Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 121

« Waouh, ils sont nombreux… »

Je tournais en rond autour du site d’apparition des monstres et chassais ceux qui essayaient d’en sortir.
Je ne peux pas laisser ne serait-ce qu’un seul monstre de la 2ème vague sortir.
Vu la puissance actuelle de l’académie et de la capitale royale, un seul monstre provoquerait un terrible désastre.

Je suppose qu’il faut s’estimer heureux qu’il n’y ait pas de monstres volants parmi eux.
J’ai beau pouvoir voler et sauter sur les barrières, monter et descendre me fera perdre du temps.

Déjà que gérer autant de monstres rien qu’à nous quatre est un fardeau vraiment lourd, ajouter des monstres volants rendra la chose encore plus pénible.
Alors que j’avais cette pensée, je regardais Rury et les autres.

Rury et Alma sont comme d’habitude, Alma tire des flèches fabriquées par Rury.
Je n’ai pas dit à Rury quel cercle magique utiliser, mais elle utilise l’amélioration appropriée à cette situation parmi celles que je lui ai enseignées.

« Rury, une flèche ! »

« Oui ! »

Alma a tiré la flèche qu’elle a reçue de Rury, elle a volé vers un monstre sanglier et a percé sa patte avant comme si elle était aspirée.
Un bon tir mêlé à une bonne compréhension de ses capacités.

Le crâne d’un monstre est solide, même si on vise la tête, il est difficile pour la flèche de percer jusqu’à ce qu’elle soit mortelle.
Mais si on vise d’abord les pattes du monstre pour le priver de sa mobilité, la prochaine attaque peut être décisive.
Il y a également peu de chances d’être attaqué par un monstre blessé, c’est une sage décision.

« Soiii ! »

Iris abattait les monstres qui s’approchaient de Rury et Alma avec sa lance, et quand l’avancée des monstres a été interrompue, elle s’est mise à leur jeter des pierres.

Je dis des jets de pierres, mais les pierres qu’elle jette ne sont pas des pierres qui peuvent être jetées par des humains ordinaires.
Parce que les pierres qu’Iris jette ne sont pas des cailloux, mais des rochers aussi gros que la tête d’un humain.

Elle les jette avec tellement de puissance qu’elles détruisent le sol, ce n’est pas beau à voir du côté des monstres.
Ils tombent un par un, la tête écrasée ou arrachée.
Sa cadence de tir n’est pas élevée, alors le nombre de monstres qu’elle a tué n’est pas très différent de celui d’Alma, mais c’est une véritable démonstration de puissance.

Elle est plus un trébuchet utilisé pour un siège qu’un lance-pierres humain.
Mais bon, si Iris se battait sous sa vraie forme, les monstres ne seraient pas un problème.

En passant, pour cette fois, je ne compte pas envoyer Iris se battre sous sa forme originelle.
Après l’avoir examinée, j’ai découvert qu’alterner entre les formes humaine et dragonne posait une charge inattendue sur son circuit de pouvoir magique, elle doit donc s’en abstenir excepté en cas d’urgence.

Alors que le combat se poursuivait, j’ai soudainement senti quelque chose d’inconfortable dans le site d’apparition des monstres.
Des monstres continuaient d’en sortir, comme d’habitude.
Mais le monstre qui vient d’apparaître est différent.

« Oh. On a droit à quelque chose de rare. »

Void Eater.
Un monstre que j’ai rarement vu, même avant de m’être réincarné en Mathias.
Cependant, je connais ses caractéristiques.

C’est un genre de monstre qui absorbe les monstres qui l’entourent et les convertit en puissance.
Il y a d’autres monstres avec ce pouvoir, mais celui-ci est spécial dans le sens où il n’a pas de cible particulière.

Si un seul d’entre eux apparaît, tous les monstres des alentours deviendront sa puissance.
C’est juste un monstre magnifique.

« M-Mathy-kun ! Cette chose absorbe les monstres et grandit de plus en plus ! Il faut vite l’arrêter… »

Il semble que Rury a également remarqué que les monstres se faisaient absorber.
Elle a crié et pointé le Void Eater en train d’absorber les monstres au moment où elle m’a vu.
Cependant… ce n’est pas la bonne réponse.

« Non, on ne devrait pas l’arrêter. C’est au contraire une chance pour nous. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *