Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 135

««Mathy-kun !»»

Rury et Alma ont paniqué lorsqu’elles m’ont vu tomber.
De mon côté, je leur réponds :

« Tout va bien ! »

« Eh, mais―»

La voix de Rury était noyée dans le vrombissement du sol qui s’effondrait.
De mon côté, je prends appui sur le côté du trou créé par l’effondrement et saute… vers le fond.

Vu que le monstre ne faisait que tomber, mon accélération m’a permis d’atteindre le fond du trou en premier.
J’avais à peu près seulement 1 seconde d’avance, mais c’était suffisant.
J’ai utilisé ce temps pour aller vers la destination.

Et je suis arrivé au fond du trou, dans lequel il y avait une cavité assez grande pour y mettre une personne.
Je suis entré dans cette cavité et j’ai positionné mon épée vers le haut.

L’abdomen est l’un des points faibles les plus importants d’une créature.
Et c’est pareil pour les monstres.
D’habitude, il est difficile d’attaquer directement le ventre d’un monstre quadrupède ― mais je peux le faire à loisir depuis cette position.

L’abdomen sans défense du monstre tombe sur moi.
À ce moment-là, je fais un coup d’estoc avec mon épée ayant reçue une magie de renforcement.

« GAAAAAA ! »

Le monstre tente de m’écraser avec ses pattes alors qu’il hurlait sous la colère et la souffrance.
Mais ses attaques ne m’atteignent pas. Je n’ai pas besoin d’esquiver.
Ce trou est assez large pour que ce monstre puisse y tomber, mais pas assez pour qu’il puisse bouger librement à l’intérieur.

Le monstre a donc subi mon attaque sans pouvoir résister et est mort en moins d’une minute.

« Et voilà, élimination terminée. »

« Mathy-kun! »

Rury s’est jetée sur moi quand elle m’a vu sortir du trou.
Vu qu’il y a des flèches sur le dos du monstre, il semble que les filles ont également participé à l’attaque.

« Est-ce que tu vas bien ?! J’ai été surprise quand le sol s’est soudainement effondré… »

« Ah ça, c’était dans le plan. C’est moi qui ai fait ce trou dans le sol. »

« … Eh ? … Mais le trou s’est ouvert lorsque le monstre a couru dessus… »

Rury était perplexe face à ma réponse.
Apparemment, elle ne l’a pas remarqué.

« J’ai gardé une partie de la surface et creusé le trou à l’intérieur. Du coup, le sol s’est effondré quand le monstre à couru dessus. »

« … Une fosse ? »

« Ouais. c’est une version appliquée de la magie que j’ai constamment utilisée pour réparer la cour de l’école. Ce trou est à la largeur maximale que mon Emblème Disqualifié est capable de faire, les autres Emblèmes peuvent faire des trous plus grands et mettre des outils magiques à l’intérieur. »

« Mais, comment as-tu réussi à faire une fosse aussi profonde en si peu de temps… »

« C’est l’habitude. Vu que le sol d’une forêt est mou, on peut facilement le faire si on connaît le truc. Avec de l’entraînement, Rury, tu seras toi aussi capable de faire des trous de cette taille… Mais bon, c’est difficile à utiliser contre les monstres volants. »

En passant, mettre des outils magiques au fond d’un trou afin d’en faire un piège à mort instantané est une tactique efficace pour les porteurs de Premier Emblème qui se battent en solo.
Je m’en servais souvent quand j’étais jeune durant mon ancienne vie.
Mais cette fois, je ne l’ai pas fait, j’ai installé une cavité au fond du trou et j’ai attaqué moi-même.

« Je… je tacherais de m’y entraîner la prochaine fois ! »

« D’accord. Et concernant la magie à charger, je recommande la magie de type explosion. En confinant l’explosion dans le trou, il sera plus facile de concentrer la puissance sur le monstre et les dégâts seront bien plus élevés que si tu t’en servais sur un terrain plat. »

J’ai dit ça en démantelant le monstre et en mettant les parties utilisables dans ma magie de stockage.
Comme je ne voulais pas que ma quantité maximale de pouvoir magique soit trop réduite, j’ai décidé de ne pas sécuriser les matériaux vendables.

… Et donc, après ce combat, nous sommes arrivés à la ville-donjon.
Nous étions à peu près dans la soirée.

Et la première chose que j’ai dite en arrivant était :

« … C-C’est quoi cette ville… »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *