Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 169

« … Bon, allons obtenir la coopération du Roi. »

« Le Roi ? »

« Ouais. Aller dans un autre pays après avoir obtenu la permission et des informations sera plus facile que d’y aller sans savoir quoi que ce soit. »

Cependant, aller voir le Roi directement pourrait prendre beaucoup de temps.
Nous aurons une audience, c’est sûr, mais il y a les procédures et les autres trucs de ce genre, et c’est ennuyeux.
Donc…

« Cependant, nous allons passer par la porte de derrière. »

« La porte de derrière ? »

« Ouais, le directeur. Si on lui donne la corne du démon que j’ai tué tout à l’heure et explique les circonstances, ça devrait pouvoir se régler plus rapidement. »

Le directeur est une connaissance du Roi.
Je veux dire, il m’a permis de rencontrer le Roi facilement la première fois, du coup, je devrais pouvoir obtenir la coopération du Roi plus vite que si je passais par la procédure normale.

La pierre magique a besoin de temps pour stabiliser son pouvoir magique, alors nous ne sommes pas vraiment en urgence… mais aller à l’étranger, ça donne l’impression qu’il va y avoir des complications. J’aimerais avoir autant de temps libre que possible.

« Je vois, le directeur… Le directeur Édouard est lui aussi plutôt mystérieux… »

« C’est vrai, il a l’air d’être un ami du Roi… J’ai l’impression que mon bon sens est paralysé quand je suis avec Mathy-kun. »

Bah, que nous rencontrions le directeur ou le Roi, nous devrons quand même aller à la capitale royale.

« Retournons à la capitale pour le moment. »

« Compris ! … Est-ce que je dois voler ? »

« Non, on va courir normalement. C’est difficile de trouver un endroit où l’on peut atterrir près de la capitale sans se faire remarquer. Courir normalement est plus sûr et plus rapide. »

De plus, le corps d’Iris semble toujours avoir des dégâts, la transformation en dragonne serait un trop grand fardeau pour elle.
Ses ailes et son circuit de pouvoir magique se rétablissent petit à petit, mais ça va prendre du temps avant qu’ils ne retournent à la normale.

Même si elle n’avait pas d’autre choix que de se transformer, il devrait sûrement y avoir un meilleur moment pour s’en servir que de simplement retourner à la capitale royale.

« C’est vrai, même en courant, nous serons arrivés à la capitale en un rien de temps ! »

« Maintenant que tu le dis, j’ai l’impression que c’est tout près d’ici ! »

« … Cela devrait faire près de 100 km… mais c’est vrai que j’ai l’impression que ce n’est pas trop loin. »

Les filles ont l’air d’avoir envie de courir, elles aussi.
Évidemment, on va passer par la forêt de Tikirisbia, mais contrairement à la première fois, personne n’a fait d’objection.
Et donc, nous avons rapidement fait nos préparatifs et nous avons commencé à courir vers la capitale royale.

« La forêt de Tikirisbia a une image effrayante, mais si l’on regarde de plus près, elle n’est qu’une forêt ordinaire. »

« C’est vrai, même s’il fait un peu sombre… mais la 『Détection Passive』 permet de couvrir notre vision. »

« Évitez de vous reposer uniquement sur 『Détection Passive』, il y a des monstres qu’elle ne peut pas détecter… Profitez-en pour observer les signes des monstres présents dans Détection Passive et entraînez-vous à trouver les monstres qui ne sont pas détectés. »

« Entendu ! »

『Détection Passive』 ne répond pas à tous les besoins.
Si on veut éviter les attaques surprises de ceux qui ne sont pas repérés par la détection, il faut sécuriser la visibilité et percevoir leurs signes.

… Mais bon, les monstres sur cette route ne sont pas vraiment puissants, alors on a pas besoin de s’en inquiéter pour le moment.

Et donc, nous progressons paisiblement vers la capitale royale tout en faisant des entraînements à la détection.
Et, aux alentours du soir.

« On est arrivé ! »

« J’ai l’impression que le retour a été plus rapide que l’aller ! »

Nous sommes arrivés à la capitale royale.
Et nous sommes immédiatement allés là où se trouvait la 2ème Académie.
Mais ce qui nous attendait là-bas était…

« … Tiens ? La 2ème Académie est censée se trouver ici, pas vrai ? »

« C’est clairement ici. Il y a la réaction du cœur de la barrière. »

« On dirait qu’ils construisent quelque chose, mais… »

C’était un chantier de construction où un énorme bâtiment était sur le point d’être construit.
Qu’est-ce qui s’est passé durant le peu de temps que nous avons passé hors de la capitale royale ?

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *