Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 102

Après avoir discuté de mon départ au directeur, nous avons à peu près décidé du comment je serais traité après avoir quitté l’académie.
Il semble qu’après mon départ, je serais inscrit à l’académie en tant qu’【Étudiant Boursier Spécial】, une catégorie nouvellement créée.

Mes examens avancés et de fin d’études sont vus comme étant réussis en raison de mes exploits, je monte automatiquement de classe tous les ans et je finis par être automatiquement diplômé.
Pour faire simple, je n’ai pas besoin d’aller à l’académie, je leur prête mon nom.

La production des matériaux de la barrière avançait progressivement alors que je résumais l’histoire, et la partie basique est presque terminée.
La création de la barrière commencera bientôt.

… Un jour.
Je suis allé au donjon avec les membres de mon équipe.

L’objectif n’est pas la chasse aux monstres, mais la fabrication d’armes.
Quand la création de la barrière commencera sérieusement, nous serons occupés au point de ne pas avoir de temps pour fabriquer des armes.
Et les chances d’être attaqués entre-temps par des démons ne sont jamais nulles.
Par conséquent, nous devons les fabriquer maintenant.

« Nous allons enfin fabriquer des armes avec les matériaux de dragon ! »

« Nous allons seulement utiliser une partie. Mais c’est plus difficile à manipuler que le métal alors je vais te demander de faire attention. »

« Oui ! Je ferais de mon mieux ! »

Parmi les matériaux de dragon de cette fois-ci, la partie la plus facile à manipuler est la griffe.
Mais la Rury actuelle aura encore du mal à fabriquer quelque chose exclusivement à partir d’un matériau de dragon.
De ce fait, l’épée sera principalement composée de mithril, qui est facile à gérer, il y aura une partie qui sera faite à partir de la griffe de dragon.

« Pour l’instant, le plus facile… commençons par mon épée. »

« Entendu ! »

Fabriquer des épées magiques dotées de multiples améliorations est une question d’habitude, la précision augmente considérablement avec la familiarité.
On devrait commencer par quelque chose de simple.

Étant donné que l’arme d’Alma est un arc, c’est difficile ; du côté de Rury et d’Iris, leurs armes sont soit trop légères, soit trop lourdes, elles ne conviennent pas comme armes de départ à fabriquer.
De ce fait, nous allons commencer par mon arme.

« Rury, vu tes capacités actuelles, tu devrais pouvoir insérer 4 magies si tu prends ton temps. Alors… »

Je murmurais tout en réfléchissant sur la composition de l’épée.
Si l’art magique est trop difficile, il y a de fortes chances que l’effet sera affaibli en raison de la qualité de l’amélioration.
Cette arme-là devrait être composée d’arts magiques relativement simples et d’une configuration très pratique.
Si je prends ça en compte―

« Bien, les magies d’amélioration à mettre sont… je dirais 『Tranchant de Fer』, 『Aiguisage』, 『Frappe de Pouvoir Magique』, 『Lame à Impact』, 『Renforcement de la Dureté』, 『Renforcement de la Solidité』, 『Renforcement de la Résistance à la Chaleur』 et 『Résistance à l’Usure』. »

« … Hein ? »

« Hmm… tu, quelles sont les magies que je dois insérer ? »

« 『Tranchant de Fer』, 『Aiguisage』, 『Frappe de Pouvoir Magique』, 『Lame à Impact』, 『Renforcement de la Dureté』, 『Renforcement de la Solidité』, 『Renforcement de la Résistance à la Chaleur』 et 『Résistance à l’Usure』. »

« 『Tranchant de Fer』, 『Aiguisage』, 『Frappe de Pouvoir Magique』… »

Rury a dit ça en comptant le nombre de magies avec ses doigts.
Et quand elle a fini de compter, elle a crié :

« … Ça en fait 8 ! Comment pourrais-je mettre autant d’améliorations ? »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *