Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 119

« Ils sont à peu près arrivés selon mes prévisions. »

Le lendemain de la défaite des démons et de la mise en place la barrière.
Nous sommes allés dans une plaine près de la capitale royale avec les étudiants.

Cela va sans dire que c’est l’endroit où nous avons enterré les outils magiques hier ― en d’autres termes, nous sommes près du site où les monstres apparaîtront.
D’après le flux du pouvoir magique, il nous reste environ 30 minutes avant l’apparition des monstres.
C’est à peu près comme je l’avais prévu.

« Je vois pas de monstre… »

« Est-ce qu’il va vraiment y avoir des monstres qui vont apparaître pendant un moment aussi paisible ? »

« Mathias-kun a dit qu’ils vont arriver, alors ils arriveront… »

Les étudiants en parlaient alors qu’ils établissaient leur formation.
Mais bon, la formation de cette fois-ci est plutôt simple.
Grâce à l’utilisation de la magie de guidage, il n’est pas nécessaire d’utiliser une formation trop compliquée.

« Je… je peux vraiment être le leader? »

Alors que je regardais les étudiants, l’un d’entre s’est approché et m’a anxieusement posé une question.
Il s’appelle Meirald, j’ai fait de lui le leader de cette opération.

« Ouais. Des monstres apparaîtront dans cette plaine, et tu seras le leader jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de monstres ici, Meirald. »

Je compte quitter l’académie, et comme Rury et Alma ne sont pas du genre à commander, j’ai choisi des étudiants qui avaient l’air d’avoir des capacités à diriger et fait d’eux des candidats au titre de leader.
Meirald en fait partie.

« Oui ! Mathias-sensei ! »

En passant, j’ignore pourquoi, mais Meirald me traite comme un professeur.
Ou plutôt, je pense qu’environ la moitié des étudiants a récemment été influencée par Meirad et a commencé à me traiter comme un professeur.
Mais depuis le début, je ne suis qu’un étudiant…

Je m’éloignais des étudiants avec cette pensée et j’observais le lieu d’apparition des monstres et l’état des étudiants.
Techniquement, Rury, Alma, Iris et moi sommes exclus de cette opération de défense contre la 1ère vague.
Mais je n’ai pas parlé de la 2ème vague aux étudiants―

« Pour finir, Meirald, tu te souviens de ce que tu dois faire face à une situation inattendue ? »

« Oui ! Je dois fuir vers la capitale royale avec les autres étudiants, sans hésitation ! »

Voilà le résultat.
S’ils savaient depuis le début pour la 2ème vague, cela ruinerait ce précieux entraînement.

Les replis en groupe sont plutôt difficiles.
On va s’occuper de tous les combats contre la 2ème vague, alors le degré de difficulté va fortement diminuer, mais ça devrait être une bonne expérience pour eux.
―Alors que j’avais cette pensée, les monstres semblent avoir commencé à apparaître.

Hmm. Ces monstres ont l’air faibles.
Les vaincre nous-même n’aura rien de bon ou d’intéressant.
Mais il semble que ce n’est pas le cas pour les étudiants.

« C’est quoi ce nombre ! »

« Y en a beaucoup trop ! »

Les étudiants ont commencé à paniquer en voyant les monstres apparaître les uns après les autres.
Il y a environ 1 200 monstres.
Vu qu’il y a environ 150 étudiants qui participent à cette bataille, un combat à 8 contre 1 devrait être une bonne expérience.

« Ne paniquez pas ! Les monstres sont à peu près aussi nombreux que l’avait prédit Mathias-sensei ! Abattez-les conformément au plan ! »

Alors que la plupart des étudiants paniquaient, Meirald a donné un ordre.
Puis les étudiants ont regagné leur sang-froid et ont commencé à lancer leurs magies comme prévu.
Les étudiants dotés du Quatrième Emblème, qui n’est pas fait pour les attaques à longue distance, se sont mis au front afin de tuer les monstres qui ont échappé au bombardement.

Comme je le pensais, Meirald a les capacités d’un leader.
On peut à peu près se fier à lu―

« Mathias a dit qu’on peut les battre ! Alors on va les battre ! »

« Il y a aussi des outils magiques installés par Mathias-sensei ! »

« Allez tout le monde, suivons les ordres de Mathi… de Meirald ! »

« Allez, massacrons-les ! »

… Hein ?
C’est différent de ce que j’avais imaginé.
Mais bon, l’ordre est bien exécuté, alors je pense que c’est bon.

Et donc, les monstres ont été tués les uns après les autres, leur nombre diminuait.
―Et, l’événement principal est sur le point d’arriver.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *