Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 137

« … La sécurité, n’a pas l’air très bonne… »

« Ouais. C’est pas trop mal, mais on ne peut pas baisser notre garde. »

Le niveau de sécurité actuel doit être dû aux aventuriers forcés d’aller dans le donjon.
Après tout, moins il y a de monde, moins la sécurité est bonne.

De plus, il y a de fortes chances que ce soit dû au seigneur.

« C’est vrai que l’ambiance dans la capitale royale était meilleure ! »

Nous nous sommes dirigés vers la Guilde tout en ayant cette discussion.
Apparemment, il faut que la Guilde nous donne un permis si on veut entrer dans le donjon.
C’est ce qui était marqué sur une affiche à proximité.

« C-C’est plutôt grand… »

« C’est pas une ville-donjon pour rien… »

Quelques minutes plus tard.

Nous sommes arrivés à la Guilde, elle était plus grande que n’importe quelle autre Guilde dans la capitale royale.
Mais il y a très peu de gens à l’intérieur du bâtiment par rapport à sa taille.
Les aventuriers qui étaient d’habitude ici ont probablement été envoyés dans le donjon par ordre du seigneur.

« Excusez-moi, j’aimerais avoir un permis pour entrer dans le donjon. »

Je suis entré dans la Guilde, allé immédiatement au comptoir à proximité et annoncé la raison de ma venue.
La réceptionniste de la Guilde a alors froncé les sourcils.

« Un permis… est-ce que tu en es vraiment sûr ? Tu ne le regretteras pas ? »

C’était la réponse qu’elle m’a donnée.
Elle parle du permis d’entrer dans le donjon comme si c’était un objet maudit.

« … Est-ce qu’il y a des inconvénients à avoir un permis ? Ou est-ce juste parce que c’est cher ? »

« Il y a aussi que ça coûte cher, mais… le permis de donjon n’est pas donné par la Guilde, mais par le seigneur-sama, donc ses détenteurs sont obligés de participer aux requêtes spéciales mandatées par le seigneur-sama.

… Je vois.
La coercition est due au permis, hein.
Éviter ça en obtenant un 6 dans le jet de dé n’est probablement qu’un ajustement des chiffres.

« Ces requêtes spéciales, elles sont dangereuses ? »

« Que ce soit dangereux ou non… je pense que ça dépend de la requête. La participation est obligatoire, mais ça n’arrive à peu près qu’une fois par mois, et le taux de mortalité a été réduit à quelques pourcents grâce à la coopération d’aventuriers de haut niveau. Mais quelques pourcents, ça reste un nombre de gens considérable, sans parler des enfants… »

Je vois.
Le taux de mortalité est faible malgré le fait que ce soit une foule de guerriers désordonnés qui se bat.

… Cela dit, il n’y a aucune garantie que ça restera sûr, même si ça l’a été avec toutes les requêtes jusqu’à maintenant.
Défier un donjon avec une équipe dotée d’une structure irraisonnable et n’avoir aucun mort est un miracle en soi.

Mais bon, la sécurité est quelque chose que l’on doit garantir soi-même, alors il ne faut pas trop s’inquiéter de ce côté-là.
J’ai le permis d’entrer dans les donjons de la part du Roi en guise de protection, mais il vaut mieux agir d’une manière où on ne nous causera pas d’ennui, c’est plus pratique pour diverses raisons.

« Ça me dérange pas… Et vous trois ? »

J’ai demandé à Rury et les autres tout en donnant ma carte de guilde.
J’ai déjà une idée de leur réponse, mais je dois l’entendre de leurs bouches.

« Moi aussi, s’il vous plaît ! »

« Si Mathy-kun y va, alors moi aussi ! »

« Pareil ! »

Les trois filles ont immédiatement répondu et ont soumis leurs cartes de guilde.
La réceptionniste regarda les mots 『2ème Académie』 écrits sur nos cartes avec des yeux ébahis.

« Hmm ? Cette carte, serait-ce la 2ème Académie… dont parle les rumeurs… »

Juste après que la réceptionniste de la Guilde a murmuré ça ― la porte de la Guilde s’est ouverte sous un grand bruit.
Un employé de la Guilde en est sorti en courant et a hurlé.

« À l’aide ! Un monstre géant s’est montré pendant la requête spéciale et a fait plusieurs victimes ! Il y a beaucoup trop de blessés, on ne peut pas tous les gérer ! »

… Apparemment, le miracle n’a pas tenu longtemps.

« Désolé ! Nous parlerons des permis plus tard, il y a urgence ! »

L’employé de la Guilde a dit ça et a commencé à se déplacer à la hâte.
Une réponse correcte.

Dans un cas d’urgence, agir rapidement est capital.
Reporter les affaires non urgentes à plus tard est une règle d’or.

« C’est une requête urgente ! Nous recrutons autant de personnes pouvant utiliser la magie de soin que possible ! »

Et ce genre de requête fait son apparition, évidemment.

« Je peux pas utiliser la magie de soin… et toi, Mathy-kun ? »

« Je peux. Et Rury aussi. »

« M-Moi !? Mais je n’ai jamais utilisé la magie de soin… »

Rury a affiché un air perplexe quand son nom a été appelé.
Cependant, Rury est capable d’utiliser la magie de soin sans même la connaître.

« Tu peux graver ce cercle magique, pas vrai ? »

« J-Je vois… graver sur une pierre magique, n’est-ce pas ! Entendu ! »

J’ai dit ça et dessiné un cercle magique sur une feuille que j’ai sortie de ma magie du stockage.
Avoir des pierres magiques permet d’utiliser des magies non familières, c’est un avantage de la magie d’amélioration.
Mais bon, sa vitesse est inférieure à une magie ordinaire et il faut construire le cercle magique.

« Que tous ceux qui peuvent utiliser la magie de soin se rassemblent par ici, je vous prie! »

L’employé de la Guilde a hurlé alors que notre consultation était terminée.
Cependant, il y avait peu de personnes qui ont répondu à l’appel.
… Bon. Voyons voir ce qui va se passer.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *