Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 120

« On l’a fait… hein ? »

Quelques temps après le début de la bataille.
Les monstres de la 1ère vague ont complètement été annihilés.

Comme les monstres étaient faibles, personne n’a été blessé.
Il semblent que le pouvoir magique des étudiants a été réduit de moitié.

« Hé, c’est quoi ça ? »

Un petit moment après la fin de la subjugation.
Un étudiant avec des bons yeux a hurlé en pointant l’endroit où les monstres sont apparus.
Un monstre sanglier est apparu à peu près là où les monstres sont apparus la première fois.

« Un… un monstre ? »

« I-Il est énorme ! »

Les monstres de la première vague étaient faibles, mais la quantité totale de pouvoir magique n’a pas changé.
Ce qui signifie, que les monstres de la 2ème vague sont devenus encore plus forts

Comme cela dépendait de l’état actuel du pouvoir magique des alentours, je ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer cette fois-ci.
J’aurais pu le voir venir si j’étais resté près de la Veine Dragunaire jusqu’au début de la bataille, mais il me fallait être près du site d’invocation.

De ce fait, j’ignore ce qui va se passer à présent.
Une chose est sûre, les monstres de la 2ème vague sont clairement différents de ceux de la 1ère vague.
Environ 5 monstres sont apparus, mais ils sont probablement plus forts que tous les monstres de la 1ère vague réunis.

« Calmez-vous ! La situation n’a pas changé ! Ces monstres sont juste apparus un peu plus tard ! Calmez-vous et lancez l’attaque ! »

Meirald a utilisé la magie pour amplifier sa voix et donner un ordre aux troupes.
Les étudiants se sont repris et ont lancé leur magie conformément à l’ordre de Meirald, mais―

« Qu… ils sont intacts !? »

« On se fout de moi… »

« C’est quoi ces monstres ! »

La magie des étudiants ne pouvait même pas faire une égratignure sur les monstres nouvellement apparus.
Et dire qu’il leur fallait seulement 1-2 coups pour tuer un monstre de la 1ère vague.
―Et il n’y a pas que ça.

« L-Leur nombre augmente ! »

Évidemment, la 2ème vague ne se limitait pas à 5 monstres.
Les monstres continuaient de jaillir du sol les uns après les autres.

« R-REPLI ! RETOURNONS À LA CAPITALE ROYALE ! »

En voyant ça, Meirald a immédiatement décidé d’ordonner le repli.
Apparemment, le résultat de son entraînement en tant que leader a porté des fruits.

Un leader ne pouvant pas immédiatement donner un ordre dans ce genre de situation mènera ses troupes à leur annihilation.
Il avait l’air d’avoir perdu un peu de son sang-froid étant donné que la sortie de sa magie d’amplification vocale était instable, mais comme le volume était assez fort pour atteindre l’intégralité du groupe, je lui donne la moyenne.

« B-BIEN REÇU ! »

« FUYEEEEEEZ ! »

Les étudiants avaient l’air de vouloir fuir bien avant que l’ordre de Meirald soit transmis, alors ils ont immédiatement obéi.
Ils ont immédiatement commencé à courir à toute vitesse vers la capitale royale.

« Rury, Alma, attaquez depuis la barrière jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose. Iris, deviens l’avant-garde et protège-les. »

« Oui ! »

Quant à moi, je suis sorti de la barrière préalablement installée.
La plupart des monstres émergents n’ont pas encore montré de signe de vouloir attaquer.
Cependant, les monstres apparus en premier ont été provoqués par les attaques des étudiants et sont en train de charger vers leur direction.

Étant des sangliers, ces monstres ne sont pas lents.
À ce rythme, ils vont les rattraper.

L’ordre de repli aurait été parfait s’il avait dit aux étudiants d’utiliser la magie de la terre pour créer des obstacles… mais je ne devrais pas trop demander vu que c’est sa première fois en tant que leader dans un combat réel, je vais plutôt leur donner un coup de main.

J’active le renforcement physique, prends appui sur la barrière que j’ai déployée sous mes pieds et je suis passé de zéro à la vitesse maximale.
J’ai couru vers un sanglier avec cet élan et asséné un coup d’épée.

La tête du monstre est tombée sans faire de bruit.
N’ayant pas remarqué sa mort, le monstre est tombé et roulait par terre.

Face à ce genre de monstre sanglier, j’ai sauté dans les airs, pris appui sur la barrière créée dans les airs et me suis propulsé vers le sol, tué le 2ème et le 3ème monstre ensemble, pris à nouveau appui dans les airs pour me propulser vers les monstres restants et les ai annihilés.

―C’est comme ça que le Quatrième Emblème attaque de front un groupe.

Une fois que le Quatrième Emblème a acquis un certain degré de puissance, le sol ne sert plus à grand chose.
La puissance du sol a des limites, peu importe sa solidité, il est très probable qu’il se déforme si on y prend appui avec beaucoup trop de puissance.
Les barrières créées soi-même pour être utilisées comme plates-formes sont beaucoup plus fiables.

Le plus grand avantage de ce style de combat, c’est la consommation de pouvoir magique.
Comme j’ai juste besoin d’insérer une magie d’attaque à un niveau minimum dans mon épée, c’est très économique.

Sinon, je n’aurais pas considéré l’idée d’affronter la 2ème vague rien qu’à nous quatre.
Parce qu’on ne peut pas rire du nombre de monstres à affronter.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *