après avoir dit ça, l’homme se mit à rire. Il faisait partie des 5 aventuriers protégeant le village. Même s’il était chauve, il était aussi très fort. Inconsciemment, mes yeux furent attirés par son crâne luisant.

« Tu regardes quoi là ? »

Une seconde plus tard, je pouvais sentir qu’il venait de me donner un coup de poing dans le ventre. Cela me projeta plusieurs mètres derrière moi. Il ne se retenait même pas en martyrisant un gosse de 12 ans. Bien sûr, je voulais me venger, mais la différence de force entre nous deux était bien trop importante.

 

Fenêtre de Statut
Nom :Hage PotchoRace :Humain
Job :GuerrierNiveau :10
PV :96PM :16
Force :46Agilité :12
Vitalité :51Intelligence :7
Magie :8Chance :6

 

Compétences Passives :

Maîtrise de l’Epée :Niveau 1
Force Physique Augmentée :Niveau 1

 

Compétences Actives :

Coup d’Epée :Niveau 1
Renforcement Corporel :Niveau 1

 

Compétences Spéciales :

Aucune

Ouais, ce serait complètement déraisonnable. Tout le monde était joyeux en me voyant souffrir. Le gros Ojisan derrière le comptoir commençait même à boire du vin. Je m’approchai du gros Ojisan que je le veuille ou non. La guilde ici n’avait même pas assez d’argent pour se payer une réceptionniste.

« La quête de collecte d’herbe a été complétée. »

Cette quête était la plus facile disponible, et était même répétable après quelques jours. La récompense était de 900 pièces lunaires, ou 9 pièces lunaires de bronze.

*Cling*

Le gros Ojisan me donna la récompense …. Mais il n’y avait que 3 pièces lunaires de bronze. Comme d’habitude.

« Quoi ? Un problème ? Tu devrais être reconnaissant d’être au moins payé. Où est-ce que Stella a bien pu dénicher ce genre de gamin inutile. »

Au moment où Grand-mère Stella fut mentionnée, mon sang se mit à bouillir. Mais je décidai de garder mon calme et de sortir du bâtiment. Si je restais plus longtemps, cela risquerait de me causer encore plus d’ennuis. Je partis donc en rangeant l’argent dans ma poche.

 

Le village était vraiment petit. Il n’y avait même pas de boutiques à part un simple magasin d’outils. J’avais déjà essayé d’y acheter un couteau, mais m’était aussitôt fait rejeter, le marchand refusant de me vendre quoi que ce soit. La raison étant ma carte de guilde. Mes yeux pouvaient voir le statut des personnes, mais cela marchait aussi sur les objets. Et quand je me concentrais sur la carte de guilde …

[Carte de Guilde : Fausse]

Je voulais vraiment tuer ce gros Ojisan. Ainsi, aucune boutique n’allait m’accepter si ma carte de guilde ne pouvait pas prouver mon identité. Je n’avais donc pas d’autre choix que de rentrer. Grand-mère était en train de préparer le diner au moment de mon retour.

« Yu, bienvenue. Le diner est bientôt prêt. »

Grand-mère Stella n’acceptait pas de recevoir la récompense de la quête quand j’essayais de la lui donner. Selon elle, il s’agissait de l’argent que j’avais gagné à la sueur de mon front, et que je devais m’acheter ce que je voulais avec. A cause de moi, Grand-mère Stella recevait aussi un mauvais traitement de la part des villageois. Un jour, je lui rendrai la pareille, c’est sûr.

Tout d’abord, mon but était de devenir plus fort. Cela signifiait augmenter mon niveau. Le niveau était très important dans les jeux vidéo. Pour l’augmenter, il fallait juste vaincre des monstres et grâce à ça, gagner de l’expérience. Toutefois, dans mon état actuel, je ne faisais même pas le poids contre un simple gobelin.

Le marchand d’outils ne voulait même pas me vendre d’arme (couteau). Sans ça, je n’avais aucune chance de vaincre un monstre. Après avoir mangé le ragout avec du pain, je me couchai, réfléchissant à mes futurs plans.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *