Sevens – Chapitre 140

Thelma Zayin.

La femme qui détenait une fois le titre de Sainte Vierge, et dans la charrette brûlée se trouvait les corps d’hommes portant des armes, que j’ai supposé être des gardes.

Que leurs corps aient mené à la victoire ou pas, furent proprement brûlés.

Eva tenait sa main sur sa bouche, alors que le visage d’Aria était pâle.

Je ne me sentais pas trop bien non plus.

(…En y pensant, c’est la première que j’ai directement tué une personne par moi-même.)

J’avais rendu le voyage de retour de certains aventuriers dans Arumsaas impossible, mais ce n’est pas comme si je m’en suis occupé directement.

J’ai senti une sensation de malaise. Clara marcha de mon côté.

« Lyle-san, il n’y en a qu’un qui a survécu. Ils ont perdu connaissance, mais ils sont plus ou moins en sécurité. »

J’hoche la tête et me dirige dans cette direction.

【Gastone Benini】, l’ancien Haut Prêtre de Zayin, avait l’intention de réaliser leur rite final et enterrer les morts.

Mais dû au manque de temps, il creusait des trous avec de la magie.

« …Vous ne pouvez pas leur offrir un enterrement plus respectueux ? »

Est-ce que Thelma a dit, mais Gastone-san secoua sa tête. Il avait compris à quel point il était dangereux de rester ici.

Clara tira sur ma manche.

« Lyle-san, je ne voulais pas le dire, mais si tu veux mon avis ; pourquoi avoir accepté cette requête, même de là à écouter son obstination ? Nous aurions dû nous mettre en route dès que le temps nous le permettait. »

Les mots de Clara étaient corrects. Ils étaient corrects, mais j’avais mes propres circonstances.

Principalement les ancêtres dans le Joyau.

Le Troisième dit.

『Rend-lui redevable de toi et oblige-la à compter sur toi dans Beim. Heureusement, Novem-chan et les autres recherchent par elles-mêmes une base dans Beim. Elles comptent en acheter une assez grande, alors tu pourrais même les héberger !』

Novem, Miranda, Monica et Shannon… La raison pour laquelle les quatre étaient laissées en arrière, en plus de réunir des informations, était pour obtenir une base dans Beim.

Normalement, j’aurais prix Monica avec moi, mais il y avait du nettoyage à faire dans la propriété qu’elles allaient acheter, alors elle voulait rester derrière.

Mais alors que je disais au revoir aux autres, elle avait l’air extrêmement seule.

Le Sixième.

『Tu dois donner une bonne impression. Tant que t’y es, pour t’impliquer plus dans ce bordel, est-ce que tu crois que tu pourrais essayer de soutirer quelques informations, Lyle ?』

Les ancêtres étaient plus excités que d’habitude.

J’avais une envie de soupirer, mais je l’ai enduré et j’ai tourné mes yeux vers le survivant. Il n’avait pas encore repris connaissance, et nous avons donné quelques médicaments que nous avions pour le traiter. Le Cinquième dit.

『…Que c’est suspicieux. Même après avoir effacé toutes les autres preuves si proprement, ayant un survivant laissé derrière semblait étrange. Est-ce que c’est un piège ?』

Je tourne mes yeux vers le survivant, mais il n’avait rien d’étrange chez lui. Même en confirmant avec les Compétences, je ne pouvais pas vraiment comprendre quoi que ce soit.

(J’aurais dû prendre Shannon. Plutôt que de la laisser aider pour le nettoyage, elle aurait été plus utile de ce côté.)

C’était un peu tard, mais j’ai regretté ne pas avoir plus pensé à notre formation. Je dis à Clara.

« Eh bien, ce n’est pas une mauvaise chose qu’elle nous soit redevable. Et restons vigilant de ce survivant. Il y a quelque chose qui me dérange. »

Entendant cci, Clara hocha la tête et est allée transmettre mes mots aux autres compagnons.

Je regarde vers l’ancienne Saint Vierge, Thelma-san.

Une fille à capuche se tenait à côté d’elle. D’après la façon qu’elle se faisait traiter par les autres, ils prenaient plus soin d’elle que Thelma-san, alors elle devrait être très importante.

Quand je suis resté vigilant de mes environs, j’ai senti les poursuivants s’approcher un peu.

(Ils n’ont pas encore renoncé. Je peux juste me dire qu’ils sont en train de se réunir pour lancer une embuscade.)

Nos adversaires étaient familiers avec le combat et ils avaient assez de détermination pour s’exploser.

En plus de leur équipement réuni en fonction de leurs idéaux, je pouvais dire que ce n’étaient pas des bandits.

Il y avait une possibilité qu’il y ait du poison dans leurs armes et j’ai eu l’impression que des armes cachées soient fairplay.

(Que c’est embêtant. La Grosse Epée sera un peu dur. Et l’arc sera bloqué.)

Je ne pensais pas à ce qu’ils entament aussitôt une contre-attaque, mais ils étaient accoutumés au combat. Changeant le Joyau en Grosse Epée pour combattre serait trop dangereux.

L’information sur l’arc circulaient déjà entre eux, et peut-être qu’ils ont pensé à une sorte de contremesure.

Alors que j’essayais de penser à un nouveau plan, Gastone est venu vers nous.

« Je vous demande pardon pour avoir pris tant de temps. Partons immédiatement. »

J’hoche la tête et donne les ordres. J’ai demandé à mes compagnons de monter sur Porteur et on a pris l’arrière.

J’ai aussi pensé qu’il serait mieux de veiller sur le blessé.

« Nous allons prendre soin du blessé. »

Quand j’ai dit ça, Thelma-san s’avança vers nous et secoua sa tête.

« Nous ne pouvons pas vous importuner autant. Et je souhaite que votre groupe se concentre sur la tâche de garde. L’homme blessé est quelqu’un qui était sous nos services pendant plusieurs années. Veuillez-nous laisser utiliser nos propres moyens pour le soigner. »

Depuis le Joyau, le Septième parla.

『…Alors la forcer à le laisser avec toi ne va pas marcher. Si tu lui dis qu’il pourrait y avoir un problème, son sentiment pour son ami va atténuer sa décision. Lyle, il ne va pas se réveiller pendant un moment, mais tu dois rester sur tes gardes.』

Le Quatrième était du même avis.

『Je veux enlever les facteurs incertains le plus possible, mais tu vas perdre toute crédibilité si tu les forces à se séparer.』

Et l’attacher vu que quelque chose pourrait se passer était aussi impossible.

Il était la cause des soucis, mais nous avons respecté l’avis de Thelma-san. Mais le Troisième donna sa proposition.

『Lyle, dis-leur d’alléger le poids sur la charrette pour que les plus importants puissent s’enfuir, et charger l’homme sur celui-là. Au moins, garder le minimum de dégâts.』

Rien que le fait de l’appeler suspicieux n’amènera à rien. J’agrippe le Joyau et propose la proposition du Troisième à Thelma-san et Gastone-san.

 

 

 

Le chemin de retour vers Beim.

Stationné à l’arrière du groupe, nous regardions les trois charrettes se presser devant nous.

Ils avaient arraché quelques parties, mais leur construction était solide. Avec l’ancienne Sainte Vierge et le Haut Prêtre voyageant dedans, ça ne semblait pas être quelque chose préparé sur le tas.

Montant sur le toit, May regarda derrière et entama une conversation avec moi.

« Hé, je suis un peu curieuse, mais… »

« Qu’est-ce qu’il y a ? »

Je me tourne vers elle, et se laissa tomber les jambes croisées, mais elle continua à parler sans envoyer son regard vers moi.

« Qu’est-ce que tu vas faire une fois que ceux d’avant reviennent ? Fuir ? Combattre ? »

Je réponds à sa question.

« Fuir si possible. J’aimerais bien me dire qu’ils ne vont pas nous suivre jusqu’à Beim. Mais si nous allons combattre, nous allons les écraser. »

Il y avait une possibilité qu’ils infiltrent Beim et attendent en embuscade. Heureusement, les attaquants étaient collés sur nous et il n’y avait aucun signe qu’ils aient envoyé un message chez eux.

Douze au total.

Nous n’avons pas autant de combattants, mais nous avions May avec nous. C’est elle qu’on pouvait compter sur le plus parmi nous.

On pouvait aussi compter sur Aria et Eva, mais le problème se trouvait dans le fait qu’elles avaient de l’hésitation.

Et je ne peux pas dire que je n’en ai pas non plus.

(Hah, alors quand le moment arrivera, ça va atténuer ma lame. Mais si j’hésite, je pourrais mourir. Et je ne peux pas me permettre de mourir ici.)

Quand j’ai confirmé ma détermination une fois de plus, May tourna sa tête vers moi.

« Alors vise pour la victoire dans la route devant. Le chemin va rétrécir et nos adversaires comblent être pressés, alors ne vont-ils pas viser pour un tel endroit ? Tu utilises ta Compétence pour augmenter la vitesse de déplacement du groupe, alors l’autre côté sera un peu impatient. »

La Compétence 【Speed】 augmentait notre vitesse de déplacement. Je me m’efforce, alors les semer pourrait être aussi possible.

« Est-ce que tu as une sorte de plan ? »

Quand j’ai demandé, May sourit.

« Ce n’est pas un plan. Je suis juste un Qilin. J’ai déjà affronté des humains cherchant à me capturer. Et plusieurs d’entre eux étaient un peu embêtants. Peu importe à quel point je courais pour fuir, ils me pourchassaient, alors il n’y avait pas d’autre choix que de les vaincre. Mais si tu te retiens pour les abattre, les survivants vont accumuler du savoir et augmenter leurs pièges et nombres, alors j’ai toujours opté pour éliminer la troupe entière en une fois. »

(Tomber exprès dans un piège et les attirer ?)

J’ai hoché la tête et écouté, quand la voix du Cinquième sortit du Joyau. Je l’ai ignoré.

『Tu as traversé beaucoup de chose, May… Les larmes…』

May fit un grand sourire.

« Même nous tuons les humains si nous sommes dans l’impasse. Mais à un tel moment, il faut rassembler tous les types embêtants ensemble et les éliminer tous en une fois. Tomber pour le piège et viser pour le moment où ils vont essayer de te sauter dessus. »

Alors que je réfléchissais, elle pensait à prendre exprès l’appât.

« Ça c’est dangereux. Si nous sommes entourés comme ça, il y aura des victimes. Tu n’es pas seule ici. »

Là, May regarda droit vers moi et ricana.

« Tu plaisantes. Lyle, il vaudrait mieux faire confiance en ta propre force juste un petit peu plus. »

Disant ceci, elle tourna son champ de vision à l’arrière et n’a plus rien dit.

 

 

 

…A l’intérieur de la charrette.

Thelma interpela la jeune fille assise à côté d’elle.

« Aura, tu te comportes étrangement depuis un moment maintenant. »

La fille à côté d’elle était 【Aura】. Ses cheveux étaient longs et ondulants, alors que la carrure de son corps était encore délicate.

Elle a affronté la Sainte Vierge de cette génération, 【Remis Zayin】, pendant la Sélection de la sainte, alors Thelma s’est donnée la peine de la sortir hors du pays.

« Ce n’est rien, du tout. Mais c’est bien beau pour nous. Pour nous d’avoir pu rencontrer des aventuriers sur la route. Ce sont des gentils et facile à manipuler. »

Thelma écarquilla ses yeux et averti Aura.

« Après nous avoir sauvé, c’est quoi cette attitude ? Si tu n’avais pas ça de ton côté, tu aurais été la parfaite candidate. »

Son éducation était pareille, mais l’apparence d’Aura était très élevée. Thelma et Gastone l’avaient soutenu et l’ont recommandé comme prochaine Sainte vierge.

Bien entendu, ce n’est pas comme si son éducation et apparence furent les seules raisons pour lesquelles elle a été sélectionnée.

Tout comme avec Thelma, Aura était un membre de la faction modérée. Il y a à peu près vingt ans, bien qu’étant une Théocratie, Zayin entamait un flux continue de guerres.

Zayin faisait la guerre à ses voisins et a continué à piller et saccager.

Mais ce n’est pas comme si ces pays voisins allaient juste rester silencieux et souffrir. Ils ont envahi la terre de Zayin de la même façon et ont amené la souffrance à leur population.

Aura leva ses pieds sur la chaise devant elle, de façon maladroite. Elle n’avait pas l’air d’être quelqu’un qui serait une candidate pour la place de chef.

« Ils ne pourchassent seulement parce que nous avons fui. Nous aurions dû rester silencieux derrière au temple dans Zayin. Ces imbéciles de chevaliers saints détestent quand une vierge s’implique dans les affaires politiques. »

Ces chevaliers saints dont elle a appelé d’imbécile étaient les la brigade de chevaliers officielle de Zayin. Sous le nom de la Déesse, les chevaliers qui respectaient la Sainte Vierge. Mais leur rôle n’était pas du tout différent des chevaliers des autres pays.

Non, en violence, peut-être que les chevaliers saints furent un peu supérieur.

L’état d’esprit du pilleur accumulé depuis plusieurs années de guerre avait persisté durant le temps de Thelma, et elle s’est vue incapable de changer ça.

Et à cause de ça, le parti radical anti-Thelma a pu se réunir et s’organiser. Le candidat poussé par cette faction radicale était 【Remis】.

Thelma lâcha un soupir et s’excusa à Aura.

« Je me sens un peu désolée de t’avoir entraîné dans ces ennuis. Mais si nous ne fuyons pas, alors ça t’aurait forcément amené du mal. »

Aura regarda vers le plafond.

« C’est pourquoi je n’avais jamais voulu être une candidate pour être Sainte Vierge. Il y a beaucoup plus d’options, n’est-ce pas ? Ils auraient dû simplement prendre une jolie fille à qui il lui manquait de l’intelligence sur un trône vide, et pourtant ils été obligés de l’entraîner dans les affaires politiques, pas vrai ? »

Thelma posa la main sur son front. Sûrement dû à un mal de tête.

« Et donc la guerre est arrivée année après année, et je ne pouvais rien faire de la haine qui avait été transmis à travers les âges. Dans mon temps, nos voisins avaient fait une alliance et sont venus de tous les côtés pour raser Zayin de la carte, tu sais ? »

Aura rigola.

« Et ça n’aurait pas été mieux pour nous ? »

« Bien sûr que non ! »

Un silence tomba entre les deux.

Après un moment, Aura ouvrit sa bouche.

« …Une fois arrivée dans Beim, je vais aller vivre une vie paisible. »

Thelma secoua se tête sur le côté.

« Ça semble bien. Mais il devrait y avoir un ‘si’ quelque part là-dedans. Les aventuriers que nous avons engagés sont compétents, mais je ne sais vraiment pas ce qui va arriver. »

Elle avait une idée sur l’identité de l’escadron à leur poursuite.

La sous-division des chevaliers saints gardés pour l’assassinat, envoyée par les radicaux.

Sous un secret absolu, ils commettaient de nombreux méfaits et c’était un escadron qui existait pour des opérations secrètes. C’étaient des élites des chevaliers saints et une existence ennuyeuse.

Mais ils n’ont pas déployé beaucoup.

S’ils pouvaient arriver à Beim, les assassins retourneraient probablement au pays, pensa Thelma.

Aura réarrangea les jambes croisées, alors qu’elle regarda vers Thelma.

« Ceci n’aurait pas été réglé si vous avez essayé de vous entendre avec ces têtes de nœuds ? Si c’était vous, Thelma-sama, alors vous auriez pu le faire, n’est-ce pas ? A vrai dire, vous n’auriez pas pu vous retirer il y a dix ans, construire un temple ou quelque chose pareille, et vivre une vie plus tranquille ? »

Après que son visage soit devenu sans expression, Thelma commença à se plaindre.

« Même moi voulais me retirer et fonder une famille… Mais Gastone n’arrêtait pas de pleurer. Et nous ne pouvions pas trouver la prochaine candidate. En plus de ça, les chevaliers saints étaient en grève 1 et nous ne pouvons pas du tout les utiliser. Et pourtant à chaque fois que nous comptions sur les aventuriers pour leur travail négligé, ils se plaignaient… Qu’est-ce qu’ils voulaient que je fasse au juste, bon sang ? Je voulais me retirer vers la compagne et me marier ou je ne sais quoi. »

Ayant déclenché quelque chose d’étrange, peut-être qu’Aura savait qu’elle fut en tort, alors qu’elle essayait d’enchainer là-dessus. Elle était redevable à Thelma.

Elle a pu servir aux côtés de la Sainte Vierge comme vierge sacrée et était traité plutôt favorablement.

« Pourquoi ne pas trouver une vie paisible dans Beim aussi ? Regardez, le mariage est encore… »

Après avoir entendu tout ceci, Thelma sourit.

« Aura, je passe trente-six ans cette année, et pourtant tu insinues qu’il y ait encore un partenaire pour moi ? Même quand ça aurait été dur il y a dix ans plus tôt ? »

Voyant le sourire illuminé, le cœur d’Aura commença à se remplir d’un sentiment de pitié…

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *