Posséder ou Déposséder – Chapitre 75

Dans une cabane remplie d’espions de l’Eglise Sacrée, un monstre était présent. Un homme se tenait derrière lui, tandis qu’un autre était soulevé du sol par la queue du monstre enroulée autour de son cou.

Le monstre était une Chimère, un monstre de rang 4 avec le corps d’une chèvre, la queue d’un serpent et une tête de lion.

L’homme se tenant à ses côtés possédait le job spécialisé [Dresseur de Bêtes].

« Sais-tu que tu viens juste d’échouer dans ta mission ? »

S’exclama l’homme, s’adressant au chef des espions étranglé par la Chimère.

« Une erreur de plus, et tu seras instantanément ‘relevé de tes fonctions’. Maintenant, tu vas me dire ce que tu as appris ? »

L’homme donna un signal à la Chimère, afin que celle-ci le relâche. Le chef des espions tomba au sol, et se mît à respirer bruyamment, essayant de retrouver son souffle.

« Haaa, haaaa, je n’arrête pas de vous le répéter ! Les capacités de Yu Sato ne peuvent pas être vues par l’Analyse. Il a une [Perception] de longue portée nous empêchant de l’approcher, et Joseph est tout le temps en train de le protéger. »

A l’instant d’après, l’homme frappa le chef des espions dans la tête.

« Et alors, c’est tout ce que tu peux faire ? Si ce n’est que ça, même un aveugle peut s’en rendre compte. Tu as quelque chose à rajouter ? »

Lorsqu’il dit cela, une Panthère Forestière s’avança, grognant et prête à bondit sur l’homme.

« Attendez ! Une elfe noire ! »

« Une elfe noire ? »

« Récemment, Yu Sato a acheté une elfe noire au marchand d’esclaves. Son nom est Marifa, et Yu Sato l’a entièrement guérie. Son statut est peut être inférieur à celui de ses compagnons, mais elle peut dresser plus d’une dizaine de Loups Noirs pour garder sa maison. C’est ce qui nous complique la tâche de collecte d’informations. En plus de Joseph, Mussu aussi le protège dans l’ombre. »

« Tu te dis être un membre de l’Eglise Sacrée et tu ne peux même pas pénétrer dans une maison gardée par de simples Loups Noirs, des monstres de rang 2 ? »

L’homme regarda dans les yeux le chef des espions, en caressant la tête de la Panthère Forestière.

« Bien sûr, je peux m’en occuper, mais il y a un autre garde. »

« Un garde ? Allons, un espion tel que toi, avec la compétence [Assassinat], tu ne peux même pas l’éliminer ? »

« Ce n’est pas un garde normal. C’est un gobelin, et il est tout sauf normal. C’est une variante de gobelin de nécessitant même pas de repos. Je ne l’ai encore jamais vu dormir. Certains de mes camarades sont même … »

Le chef des espions fit une expression amère, se souvenant de ses compagnons.

« Comment puis-je prolonger cette mission plus longtemps ? Je vais te donner un conseil. Dans une semaine, les aventuriers de haut niveau de la ville de Comer iront à la capitale. Le Comte Mussu  va lui aussi y aller, accompagné de Joseph. Tu sais ce que tu as à faire ? Utilise tous les moyens possibles pour éliminer Yu Sato. La sécurité de la ville de Comer sera affaiblie, alors profite de cette opportunité. »

« Oui monsieur, je ferais de mon mieux. »

Après ça, la Panthère Forestière sauta sur le côté et mordit la cou d’un autre espion. Une fontaine de sang jaillit de la blessure, peignant le sol de la cabane en rouge.

L’homme contrôlant la bête s’appelait Qi De. Il avait été déchu de son titre de Chevalier Saint de l’Eglise Sacrée. Un tel niveau de cruauté n’était pas un problème pour lui. S’il le devait, ce ne serait pas grand-chose pour lui d’exterminer l’ensemble de la ville de Comer, ainsi que ses 100 000 résidents. Il n’avait même plus besoin de dormir, excité à l’idée d’un tel acte.

« Dans une semaine … »

 

Le jour suivant, Yu fut à nouveau appelé par Mofisu. Cette fois-ci, cela concernait une quête. Yu et son groupe se dirigèrent vers la porte est de la ville de Comer, afin de rejoindre le reste du groupe d’élimination.

Le groupe était constitué de Siam et ses 2 laquais du clan Météore Pourpre, Moran, Ann et Memetto de Fleur Kimutsuki, Lalit, Eckart, et enfin Yu et son groupe.

Après que Joseph ait vu que tout le monde était présent, il hocha la tête et commença à parler.

« Ecoutez ! Cette fois-ci, nous nous dirigeons vers une forêt à 10 kilomètres à l’est de Comer, afin d’y mener une enquête. »

« Ne s’agit-il pas de la Forêt de Marma ? Les monstres là-bas ne sont que de rang 1 ou 2. Pourquoi sommes-nous autant à y aller ? » S’exclama Moran en se posant des questions sur la raison de sa présence.

« Oui, notre destination est la Forêt de Marma. »

« Je n’irais pas. Tu me prends pour un idiot ? Même s’il s’agissait d’un labyrinthe de rang D, je n’irais pas. Mon groupe a déjà complété les donjons du Jardin de Barurotte et du Donjon de Golgo facilement. Il n’ s’agit pour nous que d’une perte de temps de compléter une quête de bas niveau. Je pense que le reste du clan Fleur Kimutsuki est d’accord avec moi. »

Moran n’était pas une aventurière normale. Même si elle était une femme, elle s’était rendue dans de nombreux donjons, et bien plus souvent que tous les aventuriers mâles du même rang. Bien sûr, il était tout à fait normal qu’elle accepte une telle quête de bas niveau.

« Attends, nous, du clan Météore Pourpre, nous voulons la même exemption. Mon niveau est déjà de 32 ; c’est assez pour être promu rang C. Joseph, tu devrais le savoir. » Siam aussi n’avait pas l’air de vouloir faire la quête.

« Vous n’êtes vraiment pas fins. Vous pensez qu’il s’agit d’une quête si facile ? Récemment, un Slime Jaune de rang 4 a été repéré dans la Forêt de Marma, censée contenir des monstres de rang 1 ou 2. Vous savez ce que cela veut dire ? »

Suite à l’explication de Joseph, seul Lalit comprit ce qu’il sous-entendait.

« Joseph-san, est-ce possible ? Un nouveau donjon est apparu ? »

La phrase de Lalit fit taire instantanément Moran et Siam.

« Cela n’a pas été confirmé, mais la probabilité est forte. Il s’agit peut-être d’un donjon de rang C ou supérieur. Comme vous le savez, plus le donjon est profond, plus ses monstres sont de haut rang. Si ce Slime Jaune est un monstre errant aux premiers niveaux du donjon, je vous laisse imaginer le reste. »

« Très bien. Dans ce cas, j’accepte. Toutefois, je me demandais : pourquoi sont-ils là ? » S’exclama Moran, en pointant du doigt Yu et son groupe.

Yu n’avait pas l’air intéressé, et caressait Suke et Coro sans même regarder Moran. Nina pendant ce temps jouait avec les cheveux de Yu. Lena faisait juste sa timide, et Marifa regardait Moran avec hostilité.

« Qu’est-ce que ça veut dire ? » (Marifa)

« Et bien, si on compare nos niveaux et jobs, vous et nous, nous sommes différents. En particulier les équipements de votre groupe, qui n’est constitué que de vêtements en cuir de débutants. Tu portes même des habits de servante. »

Marifa se plaça devant Moran.

« Quoi ? Tu as quelque chose à dire ? » (Moran)

« Tu sais, ce n’est pas la meilleure chose à faire de révéler tes jobs et ton niveau à tout le monde, et il est possible de les falsifier en mentant. Cet équipement, tu n’as pas à t’inquiéter, il a été donné par mon maître. Toutes les pièces d’équipement sont enchantées. »

Le visage de Siam devint rouge en entendant cela.

« Tu ne devrais pas te vanter autant. En plus, ce chien et ce gobelin t’appartiennent ? Cela veut probablement dire que ta classe est [Dresseuse] ou [D
resseuse de Bêtes], et que tu possèdes déjà un certain niveau d’expérience. Toutefois, enchanter tout un ensemble de vêtements de débutant est complètement stupide. Je me demande qui est l’alchimiste idiot qui a fait ça. »

Moran examina l’équipement de Marifa, et réalisa que ce qu’elle venait de dire était vrai.

C’est vrai, tous ses équipements sont enchantés (Moran)

« Moran, pourquoi te comportes-tu toujours comme ça ? »

App arriva par derrière et poussa la tête de Moran pour qu’elle s’excuse devant Marifa.

« Je suis désolé. Elle est toujours insensible et têtue. Ne prenez pas au sérieux ses paroles. En vérité, rien qu’un seul [Enchantement] nécessite au moins 10 pièces d’or et une Pierre Magique Parfaite, alors c’est incroyable d’avoir un ensemble d’équipements de débutant entièrement enchanté. »

Yu se fichait en vérité de ce que venait de dire Moran. Il jouait toujours avec Suke et Coro. Apparemment, le gobelin mentionné était Kuro, se tenant derrière Yu et regardant les membres du clan Fleur Kimutsuki.

Eckart quand à lui se tenait juste là, l’air endormi et n’arrêtant pas de bâiller.

« Haha, on dirait que vous commencez déjà à faire connaissance. »

Même s’ils ne s’étaient même pas présentés au début, Joseph s’en fichait.

« Moran, tu sais, j’ai encore sommeil, alors tais-toi un peu. » Il s’agissait de Memetto, qui était silencieuse depuis le début.

« App ne me supporte pas, et maintenant toi, Memetto ? »

« Moran, tu ne t’en es pas rendu compte ? Depuis le départ, un désir de meurtre est dirigé vers nous. »

« S’agit-il du gobelin noir et de cette elfe noire ? »

« Non, ce n’est pas la leur qui me fait peur. Lorsque tu as insulté l’alchimiste, une soif de sang a commencé à émaner de la fille silencieuse avec le bâton. Mais plus important, la soif de sang de la fille à grosse poitrine était comme si elle n’hésiterait pas une seule seconde à nous tuer. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *