Sevens – Chapitre 128

Le huitième niveau sous-terrain.

Avançant à travers le passage du Labyrinthe en forme de canal, nous avons navigué sur mini-Porteur aquatique alors que nous continuons à aller plus loin.

Les côtés du bateau avec des mécanismes en formes de roues qui frappaient l’eau, alors qu’ils tournaient. Ils pouvaient tourner à une sacrée vitesse.

Nous avancions évidemment, mais là, il y a eu un problème.

« C’est vraiment embêtant de récolter les coffres aux trésors. »

J’ai enlevé la salopette et l’imperméable, me déshabillant pratiquement jusqu’aux sous-vêtements, avant de descendre dans l’eau avec un couteau en main.

Le niveau d’eau montait jusqu’à ma poitrine et quand j’ai vu la protubérance brillant au fond, j’ai nagé dans sa direction.

J’ai utilisé un couteau pour frapper contre le trésor submergé. Brisant le rocher contre, j’ai pu récupérer le trésor…

« Ça fait combien de fois avec ça ? »

Une pierre précieuse verte : péridot.

Avec les mêmes pierres précieuses apparaissant autant de fois à la suite, j’étais encore plus sûr qu’il y avait une sorte de signification derrière ça.

L’autre possibilité était que ce Labyrinthe fût vraiment un qui crachait des pierres précieuses imprégnés de mana à un très grand taux de drop.

Je ramasse la pierre, retourne au bateau et Aria me tendit sa main. L’acceptant pour entrer sur le bateau, j’ai pris la serviette et j’ai commencé à essuyer mon corps.

Quand j’ai remis pierre vers Miranda, elle a ouvert le compartiment de son sac en cuir et l’a mis dedans.

« Ca en fait sept. Etant venue aussi loin, mes sentiments de reconnaissance ont commencé à disparaître. Quoiqu’il soit évident que nous allons gagner beaucoup d’argent dans l’expédition de ce Labyrinthe. »

Les biens de consommation, payer chaque membre et les dépenses nécessaires… Vu toutes ces dépenses et les bénéfices que nous pouvons gagner du Labyrinthe, nous ne pouvons pas nous permettre de tomber dans le rouge.

Si nous voulons économiser de l’argent, ça ne sert à rien de le fâcher.

Autour du bateau, Monica débordait de regret.

« J’aurais pris la position centrale, alors ça aurait été mon boulot, à moi seule, de prendre soin du Putain de Poulet. »

Novem l’a regarda avec un sourire douteux. Toutefois, elle a envoyé plusieurs regards furtifs vers la pierre précieuse dans les mains de Miranda. J’ai pu repérer ça.

Aria dit.

« Si nous pouvons en ramasser plus, nous pouvons le partager équitablement entre nous neuf, n’est-ce pas ? Ça sera une somme énorme après tout. »

Et Miranda dit d’un ton cassé.

« Aria, je suis sûre que tu n’as pas oublié l’objectif de ce groupe, n’est-ce pas ? Si nous divisons équitablement tous nos gains, nous n’attendrons jamais cet objectif. »

Entendant ceci, Aria essaya de réfuter… mais s’arrêta. C’était en effet impossible pour Aria de battre Miranda aux mots.

J’étais principalement le seul qui entrait dans l’eau, alors j’étais couvert d’une couverture pour couper le froid. Et nous avons continuons à descendre dans le Labyrinthe. Comme prévu, le fait d’avoir sécurisé un moyen de transport fût important.

Depuis le Joyau, le Sixième dit.

『C’est dommage. Il y aurait plus de groupes d’aventuriers par ici, alors tu aurais fait un tabac avec M-III.』

Comme dans Arumsaas, nous aurions sûrement pu gagner de l’argent en transportant les aventuriers et la cargaison. Mais ceci aurait été difficile cette fois-ci.

Ce n’était pas impossible, mais à partir du sixième niveau, il n’y avait que les aventuriers officiellement reconnus par la guilde.

Ils étaient peu nombreux. Si nous étions amenés à faire de l’argent grâce à eux, nous aurions plus de succès en tuant des monstres.

En plus de ça.

« Bon maintenant, il semblerait que notre destination soit arrivée en vue. »

Je marmonne ceci alors que je regarde plus loin dans le passage. Là, il y avait une entrée bien plus grande que n’importe quel tunnel que nous avons croisé jusqu’ici.

Novem dit.

« Lyle-sama, est-ce que nous allons le défier tout de suite ? »

Dit-elle, et je secoue ma tête.

« Non, nous devons nous reposer d’abord. Et on se fait approcher par l’arrière, alors nous ferions mieux de faire le nettoyage. »

Aria et Miranda prirent leurs lances en mains, et Monica sortit une massue de sa jupe réarrangée de force.

Nous nous trouvions dans une formation où Novem, la magicienne, était l’avant-garde, mais il n’y avait pas le temps de tourner le bateau.

Des Sahuagin et des Hommes-grenouilles… Sous l’eau, ils étaient vraiment embêtants.

Mais…

« Je vais lancer la première attaque. Flèche de Glace ! »

Fabriquant plusieurs dizaines de flèches de glace, Novem les tira vers les monstres arrivant, provoquant une vague.

Les flèches de glace s’abattirent sur eux et seuls ceux qui ont enduré et bondit hors de l’eau furent deux Sahuagins.

Les autres Sahuagins et Hommes-grenouilles flottaient à la surface de l’eau.

Certains endroits sur la surface de l’eau étaient congelés par les projectiles de glace.

Les parties des corps dont les flèches avaient touché les monstres flottant, étaient tout de même congelés.

Les deux qui ont sauté hors de l’eau étaient percutés dans un mur par Monica. J’ai approché le bateau plus prêt et Miranda et Monica se sont occupés du coup de grâce.

J’ai regardé le combat, tandis que je me focalisais sur le bâton de Novem.

Le Cinquième dans le Joyau dit.

『Hein ? C’est forcément un Outil Magique, cet objet. Sa puissance a augmenté, d’autant plus que la vitesse était plus grande que celle qu’elle a montrée jusqu’ici. Quoique ça donne un peu l’impression qu’elle se retenait…』

Le Septième.

『Parmi les Outils Magiques que les Forxuz possédaient, il y avait un bâton, non ? Peut-être que ça doit être ça.』

Le Cinquième se plaignit.

『Il y en avait bien. Mais sa forme était différente.』

J’ai pensé aussi que ça ressemblait au bâton précieux de la Famille Forxuz quand je l’ai vu la première fois. ca forme était un peu différente, mais j’ai vu le bâton précieux accroché sur un mur quand j’ai visité la Famille.

(Novem a dit qu’elle l’a acheté, mais est-ce vraiment un Outil Magique ordinaire ?)

Il était possible que ça soit juste un Outil Magique normal, mais ceux commençant par Cinquième semblaient être sous l’impression que Novem cachait quelque chose.

Le Troisième et le Quatrième n’étaient pas si douteux.

Quand Miranda et Aria ont commencé à récolter les pierres magiques, j’ai regardé autour.

« Après un peu de repos, nous allons entrer dans la salle du boss. Si ce n’est pas bon, nous allons faire demi-tour et en finir là. Si nous pouvons fuir, je précise bien. »

J’ai dit en plaisantant, alors que j’attendais que le ramassage de pierre soit terminé, et j’ai déplacé le bateau vers une salle à côté.

 

 

 

Après une pause, nous avons une fois de plus vérifié notre équipement. J’ai inséré mini-Porteur et les pierres magiques et pierres précieux récoltés dans la Box.

Seule le bateau restait dehors.

Et sur ce bateau, déchargé des bagages inutiles, nous avons commencé à nous diriger vers la salle du boss.

Grâce à la pause, mon mana s’est un peu récupéré.

Après qu’on bat le boss, je voulais jeter un petit coup d’œil au neuvième niveau, avant de retourner à la surface. Vivre sur un bateau n’était pas si mal, mais pour être franc, je voulais être épargné de cette ambiance tendue et suspicieuse.

(Je ne vais plus jamais défier un Labyrinthe avec ces membres.)

J’ai pris cette décision dans mon cœur.

Quand j’ai déplacé le bateau, un changement est arrivé à l’ambiance du groupe. Un sentiment de tension coïncidait avec l’arrondissement de la salle courbée.

Dans ses profondeurs.

Nous avons regardé vers l’entrée vers le neuvième niveau et avons trouvé que le sol était ferme.

« Est-ce que les cours d’eau d’arrêtent ici ? Bon, c’est meilleur pour nous. »

Se tenant sur cette morceau de terre se trouvait un grand monstre.

Avec la lanterne attachée au bateau, je ne pouvais voir que son ombre.

Il avait l’air d’être quadrupède. Et la zone de sa tête sa tête était mince et longue. Sa queue était aussi longue et le bout était attaché avec quelque chose comme une fine écaille.

Pendant notre pause, j’avais lu dans le livre de Clara. Mais juste en me basant sur ce que j’ai pu voir, il y avait un certain nombre de candidats, et je ne pouvais le dire avec précision.

« Nous devons éclaircir plus l’endroit. »

Je me suis plaint, alors que je sortais mon sabre et signalais à tout le monde de préparer leurs armes. J’avais aussi besoin de bouger le bateau, alors je voulais conserver mon mana le plus possible.

J’utilise mes Compétences.

【Full Over】
【Select】
【Up’n’Down】
【Dimension】
【Spec】

Obtenant les informations sur l’ennemi m’a fait un peu inquiéter.

L’eau était aussi plus profonde que ça ne l’avait été jusque maintenant. Quatre mètres jusqu’au fond.

« Vous ne pourrez pas toucher le fond si vous tombez, alors faites attention. Et puis, il semblerait que l’ennemi soit du genre à ne pas être affecté par les éclairs. Qui plus est, il utilise lui-même les éclairs. »

Si c’était dans l’eau, ne pouvons-nous pas l’électrocuter avec de la magie de type éclair ? J’avais cette simple pensée dans ma tête, mais par toutes choses, un boss résistant à l’électricité s’est pointé.

Miranda dit calmement.

« Alors s’il te tire vers le bas, c’est la fin ? Le plan est… ? »

Je pointe vers le morceau de terre à l’arrière.

Le boss submergea son corps énorme et commença à venir vers nous.

« D’abord, déplaçons-nous là-bas vers le terre ferme. Quand il fait surface, frappez-le avec tout ce que vous avez… Regardez, il arrive ! »

Je fais tourner les roues d’eau pour quitter l’endroit, et dans l’instant qui suivit, le boss est apparu en sautant hors de l’eau.

Nous avons pu l’éviter, et tandis qu’il s’approchait, nous pouvons avoir un aperçu de sa forme.

Monica dit.

« Eh bah, putain, le poisson-chat ici a poussé des jambes. Bon sang, il n’y a pas un moment de répit dans ce monde. Avec cette taille, j’aimerais bien utiliser mon grand marteau, alors est-ce que tu peux nous ramener à la terre ferme, Putain de Poulet ? »

Je me retourne, range mon sabre, change mon Joyau en forme d’arc et commence la contre-attaque.

J’ai simultanément navigué le bateau, alors je ne pouvais rien faire d’autre que d’avoir ma puissance baisser.

« Ne me demande pas l’impossible. Même comme ça, je me donne à fond ici. »

J’ai eu un peu l’impression que ça ne serait pas impossible de le vaincre seul. Mais dans ce cas, les autres membres ne pourraient pas grandir.

Quand j’ai changé la trajectoire du bateau, Aria a perdu l’équilibre et est tombée sur son derrière.

« Hé ! Ne commence pas soudainement à faire des mouvements étranges ! »

A la place où nous nous trouvons avant, le boss a sauté comme si pour essayer de filer un coup de tête. Quand j’ai tiré une flèche de lumière et ai provoqué une explosion.

Il en a provoqué une, mais…

« Ce type… »

Novem brandit son bâton. Elle s’est dirigée devant et…

« Bouclier Magique. »

Un mur faiblement luminescent à moitié transparent se forma et entoura le bateau tout entier.

Sortant la moitié de son corps hors de l’eau, le boss lâcha une décharge électrique, éclairant violemment l’endroit.

Miranda sortit un couteau et se prépara. A l’instant où la décharge s’est terminée et que Novem ai défaite le Bouclier, elle l’a lancé.

Mais ça n’a pas percé dans le corps du boss. Comme si glissant le long de la douce surface, le couteau a modifié sa course. Bien qu’il soit vrai que la surface de l’ennemi fût visqueuse, c’était principalement dû à sa constitution.

Sa peau était épaisse et en plus ça, peut-être qu’il avait un excès de graisse, mais on ne dirait pas que l’attaque ait vraiment touchée.

Je me suis dépêché pour ramener le bateau vers la terre, mais l’autre parti avec un avantage de vitesse.

Quand le boss a prolongé son bras de l’eau pour essayer de capturer le bateau, Aria a balancé sa lance pour faire voler ce bras.

En même temps, ses fluides corporels se sont abattus sur nous.

Collant, gluant et… La pire des sensations.

Miranda sortit un outil hors de son sac accroché à sa taille. Un petit tonneau, ça avait aussi l’air d’être le genre de containeur où ils versaient de l’alcool dans un bar.

« Hé, c’est… »

« Ne t’en fais pas pour ça. Maintenant, où est-ce qu’il va sortir après ? »

J’utilise mes Compétences pour déterminer où il allait faire surface et pointe du doigt.

Je change la course du bateau pour l’éviter. Miranda balança le petit tonneau et lança de la magie.

« Explose-toi. Balle de Feu. »

Depuis la pointe de sa main droite fût tirée une petite balle de feu qui a frappé pile sur le tonneau. Une grosse explosion éclata, et la secousse livré au grand corps du boss provoqua la surface de l’eau, ainsi que le bateau, de secouer violemment.

Monica dit.

« Une fois de plus, tu as caché un sacré truc sous tes manches. Une bombe, c’était ? Sans détonateur, tu dois l’activer grâce à la magie… »

Miranda secoua sa main avec dédain.

« Eh bien, les outils c’est une question de comment tu les utilises, pas vrai ? Et c’était le seul que j’avais, alors ne t’attends pas un autre. Celui-là a coûté cher. »

Ça semblait être chargé de poudre noir, mais personnellement, Miranda n’aurait pas pu assembler une telle somme.

Aria dit.

« Je suis surprise que tu portais ça avec toi. Ça ne risque pas d’exploser ? »

Miranda offre une explication.

« Il n’y a pas de monstre qui utilise du feu ici. Bon, il y avait aussi la possibilité que ça se mouille aussi, mais le résultat final a porté ses fruits, alors ce ne pose pas de problème, non ? » 1

Si elle portait quelque chose d’aussi dangereux, j’aurais apprécié qu’elle l’annonce. On dirait que Novem sentait la même chose.

« Miranda-san, si tu portais une telle chose, tu aurais dû le dire proprement à Lyle-sama. »

Miranda courba ses lèvres.

« Tu marques un point. Alors tu ne penses pas qu’il aurait été mieux de lui dire proprement à propos de ce bâton à toi ? »

Monica claque ses mains deux fois et cria.

« Vous toutes, ne commencez pas à vous battre ici, et écoutez les ordres du Putain de Poulet ! Maintenant, toi aussi, Poulet ! Donne les ordres déjà ! »

Je regarde devant et vois que nous approchions la terre.

« Tout le monde, accrochez-vous à quelque chose. Et fermez vos bouches. Nous allons nous écraser sur la terre. »

Je me prépare et attrape les rails du bateau. De même, tout le monde attrape une partie du bateau, alors que le bout du bateau traversait la terre au fond de la salle.

J’ai senti qu’étais sur le point de tomber suite à l’impact, mais je me suis servi de jambes attachées au bateau pour continuer à monter sur la terre.

Descendant, j’ai regardé autour.

Peut-être parce que le boss n’avait pas été encore vaincu, l’entrée vers le neuvième niveau était fermement fermée.

Tout le monde sauté hors du bateau, pris leurs armes en mains et regardèrent l’ennemi bouger à travers l’eau.

Monica balança la rame dans sa main sur le côté, produit un marteau géant de sa jupe et le brandit dans ses mains.

« Je m’en suis pas servi depuis Arumsaas ! Je lui défoncer avec ça ! »

Alors que je regardais son visage ravi, j’ai retourné l’arc à sa forme de Joyau, et je l’ai remis sur mon cou. La consommation de mana était plus grande que prévu et je ne voulais pas l’utilise plus longtemps ici.

Et je voulais laisser cette affaire à mes compagnons.

Une voix arriva depuis le Joyau aussi.

Le Troisième dit casuellement.

『Je n’ai jamais combattu un monstre comme ça auparavant. Les monstres dans le lac ne grandissaient pas aussi grand non plus.』

Le Quatrième dit.

『Oui, ça a l’air d’être embêtant, mais qu’est-ce que tu crois pouvoir en tirer de celui-là… Je ne peux qu’espérer qu’il vende bien.』

Même le Cinquième avait ses limites.

『Quand il devient aussi grand, je ne peux pas vraiment l’appeler mignon. Si tu veux le garder, t’auras besoin d’un grand lac, je présume.』

Le Sixième, marre.

『Eh~ ? Tu as l’intention de garder cette chose ? J’y pense depuis un moment maintenant, mais tu as de mauvais goûts.』

Le Septième…

『C’est plutôt commun que des artéfacts se vendent pour plus cher que ces utiles. Ou plutôt, si c’est des monstres terrestres, j’en ai eu ma dose, mais… oui, c’est vrai que je n’ai jamais combattu un monstre pareil avant.』

Comme toujours, ils avaient l’air plutôt détendus. Cette aisance à eux venait sûrement du fait que c’était moi qui combattais ici.

Je ne l’avais pas vraiment.

Je sors mon sabre une fois de plus. Enragé par la précédente attaque de Miranda, le boss fonçait vers nous.

Novem commença à préparer de la magie. Aria…

« Est-ce que l’attaque de Miranda l’a énervé ? Il lâche une voix encore plus étrange qu’avant. »

Quand le boss montrait son visage de l’eau, il crépitait avec de l’électricité. C’était un peu étrange d’appeler ça un grognement, mais il lâchait une sorte de son.

C’était presque comme le cri d’une vache. Ce genre de gémissement.

Mais ça retentissait autour de la salle, c’était vraiment bruyant.

Miranda dit en plaisantant.

« Alors tout va bien dans le monde. C’est important d’énerver les gens et de les obliger à faire une ouverture pour toi. Pour info, je n’ai pas d’autres attaques décisives autres que ça. »

Miranda avait aussi commencé à préparer de la magie. Aria s’était avancée, colla sa lance dans le sol et utilisa sa magie.

« Alors je vais le retenir. »

Elle a utilisé Bouclier Magique. Ce n’était au niveau de Novem, mais ça a pu bloquer l’éclair du boss d’atteindre le groupe.

Je prépare aussi ma magie.

« Aria, une fois que tu l’as bloqué, écarte-toi. »

Quand l’éclair s’est terminé, moi, Novem et Miranda avons relâché nos magies.

« Aiguille de Pierre ! »
« Aiguille de Glace ! »
« Vague de Feu ! »

Un certain nombre de pointes de pierres on jaillit de l’eau et suivant pile derrière, des piliers de glace ont jaillit entre  les rochers.

Percé par la glace, le boss a perdu la capacité de bouger et n’a pas pu éviter la vague de feu qui a volé dessus.

Regardant la scène, Monica rangea son marteau avec une expression désintéressée.

« C’est quoi ce bordel !? De la Magie ! Même moi, avec l’option de modification adéquat, pourrais accomplir un tel fait… Ouais, si j’avais les options installés ! »

Voyant son visage vexé, j’ai fis un sourire amer.

(Mais je voulais économiser mon mana cette fois-ci. Si possible, j’aurais aimé en économiser un peu plus, mais… H-Hein ?)

Les rochers s’effondrèrent et les piliers de glaces fondèrent. Les flammes brûlaient encore le corps du boss au-dessus de l’eau. Je suis tombé à mes genoux.

Un soudain épuisement dans mon corps. Et la douleur… m’est tombée dessus.

« Lyle-sama ! »

Novem courut vers moi, mais dans l’instant qui suivit.

« Putain de Poulet ! »

Monica a bondit devant, comme si pour me protéger des murs de la salle. Je me retourne pour voir ce qui se passait, juste pour voir des nombreuses mains se prolongeant de ce mur. Qui plus est, chacune était suffisamment grande pour m’attraper entièrement.

Pour une certaine raison, j’ai eu une sorte d’impression féminine venant de ces mains.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *