Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 104

« Des… des pierres à aiguiser ? »

« Exact. »

J’ai dit ça en sortant 2 pierres à aiguiser de ma magie de stockage.
Je les avais préparées au préalable pour cette fois.

« … Ce sont des pierres à aiguiser ordinaires… Ce ne sont pas pas des outils magiques, n’est-ce pas ? »

« Ouais. C’est des pierres à aiguiser ordinaires. »

J’ai dit ça en donnant une pierre à aiguiser à Rury.
Rury a reçu la pierre à aiguiser, elle observait sa surface ― et ses yeux se sont arrondis.

« Hmm, cette pierre à aiguiser, n’est-elle pas de très bonne qualité ? Je me suis entraînée à aiguiser des couteaux autrefois, mais je n’ai jamais vu une telle chose ! … Je n’ai jamais vu ce type de pierre… Ça ne semble pas être une pierre à aiguiser d’Iliast… »

« Évidemment que tu ne l’as jamais vue. Je l’ai fabriquée. »

Celles qui étaient vendues en ville n’étaient pas de bonne qualité, alors je les ai fabriquées moi-même à partir des minerais obtenus lors du raffinement des minerais bruts du donjon.
Si des pierres à aiguiser que j’avais créées durant mon ancienne vie avaient été trouvées, leurs performances seraient largement supérieures.
Mais bon, je compte chercher ce que j’ai fabriqué durant mon ancienne vie dès que j’aurais trouvé des indices.

« Tu… tu peux fabriquer des pierres à aiguiser ? »

« Ouais. Et c’est surprenamment facile… Mais bon, mettons de côté l’histoire des pierres à aiguiser et passons au sujet principal : l’épée. »

« Oui ! »

Normalement, je lui aurais expliqué comment fabriquer une pierre à aiguiser, mais pour l’instant, nous devons nous dépêcher à créer la barrière.
Nous devons économiser notre temps et notre pouvoir magique.

« Bon, pour commencer, nous devons grossièrement façonner les matériaux. Je m’occupe de la griffe de dragon, le mithril est pour toi, Rury. »

J’ai dit ça en écrivant les dimensions détaillées de l’épée et autres informations sur le dessin que je donne à Rury.
La magie suffit à modeler grossièrement le mithril.

« Oui ! »

Rury y a jeté un œil et a commencé le façonnage.
De mon côté, je traite la griffe de dragon.

Utiliser une pierre à aiguiser dès le départ me prendrait toute la journée, alors je la rase progressivement en utilisant une magie d’attaque.
Au bout d’un moment, elle a obtenue la forme grossière d’une épée.

« Bon, c’est là que les choses sérieuses commencent… Pour commencer, améliore ce cercle magique sur une pierre magique et déploie une barrière. »

« Une barrière… ? Nous allons utiliser une barrière dans une fabrication d’arme ? »

« Ouais. Quand on a besoin de lignes droites ou de surfaces planes, on utilise une barrière. C’est une technique très utile, alors je te conseille de la garder en tête. »

La magie de barrière rectangulaire est très utile en tant que mesure pour fabriquer une arme.
La surface est parfaitement plane et les côtés sont des lignes parfaitement droites.
Elle ne sera pas déformée par la chaleur ou la puissance, et elle a une bonne tolérance à la force.

« Les barrières peuvent également être utilisées ainsi… »

Rury a dit ça alors qu’elle a terminé l’amélioration et activé la barrière.
Ça s’est terminé rapidement car ce sort est le plus facile qu’elle a fait jusqu’à présent.

« Ouais. Mais c’est difficile de combiner rien qu’en regardant… on s’y prend comme ça. »

J’ai dit ça en sortant de l’encre de ma magie de stockage et en la versant sur la surface supérieure de la barrière.

« … Eh. »

Alors que Rury regardait avec un air confus, j’ai créé une planche à partir d’une griffe de dragon, je l’ai posée sur la barrière et je l’ai immédiatement retirée.
La surface pressée sur la barrière a de l’encre a divers endroits.

« Regarde, il y a de l’encre dans les endroits inégaux, pas vrai ? Tu les rases avec une pierre à aiguiser et tu refais la procédure. Si tu rases les saillies, la planche deviendra progressivement plate. »

« J-Je vois… la barrière s’utilise ainsi… »

« Ouais… Cela dit, obtenir une surface parfaitement plane est aussi une question d’habitude. »

« E-Entendu ! Je ferais de mon mieux ! »

Sur ces mots, Rury a commencé à aplatir les planches de mithril.

Son travail manuel n’est pas trop mauvais… je me demande quel niveau de précision en sortira.
J’ai commencé à raser la griffe de dragon tout en ayant cette pensée.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *