Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 131

« … Je ne trouve pas un seul monstre puissant. »

Il s’est passé du temps depuis notre départ pour Melkia.
D’après la carte, nous allons bientôt entrer dans la Forêt de Tikirisbia, mais aucun monstre puissant n’est apparu.
Ces monstres sont peut-être plus puissants que ceux d’une plaine ordinaire, mais ils sont à un niveau où nous n’avons pas besoin de nous battre sérieusement.

« Peut-être que nous ne sommes pas encore arrivés dans la forêt ? »

« Mais d’après la carte, on vient juste d’y entrer. »

C’est ce que j’ai dit à Iris.
Nous devrions également voyager dans la bonne direction.
Il n’y a aucune erreur dans la direction que nous prenons. J’ai utilisé la magie pour vérifier la direction via le magnétisme et les étoiles dans le ciel, il n’y a donc aucune erreur.

« Hmm. On raconte que si l’on se dirige vers Melkia en ligne droite, nous entrons immédiatement dans la Forêt de Tikirisbia… mais je ne vois aucun monstre comme ceux dans l’histoire… »

« Mais l’atmosphère devient de plus en plus authentique au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans la forêt ! »

Nous progressions dans la forêt tout en ayant cette conversation.
Et sur le chemin, j’ai soudainement remarqué une étrange réaction dans 『Détection Passive』.

Non, étrange n’est pas le terme correct.
Je n’ai pas vu ce type de réaction depuis ma réincarnation, mais elle était familière durant mon ancienne vie.

« … Vous trois, attendez un moment. Je reviens vite. »

J’ai dit ça, puis je me suis enfoncé dans la forêt.
Tout en effaçant ma présence et ma réaction au pouvoir magique.

Et je me dirige vers la réaction de tout à l’heure en me basant sur 『Détection Passive』.
Et là ― j’ai trouvé un monstre, un énorme singe qui mesurait quelques mètres.

« Ki !? »

Quand il m’a vu apparaître devant lui, le monstre singe a essayé de m’attaquer avec un air paniqué.
Mais il est lent.
J’ai plongé vers le torse du singe avant qu’il ait pu donner un coup de griffe et je lui ai coupé la tête d’un seul coup.

Et donc, un moment plus tard.

« … C’est ça, le monstre intelligent dont tu parlais ? »

Je suis retourné là où étaient Rury et les autres, mis le cadavre du monstre singe par terre et posé une question.
Rury a hurlé de surprise en le voyant.

« C’est… c’est un Wism Monkey ! »

« … Wism Monkey ? »

« Oui ! De tous les monstres qui résident dans la forêt de Tikirisbia, il est le plus fort ! Il peut même diriger les monstres des alent―non, tu l’as vaincu !? »

… Je vois. C’est quelque chose de ce genre, hein.
Quand elle a parlé de monstres intelligents, je pensais qu’elle parlait de monstres capable de parler, comme Iris… mais apparemment, c’est une déception.

« Ouais, je l’ai tué. Et j’ai compris pourquoi les monstres ne se montrent pas. »

« Ne se montrent pas ? »

« Ouais. Ils… nous fuient. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *