Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 106

« … Où est le Gae Bolga à présent ? »

« Euh… on raconte qu’elle a soudainement disparu de la salle du trésor il y a 50 ans et qu’un démon en sa possession a été découvert. »

« En d’autres termes, un démon comme Elhart s’est infiltré et l’a volé. »

« Probablement… »

Bien. Je tuerai ce démon.
Je le trouverai, je le tuerai et je m’assurerai qu’il soit définitivement mort.
Je ne peux pas laisser ce tas de ferraille exister dans ce monde.

« … Bon, faisons la lance d’Iris, à présent. »

Cette ère où ce genre de chose est vu comme la lance la plus puissante du monde, je dois y mettre un terme le plus rapidement possible.
Et pour y arriver, créer une lance plus puissante est la meilleure méthode.
Cela dit, c’est difficile de créer une lance plus faible que ça, il suffit juste de faire les améliorations correctement.

« E-Entendu ! »

Plusieurs heures plus tard.
Nous nous sommes réunis pour tester les performances de nos armes qui ont été terminées avec succès, mais…

« Bien, j’y vais ! »

Rury a dit ça en abattant son épée sur une cible d’entraînement.
La cible n’est ni un monstre, ni une cible de faible qualité comme celles utilisées à l’école.
C’est une barre en acier qui fait plus de 10 cm d’épaisseur.

En contraste, l’épée de Rury fait environ 5 mm d’épaisseur.
Il semble que Rury s’en inquiète car elle a asséné son coup de manière craintive.
Et ― la barre d’acier a silencieusement été coupée.

« N-Nous avons créé des choses terrifiantes… »

Rury parlait avec stupéfaction alors qu’elle regardait la lame qui n’avait aucune entaille.
Une amélioration normale n’était pas possible en raison de la faible épaisseur de la lame, alors j’ai fait des sorts exclusivement pour elle.

« Attends, tu as coupé ça avec cette épée… ? Elle a aussi des améliorations multiples ? »

« Ouais. Cette épée a reçu 8 types de magies. C’est une épée en 3 couches avec 4 magies par planche. »

« Huit types !? … Et quels genres de magies ? »

« Ça va de la 【Magie d’Amélioration pour l’Épée de Rury Numéro 1】 à la 【Magie d’Amélioration pour l’Épée de Rury Numéro 8】. Cette épée est spéciale, alors j’ai créé des améliorations exclusivement pour elle. »

J’ai dit ça en montrant à Alma l’un des sorts que j’ai faits, le cercle magique numéro 8.
Parce que c’était la première fois que je renforçais une épée aussi mince.

Vu que les sorts ordinaires ne fonctionneraient pas correctement, je les ai faits moi-même.
Mais ces améliorations restaient difficiles à insérer, Rury avait réussi les autres armes dès le premier coup, mais la sienne a été accomplie au 3ème essai.

« Tu as créé des magies d’amélioration !? … Comment dire… c’est bel et bien du Mathy-kun… »

« C’est du Mathy-kun tout craché. »

Rury a acquiescé face à l’adjectif (?) incompréhensible d’Alma.
Je me demande depuis quand mon nom est devenu une sorte d’adjectif.

« … Attends une minute. Si l’arme de Rury est aussi puissante, alors la mienne est pareille… ? »

Alma a dit ça en regardant l’arc qu’elle a reçue.
Malheureusement, elle se trompe.

Du côté de l’épée de Rury, nous avons mis en avant la légèreté et la portabilité ; au final, elle n’est qu’une arme secondaire pour le self-défense.
L’arc d’Alma, de son côté, est géré par Rury et elle, et est la puissance de feu à longue distance principale de notre équipe.
Alma est immensément supérieure en terme de puissance d’attaque.

« Pareille… non. Bah, tu devrais comprendre après avoir tiré un coup… Ah, et fais attention à la ligne de mire quand tu te sers de ça. La distance de vol est différente des flèches ordinaires. »

J’ai dit ça en donnant à Alma une flèche de fer faite spécialement pour elle.
Ça a beau être une flèche, elle est différente des flèches en bois couramment utilisées dans le monde actuelle, elle est en fer.
Les plumes sont plus petites afin de diminuer la résistance de l’air.

« Encore une flèche incroyable qui fait son entrée… Bon, je vais faire un essai. Quelle est ma cible ? »

« Ça. »

J’ai dit ça en sortant une autre barre d’acier.
Mais contrairement à la barre coupée par Rury, celle-ci fait environ 40 cm d’épaisseur.

« Allez, j’y vais ! »

Alma a dit ça en bandant son arc.

« Oooh, c’est plutôt léger ! Ei ! »

La flèche a été tirée au moment où elle a crié ― et a facilement pénétré la barre.

« … Hein ? Où est passée la flèche ? »

« Ici. »

J’ai dit ça en sortant la flèche qui était à moitié enterrée dans le mur du donjon.
… La flèche suffisamment puissante pour détruire le mur du donjon est déjà passée hors du statut de prototype.

« Ce… c’est trop bizarre !? Cet arc, je peux vraiment l’avoir… ? »

« Évidemment. C’est pour ça que je l’ai fabriqué. »

En passant, j’ai juste laissé Rury faire le traitement grossier et les améliorations des parties de l’arc, je me suis occupé de l’assemblage et de la finition.
Pour pouvoir déployer cette puissance, il a fallu que le mécanisme devienne plus complexe.
Si c’est une épée, Rury peut tout faire toute seule excepté l’aplatissement, mais les arcs lui demanderont un peu de temps.

« Bon, il ne reste plus qu’Iris. »

« Oui ! Alors, quelle est ma cible !? »

« J’en ai pas préparé pour toi… ou plutôt, c’est impossible. Essaye-la sur le mur là-bas. »

J’ai dit ça en pointant le mur le plus épais à proximité.

« Compris ! Attentio―»

« Attends un peu. »

J’ai arrêté Iris qui a positionné sa lance.
Puis j’ai parlé à Rury et Alma.

« Vous deux, reculez un peu. Vers là-bas. »

J’ai dit ça en pointant environ 30 mètres vers l’arrière.

« O-Oui ! »

« Pigé ! »

Face à mes mots, Rury et Alma ont accouru vers l’endroit cité avec un air pressé.
Après avoir confirmé ça, Iris a attaqué le mur avec sa lance.

Le mur a explosé sous un grondement.
L’onde de choc a fait s’effondrer une partie du plafond, plusieurs monstres qui étaient au-delà du mur ont été écrasés par les débris et sont morts.

« …. Oooh ! J’ai l’impression de pouvoir faire virevolter cette lance sans souci ! »

Hmm. Ça a l’air bon.
Évidemment, on ne peut pas la comparer au Gae Bolga.
Avec ça, elle devrait être un bon potentiel de combat face à des démons plus puissants ou à des dragons.

―Et donc, plusieurs semaines après la fabrication des armes.
La création de la grande barrière de la capitale royale arrivait enfin au stade final.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *