Running Away From The Hero! – Chapitre 6

Le temps passa.

C’est vrai aussi bien pour un dragon qui vit presque une éternité que pour un insecte qui vit juste un seul jour.

Ce temps passa aussi à Yugrasia.

« Hah … je sais rien d’autre, mais … votre endurance est vraiment quelque chose de respectable »

Professeur Arhan, qui regardait actuellement le Conseil des Étudiants descendre au 2e étage, soupirait.

« Non, je suppose que c’était juste attendu du Conseil des Étudiants »

La température de printemps qui était présent au début de l’école a disparu. L’été a commencé et les vacances ont aussi commencé.

Eh bien, les vacances ont commencé … mais seulement de nom.

Professeur Nicerwin, qui se voit même lui-même comme l’incarnation d’un démon, a dit aux enfants de venir à l’école même en vacances. Les étudiants se sont scandalisés et ont envoyé des lettres de plainte à leurs familles.

Mais comme leurs familles ont déjà été lavé le cerveau par Naruan, leurs efforts étaient inutiles.

Les parents ont tous envoyé à Naruan des lettres lui souhaitant bonne chance, et dit à leurs enfants d’étudier dur. Non seulement les enfants furent choqués par le fait qu’ils doivent aller à l’école en été, ils ont aussi été choqué par le fait que leurs parents les ont trahis.

« Impossible ! »

« C’est un mensonge ! »

« Partons ! »

Bien sûr, les étudiants étaient tous scandalisés ! Ils ont tous marché vers le portail d’entré afin de sortir, mais ils ont tous été accueilli par une seule fille à cet endroit.

« Où allez-vous les gars ? »

Après avoir le sourire innocent de la petite fille, les étudiants ont tous été forcé de revenir à l’école.

Le jour où les étudiants ont tous décidé de se soulever, ils ont été informé de la fille qui a tout renvoyé au néant.

Non, peut-être c’est plus précis de dire qu’ils l’ont expérimentés !

Le discours de Nerkia a fait sentir à tout le monde quelque chose de chaud grimper dans leurs poitrines, et c’était ce qui a fait bouger les premières et deuxièmes années.

« Aidons le président ! »

Une fois que quelqu’un dans la classe dit cela, tout le monde dans la classe a bougé pour trouver Nerkia. A la fin, ils ont réussi à voir “ça”.

« Cough … F, fuyez ! »

Ils ont vu une scène qui a même écoeuré les professeurs. Ils ont vu le président du conseil essayer de les atteindre avec des yeux morts.

« Heehee, il y en a plus ! C’est l’heure de la fête ? »

Ils ont même vu une fille argentée au milieu du champ de bataille leur sourire !

La suite était simple. Ceux qui ont couru en disant « Comment oses-tu ! » Et « C’est une bête sans son maître ! Abattez la ! » était le corps 421 et ainsi de suite.

A ce point, il semble que les étudiants vont juste étudier pendant les vacances d’été. Mais il y a encore ceux qui combattent cette oppression !

C’était le conseil des étudiants ! Avec un petit groupe de personne de l’Armée de Libération des Étudiants ! Ces personnes avançaient avec la devise « Les Étudiants existent pour s’amuser ! »

Et dans ce groupe, un étudiant proposa une idée.

« Nous devons juste pas aller à l’école non ? »

C’était le génie qui est venu avec l’idée d’arrêter l’école ! Grâce à cette idée, les étudiants furent capable de passer le reste de leur temps dans les dortoires. C’est, il ont été capable de rester jusqu’au dîner.

« Mm… »

« Quoi ? »

« … P, pourquoi es-tu ici ? »

« Kyaaa ! Pervers ! Qu’est-ce qu’un garçon fait dans une chambre de fille ?! »

Plusieurs personnes se sont réveillés sur le sol dur et froid. Quand quelques étudiants ont crié de surprise, tout le monde s’est lentement réveillé.

« Q, quoi ? Je, je dormais dans ma chambre à l’instant ? »

« Eh ? Moi aussi … attendez, c’est l’école ? »

« De, de quoi tu parles ?! L’école ?! Nous sommes à l’école ! »

Une lumière brillante éclaira le groupe.

-Salutation … et bienvenue.

La lumière était quelque chose sortant d’un orbe d’enregistrement ! De cette lumière, un homme masqué avec une voix familière apparue.

-Vous êtes les étudiants qui ont décidé de ne pas venir à l’école. Eh bien, c’était à prévoir.

« … Ce n’est pas Nicerwin ? »

« Ouais, mais plus important, on a été kidnappé ? »

« On a été kidnappé à dans l’école … »

-Ceux qui n’apprécient pas d’aller à l’école ne mérite pas d’y aller ! Vous n’avez pas apprécié d’aller à l’école, mais plus maintenant. Commençons le jeu.

« C’est quoi ce bordel ? »

« … N’apprécient pas d’aller à l’école ? »

« Juste qui nous a rendu comme ça ?! Qui penses-tu nous a fait haïr l’école ?! »

-C’est un jeu d’évasion. Amis, vous allez maintenant perdre le privilège d’aller à l’école pendant les vacances. Vous avez seulement un seul moyen de regagner ce privilège. Essayer de sortir de l’école.

« … Bordel ? »

« … Ne peux pas aller à l’école ? »

« … Ne pas aller à l’école ? »

« … N’est-ce pas juste nous qui ne pouvons pas sortir ? »

A ce moment, le nuage de confusion a instantanément été dissipé. Et.

-C’est quoi ce bordel ?!

Quand leurs cerveaux ont recommencé à travailler, ils ont tous pensé simultanément à la même chose !

« Courez ! »

Bang !

Ils ont essayé de sor…

« Où pensez-vous aller ? »

« … Sérieusement, êtes-vous des fées de l’école ou quelque chose ? Vous ne dormez pas ? Vous vivez dans l’école ou quoi ?! »

Nerkia cria cela fort alors qu’il rencontrait le professeur Maroon derrière la porte. Quand il y a fait, le professeur Maroon répondit avec un visage ennuyé.

« Puisque je vis dans les dortoirs aussi, je suppose que tu peux dire que je vis dans l’école. Mais au fait … savez-vous quelque chose ? »

« Savoir quoi ? »

« Normalement, les étudiants sont plus nombreux que les professeurs, mais … cette fois, c’est l’opposé »

« Eh ? »

Le Conseil des Étudiants ont fait un rapide calcul alors qu’ils traitaient cette nouvelle information.

Normalement = 100 + Professeurs vs des centaines d’étudiants.

Maintenant = 100 + Professeurs vs 30 étudiants.

« … Nous sommes fichus ? »

« Amusez vous à l’école »

« Non ! Pas comme ça ! »

Le Conseil des Étudiants chargea couragement ! Mais !

« Ha ?! »

Nerkia se réveilla et lâcha un soupir.

« Ah, donc c’était un rêve »

Le moment où il relâcha sa garde.

Pi !

-Salutation … et bienvenue.

« N, non ! »

-Vous êtes les étudiants qui ont décidé de ne pas venir à l’école. Eh bien, c’était à prévoir. Ceux qui n’apprécient pas d’aller à l’école ne mérite pas d’y aller ! Vous n’avez pas apprécié d’aller à l’école, mais plus maintenant. Commençons le jeu.

« Noooooonnnnnnnnn ! »

Le cri de désespoir de Nerkia sonna à travers le campus entier.

« Ha …… il semble que j’ai fait le bon choix »

Aris lâcha un soupir alors qu’elle écoutait les cris derrière elle.

« Si j’étais avec eux … c’est effrayant de même y penser »

Le genre n’a pas d’importance, qu’importe ce que tu ais, on vit à l’école. Au moins ils laissent les étudiants manger et utiliser les douches ? Mais tout est restreint aussi. La liberté n’existe plus pour eux.

-Tu as pris la bonne décision.

[Oui, je veux dire, à la fin des vacances, nous devrons participer à la compétition inter-école de toute façon. Ça signifie que nous serons inévitablement hors de l’école à ce moment]

Un mois après la fin des vacances, l’empire célèbre le jour de sa création. Les 4 écoles se rassemblent alors et accueillent une pléthore de compétition.

Mais c’est impossible d’accueillir quelque chose comme ça en juste un mois ! En plus, puisque cet évènement est crucial pour toutes les écoles, beaucoup d’étudiants et enseignants doivent rester à l’école pour travailler sur la compétition.

Et Aris était l’aîné dans la famille Letia, la famille des garde-côtes. Bien qu’elle ne soit pas choisi pour être la cheffe de la famille grâce à son jeune frère, elle est encore une des tops 5 candidats.

Donc même si elle était rentrée, elle aurait fait face à une quantité infernale de travail et d’étude. C’était mieux de juste rester à l’école.

« L’école n’est pas si mal »

C’était ce qu’Aris pensait alors qu’elle écoutait le cours avec les cris des couloirs en musique de fond.

Eh bien, c’était le cas, mais …

« … Président, êtes vous fou ? Qu’est-ce que vous essayez même de faire ? »

Aris cria quelques mots sur la personne qu’elle vit en face d’elle.

Comme les étudiants rentrent après l’école à 16h, appréciant le fait qu’ils peuvent rentrer à leur dortoir à l’heure normale, ils ont trouvé leurs chemins bloqués par environ 30 personnes qui étaient coincés à l’intérieur de l’école.

« Hahaha … camarade Aris … non, Aris. Avons nous l’air normal à tes yeux ?

L’homme aux yeux rouges crachait de pur folie, et sa barbe mal non rasée lui donnait un air sauvage aussi. Cela, venant d’un groupe de 30, a même fait reculer Aris de peur !

« Hahaha … l’école est un très bon endroit. Moi, comme le Président du Conseil des Étudiants, ne peux pas juste supporter le fait que beaucoup d’entre-vous ne peuvent pas reconnaître ce fait. J’aimerais vous apprendre un peu. Qu’en dites vous ? Ah, au fait, je refuse tout refus. »

Le Président du Conseil des Étudiants ne semblait définitivement pas normal du tout.

Aris réagit immédiatement en voyant ça.

« Le président est devenu fou ! Attaquer ! »

Quand Aris cria ça avec un sac dans une main et une épée de l’autre, tout le monde dans le corps étudiant ont simultanément pris les armes et chargé.

« Huahahaha ! Camarades, commençant le jeu ! Si vous passez, vous gagner. Sinon vous terminerez comme nous ! »

Nerkia souriait alors qu’il regardait le déluge d’étudiants venant vers lui.

[Tout se passe comme dans le plan !]

« Attraper le ! »

-Uoooh !

« Qu’est-ce qui se passe bordel ?! »

Quand Professeur Maroon cria ça de surprise, un des professeurs qui a réalisé ce qui se passait pâlit.

« Les, les étudiants chargent tous vers nous ! »

« Q, quoi ?! »

Des choses comme ça n’arrive pas pendant les vacances. Après tout, Nicerwin a décidé de montrer son côté humain en les laissant rentrer plus tôt, et de ne pas avoir de devoir après l’école.

A cause de ça, les professeurs doivent seulement gérer le Conseil des Étudiants, et il avait juste 10 professeurs qui gardaient le premier étage. Les professeurs voulaient leur donner au moins un fil d’espoir, d’où la raison de pourquoi il a juste 10 professeurs, mais !

[Ces bruits de pas … il y a plus d’une centaine de personnes qui viennent par ici ?]

Professeur Maroon se mordit les lèvres et cria.

« Préparez vous pour le combat ! Aussi, appelez de l’aide ! »

S’ils sont battus ici, ça serait l’humiliation. S’ils sont incapable de bloquer les étudiants, Maroon devra abandonner son titre de “mur d’acier”.

Terre, vent et eau. Maroon a immédiatement invoqué 3 bêtes de niveau intermédiaire et s’est préparé pour la guerre.

« Bloquer les avec vos vies ! »

« Passez juste à travers ! »

Aris réalisa que les étudiants ont atteint le premier étage alors qu’ils chassait les membres du conseil des étudiants.

Elle a aussi réalisé qu’il avait 10 professeurs tous équiper pour la guerre aux portes.

-Aris, nous sommes tombés dans leur piège !

Aris aussi a réalisé ce qui se passait, et a décidé de stopper leur piège.

A ce moment, Athena réussit à voir à travers le piège du conseil.

[Donc … ils font vraiment ça, hum ? »

« Tout le monde, attend… »

Il avait juste un problème. Elle parla trop lentement.

« Qu’est-ce que vous êtes bordel ? »

Professeur Maroon cria de rage, mais personne fut capable d’entendre ses mots à cause du raffut.

« Aider le président ! »

« Nous vaincrons les professeurs ensemble ! »

A ce moment, tous les étudiants sur le terrain avaient un point d’interrogation au dessus de leurs têtes, mais Nerkia agit avant quiconque.

« Prêtez moi votre force, camarades ! Nous devons passer à travers aujourd’hui ! »

« Donc … vous les aidez vraiment ! »

Les étudiants pensaient à une seule chose alors qu’ils voyaient Professeur Marron émettre une aura meurtrière vers eux.

-Nous nous sommes fait avoir !

« Ce sont juste des professeurs ! On peut les battre facilement ! »

« Il y en juste 10 ! Battez les ! »

Malgré leurs pensées, des mots provocateurs continuaient de sortir du corps étudiant. Les membres du conseil qui pensaient s’être retiré ont en fait rejoint leur rang ! »

« J’ai l’air facile à vos yeux ?! Venez alors ! »

La terre se scindait et le vent hurlait. C’était le premier étage, c’était l’endroit le plus facile à réparer, et c’est pour cela que c’est le meilleur endroit pour utiliser la magie.

« Pro, Professeur ! Attendez ! »

Aris essayait d’empêcher le professeur d’attaquer, mais.

« C’est bon Aris ! Tu as travaillé dur pour rassembler les étudiants ici pour nous, on se charge du reste ! »

Aris était abasourdi alors qu’elle voyait Nerkia lui dire ça avec un sérieux complet. Alors qu’elle faisait ça, plusieurs membres du conseil des étudiants qui se cachaient à l’intérieur du corps étudiant commencèrent à charger.

« C’est ça, venez ! Aujourd’hui, aucun d’entre-vous partira ! »

Aris revient à elle avec ces mots, mais les choses étaient déjà trop tard d’ici là.

« Merde … je vais le tuer ! »

Aris cria ça alors qu’elle regardait le dos de Nerkia avec une haine intense.

« Charger juste ! On ne peut pas sortir de cette merde autrement ! »

Et ce jour, les étudiants du conseil furent capable de rentrer dans leurs dortoirs.

« Je croyais que vous réussirez, et vous l’avez fait »

Le conseil des étudiants expérimentait ce qu’on appelle soif de sang alors qu’il regardait le sourire bienveillant de Naruan en face d’eux.

[Juste qu’est-ce qu’il fait ici bordel…]

[Juste une fois, je veux le frapper une fois. Prend juste cette foutu peigne !]

[Tu croyais qu’on réussirait ? Ne nous fait pas confiance, laisse nous partir !]

Mais même cette envie de meurtre fondit en un instant.

« Ehe, vous avez quelque chose à dire ? »

Une fois qu’ils virent le démon argenté.

« Donc, pourquoi tu nous as appelés ? »

Quand Nerkia dit ça d’une manière calme et composée, même Naruan fut surpris.

[Donc le Président du Conseil n’est pas complètement fou après tout]

Naruan regarda le groupe alors qu’il pensait à ça, et fit une expression sérieuse.

« L’école va participer à plusieurs évènements dans un futur proche, à commencer par le festival de l’empire jusqu’au compétition culturel et sportive »

« On sait »

« Et il y a quelque temps, les écoles ont décidé qu’on tiendrait tous ces évènements en un jour »

« Donc c’est ce qui a fini par arriver »

Naruan acquiesça comme s’il s’y attendait. Normalement, la compétition sportive commencerait quelques semaines après le festival, et la compétition culturelle commencerait quelques mois après la compétition sportive.

Puisque ces événements sont hébergés par les 4 plus grosses écoles de l’empire, beaucoup de personnes y assistent. Mais à cause des dates, il y avait beaucoup de plaintes sur l’étendu des dates. Utilisant cela, Naruan a réussi à persuader les autres écoles d’héberger les compétitions sur un seul jour.

[Honnêtement cependant, c’est à cause de l’argent…]

Comme mentionné avant, le budget de l’école est bas. Spécialement depuis la dernière fois, quand Professeur Maroon a décidé de péter un câble au premier étage, l’école est en faite près de la faillite.

« Et donc, ça nous amène à une chose, je veux établir un marché avec vous »

« Qui est ? »

« Gagner »

Nerkia fronça des sourcils, mais son expression se changea en une de joie quand il entendit les prochains mots de Naruan.

« Je diminuerais le temps des cours après l’école d’une heure par compétition »

« Ça signifie que tu enlèveras les cours après l’école si on gagne tout ? »

« Ouais, quasiment »

A ce moment, Naruan vit quelque chose. Il vit un champ de bataille jonché de corps et d’épées. Il vit 20 monstres qui se tenaient au sommet d’une tour de corps, hurlant le cri de victoire au dessus de tous !

[…Nn ? Je n’exagère pas un peu les choses ?]

Naruan, qui a réussi à voir cette illusion créée par l’énergie que ces étudiants dégageaient en face de lui, réalisa que peut être un miracle se produira.

« On prendra leurs têtes »

[Peut être un miracle va vraiment se produire]

* * *

C’était impossible de gagner toutes les compétitions.

Il y avait des écoles qui étaient traditionnellement fortes dans certaines compétitions. Mercaria était dominant dans la compétition culturelle, Marcis dépasse tout le monde dans le festival et Arucia dominait la compétition sportive.

La compétition sportive était habituellement gagnée par Arucia, comme les étudiants là-bas ont tous dans les muscles et rien cerveaux. Et la deuxième place allait à Yugrasia … Eh bien, c’était ce qui était supposé arriver, mais l’école des invocateurs s’est fait dépasser par Marcis pour certaines raisons.

Normalement, on penserait que les mages sont des personnes fragiles qui font des expérimentations toute la journée dans leurs tours. Après tout, c’était les personnes qui créaient des choses comme les potions et expérimentent avec l’alchimie.

Alors comment font-ils les potions ? Et comment font-ils leurs expérimentations ?! Ils créent des formations magiques ! … Ce n’est pas ce qui se passe vraiment. En réalité, ils mettent tous les ingrédients dans un pot et ils mélangent. Ils mélanges bien. Ils finissent en 5 minutes si c’est court, mais ce processus peut durer une demi-journée.

Mélange mélange mélange mélange. Ce mélange était ce qui caractérise les êtres appelés mages ! De plus, il y avait aussi leurs bâtons aussi ! Les gens pensent souvent qu’ils sont assez léger, puisqu’ils sont fait de bois, mais le bois pèse pas mal. Pas seulement ça, le genre de bois qui est utilisé pour faire des cannes pèsent encore plus que le bois habituel.

Les cannes chères ont habituellement des formations dessus pour alléger le poids, mais ceux-là sont vraiment chers. Il semble que beaucoup de familles riches achètent ces cannes, mais ce n’est pas le cas de tous. C’est parce que beaucoup de mages viennent en fait de familles paysannes !

C’était impossible de gagner contre un chevalier noble qui s’est entraîné depuis leur jeune âge, mais c’était possible de dépasser un mage noble et paysan, comme ils doivent gagner une grosse quantité d’argent.

Mais bien sur, c’était impossible pour ces mages paysans de commencer à gagner de l’argent dès le départ. A cause de ça, ces étudiants s’entraînent avec des cannes lourdes et bon marché, et quand ils deviennent des mages de haut rang, ils ne s’embêtent pas à obtenir une canne plus légere puisqu’ils se sont déjà habitués à leur poids.

Par conséquent, à cause du fait que ces étudiants mages entraînent leur force qu’ils le veuillent ou non, ils sont devenus capable de surpasser les étudiants de Yugrasia.

Et deuxièmement, il y avait le festival. Beaucoup d’individus puissants viennent regarder, et il parait que même la famille impérial vient aussi apprécier l’événement. A cause de ça, toutes les écoles se concentrent sur une présentation éblouissante en face de ces personnes.

Ils doivent impressionner la famille impérial qui voit des choses incroyables presque quotidiennement ! A cause de ça, Marcis prenait habituellement la première place dans ces compétitions, et … la deuxième place revenait contre toute attente à Arucia.

On penserait que Yugrasia serait capable de prendre la deuxième place facilement en utilisant leurs invocations, mais l’école des invocateurs n’a jamais été capable de battre Arucia aux combats à l’épée.

Arucia a juste montré plusieurs étudiants combattant sur le terrain d’entraînement, mais pour certaines raisons, ça existait extrêmement les gens. Et le match à mort que l’école tenait le dernier jour était quelque chose à voir ! Il est dit que même Marcis est presque secoué de son trône dans les jours comme ça.

L’école accueille un match de survie en utilisant tous les étudiants. Cet événement où les étudiants sont téléportés dans une forêt sombre pour combattre montre un combat plus intense que les autres. Le gagnant est même recruté par les chevaliers impériaux apparemment.

Et dernièrement, il y a la compétition culturelle. C’est une compétition pour montrer quelle école est meilleur que les autres. Mercaria prend la première place à chaque fois. Si ce n’était pas pour le fait que Arucia était rempli d’idiot, Yugrasia aurait échoué à même prendre la 3e place.

C’était parce que beaucoup de personnes pensaient plutôt voir Marcia que Yugrasia. Et précisément à cause de ça, Yugrasia a toujours visé la deuxième place dans ces compétitions. Mais ils étaient tout de même satisfait de la troisième place. Après tout, c’était typique et logique.

« Logique ? Quuoiii ? »

-Uoooooh !

Mais dans l’amphithéâtre, ces étudiants répondaient comme des loups affamés vers le discours de Nerkia.

« Ce sont juste des minables qui restent à l’école pendant 5-6 heures. Marcia ? Ils vivent juste et expérimentent dans leur école, c’est comme la maison là-bas, n’est-ce pas ? Ils étudient juste pendant quoi, 2 heures chaque jour ? Et ils vivent comme s’ils vivaient maintenant dans une tour magique. Mercaria ? Étudiant le plus longtemps de toutes les écoles ? Ne vous moquez pas de moi. Combien d’entre-eux viennent à l’école pendant les vacances ? Et Arucia ? Ha ha ha. Ne me faites pas commencer sur ces tapettes tombés du ciel. Maintenant, je vous demande, camarades. Combien y-a-t-il d’idiots ici qui pensent qu’on ne peut pas gagner ? »

-Aucun !

-Il n’y a pas d’idiot comme ça dans l’école !

-S’il en a, nous les tuerons !

Nerkia écouta ces cris pendant un moment, puis tût la foule juste en disant «Silence».

« C’est la preuve que j’ai juste ici. Nicerwin l’a écrit lui-même. Si nous gagnons toutes les compétitions, nous pouvons commencer à rentrer à l’heure normale. Maintenant camarades. Qu’est-ce qu’est la défaite à nos yeux ? »

-Elle n’existe pas !

« Qu’est-ce qu’on fait à nos ennemis ? »

-Accomplir le jugement de mort sur eux !

« Que sont ceux qui n’ont même pas encore vu le démon argenté ? »

-Des péquenauds qui n’ont pas encore expérimenté la mort !

« Et à cause de ça ?! »

-La victoire est de notre côté !

-Uoooooooh !

Une fois encore, des cris comme ceux des loups sortirent. C’était un cri qui venait principalement des 3e années. Mais ce cri de détermination et de confidence instilla un sentiment de victoire aux 1er et 2e années.

« A cause de ça, nous allons maintenant nous entraîner pour le reste des vacances. Et cet entraînement nous aidera à mieux connaître nos forces et nos faiblesses ! »

Il y avait aucun étudiant qui est allé à l’encontre de l’annonce de Nerkia.

« Ces bâtards fous ! »

Un des professeurs commençaient à cracher des jurons. Et ces jurons résonnaient actuellement à travers toute l’école.

« Un peu plus ! »

« Plus dur ! Plus dur ! »

Au front, le corps étudiant essayait d’avancer à travers les formations défensives des professeurs.

« Appelez ceux dans les classes aussi ! L’école entière est dehors de toute façon ! »

Un des professeurs disait ça alors qu’il repoussait un des 3e années.

Oui, c’était l’entraînement dont parlait Nerkia.

« On combat juste d’autres étudiants dans les compétitions non ? »

C’était ce que Nerkia dit après avoir dit qu’il entraînerait tous les étudiants.

« Si c’est le cas, on doit juste gagner contre les professeurs »

Ces mots étaient la cause de toute cette situation.

« C’est le deuxième étage ! L’endroit où la salle des profs est situé ! Si nous perdons ici, nous serons vaincus ! Appelez tous les professeurs à cet étage ! Dites à Eron de ramener ses fesses ici avec son maudit bâton ou quoique soit ! »

Le plus vieux professeurs de l’école, professeur Makira criait cela, mais c’était trop tard pour arrêter les étudiants à ce point.

« Le moral est la chose la plus importante pour les soldats dans un combat. Ne soyez pas effrayés ! Ne pensez pas à perdre ! L’ennemi est simplement plus expérimenté que nous, leurs invocations sont juste comme les nôtres ! Combattez ! Volez leurs compétences, volez leurs expériences, volez leurs tout ! Pensez plus qu’eux, combattez plus dur qu’eux ! C’est la route des faibles, et c’est le seul moyen pour les faibles de combattre les forts ! »

Le moral des étudiants grimpait grâce au discours de Nerkia. Oui ! Même ces professeurs apparemment puissant ont eu des jours où ils étaient comme les étudiants ! Les étudiants peuvent devenir comme ces professeurs aussi longtemps qu’ils ont le temps ! Bien qu’il avait beaucoup de professeurs … c’était faisable !

«Uoooh ! »

« Haaah ! »

Quand les étudiants réussirent à utiliser leurs ressources à leur plein potentiel, ils commencèrent à repousser les professeurs.

« Boss, nous avons pris la plupart des classes de 3e année ! Le 6e étage est presque fait aussi ! Cependant le 5e étage est dans une impasse à cause de Maroon »

Nerkia acquiesça après avoir écouté le message de son subordonnée. Leur plus grand ennemi, en ignorant le démon argenté imbattable, consistait de 4 personnes : Professeur Arhan et Maroon des militaires, avec le Professeur Muam et Harian de l’association des Invocateurs.

Professeur Maroon et Arhan, avec leurs professeurs subordonnées, sont tous des pros qui ont combattu dans d’innombrable guerres. Ce sont les personnes qui ont réussis à empêcher le corps étudiant de fuir plusieurs fois !

Et Professeur Muan et Harian …. ces 2 n’ont jamais essayé de stopper le corps étudiant, mais ils étaient vraiment des ennemis dangereux dans cette opération. Ces 2 ont passé un contrat avec un Roi Élémentaire et un Dieu !

Les invocations étaient incapable d’utiliser tous leurs pouvoirs. Le plus puissant ils étaient, plus leurs pouvoirs étaient restreints. Après tout, c’était impossible d’exercer leurs pleines forces dans une dimension différente. Mais ce n’était pas comme si les esprits forts n’étaient pas fort. Même si un Dieu d’un autre monde, ou un Roi d’une dimension différente accordaient leur force à quelqu’un, ils étaient encore capable d’exercer une force terrifiante sur le champ de bataille.

A cause de ça, ces 2 n’ont jamais essayé de stopper les étudiants de fuir. Mais leur présence seul les marquait comme une part des plus grand ennemis du corps étudiant.

[C’est pourquoi nous devons les arrêter avant qu’ils décident de bouger !]

Les étudiants faisaient déjà leur plan sur comment gérer Maroon et Arhan, mais ils n’avaient encore aucune idée sur comment gérer Muam et Harian.

« Si Maroon est au 5e, Arhan devrait être au 1er ! Ne pensez pas à y aller molo les gars ! Allons-y ! »

Il fut un temps où le conseil des étudiants a tout juste fuit avec leur vie après avoir défié la troupe de Maroon avec le corps étudiants. Ils ont dû utiliser le corps des étudiants comme appât pour fuir aussi. Mais cette fois, leur but était de vaincre Maroon. C’était un exploit plus dur que ce qu’ils ont déjà fait avant.

Mais !

« Maroon et Arhan sont des ennemis puissants ! Ce sont des vétérans qui ont survécu à d’innombrable batailles. Mais ça signifie qu’une fois qu’on a gagné contre eux, nous serons capable de gagner les compétitions ! Qu’importe combien d’entre-nous échoue, continuez à avancer ! Marchez sur vos amis si c’est le prix de la victoire ! Même ceux qui ont échoués souhaite notre victoire ! »

-Ooohhhh !

« Qu, qu’est-ce que ?! Ils sont fous ? »

Malgré toutes ces paroles et aucunes actions, le discours de Nerkia a un puissant effet sur les étudiants ! Les professeurs du 2e étage sont lentement repoussés, et ils ont en fait réussi à atteindre Arhan.

« Ce sont de bons yeux, ce sont les yeux de ceux qui ne craignent pas la mort »

Arhan acquiesçait alors qu’il observait les étudiants silencieusement. S’il réussi vraiment à revenir dans l’armée après sa carrière actuelle de professeur, il pourrait essayer cette méthode d’entraînement sur les soldats.

– … Maître, je pense que les soldats initieraient un coup d’état si vous faites cela.

« La volonté des soldats de l’empire n’est pas si faible »

– … Je ne pense pas que la volonté des étudiants est si faible aussi ?

« Les étudiants sont différents des soldats »

L’invocation d’Arhan, la Clé, essayait rapidement d’arrêter son maître de sceller le destin des futures soldats de l’empire, mais Arhan refusait de l’écouter. La Clé commença alors à penser comment arrêter son maître, mais son maître explosa cette pensée avec un seul mot.

[Armure d’écaille de Dragon]

– …Maître, êtes-vous fou ? Vous voulez vraiment prendre cette chose quand vous n’allez même pas tuer un dragon ?!

L’armure d’écaille de Dragon, c’était le signe que quelqu’un a tué un dragon, et c’était quelque chose qui a été créé avec les écailles d’un dragon.

C’était l’armure ultime qui ne peut pas être porté par un humain normal. On dit que la seule épée capable de faire une entaille dans l’armure était la « Chasseuse de Dragon », l’épée dont on dit qu’elle a été créé à partir des dents et os de dragon.

Il y a eu seulement 200 fois où la Clé a sorti cette armure de la trésorerie impérial. Ça semble beaucoup, mais quand on considère l’histoire de l’empire, c’est vraiment peu en réalité. En fait, Arhan lui-même a seulement utilisé l’armure 4 fois environ.

[Ils sont vraiment digne de voir son utilisation, tu ne penses pas ?]

Arhan s’enorgueillit lui-même du fait qu’il n’agit pas autant que les autres professeurs. Normalement, il agit comme une bête rodant sur le champ de bataille. Que se passerait-il si l’homme devenait sérieux ici ?

La Clé abandonna l’idée de l’arrêter. Arhan ne tuerait pas les étudiants. Non, les étudiants ne seraient probablement pas capable de prendre ses attaques.

– … Faites ce que vous voulez.

« Hahaha ! Soyez fière, pour que j’utilise … Nn ? »

Le moment où Arhan essaya d’utiliser ses pouvoirs, il sentit un tapotement sur sa hanche, et se retourna.

« Je veux jouer aussi, je peux ? »

Il y avait un garçon qui semblait avoir 10 ans environ à côté d’Arhan. Mais Arhan fronça les sourcils quand il vit le garçon.

« De penser que tu prendrais juste la meilleur part, c’est trop »

« Hahaha, mais n’as-tu pas suffisamment joué maintenant ? Laisse moi m’amuser aussi »

Arhan soupira légèrement et recula.

« Haha … vieux homme pénible »

« Haha, c’est comment ça avance, on devient plus pénible au fur et à mesure qu’on devient vieux »

Quand le garçon sourit à Arhan et avança, le corps des étudiants s’arrêta soudainement.

« Un enfant ? »

« … Qui c’est ? »

Quand les 1er et 2e années se sont retournés pour regarder Nerkia, le président du conseil répondit d’un ton hésitant.

« Vous ne saurez pas puisqu’il ne s’est jamais vraiment montré lui-même, mais … c’est le professeur Muam »

« Le contractant du Roi Élémentaire ! »

« Le maître de l’eau ! »

« Il ne devrait pas avoir plus de 100 ans cependant ?! »

« Il est un Hobbit, il a aussi un visage enfantin »

« Mais c’est trop ! Attendez, puisque c’est un hobbit, il n’est pas censé ressembler à ça ?! »

« Haha, vous m’embarrassez tous »

Muam souriait simplement largement alors qu’il regardait les étudiants confus.

« Il semble sympa … »

« Mignon aussi … »

Les étudiants devenaient hésitant après avoir vu le sourire de Muam, ressembler à un enfant de 10 ans était une tricherie !

« Idiots ! Vous voulez perdre juste à cause de son apparence ?! Vous avez oublié quel était notre but à l’origine ? Et cette personne est … quelqu’un sélectionné par Naruan lui-même ! »

« Haha, cher Roi »

Muam ignorait les cris de Nerkia et commençait à parler au vide.

« Crétins ! C’est impossible que le professeur de Naruan soit normal ! »

Les 3e années se sont immédiatement préparés pour le combat, au même moment.

« Amusons-nous un peu »

Le Roi de l’eau descendit dans le monde des humains.

Je l’ai déjà dit, mais dans ce monde, une invocation perd une majorité de son pouvoir quand il est invoqué.

Bien que c’est le cas, le pouvoir d’un Roi Élémentaire ou d’un Dieu est toujours immense.

C’était la plus grande raison pour laquelle Muam et Harian ont décidé de ne pas participer aux batailles. Après tout, les dégâts qu’ils causeraient seraient astronomique.

Mais.

« On veut seulement la victoire. Devenez aussi sauvage que vous voulez, on veut juste une victoire solide »

Les 2 professeurs ont immédiatement sauté de leur siège et sont partis combattre. Juste combien de temps ils ont été ignoré ?! Simplement parce qu’ils étaient bien trop puissant, ils étaient incapable de combattre, et cela causa les étudiants de les ignorer. Et récemment, c’est comme si l’école avait commencé à les ignorer !

Ce sentiment était une partie de la raison pour laquelle ils allaient à fond en premier lieu.

« M, Merde ?! »

Nerkia était, eh bien, mourrait, au sens figuré bien sûr.

L’eau, quand ça en vient à son pouvoir destructeur, était le plus faible des 4 éléments.

Elle n’a pas la force violente du feu, ni le tranchant du vent, ni le poids inné de la terre.

Mais, si l’élémentaire manipulant l’eau était du rang Roi, l’histoire était différente.

La capacité de contrôler la pression de l’eau peut rendre l’eau encore plus violente que le feu, plus tranchant que le vent, et même plus lourd que la terre. Et !

« Vous essayez de nous noyer ?! »

L’eau avait commencé à inonder la pièce, et cela atteignait déjà les hanches des étudiants.

« Hohoho, vous devriez être capable de survivre, environ 11 minutes je suppose ? »

« Où avez-vous pu trouver ce nombre ?! Comment un humain peut même retenir son souffle pendant 11 minutes ?! »

« Hoho, le fait que ces personnes peuvent exister est un des plus grand mystère du monde »

Professeur Muam ne faisait pas grand chose après avoir invoqué le Roi élémentaire, il créait juste de l’eau.

Mais cette eau était suffisante pour détruire toutes les barrières de terre et les immenses murs de vent que les étudiants ont créés eux-même.

« Um, professeur, l’infirmerie, le bureau des visiteurs, et le bureau des officiers disciplinaires sont tous au premier étage. L’infirmerie et le bureau des visiteurs devrait être vide maintenant, mais les officiers disciplinaires … »

« Ah, c’est bon. Professeur Nicerwin a déjà déplacé tous les documents important à la bibliothèque avant ça »

« Ça signifie … »

« Haha, c’est vrai, il m’a dit de me lâcher »

« … Ne me dites pas que la professeur Harian aussi ? »

« Ce gars est monté à l’étage, elle voulait voir l’enfant qui a eu un contrat avec Athena. Après tout, son invocation vient du même voisinage que celui de l’enfant.

Bang !

Quand Muam finit de parler, un lourd band résonna depuis le haut. Aussi bien Muam que Harian étaient des membres du groupe capable de rivaliser avec les anciens de l’association, les 4 Aînés Fou ! C’était le groupe dont l’Association se réfère communément comme les 4 monstres inarrêtables.

La chose particulière à propos des 4 Aînés Fou était que, ignorant leurs personnalités particulières, ils sont tous pas humain et semblent jeunes et innocents.

En d’autres mots, cet hobbit apparemment innocent juste ici était un des officiers fous de l’Association des Invocateurs. C’était une raison suffisante pour que l’Association envoie un tel invocateur puissant à une école comme celle-ci.

« Um, dans tous les cas, on pourrait aussi être en danger »

L’eau a déjà atteint le cou des professeurs. L’étudiant le plus petit devrait se noyer depuis un moment, mais grâce aux piédestal que Nerkia a créé, ils sortaient à peine la tête hors de l’eau.

« Le président du conseil de cette école n’est-il pas assez bon ? Normalement, faire des piédestaux comme ça augmenterait le niveau de l’eau significativement, mais de penser que le garçon creuserait les supports pour faire rentrer l’eau. Comme je pensais, les 3e années de cette école sont assez intelligent. Harian a dit qu’elle voulait enseigner les 1ere années à l’étage, mais les enfants expérimentés sont toujours plus amusant pour jouer »

Même Arhan sentit un frisson parcourir son dos alors qu’il regardait le professeur Muam relâché un rire maléfique.

[Eh bien, il va probablement pas les tuer]

Les professeurs pensaient tous ça alors qu’ils créaient les même piédestals que Nerkia.

D’un autre côté.

« Hihihihi ! Comme je pensais, les jeunes sont les meilleurs ! »

« M, merde ! Que quelqu’un brise cette chose ! Kya ! Qui, qui a touché ma jambe ? »

Harian regardait les étudiants avec un visage tendre, mais les étudiants eux-même mourraient tous de l’intérieur. Le vent apparemment doux que Harian a créé s’est transformé en un mur invisible, et ce mur poussait actuellement tous les étudiants vers le fond du couloir.

[Kuh … c, cette odeur …]

[Donc c’est à quoi ressemble l’odeur d’une femme !]

[Je … j’aime ça…]

Seulement les étudiants mâles bénéficiaient de tout cela.

La lutte pour s’en sortir s’est bientôt transformée en une joyeuse lutte pour les garçons, et les filles, qui ont réalisé ça presque instinctivement., essayaient de sortir comme si elles essayaient de fuir d’une pile d’insect.

« Sale chien, arrête ! »

« Vous êtes tous morts quand on sera sorti ! »

« P, pervers ! Il y a un pervers ici ! »

Quand une voix grave est soudainement sortie dans un cri d’accumulation de voix aigüe, tout le monde se tourna pour regarder la source. Un des mâle les plus populaire parmi les 2e années pâlissait rapidement alors que tout le monde le regardait.

« Ah, si c’est Rahk … »

« Je suis jaloux … ça me dérange pas que ce soit un pervers, je veux juste une fille près de moi … »

« Tch, quel bâtard … »

Tous les étudiants mâles regardaient Rahk avec des yeux jaloux, mais Rahk devenait simplement plus pâle alors qu’il criait sur les étudiants.

« Qui a dit que c’était …. une fille ? Ce pervers … est un garçon ! »

-!!!!!!!!!!!!

A ce moment, un cri silencieux vint de tous les étudiants mâles alors qu’ils pâlissaient.

-Briser le mur !

« Uoooh ! »

Professeur Harian regardait les garçons pousser le mur avec de la force brute et élargit ses yeux.

« Ne sont-ils pas mignons ? C’est pourquoi j’aime les enfants »

-Eh bien, si tu le dis en ayant cette apparence …

Harian, une demi-elf, avait déjà plus de 100 ans. Mais en réalité, elle était encore en développement. Comme une fille qui semble avoir 12 ans, dire quelque chose comme ça aux personnes qui semblent largement plus âgé qu’elle était assez particulier.

« Je te dis que c’est mieux comme ça. Si je ressemblais à une vieille femme, je serais marqué comme un pédophile, mais comme ça, les enfants seraient ceux marqués comme pédophile »

-Pédophile tu dis …

Aeolus, le Dieu avec qui Harian a formé un contrat, voulait désespérément annuler son contrat. Il était content d’avoir contracté une demi-elf qui avait un talent naturel pour l’élément du vent en premier, mais ses sentiments se sont transformés en regret après un long moment.

De penser que ses grands pouvoirs de vent seraient juste utiliser pour embêter des étudiants comme ça ! Dans quel monde c’est supposé être comme ça ?!

« Mn ? Mr Aeolus ? Nous sommes repoussés ? Si je suis battu par les étudiants, ma réputation va en prendre un coup tu sais ? »

-Qu’importe.

« Hmph, tu es devenu plus méchant. Tu es devenu jaloux parce que je fais plus attention aux étudiants maintenant ? C’est ça ? »

-… Peut-on juste en finir rapidement ?

Le doux vent s’est rapidement transformé en une violente tempête. Les étudiants commençaient à être poussé de nouveau !

« Geh ! Q, quelqu’un a touché mes fesses ! »

« Moi, moi aussi ! »

« Hyaaa ! Aidez-moi ! »

« D, démons ! »

Des cris commençaient à venir de l’autre côté du mur ! La plupart d’entre-eux viennent des garçons !

« Hahn, quel beau son ! Continuez de crier ! »

Le 6e étage était rempli du rire de sorcière d’Harian et des cris des étudiants.

6.25 Leurs Histoires

[1] Ria El Nermia

« Nous devons battre Arucia et Mercaria et prouver que Marcis est la meilleur ! »

Tout le monde acquiesçait silencieusement aux mots du président du conseil. Et alors …

« Pourquoi pas Yugrasia ? »

Quand un des étudiants posa la question, le président du conseil répondit avec un ton évident.

« Parce qu’ils sont faibles Ria »

Marcis était l’école ayant la plus faible ségrégation entre les nobles et les roturiers. C’était une école qui félicite le talent, et comme la plupart des étudiants y viennent très tôt, ils se connaissent tous bien. Grâce à ça, les étudiants sont capable de bien collaborer chacun avec l’autre.

Toutefois, ces personnes me traitent attentivement. Peut être parce que mon grand-père est le chef de l’entière tour magique.

J’aurais été gêné par quelque chose comme ça dans le passé, mais les choses sont différentes maintenant.

Mon honorable professeur du passé pas si lointain m’a dit une fois.

« Ceux qui te respect, te craigne et sont prudent avec toi, utilise les bien. Ils t’abandonneront de toute façon une fois qu’ils trouveront que ce qu’ils respectent ou craignent a disparu, exploite les donc autant que tu peux pendant qu’ils te suivent »

Oui, ils me traitent bien seulement à cause de mon grand-père et de ma famille. Si ce n’était pas pour ça, ils m’auraient ignorés complètement. Si c’est cela, je dois les utiliser pendant que je le peux encore.

« Mais il semble que ça a beaucoup changé pour eux cette année ? »

J’envoyais des mots contraire immédiatement au président. Normalement, ce ne sera pas bon pour un nouveau étudiant de questionner un ancien comme ça, mais Marcis était différent.

« Eh bien, Nicerwin inclut, une bande de célèbre professeur est entrée dans l’école, mais … c’est impossible de changer quoi que soit en juste une demie-année. Seul les 3e années sont une menace »

« … Non, ça ne pourrait pas être le cas »

Ça n’a même pas pris un an, non, un mois pour que ma vision du monde soit complètement détruite après avoir rencontré mon professeur.

Et le jour d’orientation, je l’ai senti, j’ai eu peur de Nicerwin. Mon corps m’a instinctivement dit que je ne devrais pas aller à Yugrasia.

« Ils ont déjà trois étudiants avec des invocations de niveau Dieu. Un d’eux a contracté avec Athéna, la Déesse de la guerre et de la sagesse. L’autre a contracté avec le plus grand escroc, Loki. Comme vous savez, le potentiel de Loki est incommensurable. Basé sur comment on l’utilise, c’est possible de sortir un démon aussi puissant que le mien »

« … les Dieux sont en effet très dangereux dans les combats de groupe. Non, même les élémentaires ou invocations de haut niveau sont dangereux. Mais nous avons aussi des invocations puissantes »

La plupart des invocateurs sont des mages. Comme la plupart d’entre-eux utilisent leurs invocations en première ligne et supportent en arrière, c’était mieux pour eux d’apprendre la magie.

Mais, si c’est pris différemment, on peut dire que la plupart des mages connaissent un peu de magie d’invocation ! Comme c’est beaucoup plus facile d’invoquer quelques invocations faibles plutôt que lancer plusieurs sorts de haut niveau, la plupart des mages savent comment former un contrat avec une faible invocation.

Après tout, même mon professeur a décidé de me faire passer un contrat avec Surt comme un mage, pas en tant qu’invocateur.

« Mais on ne peut pas gagner contre eux juste avec les invocations »

« On n’a pas besoin, nous sommes des mages »

Il a raison, nous sommes des mages, et par conséquent, nous sommes toujours supérieur aux invocateurs. Mais … je ne me sens toujours pas bien à ce sujet.

« J’ai encore un mauvais pressentiment à ce sujet »

« … L’instinct ? »

« Oui, l’instinct »

« Alors … on devrait avoir un espion chez eux »

« On peut faire ça ? »

Le président acquiesçait, espionner était une tâche normale pendant les vacances, et la plupart des écoles montre plus leurs compétences pendant cette période pour intimider les adversaires.

On a bientôt décidé de visiter Yugrasia avec quelques étudiants qui étaient intéressés dans la magie d’invocation.

Et là, nous avons vu.

« Uoooh ! »

Nous avons vu une fille dans une armure sacrée, chargeant avec une lance dorée à la main. Derrière elle, nous avons vu une armée de bêtes, d’élémentaires et d’étudiants.

La scène semblait presque être quelque chose sortant tout droit d’une peinture.

Et nous avons vu.

« Kyakyakyakya ! Venez ! Venez ! »

« Venez mes mignons ! »

Nous avons vu un géant d’eau dont la Majesté nous a laissé sans voix, et un Dieu noble entouré par un doux vent, nous avons aussi vu les gamins qui les contrôlent.

La lance de la fille fut incapable de percer à travers le mur de vent, et fut repoussé par un mur d’eau, c’était pareil pour les étudiants derrière elle.

« Pas encore ! Ce n’est pas encore fini ! »

Quand un des étudiants se releva en disant cela, les autres se sont levés avec lui.

Et après avoir vu cela, un de nos étudiants murmura quelque chose qu’on a tous partagé à 100%

« … Qu’est-ce que, effrayant … »

Les étudiants qui invoquaient constamment leurs bêtes pour combattre contre les enfants de 10 ans maniant des Dieux.

Dans une situation comme ça, je pouvais seulement penser à une chose.

[… Courre !]

« Vite … Fuyez ! »

Je fuyais après avoir dit cela. Les autres étudiants ont immédiatement commencé à suivre derrière.

Ma tête tirait constamment des alertes, et mon instinct me disait de fuir. Et une fois revenu à l’école, je dis au président cela.

« On ferait mieux de ne pas toucher Yugrasia »

Malheureusement … ma suggestion a été refusé.

« Ho… hoho… »

Professeur Harian pensait alors qu’elle supportait son corps avec un bâton géant.

[De penser que je serais comme ça même après avoir sorti le bâton Yggdrasil …]

Le bâton qui est dit fait à partir de l’arbre monde, Yggdrasil. Les cas où elle a perdu même avec ce bâton peuvent être comptés sur les doigts d’une main. Après tout, elle n’était pas seulement une invocatrice de rang Dieu, elle était une demi-elf descendante de haut elf.

Elle possédait plus de talent dans l’invocation que quiconque, et elle utilisait bien ce talent. A cause de ça, elle fut capable d’invoquer un Dieu et d’arriver là où elle était maintenant même avec son étrange personnalité. Mais.

« Vous avez travaillé dur »

Nerkia disait cela alors qu’il fixait ses cheveux, derrière lui se trouvait des guerriers relâchant une quantité inimaginable d’aura de combat.

« Oui … nous avons perdu »

Dans un côté de la pièce se trouvait professeur Maroon et Arhan, et professeur Muam errait inconsciemment sur sa masse d’eau. Professeur Harian n’avait pas d’autre choix que d’admettre la défaite après avoir vu cela.

Le jour avant la fin des vacances, ils ont perdu.

« Incroyable »

« … Nous avons juste vaincu la mort, c’est tout »

« … Vous aurez peut être pas pu le faire si j’étais allé à fond ? »

« Donc vous n’y allez pas à fond à la fin ? »

« Ha… hahah, oui, oui ! J’étais sérieux à la fin. Après tout, je n’ai pas sorti ce bâton pour combattre depuis deux décennies. Je pensais aller trop loin, mais de penser que vous survivriez. Comme c’est incroyable »

Elle acquiesçait vigoureusement avec un gros sourire sur le visage. Oui, ce n’était pas le cas au début, mais depuis la dernière semaine, le groupe de professeur a commencé à se sentir sous pression. Et aujourd’hui, ils ont été forcé d’y aller à fond.

« Comment avez vous … réussi à devenir si fort ? »

Elle posa la question en combattant désespérément le sommeil. Elle voulait perdre connaissance comme les autres aussi, mais elle avait besoin d’une réponse avant ça.

« En premier … c’était pour éliminer l’étude après l’école. Mais la raison de combattre a ensuite changé. Nos juniors ont combattu en face de nous, et ont créé un chemin pour nous. Une fois qu’on a vidé nos esprits, supprimer nos peurs et lutter pour la victoire … nous avons été capable de devenir qui nous sommes maintenant »

« Libre de toutes pensées et idées ? Haha, qu’est-ce que c’est ? Vous êtes déjà devenus si fort ? »

Quand elle commença à tomber, un étudiant l’attrapa rapidement.

« Haha … qu’est-ce que, être embrassé par un jeune homme est … gé…nial … »

« Elle ne change jamais »

« Eh bien, c’est ce qui l’a rend si … heu, oubliez, il n’a rien de vraiment bien chez elle »

« Eh bien … malgré tout c’était un combat amusant »

Les étudiants disait cela alors qu’ils regardaient les professeurs endormis.

Et ! Pour la première fois en 2 mois, non, pour la première fois depuis que Naruan est venu dans cette école ! Ils ont ouvert la porte d’entrée par eux-même !

« Camarades, aidez ceux qui ne peuvent pas bouger par eux-même. Mais laissez les marcher, laissez les marcher par eux-même ! »

Nerkia cria cela au portail alors qu’il regardait derrière lui.

« Regardez, ressentez et marchez ! C’est le chemin qu’on a pavé nous-même ! »

-Uooooh !

Nerkia se tourna vers le portail et cria.

« C’est … NOTRE VICTOIRE ! »

* * *

« C’est … NOTRE VICTOIRE ! »

« Ils sont vraiment étrange Maître »

« Ouais … »

Naruan, qui regardait les étudiants depuis la librairie, acquiesçait.

« Mais pourquoi tu ne m’as pas envoyé ? Mon corps me supplie de combattre ! »

« Je sens qu’ils perdraient tout sentiment d’espoir si tu sortais »

« Hnng … être trop fort est un péché aussi … dans tous les cas, que vas-tu faire d’eux maintenant ? Je ne pense pas que tu puisses les contrôlés »

« Je vais juste essayer de les persuader un peu, et si ça ne marche pas, tu devras y aller »

« Hahn, de penser que tu enverrais une jeune fille comme moi combattre ces personnes … tu es méchant »

« Dire ça avec un visage chargé d’espoir te rend très peu convaincant tu sais ? »

Naruan soupira alors qu’il regardait Arcadia.

« Donc on a juste un mois restant »

L’école recommencera demain. Normalement, les écoles se prépareraient pour le festival de l’Empire après les vacances, puisque tous les événement prennent places en même temps, ils tprobablement passer tout ce temps à enseigner.

« Non, il y a rien de plus à leur enseigner ? »

Naruan se demandait s’il devrait changer ses plans, commes les étudiants grandissent beaucoup plus vite que ce qu’il avait prévu, mais abandonna.

« Eh bien, tout sera réglé en 10 jours »

Cet événement, qui commencerait avec le festival, continuerait sur la compétition sportive, puis le festival culturel. Le premier événement prendrait 4 jours, le second 1 jour et le dernier 3 jours. Chaque événement a seulement un jour de repos entre chacun, signifiant que 10 jours seront dépensés.

Le festival de l’empire sera géré par l’empire lui-même, et la compétition sportive, avec le festival culturel seront gérés par les écoles.

« Eh bien, gagner le festival culturel est pratiquement dans la poche au moins »

Naruan était sur d’avoir Yugrasia gagnant dans le festival culturel. Qu’importe la force d’Arcadia, Yugrasia était sûr de gagner. Après tout, ils ont préparé quelque chose d’entièrement nouveau !

« La victoire … est notre »

6.25 Leurs histoires

[2] L’accord de certaines personnes

« C’est la vrai carte ? »

« Eh bien, nous as-tu vu te mentir une seule fois ? »

La femme qui observait la carte souriait.

« Impressionnant, vous avez créé une carte si grande en si peu de temps »

« Ce n’était pas en si peu de temps, mais ça a coûté beaucoup d’argent. Mm … honnêtement, c’est une requête un peu trop grosse pour juste une personne. Ce gars n’a pas de limite d’argent après tout. La sécurité est meilleur , il disait »

« Hm, il a sauvé ma vie quelques fois grâce à ça »

« … Ces yeux ne sont pas ceux d’une personne qui a été sauvé par quelqu’un »

Le petit homme regarda la femme suspicieusement, et but le thé en face de lui d’une traite.

« Cet homme est le sauveur de notre ville. Cela pourrait être un marché juste, mais si tu le blesses ne serait ce qu’un peu, tu feras de notre espèce entière un ennemi »

« Ahh, j’ai aucune intention de faire quelque chose comme ça. C’est juste … il a sauvé ma vie, donc maintenant il doit prendre ses responsabilités ? »

« … Quoi ? »

« En d’autres mots … prendre ses responsabilités pour avoir prit le coeur d’une fille ? »

« … Ça rend juste tout cela encore plus confus »

« Pensez juste que je prendrais soin de lui »

« … Cet homme ne voudra pas “qu’on prenne soin de lui” »

« C’est ce qui rend tout ça plus amusant »

L’homme soupira.

« Hah … je ne suis pas sûr si je fais même quelque chose de bien ici »

« Il va être content et je vais être content. Et mes subordonnées dans le continent vont être content aussi. Tout le monde sera content, donc essayez de pas trop creuser »

« … Je ne comprend pas pourquoi il essaye de vous fuir comme la peste »

« Mm … il est timide ? »

Cette fois, l’homme prit une expression vraiment abasourdi. Cette expression se changea en une admiration moqueur.

« Eh bien, il semble que tu n’écouteras pas qu’importe ce que je dis. Envoie l’argent à notre ville »

« Très bien, tu n’as pas à t’inquiéter à ce sujet. Je vais envoyer le Mistein à la ville comme promis. J’enverrais d’autres métaux précieux dans le futur »

« Et en retour, nous vous fournirons avec des armes et des armures. Comme vous savez, nous les dwarves ne brisons pas nos promesses »

La taille de l’homme n’a pas beaucoup changé, même debout. Mais les muscles densément empaquetés sur son corps malgré la taille semblent prouver qu’il est effectivement un dwarf.

« Cet homme est un VIP, traite le bien »

« Compris »

Quand elle a dit cela, un homme dont les vêtements noires semblent crier “je suis un assassin !”

« Hmm~ de penser qu’il serait si près de moi. Ah, je dois être une idiote, j’ai oublié qu’il était comme ça »

Elle aggripa son crayon pour commencer à écrire des lettres à ses subordonnées essayant de le trouver à l’étranger, puis se tourna vers la carte une nouvelle fois.

« Oui … il est vraiment près. Eh bien … cette fois, je vais passer du temps dessus. Ça serait une perte si je le perdais encore »

Après avoir tremblé de plaisir pendant une seconde, la femme fit un sourire démoniaque.

« Échec et mat »

« Finalement, le festival est arrivé »

Dans l’amphithéâtre principale de Yugrasia, les étudiants de l’école regardait Nerkia avec des yeux de prédateurs.

« Tous les professeurs de l’école sont d’accord pour ne pas faire de discours ennuyant. La raison ? C’est simple. Nous croyons que vous allez gagner. Ils sont tous en train de préparer des discours de célébration. Je fais la même chose. Il y a rien d’autre à dire. Nous sommes forts. C’est évident. Mais néanmoins, je vais vous poser la question. Est-ce que quelqu’un souhaite dire quelque chose avant qu’on parte ? »

-……

« Bien, partons »

Yugrasia bougea silencieusement juste comme un seul organisme. Il n’y avait pas besoin de les stimuler avec des discours comme les autres écoles.

« … Incroyable »

Duc Zeaire, le superviseur de l’évènement entier, a réussi à voir cette scène avant quiconque. Il tremblait sous le choc quand il vit cette scène.

« Donc c’est … Yugrasia. Ne sont-ils pas comme ça parce qu’ils ont perdu tout espoir ? »

Un des subordonnées de Zeaire posa cette question.

Beaucoup de personnes se rappellent des gagnants. Yugrasia, qui prend toujours la dernière place, n’existait dans aucun souvenir. A cause de ça, peu de personnes ont des espoirs pour cette école.

« Peux-tu le sentir ? »

« Sentir quoi ? »

« Ehei … je te le dis beaucoup, aussi … tu as entendu parler du proverbe wujibifan n’est-ce pas ? »

« Cela signifie que quand les choses atteignent leurs limites, elles commencent à faire marche arrière ? »

« Correct. Il dit aussi cela : Méfiez vous du silence. Plus de silence il y a, plus gros sera l’évènement. La raison pourquoi l’ennemi ne bouge pas est parce qu’il s’organise. En avançant seulement d’un seul pas, il est capable de prendre 10 pas d’avance »

« … Donc ça signifie … »

« Oui, c’est dur de tirer une corde tendue d’un arc, mais une fois qu’on réussi, on peut envoyer la flèche extrêmement loin. Ces gars prennent toujours la 3e place. Tu as dit que les autres ne peuvent pas se rappeler d’eux ? Ça fait qu’ils ont rien à perdre »

« Donc tu crois qu’ils seront ceux qui dirigeront cet évènement ? »

Zeaire ne répondit pas à la question de son subordonnée, et regarda plutôt les étudiants prendre leur place dans le hall principale. Alors qu’il faisait cela, ses yeux rencontrèrent ceux d’un étudiant.

En un instant, le duc a été submergé par un sentiment de désespoir.

[Je… j’ai un tel ressenti juste en voyant un simple étudiant ?!]

De penser qu’un étudiant serait capable d’inspiré un tel sentiment à un des deux piliers de l’empire !

« … Ça pourrait être possible »

Le cœur du duc Zeaire commença à battre intensément.

« … Qui est-ce ? »

Nerkia vit un homme âgé qui le regardait de haut, et le regarda en réponse.

[Probablement un officier de haut rang]

En d’autres mots, un ennemi. Une des raisons pour lesquels Yugrasia a toujours perdu était parce que beaucoup d’officiers du gouvernement qui dirigent l’événement ne viennent pas de l’école ! A cause de ça, Yugrasia avait toujours un mauvais départ dans les compétitions.

Mais il y avait quelque chose que Nerkia ne savait pas, et c’était le fait que le Duc était impliqué pour assurer l’impartialité dans la compétition ! Pas même les nobles ou l’empereur lui-même peuvent changer le cours de la compétition en face du duc.

Nerkia, sans savoir cela, regardait le duc avec une haine extrême. Alors qu’il faisait cela, un des étudiants lui parla.

« Pres, c’est Marcis »

« … Ils sont ici ! »

Marcis, parmi les 3 autres écoles, était le plus grand ennemi de Yugrasia. Comme la magie d’invocation était très similaire à la magie normale, les 2 écoles auraient pu devenir les plus grand amis si on leur avait donné une chance. Mais la situation actuelle les a transformée en les pires rivaux. Bien sûr, Marcis était toujours meilleur qu’eux dans tous les domaines.

« Hmph. »

« Bâtards … »

Nerkia sera les dents alors qu’il voyait Martan passé avec un sourire. Il a réussi à voir le conseil de l’année précédente perdre brutalement dans la guerre entre Marcis et Yugrasia. Il a même réussi à prendre part dans la bataille juste un peu !

Mais ! Mais !

[Cette fois, les choses ont changé !]

Les temps ont changé, cette fois les étudiants ont misé tout ce qu’il avait. Ces étudiants ne sont plus motivés par l’idée de se débarrasser de l’étude du soir, mais par le seul désire de victoire.

« Maintenant, nous allons commencé le festival de l’empire, avec les compétitions culturels et sportives. En discours d’ouverture … »

Nerkia ne pouvait plus entendre la voix de l’intervenant, il révisait les stratégie qu’ils allaient exécuter dans leurs batailles.

[Nous … n’allons pas perdre !]

Nerkia alluma silencieusement un feu dans son coeur.

 

6.25 Leurs Histoires

[3] Les ténèbres de l’empire

L’empire était quelque chose dont la taille ne pouvait être trouvé nul part dans l’histoire.

Aucun empire dans le passé était aussi puissant que celui qui existe maintenant.

Mais une fois qu’on jette un coup d’oeil dans le passé de l’empire, une histoire sanglante se dévoile. Une personne réaliserait que l’empire peut exister maintenant seulement sous le sacrifice d’innombrable héros dans les batailles.

A cause de cela, il y avait encore beaucoup de personnes dans l’empire qui souhaitent se rebeller, et à cause de ça, le festival est devenu quelque chose que ces personnes doivent détruire.

« Le festival cette fois est le plus grand de l’histoire. C’est parce qu’ils travaillent en collaboration avec les 4 écoles cette fois »

« A cause de ça, nous croyons que c’est le moment pour nous de tout sortir aussi »

Les hommes en noir dans la sombre salle de réunion ouvrirent la bouche.

« De plus, le festival cette fois est administré par ce maudit duc »

« Ça serait bien de le tuer, et mettre la pagaille dans le festival en même temps »

« Mais duc Zeaire sera une cible dur à tuer »

La famille du duc a une lignée d’héros de guerre. Ceux sont ceux qui ont réussi à prendre le contrôle de terrain de la taille de 2 petites nations ! En d’autres mots, ils étaient des cibles plus dur à abattre que l’empereur lui-même.

« Travaillons avec les étudiants en premier »

Ces personnes travaillaient dans l’ombre de l’empire. Ils combattaient l’empire constamment. Mais la chose est.

« C’est fois, nous allons finalement obtenir notre première victoire ! »

Ils n’ont jamais rien fait correctement !

« Plusieurs agents de l’empire ont commencé à bouger dans d’autres nations. Et, un de nos plus grands ennemis a été abattu aussi ! En plus de cela, une chance comme ça est arrivé ! Nous ne pouvons pas laisser ça échouer ! »

« Mais ça pourrait être en réalité un piège ? »

« L’empereur n’est surement pas si stupide »

« Il est celui qui a éliminé le plus d’organisation maléfiques que quiconque dans l’histoire après tout »

Le groupe était divisé en 2, et commençait à discuter de la situation passionnément.

« Silence »

Après un moment de querelle et d’insulte, un homme qui était assis au milieu ouvrit la bouche. Une fois qu’il fit cela, tout le monde se tourna vers lui.

« C’est bon si c’est un piège, une chance comme ça ne réapparaîtra pas une seconde fois »

Tout le monde entendit ses mots. Et personne ne s’y opposa.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *