Running Away From The Hero! – Chapitre 7

L’évènement du festival était simple.

Chaque école se rassemblerait dans une zone désignée, et 10 minutes avant le début de l’événement, ces écoles recevraient une annonce dans quel événement ils participeraient. Chaque école choisirait leurs joueurs, et ces joueurs entreraient la porte du champ de bataille.

C’était impossible de les faire combattre sur une scène circulaire au milieu d’un Colisée ! C’était parce qu’il y a déjà eu un désastre massif causé par ça dans le passé. A cause de ça, l’audience regardait les combats à travers une magie d’enregistrement, et les étudiants combattraient dans un endroit différent.

Et, c’est l’endroit.

« Le labyrinthe ? »

« C’est un jeu où on doit arriver à la fin du labyrinthe en vainquant les monstres et les pièges. La difficulté de ces monstres et pièges n’est pas élevé, mais le labyrinth lui-même est assez compliqué »

Nerkia a immédiatement répondu à la question de Naruan. C’était une compétition qui a pris place plusieurs fois dans le passé. A cause du labyrinthe, cette compétition particulière prend un assez long moment à compléter.

« Il y a un moyen de terminer la compétition rapidement »

« Lequel ? »

« Ça pourrait être dangereux »

« Ça n’a pas d’importance »

Naruan sourit quand il vit le visage sans émotion de Nerkia.

« Cette tactique nous convient le mieux »

Martan, le président du conseil des étudiants de Marcis, était confiant de leur victoire. C’était en effet vrai que la probabilité de victoire de Marcis ici était extrêmement élevé. A moins qu’un monstre étudiant apparaisse dans Mercaria et Arucia, cela terminera en une victoire pour Marcis.

« Et puisqu’ils interdisent aux personnes de détruire les murs, la tactique stupide d’Arucia ne marchera plus ! »

A cause du fait qu’un des participants d’Arucia a brisé tous les murs du labyrinthe dans la compétition précédente, endommager les murs est devenu interdit. En d’autres mots, Arucia n’était pas capable de montrer tout leur pouvoir, et Mercaria … eh bien, il n’y a pas besoin de s’inquiéter, comme ce sont tous des paysans au mieux. Les invocations de Yugrasia ne seront pas capable de faire grand chose dans cette compétition non plus.

Il y avait des personnes qui pensaient la même chose dans cette compétition.

« La victoire est notre ! »

Ruan, le président du conseil des étudiants d’Arucia, était confiant dans leur victoire sur cette compétition. L’endurance était ce qui importait le plus dans un labyrinthe comme cela ! Aussi longtemps qu’ils coureraient comme jamais, ils atteindraient éventuellement la fin ! Ni Marcis ni Mercaria ne serait capable de les arrêter !

Et.

« Nous sortirons victorieux ! »

Axis, le président du conseil des étudiants de Mercaria, pensaient la même chose que les autres présidents.

Les étudiants avec les meilleurs capacités de mémorisation de l’école ont été rassemblé ! Aussi longtemps qu’ils évitent les ennemis, ils devraient être capable de créer une carte du labyrinthe ! Les idiots d’Arucia et les mages de Marcia ne seraient pas capable de les arrêter !

Et …

« Cette fois, nous serons victorieux ! »

Cela devrait venir de Nerkia, le président du conseil des étudiants de Yugrasia, mais cela venait en réalité d’un homme habillé en noir. En d’autres mots, une personne suspicieuse.

« Cette fois, nous réussirons à vaincre l’empire »

Cette évènement allait être diffusé à travers tout l’empire ! C’était une chance parfaite de montrer à quel point l’empire est impuissant ! Déjà, 30 personnes se sont faufilées sur le champ de bataille, et aussi longtemps que l’empire ne les remarque pas, la victoire est leur. Qu’importe la force des étudiants, ces personnes sont des soldats accomplis !

Et dernièrement.

Dans une taverne sombre, il y avait quelques personnes qui regardaient la bataille à travers une petite orbe de diffusion. Quel est cet endroit ? La plus grosse salle de pari de l’empire ! Une petite fille apparut dans cet endroit sombre.

« Aah, ce n’est pas un endroit pour un enfant comme toi »

« Haha, un enfant ? Tu veux dire jeune femme. Hé, tu veux boire avec moi ? »

« Monsieur, tu passeras un bon moment avec le popo si tu fais ça. Quel était le numéro de la police encore … »

Après avoir passé les ivrognes, la fille marcha vers le maître de la taverne »

« Hé gamin, ce n’est pas … »

Clack !

Avant que le maître réussit même à dire quoi que soit, la fille sortit un gros sac sur la table.

« Ha, depuis quand cet endroit s’inquiète de l’âge ? Vous vous moquez de moi ? »

« Qu’est-ce … »

Avant que le maître ne dise même quoi que soit, la fille retourna le sac en cuir pour répandre son contenu sur la table.

Clink clink clink…

« B … Bordel… »

« C’est, est-ce de l’or ? »

Quand les hommes autour d’elle dirent cela abasourdi, la fille a simplement sourit en réponse.

« 3000 pièces d’or sur Yugrasia »

Les probabilités s’étaient empilées contre Yugrasia, et aucun parieur ne voulait parier sur sa victoire. Seul la fille aux cheveux argentés, et son propriétaire était ceux certains de leur victoire.

« Dans un juste un moment, la première bataille entre les quatres écoles va commencer. Je suis la narratrice pour cette compétition particulière, Mara. A côté de moi l’officier du gouvernement Mata avec le chevalier Martin »

« Oui, je suis Mata »

« Martin »

Les deux ne semblaient pas du tout concerné par la compétition, d’où la raison pour laquelle l’empire a décidé d’inviter Mara, la présentatrice professionnelle.

« Haha, nos noms sont assez similaire, mais s’il vous plaît, ne confondez pas ! Alors maintenant, qui pensez-vous sera le meilleur candidat pour gagner cette compétition ? »

Quand Mara posa rapidement une question pour détendre l’ambiance, le deux personnes parlèrent en conjonction.

« Arucia »

« Mercaria bien sûr »

Le premier a été dit par Martin et le dernier par Mata. Bien sûr, ces deux ont été diplômés des écoles qu’ils ont juste mentionnés !

« Oui, oui … une réponse attendue. Dans tous les cas, je vais maintenant introduire la compétition d’aujourd’hui au public. Pour des soucis de sécurité, je viens juste de recevoir le contenu de cette compétition. Maintenant, regardons ce qu’ils ont caché dans cette enveloppe … »

Mara ouvrit l’enveloppe à l’intérieur du sac.

« Oui, c’est une des compétitions classiques qu’on a déjà vu plusieurs fois ! C’est la compétition du labyrinthe à dédale, il teste les capacités de combat et stratégiques des étudiants. De penser qu’ils utiliseraient “labyrinthe” et “dédale” dans le même titre … eh bien, malgrés le titre ennuyant, c’est en effet une compétition qui montre de quoi sont capable les étudiants. Dû au fait que c’est la vingtième compétition du festival, plusieurs nouvelles règles ont été mis en place. Voler est maintenant interdit, parce que lors de la 3e compétition, un étudiant volant de Marcis a frôlé la mort après avoir été snipé par les 3 autres écoles. Creuser des tunnels est interdit, comme plusieurs étudiants ont réveillé un dragon par accident pendant la 12e compétition. Et récemment, dû à la victoire de Sir Ryan en coupant tous les murs dans la compétition, c’est maintenant devenu interdit aussi. »

L’attention de l’audience était dirigée vers Mara, grâce à ses compétences de présentatrice professionnelle.

« Oui, cette compétition est simple. Chaque école envoie huit étudiants dans un labyrinthe quelque part à travers une porte. Après être arrivé là, les étudiants ont simplement besoin d’utiliser n’importe quelle méthode pour s’échapper ! Les trois étudiants qui sortent les premiers reçoivent les points. Comme ces points contiennent aussi bien les points de l’étudiant que ceux de l’école, ça serait bien pour les trois étudiants d’une même école de traverser en une fois. Mais les points des étudiants pourraient transformer les étudiants d’une même école en potentiel ennemis ! Même les meilleurs amis pourraient se trahir pour les points ! En d’autres mots, c’est un jeu destructeur d’amitié qui vous décevra pas ! » (TD: ils connaissent pas le uno et le monopoly good bye my friend)

La capital entière était rempli de cris d’excitement. Mara, entendant cela, était fière de son travail, et cria avec fierté.

« Maintenant, regardons la meilleur compétition de notre vie ! »

Et ainsi, la compétition commença.

Et.

« … Qu’est-ce qui c’est passé ?! »

Après trois minutes, la compétition s’est terminé.

Avec Yugrasia comme vainqueur.

Quatre minutes plus tôt.

« La victoire est ! »

« A Arucia ! »

« Uoooooh ! »

Juste avant d’entrer dans le portail, le président du conseil des étudiants Ruan, avec les étudiants d’Arucia, se sont rassemblés pour se motiver.

« Maintenant ! »

« Nous allons revenir … avec la victoire ! »

« Ne vous inquiétez pas à notre sujet ! »

« Ce grand frère va revenir après une victoire totale »

Chacun d’eux entra dans la porte avec un large sourire.

« La première place est mienne cependant ! »

Les points étudiants étaient là afin de sélectionner le meilleur étudiant dans le festival de l’empire. Par conséquent, c’est évident que ces points poseront les fondations du futur de Ruan. La victoire d’Arucia vient en premier, mais Ruan a besoin de prendre les points pour lui-même après.

Après avoir pensé ça, Ruan commença à courir immédiatement après le début de la compétition de toute ses forces.

Et comme il a fait.

« Woah ! »

« Il en a un ! »

C’était un étudiant de Yugrasia ! Derrière l’étudiant se trouvait un mur, et il ne sera pas capable d’éviter l’épée de Ruan !

« Hah! »

Tuer l’adversaire est interdit ! A cause de ça, il doit utiliser le dos de son épée…

Swoosh

« Eh? »

[Je ne l’ai pas touché ?]

Il était un chevalier étudiant, il n’y a aucune raison de pourquoi il ne peut pas gérer un seul invocateur.

[Chance ?]

« Cette fois, c’est sûr ! »

Il attaqua une nouvelle fois. Cette fois, son épée était deux fois plus rapide ! Il y avait une chance de blesser, mais ce risque vient avec chaque compétition.

[Cette fois, c’est sûr !]

Swoosh !

L’épée frappa l’air comme avant.

« Q, qu’est-ce que ! »

« Ah, merde, c’est un peu rapide mais »

Quand Ruan regard sa propre épée silencieusement alors qu’il réfléchissait, l’étudiant de Yugrasia fronça légèrement les sourcils.

« Flèche magique, rouge »

Un sort fut lancé de la main droite de l’étudiant !

[Une attaque ?!]

Ruan réussit à sortir de la trajectoire attendu de l’attaque, mais les flèches volèrent vers le ciel à la place. Et à ce moment, les huit flèches atteignirent leurs pics.

« Explosion »

Les murs commencèrent à se détruire.

« Q, quoi ? Détruire les murs est contre l… »

Détruire les murs est contre les règles. Mais alors, une question apparut dans l’esprit de Ruan.

[D’où il vient ?]

Oui, cet homme vient du chemin bloqué. Derrière lui se trouvait un mur.

« Se pourrait-il ?! »

Ruan réalisa quelque chose à ce moment, mais il était incapable de continuer, car quelque chose d’énorme s’approchait.

Avec ça, la compétition se termina.

Revenons 4 minutes en arrière.

« Maintenant, regardons la meilleure compétition de notre vie ! »

L’écran se sépare en plusieurs morceaux aux mots de Mara. Cela permettrait à l’audience d’observer la bataille de la perspective des 4 écoles en même temps. Et puis, le ciel au-dessus du labyrinthe s’illumina avec un bang, signalant le début de la compétition.

« Oui, ça a finalement commencé. Comme attendu, les étudiants d’Arucia courent … Les étudiants de Mercaria envoient plusieurs petits sorts dans les aires. Cela semble être presque invisible … peut être que c’est un message codé ? Les étudiants de Maria se sont tous assis et ont commencé à parler entre-eux. Et les étudiants de Yugrasia …. ils invoquent dès le départ ! Oui, 5 étudiants ont invoqué des élémentaires d’eau et de terre ! »

« Invoquer aussi tôt est mauvais sur le long terme »

« Je suis d’accord, ce n’est une très bonne stratégie »

Martin et Mata exprimaient leur désapprobation. Mais les étudiants qui ont invoqués leurs élémentaires n’avaient pas encore fini !

« Quoi … qu’est-ce qu’ils font ? »

« Ils … créent de l’eau ? »

« Créé de l’eau comme ça est très inefficace »

Les 5 étudiants commencèrent à condenser l’eau à un seul endroit.

« Créé de l’eau en utilisant un élémentaire pourrait sembler simple, mais la compresser autant … leur vitesse est aussi très rapide »

« La bataille n’a même pas encore commencé … »

Les étudiants commencèrent à reculer, et une fois qu’ils ont assez reculé.

« Ah ! C’est un mur ! Ils créent des murs avec les élémentaires ! »

« Ça semble être un … barrage ? »

« C, ce pourrait-il ?! »

Juste une minute s’est écoulé. Dans ce laps de temps, 5 barrages ont été complété. Et en utilisant les élémentaires de terre, les étudiants ont rapidement étendu leur zone rempli d’eau.

La stratégie de Naruan était simple.

« C’est peut-être un labyrinthe, mais à la fin il y a qu’une seule entrée. Le reste est juste un mur. Donc, si nous remplissons le labyrinthe jusqu’à la limite avec de l’eau, l’eau coulerait naturellement vers la sortie. Et si nous faisons bouger l’eau presque explosivement, nous devrions être capable de nous occuper aussi bien des ennemis »

Et ces barrages, quand les étudiants seront finalement fatigués, et quand un étudiant malchanceux rencontrera Ruan d’Arucia, seront détruits lâcheront toute l’eau en un instant.

« Huoeee?! »

Ruan essaya de résister à l’eau qui coulait vers lui, mais fut balayé. C’était la même chose pour les autres élèves.

« Putain, qu’est-ce ?! »

Un tsunami géant apparaissait en face des étudiants de Mercaria.

« G, glace ! Ça, ça marche pas ! »

« Kek?! »

Un des étudiants de Marcis essaya d’utiliser une magie de glace par réflexe, mais elle n’a pas pu arrêter l’eau. En fait, la glace s’est brisé en morceaux qui ont terminés par blesser ses camarades.

« Kueee?! »

Pas même les monstres dans le labyrinthe ont pu résister au tsunami.

Et dernièrement.

« C, c’est quoi cette merde ?! »

« Att, attendez ! Ne vous inquiétez pas ! C’est juste un piège de l’empereur ! C’est impossible qu’un tsunami se produise ici ! C’est juste une illu… guee ?! »

Même les membres de la rébellion ont été balayé.

« D… hurgh… dégénéré … ugh ! Bâtards ! »

« Huhahaha, c’est notre victoire ! »

« F, fou ! T… puha ! Tu es fou ! »

Ruan cria sur l’étudiant d’Yugrasia qui a été balayé avec lui au début, mais l’autre côté a simplement décidé de créer plus d’eau jusqu’à son visage devienne absolument pâle.

« T, toi … c’est un suicide ? Tu as ressorti au suicide après avoir réalisé que tu ne pouvais pas gagner ?! Puhe ! »

« Qui a dit quoique soit à propos du suicide ? »

Quelque chose traversa l’esprit de Ruan à ce moment.

« R, requin ? »

« Bye~! »

Une fille passa à côté de Ruan en chevauchant un requin.

« Ahh, les 3 étudiants de Yugrasia atteignent rapidement la sortie ! De penser qu’ils avanceraient rapidement à travers l’eau avec leurs invocations, vraiment incroyable ! »

La scène des 3 étudiants avançant sur un requin, un pingouin et un poisson était rapidement était diffusé au reste de l’empire.

« Si les choses continuent comme ça, Yugrasia réussira une victoire complète ! Les étudiants de Mercaria ont été annihilé ! Plusieurs étudiants de Marcis essayent de résister avec leurs magies, mais ils échouent ! Ah, un des étudiants d’Arucia est monté sur les murs, mais c’est contre les règles, et par conséquent il est éliminé ! Ah, je pense qu’il l’a fait délibérément en réalité »

Mara levait la voix alors qu’elle narrait les situations des autres écoles.

« Mm ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Qui est cet assassin bordel ? »

« C’est un juge ? »

Même les hommes en noir était diffusé à l’empire.

« Ah … l’eau est drainée par la sortie. Et juste quand je dis cela, un étudiant de Yugrasia est passé ! Il semble que les 2 autres vont bientôt arriver aussi »

« Les étudiants se battent souvent entre-eux pour le maximum de points à la fin, mais ça ne semble pas être le cas pour Yugrasia »

« De penser qu’ils continueraient à créer de l’eau jusqu’à l’évanouissement … non, leurs élémentaires créent encore de l’eau. Comme c’est effrayant »

Mata et Martin regardaient l’écran avec des expressions inconfortables.

« Mm ? C’est … »

Un juge de la compétition qui était situé à la sortie commença à pêcher plusieurs hommes en noir parmi les étudiants.

« Mm … ce ne sont pas les juges … hm ? »

Le chevalier, alors qu’il cherchait à travers les affaires de l’homme, trouva une marque familière et appela ses partenaires pour attacher les hommes.

« Ce sont des membres de la rébellion, enfermer les pour le moment ! »

Avec ça, la compétition qui a détruit les fantaisies sauvages de tout le monde se termina.

« Ça ….. ça n’a pas de sens ! »

C’était ce qu’on disait dans toutes les écoles après le premier jour de compétition.

Il y avait un total de 5 compétitions qui étaient tenues le premier jour. Les scores qui sont sortis après toutes les compétitions étaient quelque chose qui a choqué tout le monde.

Yugrasia 630 points

Arucia 160 points

Marcis 130 points

Mercaria 30 points

Tyrannique. C’était le seul moyen pour décrire la situation. Même après avoir additionné les scores des autres écoles, le score total n’atteignait toujours pas Yugrasia. L’échelle de notation de la compétition était extrêmement simple. La première place gagne 100 points, la deuxième 60 et la troisième 30, donnant tous les points aux 3 premiers étudiants. Mais à cause de ça, la différence en scores entre chaque école n’était pas si grosse.

La compétition impliquait 4 à 24 personnes à la fois. Dans ces compétitions se trouvait des aces qui montraient des pouvoirs extrêmes contre leurs adversaires, et les autres étudiants agissaient souvent comme supports.

Mais Yugrasia était différent.

La première différence était cela : ils se fichaient de leurs dommages.

« Crêve ! »

Dans la deuxième compétition, Capture de drapeau, Yugrasia a décidé d’enterrer 2 de leurs propres camarades dans la boue avec les 6 ennemis.

La seconde différence : ils n’ont pas d’aces.

« Hahaha, tu viens juste d’activer mon piège ! »

Bang!

La quatrième compétition. C’était une course de bateau où les étudiants doivent insérer leurs pouvoirs magiques dans leurs bateaux pour traverser la ligne d’arrivée. Et quand Arucia et Marcis ont chargé l’invocateur d’eau élémentaire, pensant que cette personne serait l’ace, l’invocateur a juste décidé de s’auto-détruit sur eux.

« Ce, celui-ci est un faux ! Il doit être le vrai ! »

Quand un des étudiants d’Arucia dit cela après avoir vu un étudiant de Yugrasia passer, tout le monde le chassa, mais.

« C’est un encore faux ! »

Bang!

Avec ça, Arucia et Marcis ont perdu 7 autres étudiants. Cela s’est répété plusieurs fois, jusqu’à Mercaria, ceux qui ont abandonné le combat, ont fini par prendre la troisième place !

Et plus important, leurs endurances étaient inhumaines !

« Comment … comment peux-tu bouger ?! »

Un des étudiants d’Arucia regardait un étudiant de Yugrasia avec peur et choquer. L’étudiant était trempé de sang et couvert de blessures. L’étudiant de Yugrasia aurait déjà dû s’évanouir.

« Haha …… tu veux savoir pourquoi je peux bouger ? Eh bien, je peux bouger parce que je peux ! »

-Kuoooooooo !

Un gorille invoqué rugissait derrière son invocateur. Et dans la dernière compétition, au tournois en 1v1 dans le Colisée.

C’était une compétition où les étudiants de Mercaria ont abandonné plus tôt pour leur survie, et une compétition où les étudiants d’Arucia excellaient le mieux. Après tout, il pouvait attaquer avant que quiconque lance quoique soit !

Tout le monde avait parié sur la victoire d’Arucia à cause de ça, mais les étudiants de Yugrasia n’ont pas échoué.

« U, uaaaah ! »

Un étudiant d’Arucia rassembla son pouvoir dans son épée alors qu’il criait.

Chunk !

Le bras du gorille fut coupé, ce qui eu comme résultat de le faire disparaître. L’étudiant d’Arucia plaça un coup dans l’estomac de l’étudiant de Yugrasia avec l’intention de gagner, mais !

« C, cough… he, hehehe… huhahahaha ! C’est tout ce que t’as ?! »

« Ce, c’est quoi ce bordel ? »

C’était une puissant attaque. L’étudiant de Yugrasia était projeté et heurtait le sol plusieurs fois, mais réussissait encore à se lever avec un sourire fou.

« Ne, ne vient pas ici ! »

L’étudiants d’Arucia trébucha hors de l’arène de peur et perdit.

Bien que Yugrasia a seulement réussi à récolter 60 points, ils ont tout de même réussi à instiller une peur primaire dans leurs ennemis.

Et.

« …. Tous capturés ? »

Dans la base d’opérations des rebelles, les dirigeants pouvaient seulement rester silencieux.

« Tout le monde a été balayé dans la première compétition grâce à l’eau de Yugrasia. Dans le seconde compétition, ils ont été balayé par la boue. Juste comme la première et seconde compétition, dans la troisième … »

« Stop ! »

Le leader des rebelles cria cela à son subordonnée lisant le rapport.

« J’ai déjà lu le rapport ! Nos subordonnées ont été balayés par la tornade de Yugrasia dans la troisième compétition, et dans la quatrième compétition, ils se sont tous évanouis à cause de l’attaque suicide de Yugrasia ! Mais ce n’est pas ce qui est important ici. L’échec n’a pas d’importance. Nous sommes plus faible que l’empire. C’est pourquoi nous avons toujours perdu. Mais c’est différent ! Pourquoi, pourquoi sommes nous constamment battus par Yugrasia ?! »

Tout le monde dans la pièce fermait leurs bouches quand ils virent la colère de leur leader comme ça.

« Peut-être c’est l’empire ? »

Tous les yeux se sont tournés vers la personne qui vient juste de parler.

« C’est bizarre que Yugrasia est toujours celui qui est impliqué. De plus, il y a l’entraînement intensif qu’ils ont traversé depuis le début de l’année … peut-être c’est arrivé parce que l’empire connaisse nos plans … »

« Connaissant l’empereur, tu as peut-être raison »

Le leader murmura cela dans sa barbe, mais personne l’entendit.

« Oui, si c’est l’empereur, c’est entièrement possible. Après tout, il a toujours réussi à nous battre à chaque fois. Mais, mais, de penser qu’il utiliserait des étudiants … est-ce qu’il nous dédaigne autant ? »

Le leader ferma les yeux, murmura quelques choses, puis se leva.

« Je vais lui montrer alors. Je vais lui montrer notre vrai pouvoir ! Obtenez les informations sur Yugrasia immédiatement. Nous allons bouger. Une fois qu’on a assez d’infos, nous allons attaquer ! »

-Compris !

Avec ça, la plus grande opération de la rébellion commença une nouvelle fois.

« Nous avons gagné »

« Je vois »

« Ah, ah bon …. hah … »

Les professeurs dans la pièce ont tous pleuré des larmes de joie alors qu’ils écoutaient.

« Nous les avons entraînés nous-même après tout »

« Oui oui, nous les avons bieeeeennnn touchés après tout »

Muam et Harian ignoraient complètement le principale et disaient cela.

« Ils nous ont battus, ça serait illogique s’ils sont battus par les autres écoles »

« Eh bien, il y a une multitudes de moyen de suicide après tout »

La plupart des professeurs qui avaient la tâche de combattre les étudiants acquiecèrent. Si les étudiants perdaient même après avoir vaincu les professeurs, les professeurs seraient fautifs. Si un épéiste qui vainc et se fait vaincre par quelqu’un, cette personne deviendrait automatiquement plus fort que ceux qu’il a vaincu ! Si les étudiants qui les ont battus perdent, cela poserait un énorme blessure dans leurs fiertés.

A cause de ça.

« S’ils perdent, nous devrions définitivement y aller à fond »

Les professeurs acquiècerent après avoir entendu les mots de Naruan. Parce qu’ils étaient des étudiants, les professeurs y sont allés doucement avec eux. Ils ont tous caché leurs ultimes compétences et combattu les étudiants avec des attaques normales.

« Dans tous les cas, nous aurons la victoire aussi longtemps qu’on obtient quelques points de plus »

« Mais les autres écoles ne laisseront pas volontiers quelque chose comme ça arriver »

Ce festival était quelque chose qui mettait en jeu la fierté des quatre écoles. La plupart du temps, la différence dans les scores entre la première et deuxième place était très proche. Mais dans une situation comme celle-la, ça serait très probable que les autres écoles formeraient une alliance contre Yugrasia.

« Non, si c’est comme ça, nous allons définitivement finir par combattre une alliance. Après tout, toutes les autres écoles seraient fini s’ils perdaient comme ça »

« Les choses seront assez dur demain … ? »

Tout le monde est devenu silencieux après que le professeur Arhan dit cela.

« Ueeeh …. de penser que nous gagnerons ! »

Autres que le principale, c’est.

« Eh bien … nous devrons croire les étudiants »

Tout le monde acquiesça en entendant mes mots.

-Tu as dit toi-même que tu es toujours poignardé dans le dos par ceux à qui tu fais confiance à la fin cependant ?

… Juste ferme la.

A ce moment, je n’ai pas réalisé. Ma chance était le pire du pire, et aussi longtemps que les mots « poignardé dans le dos » apparaissaient, la situation se déroulerait définitivement.

Et le jour suivant.

[… Je suis désolé tout le monde]

Merde, le président du conseil vient d’être kidnappé.

La bataille de siège était simple, mais cela permettait aux écoles d’amasser une grosse quantité de points. Bien que nous avons réussi à prendre la plupart des points dans les compétitions plus tôt, cette compétition peut potentiellement tout remettre à zéro. Chaque base qui a été conquis permet à l’école de recevoir 200 points, et une fois qu’une école prend la base principale d’une autre école, ils reçoivent 500 points. C’était la bataille qui permettait à une école perdante de prendre la première place.

La compétition était un peu similaire au “Capture du Drapeau”, mais l’échelle était différente.

Presque tous les étudiants participent et il y avait près de 20 bases dans l’entièreté du champs de bataille, avec 10 autres bases vides. Chaque école commence avec 100 000 points, et ils peuvent utiliser des outils offensifs/défensifs qu’ils ont créé eux-même dans la bataille.

Mais puisque les points donnés aux écoles n’augmentent pas et que cela coûte plus de points pour opérer des bases supplémentaires, il devient plus difficile pour chaque camps de juste prendre les bases vides.

A cause de ça.

« Yugrasia fait encore quelque chose d’étrange ! »

Le but est de prendre toutes les bases ! C’était la conclusion que j’ai atteint.

Il n’y avait qu’une réponse à une compétition comme celle-là. Les autres écoles vont s’allier pour nous frapper dur.

« S’ils vont faire ça de toute façon, alors nous devrions prendre autant de bases que possible avant ça »

Je n’ai pas eu d’objection. Si nous allons tomber quoi qu’il en soit, nous pourrions très bien essayer de nous défendre avec le nombre.

Qu’importe quoi, c’était presque toujours mieux de combattre à l’intérieur d’un château plutôt qu’à l’extérieur. On peut juste jeter la base si les choses tournent mal aussi.

« Le problème est, qu’on a trop d’ennemis … »

Ils sont juste trop nombreux. Beaucoup trop nombreux. Tout le monde en dehors de cette école est un ennemi. Puisque les points que notre école a amassé sont remarquablement énorme, les autres écoles ont basiquement décidé de nous faire abandonner avant que les choses empirent.

« Je n’ai pas pensé qu’ils utiliseraient leur atout aussi tôt aussi »

L’audience était beaucoup plus enflammé qu’avant.

Sur le champs de batailles, il y avait un trou enflammé à la place d’une base avec un géant de flamme au milieu.

A cause de la fille qui était assis sur l’épaule du géant, une base entière vient juste de disparaître en un instant.

Même s’ils n’ont pas dépensé de points sur des outils défensifs, la base était tout de même fortifié avec des invocateurs plutôt puissant. Mais encore, la base ne pouvait pas tenir longtemps contre Surt lui-même.

[J’aurais dû la ramener ici …]

J’aurais dû la prendre quand je pouvais, mais c’était trop tard. Il y avait aucun moyen d’arrêter cette chose. Aris semblait avoir réalisé ça aussi et a décidé de battre en retraite.

Et Arucia vient juste de révéler leur atout aussi.

-Maître, maître ! Je pense que je pourrais m’entendre bien avec cette belle chose ! Je peux le sentir !

Je sentis un frisson parcourir mon dos des mots d’Arcadia et frotta mes bras.

« C’est autant un pervers ? »

-Hah, hng ! Cette, cette sensation ! Arucia est la meilleure !

Les étudiants sur le champs de bataille avaient une trouille bleue. Ils n’étaient pas effrayés par le pouvoir absolu que Surt a montré, mais plutôt le pervers fou qu’est l’atout d’Arucia.

-A, attaquez plus fort !

-Pourquoi ?! Pourquoi il aime mes attaques ?!

-N, noooonnn ! Ne vient pas ici !!

L’arme ultime d’Arucia : Masokasia di Romia. Cette chose peut être décrite en 2 mots simples : cafard et masochiste.

Il a une force vitale semblable à celle d’une cafard et était un M en plus. Cette chose devient juste plus joyeux plus il est frappé. Ne crève pas cependant. La pervesité de cette chose fait juste à tout le monde sur le champs de bataille l’envie de combattre.

Et dernièrement.

« C’est le moment d’agir »

-Eh ? Pour de vrai ?

Je pouvais voir un étudiant de Mercaria corrompre les étudiants dans son camps. Oui, tabassons ceux qui ont été soudoyé, alors … Mm, l’argent avec lequel ils sont tentés est plutôt énorme cependant, donc je dois y penser.

Avec ça, nous avons commencé à perdre de plus en plus de base. Bien sûr, aucune des écoles n’a vraiment percuté l’autre durant leurs attaques. En d’autres mots, ils ont déjà parlé de ça au préalable.

Mais même, nous allons relativement bien encore. Tout ça était attendu depuis le début. En fait, nous avons même créé un plan pour quand il reste juste une seule base. Grâce au jugement d’Aris, la plupart des étudiants ont pu sortir avant que Surt puisse faire quoi que soit, et puisque les étudiants qui ont combattus Masokasia n’étaient pas incapacité, le nombre d’étudiant n’a pas beaucoup changé depuis le début.

« Mm ? »

A ce moment, je pouvais voir un étudiant de notre école avancer avec un étudiant de Marcis.

-N’est-ce pas le prez ?

Un des 2 étudiants était définitivement notre président du conseil. Qu’est-ce qu’il faisait ici ?

Celui qui diffusait la bataille semblait aussi curieux de ça, et a réussi à zoomer sur les 2 étudiants.

Et.

-Tu vas … tu vas vraiment bien aller ?

-… je me sentais désolé pour les autres, mais … tu m’es plus précieux.

Avec ça, j’ai compris.

Mn, oui, tu es putain de mort pour moi. Je vais te planter avec une foutu lance de bambou.

7.25 Leurs Histoires

[1] L’histoire d’un certain président du conseil des étudiants

Combien de temps j’ai travaillé pour libérer le corps étudiant des mains de Nicerwin ? A cause du travail que j’ai mis à l’oeuvre pour me libérer pendant tout ce temps, au moment où je l’ai remarqué, j’ai réalisé que nous surpassions déjà la plupart des écoles dans la compétition.

… Cela signifie … nous sommes proche d’être libéré !

C’était ce que je pensais, mais pourquoi je vois une personne qui m’est précieuse en trains de pleurer maintenant ?

« …… Donc tu me demandes de perdre ? »

« Oui … Nous perdrons sinon »

La fille qui portait l’uniforme d’Arucia était une des personnes les plus précieux dans ma vie, aussi bien que mon ami d’enfance.

J’ai perdu ma capacité à parler quand elle, une personne qui était toujours fier avec un sens de la justice, a dit quelque chose comme ça.

« Pourquoi ? »

Au final, c’était la seule chose qui a réussi à sortir de ma bouche. La fille en face de moi ferma les yeux et lâcha doucement quelques mots.

« … dit qu’il l’accepterait »

« Quoi ? »

« Nous accepter. Il a dit qu’il accepterait qu’on soit ensemble …… si nous gagnons »

« V, vraiment ?! »

Elle était une de mes plus précieux amis d’enfance. Mais en tant que personne d’une maison noble relativement faible, j’ai réussi à devenir la personne depuis la famille la plus faible de tous mes amis.

A cause de ça, le père de la fille en face de moi a toujours souhaité qu’elle ne se soit jamais engagé avec moi. En fait, il a toujours souhaité qu’elle se soit engagé avec le garçon d’une famille de comte comme elle. Eh bien, c’était impossible que ce type ait été engagé avec elle de toute façon.

« Pourquoi ? »

Cela m’a rendu encore plus suspicieux de ce qui se passait.

« Eh bien … papa est récemment entré dans une grosse dispute avec le comte Harcen … »

Son père et le comte Harcen étaient, si on le disait simplement, amenis. Les deux ont réussi à devenir le président du conseil d’Arucia et Marcis, et se sont affronté depuis ce moment. Ils se sont probablement disputés sur le gagnant de la compétition.

« Mais de penser qu’il irait aussi loin que dire ça … »

« … Eh bien, il est ce type de personne, après tout. S’il pense que faire quelque chose est la manière de faire, il ira à 100% jusqu’au bout »

L’homme a déjà pris sa retraite, mais ses histoires étaient encore légendaire parmi les chevaliers de l’empire. Au même moment, il était célèbre pour aller jusqu’au bout avec juste tout ce qu’il dit. L’homme regrettait probablement ce qu’il a dit maintenant.

Mais … mais !

Les camarades avec qui j’ai travaillé aussi loin ! Si je devais les abandonner …!

La fille me regardait avec le visage d’une fille fragile.

« C’est … trop demandé ? »

« Bien sur non »

Désolé les gars, ma vie amoureuse prend le dessus sur tout.

Nous sommes sortis de la base en se tenant les mains. Le fait que les étudiants me faisaient tous suffisamment confiance pour me laisser partir tout seul a grandement aidé.

« C’est bon ? Tu es le président après tout »

« Tu es plus importante que tout »

« … A, alors … puisque nous pourrions gagner … puisque papa peut approuver notre relation ! »

Elle me regardait avec un visage rougissant. Oh, cher coeur, s’il te plaît calme toi. Est-ce que l’élémentaire d’argent de Nicerwin parle ? Gap Moe ? Cis était celle qui agit habituellement comme ça, pas elle … l’effet est trop fort !

« Encore … juste comme dans le passé … eh bien … mm … »

Son visage était devenu si rouge qu’il semblait presque sur le point d’exploser. Elle mordit ses lèvres, me regardait intensément, et.

« Est-ce que je peux t’appeler grand frère encore ?!!! »

Wow … mignon. Si mignon ! Gap moe est le meilleur ! La voir détourner le regard d’embarrassment, et la voir mordre sa langue, c’est trop mignon ! Mon ami d’enfance ne peux pas être si mignonne !

« Bien sûr ! »

Si je disais non, je ne serais pas un homme. Non, je serais gay. Une fille comme ça, m’appelant comme cela ?!

« Mm … alors, devrais-je changer aussi ? »

« Mn ? Changer quoi ? »

« Il va nous accepter, n’est-ce pas ? Alors … chérie ? »

« N, nn ? M… moi ? »

La voir devenir rouge encore une fois était mignon. Merde. Qu’importe ce qu’elle fait, elle était mignonne.

« Bien sûr »

« A, arrête ça ! »

« Hm ? Tu n’aimes pas ? »

« Ce, ce n’est pas ça … »

Elle regardait le sol pour cacher son visage rougissant. C’était vraiment le meilleur !

« C’est … c’est vraiment bon ? »

J’acquiesçais.

« … Je me sens désolé pour mes camarades, mais tu es plus importante pour moi ! »

« Se, sérieusement ! »

Je souriais du mieux que je pouvais, et marchais vers Arucia avec elle.

Et avec ça, Yugrasia, qui a juste perdu son leader.

Sous les attaques de toutes les autres écoles.

Gagna.

…… Quoi ?

Bang !

« C’est … c’est simplement impossible ! »

Le vice président me regardait avec des yeux rouges. Bien. Il semble que le président et le vice-président de l’école se sont bien rapproc…

« De penser qu’il sortirait avec une fille avant moi ! »

Se sont bien rapprochés mon cul. C’est Yugrasia après tout.

Pendant la compétition, il est impossible que les professeurs parlent aux étudiants pour des questions de sécurité. Bien sur, c’était possible de communiquer pendant les batailles en 1 contre 1, mais puisque toutes les autres compétitions sont diffusées en direct, communiquer pendant ces moments étaient interdits. Mais dans les batailles comme “Capture de drapeau” ou “Guerre de domination”, c’était possible pour les professeurs d’interférer jusqu’à trois fois.

Bien sûr, c’était interdit de partager des informations confidentielles, mais puisque c’était un étudiant qui me contactait, une communication fut établie. Si le président du conseil d’une autre école était enlevé, ils n’auraient pas eu la permission pour communiquer.

Dans tous les cas.

« Comment tu n’as pas réalisé qu’il pourrait avoir une petite-ami ? »

Le vice président élargi les yeux et cria.

« Parce que c’est de lui dont on parle ! »

Mm … qu’est-ce que. Il m’a presque persuadé. Non, non, tiens bon.

« Débarrasse toi de ce type de pensée. Réfléchit attentivement. Cet homme est actuellement raisonnablement beau si tu y réfléchis »

« … Nn ? Vous avez raison ? »

Je ne veux pas le dire de cette manière, mais devenir le président du conseil signifie pratiquement que la personne a gagné un vote de popularité. Bien sûr, ce n’est pas vraiment la même chose que voter pour la personne qui a dépensé le plus d’argent dans la classe pendant l’école, mais c’est un gros facteur. Et l’actuel président de l’école était le résultat d’une combinaison entre l’argent, l’apparence et le talent.

« Bien qu’il ressemble à ça, il a le talent »

Bien que l’homme était assez étrange, bien qu’il était d’une famille noble de bas rang, il a réussi à devenir le président. Il était vraiment un dragon qui a réussi à sortir d’un petit puits.

Il est aussi par hasard la personne avec le titre de “Cœur des Éléments (L’armée des Élémentaire)”, qui se trouve être d’une certaine manière bizarre et cool en même temps. Dans tous les cas, il était un des quelques représentants de l’école.

Puisque les personnes extérieurs ne savent pas ce qui se passe à l’intérieur de l’école, l’homme semblait être assez populaire.

« Il possède toutes les qualités. Après tout, il a été remarquablement performant dans les deux derniers festivals aussi »

Le vice président acquiesça.

« Plus de raison pour le tuer alors »

Ah, donc il essaye de tuer le président. Il semble que la raison pour le tuer frôle plus sur la trahison du célibat qu’ils partageaient plutôt que la trahison de l’école, mais ignorons ça.

« Je pensais qu’il serait mon ami éternel … je pensais qu’il serait mon frère pour toujours ! »

Pourquoi je commence à voir une aura noir sortir du vice-président ? Non, avant ça, ne pouvait-il pas juste avoir une petite-ami plutôt que traiter son ami de toujours comme quelqu’un qui a juste tué sa mère ?

« Donc, qu’est-ce que tu prévois de faire ? »

« Nous allons le tuer »

Les personnes derrière le vice président acquiesçaient. Attendez, les gars qui ont juste acquiescé … n’êtes-vous pas tous des hommes ? Vous faisiez parti de l’alliance des célibataires ou quelque chose ?! Les personnes derrière les regardaient avec des expressions écœurées, mais les garçons qui ont acquiescés ne semblait pas être concerné. Ouais, c’est pourquoi vous n’avez pas de petite-amis.

-Tu es aussi célibataire cependant.

Fermez la. J’ai juste choisi de ne pas avoir de relations. Après tout, la famille n’est rien d’autre qu’un fardeau pour un vilain. Bien sûr, les héros n’ont aucun problème à avoir des relations. Après tout, aucun vilains voudraient renforcer un héros en tuant leurs êtres cher.

Ah, maintenant que j’y pense, c’est super injuste. Le héros peut tuer autant d’entre nous qu’il souhaite mais si nous touchons un de ses amis, il détruirait absolument tout.

« L’ennemi est Arucia, Marcis nous attaquerait probablement aussi s’il voit une occasion »

Ma bouche disait le contraire de ce que je pensais. Vraiment, c’est la plus grande compétences qu’un vilain peut obtenir. La capacité de mentir naturellement est vraiment utile !

« C’est bon. Nous serons assez pour … prendre soin de cet homme »

Douze choses noires sont apparues dans le dos du vice président. Bordel de ? Ils sont supposés être des assassins ou quelque chose ? Pourquoi je ne peux pas voir leur visage ?!

« Qu’est-ce que … sont ces choses ? »

« Nous sommes des frères qui ont jurés d’avoir une petite-ami en même temps dans le passé ! »

Wow, quel promesse inutile. Non, avant ça, vous n’allez jamais avoir une petite-ami à ce rythme ?

« Qu’est-ce que vous pensez faire avec juste douze personnes ? »

« Nous pouvons tuer le président »

« Vos ennemis ? »

« Le seul ennemi que nous avons est le président ! »

-Uooooh !

Les personnes derrière le vice président ont tous crié à l’unisson.

« … Avez-vous oublié que nous sommes encore au milieu du festival ? »

« Ça n’a pas d’importance »

Bien qu’il est comme ça, le vice président était quelqu’un qui a contracté un dieu. Il pourrait être plus faible qu’Aris, mais il est toujours extrêmement puissant. Après tout, il a contracté avec le farceur Loki, qui a toujours le potentiel de devenir le joker au moment le plus crucial.

Mais.

« Professeur Nicerwin ! »

Il avait une confiance dans les yeux.

« Comme un homme … comme un homme ! »

Son aura commençait à s’étendre elle-même depuis l’écran, tout dans ma direction.

« Comme un homme, j’ai appris que parfois, je dois me tenir dans des batailles où je sais que je vais mourir ! »

Il ressemble aux 300 soldats spartiates qui sont partis combattre les Perses qui se comptabilisaient dans les millions de soldats.

Le vice président, avec les hommes derrière lui, émettait une aura qui ne pouvait pas être ignorée.

Le vice président, pour la première fois, me regardait avec un visage déterminé et sérieux.

« Maintenant est le moment »

Les étudiants retenaient tous leur souffle. Leur aura exsudait un pouvoir absolu. Oui. La victoire est important. Mais parfois, il y a des choses que les hommes doivent faire même s’ils savent qu’ils vont perdre.

« Ok, vous pouvez y aller »

Tous mes instincts me disent qu’ils vont perdre. Mais en les regardant, je pouvais le sentir. J’ai fait confiance à ces hommes qui pourraient être capable de tout accomplir avec leur passion !

« Alors … Nous allons y aller »

« Bonne chance »

Comme un brave général chargeant dans sa dernière bataille, les hommes ont tous baissé la tête et sont silencieusement sortis de la zone.

Leur aura a causé la création d’un chemin parmi les étudiants autour.

Et une fois que ces hommes sont complètement sortis de la zone, le deuxième vice président du conseil des étudiants, Kaan, me posa une question.

« Professeur ! C’est vraiment bon de les envoyer comme ça ? »

J’acquiesçais à la question. Je … je peux leur faire confiance !

« Ricen a réussi à devenir sérieux avec moi. Et même s’il est comme ça, il a contracté un dieu. Crois en lui … »

Kaan a seulement réussi à pâlir après avoir entendu ça.

« Mais … mais ! Ce visage ! Je l’ai déjà vu avant ! »

« Ah bon ? »

« Oui ! Il y a deux ans, pendant la rentrée des nouveaux ! Ce visage est identique à celui qu’il a montré quand il a parlé de se faufiler dans le bain des filles ! »

J’ai atteint une conclusion immédiatement après avoir entendu ça.

…Crap.

7.5 Leurs Histoires

[2] L’histoire de Ria El Nermia

« Une collaboration ? »

J’étais un peu confus quand j’entendis les mots du président à travers l’orbe de communication.

Le message que j’ai reçu était simple.

On m’a dit de m’occuper des étudiants de Yugrasia avec l’aide d’Arucia.

Était-ce parce que Aris a réussi à garder la plupart des étudiants en sécurité ? Même, je ne pouvais pas comprendre le besoin de travailler avec Arucia.

Non, avant ça.

« Comment ont-ils réussi à capturer ce Cœur des Éléments ? »

Nerkia Nes Leria.

Malgré sa naissance dans une famille noble de faible rang, il a réussi à gagner le respect de tout le monde dans son école.

Il était un ennemi qui était extrêmement difficile à combattre, à cause de son utilisation de nombreux élémentaires de faibles et hauts rang.

Arucia a réussi à capturer quelqu’un comme ça ? Honnêtement, je ne pouvais pas imaginer quelqu’un autre que moi être capable de le capturer.

-Nous ne savons pas comment ils ont réussi ça. Mais, la chose importante ici est celui de l’équipe de secours de Yugrasia, Ricen di Roa.

« Le farceur ? »

Ricen di Roa, le farceur. Il est une personne qui a réussi à contracter un dieu.

Il semble que la synergie qu’il partage avec son actuel président du conseil était immense. Le coeur élémentaire qui était un puissant stratège, et le farceur, qui était compétent dans la création de variables. On peut même dire que la raison pour laquelle Yugrasia n’est toujours pas tombé était ces deux personnes. De plus, c’était bien avant qu’il forme même un contrat avec un dieu.

« Bahaha ! Cela ne sonne-t-il pas amusant ? »

Surt dit ça à côté de moi. Il semblait content d’être dehors après si longtemps et réussi à rire de juste tout.

« Tu peux le combattre ? »

« Les démons ont été créé pour combattre les dieux depuis la création »

-Si nous réussissons à neutraliser l’équipe de sauvetage, les personnes de Yugrasia que nous devrons gérer seront réduits à juste 10 personnes. Donc s’il te plaît … Nermia … non, Ria.

J’acquiesçais.

« Allons-y Surt »

Shuffle, shuffle.

Surt avança avec sa marche étrangement silencieuse.

« Au fait, tu as commencé à aimer mon épaule ou quoi ? »

« Nah, juste trop paresseux pour bouger »

Surt semblait être un peu ennuyé de juste marché pour qu’il pose cette question. Ses épaules son contre toute attente confortable pour s’asseoir, donc je l’ai juste fait. Je me suis entraîné dur après avoir rencontré l’instructeur … non, mon professeur, mais d’après le professeur à l’intérieur de moi, j’étais juste un mollasson. Je dois encore avoir les caractéristiques d’un mage dans mon sang.

Bang !

« Déjà ? »

Je fronçais les sourcils quand j’entendis l’explosion à distance. Comme attendu de Yugrasia, ils ont attaqué plus rapidement que je pensais.

« Surt. »

« Mm. »

Le moment où le géant commença à courir, tout en face de moi a instantanément bougé dans mon dos. La vitesse de Surt n’était pas comme sa taille pourrait suggérer. Il pourrait probablement semer un élémentaire de vent de haut rang en un instant.

Et une fois qu’on s’est rapproché de la base à moitié détruite en face de nous.

Sursaut.

« Surt ! Libération ! »

« Uooh ! »

Le moment où je descendis de l’épaule de Surt, je libérai une des chaînes qui restreignaient l’énergie de Surt.

Je pouvais voir une ombre ressemblant à un loup chargé vers le géant hurlant.

« Fenrir ? »

Le loup que même Surt ne pouvait pas gérer facilement. Je fronçais les sourcils une fois que Surt prononça le nom du loup tout haut.

« Le Loup démoniaque Fenrir ? »

Fenrir, le démon qui est dit avoir dévoré un dieu.

C’était un démon qui ressemble à un loup géant, et celui qui est souvent appelé le bâton de la destruction. C’était un démon qui peut même combattre Surt en 1 contre 1.

« Merde, ce n’est pas le vrai, mais … fait attention ! »

Je suis rapidement parti de là où j’étais, et … j’ai trouvé un clown tenant un faux noir.

« Ça été causé par toi ? »

Fort. Je peux voir ça le moment où je posai mes yeux sur lui. Il était une personne enveloppé dans une immense noirceur. Pour la première fois, alors que je regardais ses yeux, je sentais que je pourrais perdre.

« Bouge »

L’homme dit ça froidement.

-Surt, c’est …

-Oui, c’est Loki.

Il y avait plusieurs types d’invocations.

Il avait un invocateur qui utilisait une armée d’invocation. Il avait un invocateur qui utilisait une seul invocation. Un invocateur qui utilisait les élémentaires. Un invocateur qui utilisait les démons. Un invocateur qui utilisait les dieux. Ce sont tous des êtres qui sont plus fort que les hommes.

Un invocateur normal utiliserait une fraction du pouvoir d’un dieu en combat. Mais maintenant, l’homme en face de moi a complètement fusionné avec le dieu, signifiant qu’il a les pouvoirs et souvenirs du dieu.

-Les pouvoirs de Loki sont ?

-Ah, cette faux qui peut se changer en juste tout est embêtant en lui-même, mais la chose la plus embêtante est son pouvoir.

-Qui sont ?

-Il y en a beaucoup trop. Téléportation, tremblement de terre, et le pouvoir d’appeler ses trois enfants. Je peux gérer un de ses enfants, mais deux serait un peu difficile. Et … si tous les trois étaient appelés, je pourrais perdre.

Les enfants de Loki.

Le dévoreur de dieu, Fenrir. Jormungand, le serpent monde. Et en dernier, la déesse des morts, Hel.

Chacun d’entre eux sont énormément puissant. Même si Loki ne les appelle pas, être capable d’utiliser leurs pouvoirs seraient très difficile.

-Et puisque Loki était celui qui a fourni des armes à plusieurs dieux, il devrait être capable de les utiliser.

-N’est-ce pas de la triche … ?

-Mais aussi loin que je m’en souvienne, seulement quelques personnes ont contracté Loki. Et une personne qui a réussi à fusionner complètement avec lui … je n’en ai jamais vu un dans toute l’histoire.

« Stockage activé »

J’ai activé mon anneau de stockage. Deux dagues sortirent de l’anneau.

« Renforcement »

J’ai renforcé mon corps autant que je pouvais.

« Surt, libération totale »

« Uoooh ! »

Je libérais toutes les chaînes qui retenaient Surt. C’était moi à mon meilleur.

Alors, je souriais du mieux que je pouvais à l’homme en face de moi.

« Si je ne veux pas bouger ? »

Mes yeux rencontrèrent les siens. Au même moment, une branche aiguisée fragile sortit de sa main.

« Bordel ? C’est Mistiltein ? Il est fou ? Je pensais que c’était une compétition amicale ? »

-C’est une arme tueuse de dieu ! Tu mourras si t’es touché !

« Crève … »

L’homme fit un mouvement de lancer avec la branche dans ses mains. Mais je n’étais pas effrayé. En fait, mon corps était détendu alors que je me rapprochais encore une fois de la frontière entre la vie et la mort.

-Je vais mourir si je suis touché ? Alors j’ai juste à esquiver non ?

-Idiot !

Je levais les 2 épées dans mes mains, et redressais ma posture. Je vais esquiver aussitôt qu’il lancera, et … trancherait.

Flign!

Le Mistiltein partie de sa main. Au même moment, je courus en avant. Mais alors …

[Il l’a lancé autre part ?]

Je pouvais comprendre ce qu’il faisait une fois que l’homme parla.

« Putain de couple ! »

Oui, la personne qu’il visait n’était pas moi, mais … la personne derrière moi !

Je me tournai pour regarder la cible de Mistiltein. Quand je l’ai fait, mes pieds se sont arrêtés.

[Pourquoi ?]

Je pouvais seulement questionner la situation actuel.

C’était parce que.

C’était parce que l’arme tueuse de dieu était dirigé contre le président du conseil des étudiants de Yugrasia lui-même.

Le conseil des étudiants.

Le groupe qui est classé parmi les plus hauts en terme de stupidité à mes yeux.

Mais en dehors de l’école elle-même, la valeur du conseil des étudiants était élevée.

C’était une équipe dirigée par le Cœur Élémentaire, et contenant le Farceur, l’Impératrice de la Terre, Chasseur d’Åme, Princesse du Ciel, Fantôme maléfique, etc. Tous étaient des invocateurs qui ont prouvés leur valeur dans de nombreuses compétitions dans le passé.

Et celui qui était dit comme le plus étrange membre de tout le conseil pouvait être dit le vice-président, Ricen Di Roa.

Il était une personne qui a rendu son titre de Le Farceur fière. En d’autres mots, il était la cause de la plupart des problèmes de l’école avant que j’arrive à l’école. Si je devais l’expliquer simplement:

Il est juste un pervers.

Et seul en plus.

Je me rappelle le moment quand il a invoqué pour la première fois le dieu qui porte le même titre que lui.

-Es-tu celui qui m’a appelé ?

Le garçon répondit à Loki, qui le regardait en étant allongé :

« D’après le professeur … tu possède la capacité de te changer en tout, c’est vrai ? »

-Quoi, tu n’es même pas légèrement respectueux ? Je suis comme ça, mais je suis encore un dieu…

« Répond moi ! C’est important ! »

Il regardait Loki avec une expression sérieuse.

… Ah, quand j’y pense, ce fils de pute a utilisé ce visage sérieux à ce moment, huh.

-Eh bien … je peux ?

Loki répondit avec un ton ennuyé et inintéressé. Et Ricen, après avoir entendu ça, parla. Il a dit quelque chose similaire à ce que Kaan m’a dit récemment.

« Alors … alors ! »

Son visage était plus sérieux que jamais.

« Avec ta compétence … serais-je capable de jeter un coup d’oeil dans la zone interdite, le bain des femmes ?! »

C’était presque comme s’il prouvait au monde qu’il était fou.

-Quoi ?

Les yeux de Loki s’élargissaient alors qu’il entendait quelque chose qu’il n’avait jamais entendu de la bouche d’un invocateur dans le passé.

« Maintenant, Farceur Loki ! Forme un contrat avec moi ! Si je peux juste marcher dans la terre interdite, tu peux même prendre mon âme ! »

« Bâtard ! »

Je lui ai dit de ne pas mettre son âme comme prix, mais il le faisait juste pour rentrer dans le bain des femmes !

-Pu… puhahahahah !

Loki éclata de rire, l’aura autoritaire dans ses yeux a disparu.

-Le bain des Femmes … Oui, si tu es un homme, tu dois avoir au moins autant de courage puhahahah.

Loki roulait au sol en rigolant. Il semble presque s’en ficher de sa position de dieu.

« Ahh … oui. Cet Avalon est … d’un homme … le rêve d’un guerrier »

Loki souriait alors qu’il regardait le visage de Ricen.

-De penser que tu me ferais rire comme ça … bien, je vais former un contrat avec toi. Mais je suis un dieu, je n’ai pas besoin d’âmes. Mais, je veux juste une chose, divertis moi. Il n’a pas besoin que je fasse quoi que soit si ce que tu fais est ennuyant.

« Ah … si c’est ce que tu veux, je vais t’en donner plein. Est-ce que tu sais ? Mon surnom est “farceur” aussi »

-Puhahaha ! Comme je pensais, les humains sont amusants ! De nos jours, ils me demandent seulement de les transformer en empereur ou autres, mais homme ! Oui, je t’accorderais ton souhait ! Je vais te montrer Avalon !

Après ce jour, les membres du personnel du festival avec les professeurs des différentes écoles se sont rassemblés pour former un plan afin d’arrêter cet homme.

Ça pourrait être une histoire amusante du passé, mais c’était le gamin qui n’a même pas utiliser Loki pour essayer de fuir de l’école ! De penser qu’il appellerait Loki juste parce que le président a eu une petite-amie !

-Nous y sommes.

C’était une vitesse rapide impossible. C’était une des capacités de Loki, les “Bottes de Loki”. Même s’il n’accorde pas une vitesse qui était presque une téléportation comme dans les légendes, c’était toujours extrêmement dur de le rattraper à moins d’avoir contracté avec Hermès.

Au même moment, une obscurité commença à s’étendre … non, ça ressemble juste aux ténèbres, c’était en réalité les douzes psychopathes derrière le vice-président.

La forteresse en face d’eux était l’endroit qu’Arucia a utilisé comme leur QG pendant le festival. Bien que ça semblait simple et faible depuis l’extérieur, c’était en réalité entièrement armé et prêt à combattre.

En d’autres mots, c’était la base de l’ennemi.

Normalement, une personne essayerait de négocier avant de combattre, mais.

-Tuer les.

On penserait. Ces choses ne sont pas humaines. Ce sont juste des armes de destruction lancer sur la destruction de tous les couples.

Au même moment, ce sont des invocateurs d’élites.

-Maître, maître, est-ce que les invocateurs deviennent plus fort plus ils sont fous ?

Arcadia me posa la question avec une voix curieuse, après avoir regardé le gamin qui a contracté Loki.

« Hm ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Wahahahahaha! »

Je me suis tourné vers les deux personnes les plus puissantes dans l’école à côté de moi. Professeur Muam me regardait avec une expression curieuse, et professeur Harian rigolait juste face à l’écran.

-Ouai, tu as peut-être raison.

Je pense que je pourrais créer une nouvelle recherche qui stipule comment certaines invocations peuvent être attiré par des pervers. Eh bien, les Invocateurs de l’Alliance feront probablement tout pour m’empêcher de publier la chose cependant.

Dans la vidéo était une démonstration extrême d’un barrage de flamme. Le barrage de bombe de feu qui semblait brûler le ciel lui-même secouait les murs de la forteresse et les lances qui germaient de la terre frappaient les portes continuellement.

Le coût pour répondre aux attaques beaucoup trop tard était grand. Arucia était une école de Chevalier. Même les chevaliers expérimentés étaient déstabilisés par les attaques à distance. Bien sûr, cela signifie que les chevaliers étudiants étaient incapable de gérer les attaques efficacement.

Mais, en juste une seconde, toutes les attaques ont été arrêté par quelque chose.

« … Il est devenu un otage, et maintenant il aide l’ennemi ? »

-Il est devenu fou pour une femme.

Un phoenix géant, une baleine bleu, un loup vert et dernièrement, un chat marron. Chacun d’eux était une puissante bête, et autour de ces bêtes se trouvaient d’innombrable lumières. Et au dessus des murs, se trouvait “lui”.

Ses vêtements battaient légèrement dans le vent. Celui qui regardait vers le bas depuis le mur était le président du conseil des étudiants de Yugrasia, et l’homme qui a trahi l’école pour une femme. Mais pour certaine raison, ce Nerkia semblait plus cool que jamais.

« Il semble assez cool »

Tous les professeurs acquiesçèrent après avoir entendu le commentaire de Muam. Contrairement aux autres invocateurs qui combattent en utilisant seulement un ou deux invocation de haut niveau, Nerkia a contracté une poignée d’invocation de haut niveau.

A cause de ça, il était capable de juste faire tout.

Mais si on regarde d’un autre côté, il était très proche d’être un couteau suisse. Contrôler tous ces pouvoirs étaient difficiles, et la puissance de son pouvoir peut seulement être plus faible en résultat.

Je lui ai demandé pourquoi il se battait comme ça dans le passé, et il m’a répondu :

« Je n’ai pas beaucoup de talent. C’est pourquoi j’ai besoin de former un contrat quand une invocation dit qu’il en ferait un avec moi »

Alors que son talent en tant qu’invocateur était assez bon comparé à une personne normale, son talent parmi les nobles invocateurs était moyenne au mieux.

C’est pourquoi il fait ce qu’il fait.

Mais contrairement à son talent en tant qu’invocateur, il semble avoir un autre talent où il était meilleur. C’est ce qu’il met en valeur maintenant. Il pourrait être un des fameux idiots dans l’école, mais … à ce moment, personne ne pouvait réfuter son titre de “Coeur des Éléments”.

« C’est fini ? »

Les portes s’ouvrirent et les étudiants d’Arucia ont tous commencé à sortir. A ce point, je dois abandonner.

Bien que ce ne serait pas bon de tous les appeler d’excellent chevaliers, ils étaient encore extrêmement fort.

Si ces personnes devaient rentrer dans des batailles à courtes distances, Yugrasia n’aurait aucune chance. C’était pourquoi les étudiants de notre école devaient infliger le plus de dégâts autant que possible avec des attaques à longue distance.

Mais la forteresse ne permet pas à ça de se produire.

Et comme je m’y attendais, les étudiants de Yugrasia ont commencé à tomber les uns après les autres, malgré le combat désespéré de Ricen.

Juste avant que tout se finit, par contre.

Quelque chose que même moi m’y attendais pas s’est produit. Quelque chose qui ébranlera le monde de l’invocation lui-même était sur le point de se produire.

7.75 Leurs Histoires

[3] Le début d’une Légende

 

« Kuh ! »

Un de mes camarades tomba avec son invocation. Au même moment, plus d’étudiants d’Arucia s’unissait contre un autre de mes camarades.

« Meeerrrrddddee ! »

Un d’eux tira tout son pouvoir avec son invocation. Il relâcha une explosion géante en utilisant sa salamandre. Ça semblait trop dangereux dans un compétition comme celle-ci, mais la magie a échoué à blesser quiconque dans la zone.

« Merde … Nerkia … »

Coeur des Éléments..

Personne ne sait qui a donné ce surnom à Nerkia, mais ça lui va parfaitement.

Il bloquait les attaques qu’il pouvait bloquer avec un élémentaire plus puissant. S’il ne pouvait pas le bloquer, il changeait la direction de l’attaque en utilisant un élémentaire du même élément.

Il gardait son calme parmi les dizaines d’attaques différentes, et réussissait à vaincre ses adversaires.

« Merde … donc les présidents des conseils de toutes les écoles sont ici ? »

Le premier était Ruan, le président du conseil d’Arucia. Ses compétences à l’épée qui ont déjà été approuvé par la garde impériale étaient extrêmement dur à contrer pour un amateur.

Au même moment, il y avait le commandant Axis, le président du conseil de Mercaria. Il était peut-être l’individu le plus étrange dans l’école entière.

Il n’était pas fort, il n’a pas beaucoup de mana non plus. Mais il était encore une personne convoitée par plusieurs corps de chevalier. Si une personne disait à un corps qu’il ne pourrait choisir seulement une personne entre Ruan et Axis, il choisirait Axis dix fois sur dix.

Il avait un talent, un talent pour la stratégie.

Il déployait toujours la juste quantité de personne. Il calculait tous les variables, et voyait à travers toutes les stratégies. Même maintenant, malgré le fait que d’innombrable étudiants d’Arucia fonçaient sur les ennemis, leur nombre était calculé et efficient.

Si le président de Marcis joint aussi, une équipe imbattable serait formé sur le tas.

Arucia, une école spécialisée dans les batailles de mêlée. Marcis, une école spécialisée dans les batailles à distance. Nerkia, un individu qui protège les deux écoles avec son armée d’élémentaire. C’était … imbattable.

« Mais ! »

Malgré tout, je regardais Nerkia avec des yeux enflammés et criais.

« Toi, je ne peux pas te pardonner ! »

J’invoquais les chaussures de Loki, combiné avec le pouvoir d’un élémentaire de vent de bas niveau.

« Eh ? »

« Qu’est-ce que ?! »

Les étudiants d’Arucia ressentirent un fort coup de vent, mais étaient incapable de me trouver.

« J’ai qu’un seul but en face de moi ! »

La victoire ? Quitter l’école ? Ça n’a plus d’importance. Je souhaite juste … tuer le pécheur en face de moi !

Mais.

Mes jambes commençaient à couler. La terre autour de moi était transformé en marécage. Ma vitesse qui était comme le vent commençait à ralentir. Même quand je marchais à un endroit où il n’y avait pas de boue, j’ai presque trébuché dix fois déjà sur des petits cailloux. Plus de personne commençaient à me rattraper derrière moi.

Ce n’était pas une coïncidence, une personne, juste une personne causait ça.

Un style de combat qui n’était pas puissant, mais efficient. A la fin, j’ai été rattrapé par plusieurs étudiants qui fonçaient vers moi.

« Nerkiaaaaaaa ! »

« Je suis désolé »

Je criais vers Nerkia au dessus du mur, mais j’ai seulement eu une courte réponse de sa part.

« Comment tu as pu … trahir l’école ! »

« Es-tu devenu fou à cause d’une seule femme ? »

« Nous avons promis d’avoir une petite-ami en même temps, mais tooooiiiiii !!!!!!! »

Les camarades capturés commençaient à crier avec moi. C’était leurs derniers mots sur le champ de bataille. Après avoir entendu ces mots, une fille aux cheveux violet rougissait et cria.

« Ne … ne soyez pas cruel avec lui ! Je lui ai demandé de faire ça ! »

La petite-amie de Nerkia, son ami d’enfance n’est-ce pas ? Ses cheveux descendaient jusqu’à ses épaules, et comme attendu d’un étudiant d’Arucia, son corps était quelque chose.

Ah … je deviens même plus furieux. Nerkia, bâtard ! Je vais te tuer ! C’est … ce n’est pas à cause de la jalousie ! Ce n’est pas ça ! La chose dans mes yeux est juste de la sueur !

Une chevalière froide qui commence à pleurer pour son petit-ami ! Mignon ! Je suis jal… non ! Je ne suis pas jaloux !

Pendant que nous dénions tous ce qui se passait de toutes nos forces, des larmes commençaient à tomber des yeux de la fille. Normalement, nous aurions été choqué sur comment nous avons fait pleurer une fille. Mais nous étions incapable d’être comme ça à cause des mots suivants.

« Il … il fait ça juste pour obtenir [notre] approbation ! »

… Approbation. C’est bien.

Il doit être approuvé. Il est d’une mauvaise famille après tout. Oui, ça fait complètement sens.

Mais n’est-ce pas quelque chose d’étrange ?

Il y a une erreur grammatical dans sa phrase ?

…Notre?

…Notre?

…………………NNNNOOOOOOOTTTTTTTTRRRRRRREEEEEEE??????????

Après ça, le premier miracle commença.

Lumian Lekein.

Il était un démon à l’intérieur de l’école, et le plus puissant individu à l’extérieur de l’école. Même parmi le conseil des étudiants de Yugrasia, il était une anomalie.

Non, son invocation en premier lieu était étrange.

Normalement, un invocateur formerait un contrat avec les quatres élémentaire standards. Alors il/elle formerait un contrat avec plus d’élémentaire anormale comme l’élémentaire de foudre, de métal, de bois, etc.

Mais Lumian a réussi à contracter un rare élémentaire des ténèbres.

Ceux qui le connaissent bien se sont moqués de lui étant plus sombre que ce qu’il est déjà.

Et, après ça, il a rencontré le professeur Nicerwin et contracté un élémentaire encore plus rare. Il a réussi à former un contrat avec un élémentaire des ombres, dont les contractants peuvent se compter sur les doigts d’une main dans le continent entier.

Alors, avec son apparence sombre et criminel, il accomplit normalement ses tâches en tant que secrétaire.

Il n’essayait même pas d’avoir l’air normal. Il était vraiment un individu qui pouvait être adressé comme “Étudiant A” dans n’importe quel histoire. A cause de ça, Il avait de rare amis, malgré ses compétences et son talent.

Et la raison pourquoi il a parcouru tout ce chemin était simple.

Il était jaloux.

Et en colère.

Mais il n’avait pas pris au sérieux les autres quand ils ont dit qu’ils tueraient Nerkia.

Parce qu’il était si normal. Parce qu’il était juste jaloux. Ah, parce qu’il a abandonné l’école entière juste pour une fille. Il était ici juste pour frapper Nerkia juste une fois.

Il a juste décidé d’abandonner s’il était attrapé comme ça. Au final, Lumian était une personne qui pensait féliciter son ami après ça pour s’être trouver une petite-amie.

Contrairement aux autres personnes dans le groupe, il était une personne totalement normale.

La seule personne qui pensait à féliciter Nerkia même un petit peu.

Mais c’était avant que la fille aux cheveux violet parle.

« Il … il fait ça juste pour obtenir [notre] approbation ! »

Notre.

Notre elle dit.

C’était exactement ce qu’elle a dit.

Si il n’était fou, la fille a clairement dit “notre”.

Makin, son ami, posa une question qui éclairait tout dans ses pensées pour lui.

« … Notre ? NOTRE ?! Combien de plus il y en a ?! »

« Si je devais tous les compter … »

Si tu devais les compter ?

« Q, quatre ? »

Un, Deux, Trois, Quatre.

Lumian essaya de compter en pliant chacun de ses doigts. Il leva son autre main, et essaya de compter les petites-amis qu’il a eu dans le passé.

Zero, zilch, zip, nada, nothing.

C’est vide, aucun doigts ne pouvaient être plié. Tous les doigts se tenaient droit debout.

-Je comprends tes sentiments.

Lumian sentit un mains sombre atteindre son épaule.

C’était un miracle, aussi le début d’une nouvelle histoire.

Il lui parla sans faire de bruit.

-Es-tu en colère ?

Lumian était en colère.

Parce qu’il était simple, parce qu’il était normale, parce qu’il pensait à Nerkia le plus. A cause de ça, le sentiment de colère frappa Lumian plus dur que quoi que soit.

-Oui, il t’a trahi. Il t’a trahi, et l’école.

Peut être ça devait être fait. Peut être c’était inévitable. Même dans cette situation, Lumian a essayé de comprendre Nerkia. Même s’il semblait louche, même s’il ne pouvait pas s’entendre avec les autres. Mais malgré ça, Lumian a essayé de faire confiance à Nerkia.

A cause de ça.

« Ça me rend encore plus furieux ? »

-Oui, c’est énervant. Mais tu n’as pas de pouvoir. En premier lieu, vous êtes surpassés en nombre.

Alors, il comprit. Le propriétaire de ce pouvoir n’était pas l’élémentaire des ténèbres qu’il a contracté, ni l’élémentaire des ombres. C’était le plus puissant élémentaire qu’il n’a jamais vu. Peut être la seule chose qui peut affronter cet élémentaire était le Seigneur de l’eau que le professeur Muam possédait.

-Je vais te donner la force, être énervé.

« Le prix pour ça est ? »

-Ahh, ta colère qui a réussi à me captiver est suffisante.

La force qu’il sentit sur son épaule commença à se répandre sur tout son corps. Ça l’enveloppa puis se relâcha. Le processus se répéta plusieurs fois. Lumian fit un sourire qui surprendrait ceux qui le connaissent, puis parla.

« Bien, Moi, Lumian Lekein, te confie cette colère »

-Kuhahaha ! Bien, ça fait 7000 ans depuis mon dernier contrat. Traite moi bien. Mon nom est Wrath. Je suis un des pêchés capitaux, Wrath lui-même ! Je suis le plus primaire des rois élémentaires, le roi des émotions !

Au même moment, une mains invisible attaqua les étudiants d’Arucia.

« Ah … bordel, je suis en train de m’énerver soudainement »

« Quoi, tu as un problème avec moi ou quoi ? »

« Tu penses que tu sais tout juste parce que tu es plus vieux que moi ? »

Clang.

Les étudiants d’Arucia commença à combattre entre-eux. C’était le pouvoir de Wrath. Juste en répandant la colère autour de lui, une personne peut faire combattre une armée entre elle !

C’était un pouvoir qui ne pouvait vraiment pas être stoppé.

C’était un événement qui prouva l’existence des élémentaires des émotions, et aussi l’événement qui a réussi à mettre à genou l’alliance centré autour d’Arucia.

7.75 Leurs Histoires

[3] Le début d’une Légende 2

Chaos.

Ça décrit parfaitement la situation actuelle.

Tout le monde s’énervait sur chacun. Les plus petites choses sur le champs de bataille provoquait les étudiants au combat.

Qu’importe la perspective, c’était une étrange situation. Mais la rage aveuglit la logique, et ceux sans logique n’essayaient pas de comprendre ce qui se passait. Ils ont simplement tout laissé à la colère.

« … Ce n’est pas de la magie »

Axis essaya de trouver la source du pouvoir étrange de toutes ses forces, mais n’a rien pu trouver. Dans ce cas, c’était probablement …

« C’est un élémentaire »

Tout le monde se tourna vers moi. Il y avait seulement une seule raison de pourquoi je savais que c’était le travail d’un élémentaire. Les élémentaires autours de moi, les plus faible à mes côtés partaient déjà par eux-même. Les élémentaires de milieu de rang tremblaient de peur. Je pouvais tout juste utiliser les élémentaires de haut rang, mais même eux semblaient effrayer de quelque chose.

Les élémentaires sont des êtres qui ne sont même pas effrayé par un dieu aussi longtemps que l’élément ne s’oppose pas. Mais si tous les élémentaires autour de moi tremblaient de peur, il y avait qu’une seule réponse.

« Un roi élémentaire »

Même si on dit que les élémentaires ne se préoccupent pas des êtres qui n’ont pas les mêmes propriétés qu’eux, l’histoire devient différente.

Un roi élémentaire était le seigneur d’un certain élément. Il représente l’entièreté de cet élément dans un monde.

Mais.

« Un élément avec ce genre de pouvoir ? »

Il n’avait pas d’alarme, l’attaque est venu soudainement. Non, elle est venue naturellement.

C’était étrange et particulier.

« Mais c’est encore faisable »

Au moins il avait une chance, contrairement à quand il a affronté la batte argentée. Heureusement, Ruan et quelque uns  de son armée semblaient avoir une résistance à ce pouvoir, et réussissaient à combattre d’une certaine manière. Alors, il n’a qu’une seule chose qui reste à faire.

« Nous avons juste besoin d’abattre celui qui contrôle cet élémentaire »

Ceux autour de moi acquiesçèrent. Toutes les écoles se sont rassemblées pour abattre Yugrasia, si ceux de Marcis nous rejoignent aussi, Yugrasia ne pourra définitivement pas gagner.

« Tu iras bien ? »

Elle me posa la question avec un visage plein de regret. Plutôt que répondre, j’ai simplement décidé d’échaffourer ses cheveux.

« Nous allons les détruire avec une seule attaque »

J’ai désinvoqué tous les servants de milieu de rang alors que je disais ça. Maintenant, c’était difficile d’utiliser autres choses que des élémentaires de hauts rangs. Bien que c’était en dehors de mon champs d’expertise, je devrais utiliser un petit nombre d’élite. Heureusement, nos ennemis semblent être dans une situation diff…

Frisson !

J’ai soudainement ressenti une énorme quantité de pouvoir bouger. Mais c’était quelque chose qui était impossible pour une humain. Pas même professeur Muam pouvait utiliser autant de pouvoir.

« Au-dessus ! »

« Nerkia ! Bloque le ! »

Le président du conseil de Marcis, Martan, cria cela alors qu’il commençait à lancer un sort de bouclier. Je dirigeais aussi tous mes élémentaires pour la défense et regarda vers le haut.

Au dessus de nous se trouvait plusieurs sphères de lumière qui s’étendaient. Ces sphères pivotaient lentement alors qu’ils augmentaient constamment en volume.

Ces choses tournaient autour du château alors qu’elles devenaient de plus en plus gros. J’ai entendu parler de quelque chose comme ça se passant dans le passé. Mais !

« Je pensais que c’était une légende de l’ère de la création ?! »

L’ère de la création. C’était un moment peu avant que les dieux ne créent ce monde. Les anges ont combattu contre les démons, et les élémentaires ont combattu entre-eux pour la puissance.

Pendant ce moment, plusieurs élémentaires sont devenus corrompu par une force maléfique, et se sont transformés en quelque chose qui était connu comme l’«élémentaire du mal». Parmi eux sont apparus le roi élémentaire du mal. Cet élémentaire était terriblement puissant, et une fois qu’il a englouti quatre rois élémentaires, tous les élémentaires dans le monde ont réalisé qu’ils étaient en danger.

A la fin, le reste des 18 rois ont combiné leurs pouvoirs et ont réussi à vaincre les élémentaires maléfiques.

A ce moment, les rois élémentaires ont tous liés leurs pouvoirs, fusionnés leurs éléments et ont attaqué les élémentaires maléfiques. Une attaque similaire à cela flottait actuellement dans les aires.

Le nom de cette attaque était :

-Explosion Élémentaire.

Plusieurs voix parlaient en même temps. Quand les dix membres du conseil ont dit cela avec leurs élémentaires, le monde entier était choqué.

Dans le cas de la magie, plusieurs mages peuvent travailler ensemble pour former un plus puissant sort.

C’était souvent utilisé pour lancer pas seulement un sort de haut rang, mais aussi un sort de rang national. Mais les élémentaires étaient incapable de faire ça.

La magie a son propre courant, mais ce courant peut être contrôlé. Ceux qui utilisent la magie sont toujours des individus. Former une connection entre les individus n’était pas si dur.

Ce n’était pas le cas pour les élémentaires cependant. Une connection entre un individu et un élémentaire. Il y avait ceux qui contrôlaient une grande quantité d’élémentaire, mais c’était juste une connection entre un seul homme et un élémentaire. Si une personne essayait de se connecter à un élémentaire différent d’une autre personne, cette personne devrait en premier établir une connection avec l’invocateur. Les êtres célestes comme les élémentaires étaient dit incapable d’établir plusieurs connections différentes avec des personnes différentes cependant.

Certains disent que c’était possible pour les démons, mais leur fierté ne leur permet pas de faire quoi que soit comme cela.

Ce sont des êtres qui iront jusqu’à ne pas former un contrat avec quelqu’un juste parce qu’ils n’aiment pas d’autres êtres avec qui l’invocateur a contracté.

A cause de ça, la plupart des personnes croient que c’est impossible de connecter les élémentaires ensemble.

Mais la rage des étudiants envers Nerkia a permis aux étudiants de passer la première condition pour former cette connection.

-Je vais tuer ce bâtard.

Les étudiants ont tous été connecté pas une seule et puissante émotion. Cette émotion a réussi à connecter chaque élémentaire de chaque invocateur en un seul être.

Cela s’est fini par permettre aux étudiants de créer les choses de légende elle-même.

-Explosion Élémentaire

Les élémentaires de bas rangs, milieu de rangs et de haut rangs se sont tous regroupés en une balle de lumière et descendait.

C’était une démonstration de force autoritaire.

C’était un pouvoir qui ne pouvait pas être bloqué.

Cette attaque a facilement brisé le bouclier de Marcis, détruis la formation entière des étudiants, et a vaincu chacun des élémentaires de Nerkia. Alors qu’il faisait cela, cela semblait commencer à perdre sa force.

Mais !

-Uoooh ! Meeuuuurrsss !

Une fois qu’ils ont vu Nerkia serrer dans ses bras sa petite-amie afin de la protéger, les étudiants ont commencé à exercer plus de pouvoir que jamais.

Puis, ils sont tombés avec des sourires satisfaits.

C’était le second miracle. C’était la première fois quand le monde a trouvé que les élémentaires pouvaient être connectés, et aussi le moment quand la formation notoire d’Arucia s’est faite détruire en une seule attaque.

7.75 Leurs Histoires

[3] Le début d’une Légende 3

Notre.

Notre.

Notre.

Mes pensées s’étaient arrêtés à cause de la voix sonnant dans ma tête. Ces mots ont éventuellement converti tout dans ma tête en colère.

Je sais pas ce qui s’est passé, mais la bataille était maintenant en leur faveur.

10 de mes camarades ont sacrifié leurs vies afin de détruire la base ennemi. Mais même, nous étions repoussés. Un de nos invocateurs a essayé de combattre, mais il y avait encore de nombreux ennemis.

Une fois que la base fut détruite, les étudiants d’Arucia ont arrêté de défendre et ont commencé à combattre.

Et je ne pouvais pas battre quelque chose comme ça. Avec mon état actuel, je ne pourrais pas combattre.

Et à ce moment, j’ai appris quelque chose.

« Impossible ? Qu’est-ce que c’est ? On peut le manger ? »

-Es-tu fou ?

J’ai appelé le dieu avec qui j’ai un contrat. Mais le dieu semblait assez sceptique.

-Impossible que tu puisse les battre. Ceux combattants en ce moment sont assez fort pour leur âge. Ils peuvent probablement combattre de nouveaux chevaliers en réalité. De plus, la plupart des gars qui étaient dans le château vont toujours bien ? La plupart de nos gars sont assommés aussi. Et puis il y a ce type noir … je ne l’ai pas vu depuis plusieurs millier d’années. L’explosion élémentaire aussi, n’est-ce pas quelque chose que je n’ai jamais vu dans ma vie ? Vous en avez fait assez ?

Oui, nous en avons assez fait. Nous n’avons jamais vu trois école former une alliance, et nous n’avons jamais vu juste 13 personnes détruire une telle alliance.

Mais.

« Tu vois Loki, la chose à propos des farceurs est »

-Hm ? De quoi tu parles.

Loki devenait confus quand il entendit son surnom, mais je n’ai pas répondu.

« Juste ferme là et écoute. Les Farceurs sont des personnes qui s’en foutent de l’ordre du monde ou de la moralité »

Une personne normale ne mettrait pas sa vie en jeu pour jeter un coup d’oeil dans les bains des femmes. Une personne normale ne resterait pas pendant des jours pour essayer de trouver un moyen d’entrer dans le vestiaire des filles. Cela serait une chose moralement mauvaise à faire, et c’est aussi quelque chose qui justifierait l’arrestation de quelqu’un.

« Mais ces personnes n’obtiennent pas le titre de “farceur” en faisant ça »

-Eh bien, c’est parce qu’ils sont des pervers, pas des farceurs.

« C’est vrai »

Les personnes qui jettent juste un coup d’oeil dans le bain des femme sont des pervers. Ceux qui jettent un coup d’oeil dans les vestiaires sont aussi des pervers. Oui, ce sont juste tous des pervers.

« Mais je suis appelé un farceur »

Je ne suis pas appelé un pervers. Mêmes les femmes m’appellent farceur derrière mon dos.

« C’est ce qu’est un farceur. Ils sont intelligents, élaboré et malin. Ils créent le chaos. Ils jouent toujours des farces, et rendent les choses plus dur pour tout le monde. Ils sont le symbole du changement et de la rébellion »

Oui, à cause de ça.

« Cela ne fait pas sens que je réussisse à gagner dans une situation comme ça ? »

Loki ne souriait pas à mon sourire dément.

-Gamin, tu es celui qui s’appelle un farceur devant moi, qui est seul dans la domaine divin avec un tel titre. A toi, je vais apprendre une chose.

« Qui est ? »

Je n’étais pas du tout surpris au soudain sérieux de Loki. En fait, ça a juste élargi mon sourire.

-Gamin, il semble que vous humains appelés la plus puissante forme d’utilisation du pouvoir d’un dieu “Possession”. Mais la chose est, nous sommes déjà dans ce stade. Nous entrons ce stade une fois que nous formions un contrat avec vous. Possession n’est pas vraiment quelque chose. C’est juste quelque chose que vous pensez comme une chose extraordinaire, ce qui vous limite de l’utiliser. En fait, c’est juste quelque chose que vous pouvez utiliser aussi longtemps que vous le souhaitez. Donc en d’autre mots.

Loki fit un sourire juste comme le mien.

-Si tu es vraiment celui qui est digne d’être appelé un farceur, alors utilise le. Utilises mon pouvoir à fond.

Quand j’ai entendu, non, vu son sourire, j’ai compris. J’ai compris la fondation du pouvoir de Loki, et l’immensité de son être.

La faux du chaos apparut dans mains, les bottes de vitesse apparurent sur mes pieds, le masque du joker apparut sur mon visage.

Il n’y avait pas besoin de souhaiter de la force, après tout, c’était mien depuis le début.

Il n’y avait pas besoin de souhaiter des armes, après tout, c’était mien depuis le début.

Qu’importe qui était l’ennemi, il était Loki, et Loki était lui.

« Maintenant alors, allons-nous danser ? »

-Maintenant alors, allons-nous danser ?

Quand les deux sont devenu un, une légende commença.

7.9 Leurs Histoires

[4] L’histoire d’une certaine organisation.

« Juste … juste quoi à mal tourné ? »

Mercen, un membre de la rébellion, pensait à ce qui avait mal tourné dans cette opération.

Leur plan était parfait. Ils avaient prédit toutes la compétition correctement. Ils savaient que Nerkia serait kidnappé, ils savaient que les écoles s’allieraient contre Yugrasia, et ils savaient même à quel compétition l’empire serait présent.

Tout était parfait.

Mais.

« … Annihilé … ?

Elle se mordit les lèvres et regarda autour d’elle. Il n’y avait que des ruines. Normalement, dans un jeu de guerre comme celui-ci, les écoles avaient tendance à bouger fréquemment, mais Arucia avait tendance à rester où ils étaient. Ainsi, la rébellion avait décidé de baser leur mouvement autour d’Arucia.

Ils avaient planifié de prendre ces étudiants comme otage pour menacer l’empire, alors qu’ils attaquaient le château impérial.

Mais la plupart de leur force dans le jeu de guerre était déjà immobilisée.

Tout grâce à l’attaque légendaire des élémentaires.

Cette attaque n’était pas quelque chose que Nerkia et les autres écoles pouvaient bloquer par eux-même. La raison de pourquoi ils ont pu s’en sortir sain et sauf était grâce au sacrifice de la rébellion.

La rébellion avait essayé de bloquer l’attaque avant Nerkia, et la plupart de leur mage devait se retirer après avoir essayé.

Les épéistes pouvaient encore combattre mais pas les mages.

En d’autres mots, l’opération avait essentiellement échoué.

« Mais je ne peux pas laisser les choses se finir comme ça ! »

Mais elle n’a pas abandonné. Ils ont encore une chance. La plupart des étudiants étaient inconscient de la première attaque aussi. Et parce que les étudiants conscients devaient encore combattre Yugrasia, elle commença à voir un rayon d’espoir dans cette situation.

Ses subordonnées semblaient réaliser ça aussi, voyant ça, ils avançaient avec une force renouvelée.

Et ils réalisèrent.

« Nous … ne pouvons pas gagner »

La scène qui était présentée devant eux leur a appris ça.

La scène de Ruan, le président du conseil des étudiants d’Arucia, pendant sur une géante faux noire. La scène d’Axis, le président du conseil des étudiants de Mercaria, étant inconscient dans un coin quelque part. La scène de Nerkia et Marcis soufflant épuisé …

Quand ils virent le joker noir qui était au milieu de tout cela … ils, ceux qui s’accrochaient aux derniers fils d’espoir, réalisèrent.

Ils ont réalisé après avoir vu les nombreux yeux à l’intérieur du joker que, qu’importe ce qu’il faisait, ils perdraient. Qu’importe ce qui se passait, ils devaient fuir.

Mais le joker ne voulait pas qu’ils fuirent.

« Allez mordre, les chiots. »

Au même moment, dix loups germèrent des ombres.

La rébellion était anéantie.

Et cela continuerait jusqu’à ce qu’une certaine mage n’arrive avec son démon.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *