Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 140

« Il n’a même pas pu laisser de testament… c’était pas un peu trop rapide ? »

« Ouais. Je trouvais que c’était bizarre qu’il ne pouvait plus parler malgré ses blessures et ses conditions physiques d’à ce moment-là… Mais il était vraiment devenu incapable de dire le moindre mot. »

« Il pouvait pas juste écrire s’il n’arrivait plus à parler ? »

« Ouais. On a également essayé ça… Mais la main du seigneur-sama a soudainement cessé de bouger au moment où il allait écrire le testament. On a essayé plein d’autres méthodes… mais ça a raté. Je pense qu’il a contracté une sorte de maladie en plus de ses blessures, mais…  »

Hmm. Complètement réduit au silence.
C’est clairement l’œuvre de quelqu’un qui veut affaiblir la ville-donjon.

D’après le niveau de la magie, l’auteur est probablement un démon de rang inférieur.
Mais actuellement, je ne trouve aucune réaction de démon dans les parages, le coupable est peut-être déjà parti.

Si le seigneur actuel collabore avec les démons, il nous suffirait de lui faire cracher le morceau sur leur localisation… mais c’est peu probable.
La gestion actuelle de la ville-donjon est juste beaucoup trop grossière.

Les démons auraient adopté une stratégie plus rapide et plus efficace ou détruirait petit à petit la puissance de la ville-donjon afin de ne pas se faire prendre.
Une ville aussi instable aurait été détruite en 10 jours s’ils s’y étaient mis sérieusement.

Que ce soit un plan à court terme ou à long terme, c’est beaucoup trop mal préparé.
Ce qui nous donne pour conclusion ― le seigneur actuel n’a rien à voir avec les démons, c’est juste un idiot.
Les démons ont probablement du mal à s’arrêter de rire en voyant que rien qu’après avoir tué le seigneur précédent, la gestion de la ville-donjon est devenue atroce.

« J’ai jamais entendu de maladie avec ce genre de symptômes non plus. Mais bon, pour commencer, je travaille pas en tant que guérisseur. »

Alors que je disais ça, je réfléchissais au cas du seigneur actuel.
Pour le moment, je trouve qu’il est nécessaire de s’occuper de lui.


Le soir du même jour.
Nous nous sommes réunis dans une chambre d’une auberge.

« Ce territoire est horrible… »

« L’état de la ville est également plus sombre que ce que j’ai entendu… »

« Ou plutôt, la ville va être en danger si on laisse le seigneur actuel tout seul, non ? »

On dirait qu’elles ont toutes les trois compris à quel point le seigneur actuel est affreux.
Et comme l’a dit Alma, on ne peut pas laisser ce type en liberté.

« Ouais. De ce fait, je vais envoyer une lettre au directeur. »

J’ai dit ça et sorti une feuille de ma magie de stockage.
La méthode la plus rapide serait un assassinat… mais cela causera plus de chaos, alors on s’en servira comme dernier recours.

« Le directeur… ah ! Tu vas informer le Roi de la situation par le biais du directeur ? »

« Exact. Et le contenu sera… »

J’ai dit ça en écrivant un message pour le directeur sur la feuille.
La lettre a été faite en moins d’une minute.

『Nous sommes arrivés à la ville-donjon, mais nous ne comprenons toujours pas nos devoirs alors que nous sommes en ville. Pouvez-vous nous exempter de devoirs et de cours ?』

Les trois filles ont exprimé leurs commentaires en voyant les phrases écrites sur la lettre.

« … C’est quoi ? »

« C’est… ça ressemble à une lettre tout à fait ordinaire… »

« C’est quoi un devoir ? De la culture humaine ? »

Iris mise à part, la réaction des deux autres était prévisible.
Mais c’est bon.

« C’est un leurre, cette lettre est une fausse, voici la vraie. »

J’ai dit ça en sortant une autre lettre.
Elle raconte le cas du seigneur actuel et la forte probabilité qu’un démon soit impliqué dans la mort du seigneur précédent.
Je mets cette lettre dans le double-fond de la boîte en bois contenant la fausse lettre.

J’appelle ça un double-fond mais il ne peut pas être facilement ouvert, cette boîte a été faite en assimilant les matériaux avec la magie, elle a une forte capacité de dissimulation.
Si l’autre parti n’est pas un expert, le double-fond ne sera pas découvert. J’ai déjà prévenu le directeur de cette méthode, il la remarquera.

« … Est-ce que c’est une mesure contre les inspections ? »

« Exact. Il y aura clairement des inspections. Sinon la capitale royale aurait été informée depuis longtemps de la situation affreuse de la ville. On pourrait aller livrer la lettre nous-même, mais un aller-retour prendrait trop de temps. »

Cela dit, il y a une limite au blocus des informations ; même si je ne fais rien, ce ne sera qu’une question de temps avant que cette situation ne soit découverte.
La correspondance a peut-être été retardée parce que la capitale royale était occupée à se battre contre les démons.

« Je vois… la magie de production peut également être utilisée de cette façon… »

Sous cette discussion, nous avons envoyé la lettre complétée à la capitale royale et avons pris du repos afin de nous préparer pour demain.
Nous n’avons plus qu’à explorer le donjon tout en attendant la réaction du Roi.
Le Roi est assez prompt à agir quand ça parle de démons, alors les résultats devraient vite arriver.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *