Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 180

« Hé, je peux vous demander quelque chose ? »

« … Quoi ? »

« Quelles sont les conditions pour monter au Rang A ? Y a-t-il un test pour ça ? »

L’examinateur avait l’air déconcerté en entendant ma question.
On dirait qu’il s’est souvenu de quelque chose.

« … Un examen est la méthode ordinaire. Un test difficile qui prend au moins 1 mois à finir. Son niveau de danger ne peut pas non plus être comparé à celui de l’examen de promotion au Rang B… Mais il y a eu un cas où quelqu’un est monté au Rang A sans avoir fait l’examen. »

« Sans avoir fait l’examen ? »

« Ouais. Il y a eu un aventurier qui a tué un monstre qui était de Rang A supérieur, il a été promu au Rang A en tant qu’exception spéciale… Mais il était la seule personne a avoir été promue avec cette méthode. »

… Ravi de l’entendre.

Nous n’avons pas besoin de passer un examen si nous battons un monstre puissant, hein.

Nous n’avons pas le temps de gaspiller 1 mois à faire un examen, je préférerais utiliser cette méthode.
J’espère que le monstre que nous allons affronter est de Rang A supérieur.

« Au fait, si le boss a une puissance de ce niveau, est-ce qu’on peut s’en servir pour monter au Rang A ? »

« Si ça remplit les critères, je peux glisser une recommandation. Mais… je vous le déconseille. D’accord, c’était un cas spécial qui n’est arrivé qu’une seule fois, mais les choses ont vraiment été agitées ce jour-là. »

« Il y avait un problème? »

« Ouais. Dans des situations comme celles qui demandent de tuer un monstre puissant, les gens ordinaires auraient fui depuis longtemps. Même si vous dites que vous l’avez battu, il y n’aura pas beaucoup de témoins. Dans le cas actuel, je suis votre unique témoin, et comme l’ennemi est un monstre inconnu, il faut d’abord que la Guilde reconnaisse qu’il est de Rang A supérieur. »

Je vois.
Les conséquences sont plus pénibles que l’élimination du monstre.

« Entendu. On va tuer le monstre. »

« … Tu en es sûr ? Même si vous parvenez à le tuer, je ne peux pas garantir que vous serez promus au Rang A, tu sais ? »

« Pas de problème. Il faut le tuer, de toute façon. »

Même si nous ne pouvons pas être un cas spécial, le monstre doit quand même être tué.
Si on arrive à être un cas spécial, je vais considérer que c’était un coup de chance.
Et même si ça ne passe pas, nous n’aurons qu’à prendre une requête rapide mais dangereuse comme celle de l’examen actuel.

« Les monstres attaqueront en force dès que la barrière sera levée. leur nombre ne peut être comparé à ce qu’on a eu droit jusqu’à présent. Profitez-en pour préparer autant de flèches pouvant être utilisées au combat que possible. »

Jusqu’à présent, Alma utilisait des flèches que Rury préparait sur place.
Quand on a pas la magie de stockage, transporter les matières premières signifie avoir moins de bagages et on ne peut réapprovisionner rapidement que les flèches nécessaires.

En particulier les flèches améliorées par la magie, c’est très difficile de les transporter en raison des pierres magiques, donc si vous essayez de transporter une grande quantité alors que vous n’avez pas la magie de stockage, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous battre près d’une réserve de flèches, vous faisant perdre entièrement votre mobilité.
Fondamentalement, l’esquive consomme moins de pouvoir magique que la défense, alors on se concentre habituellement sur l’esquive, ce qui fait qu’elle ne pourra pas utiliser cette stratégie.

Mais nous allons devoir supporter ces inconvénients.

« Fabriquer les flèches à l’avance ? Mais je ne pourrais pas bouger… »

« Exact. Cette fois-ci, vous allez toutes les trois rester à 50 mètres de la barrière et attaquer tout en vous protégeant des attaques ennemies. Je me faufile dans la barrière et vous me couvrez toutes les trois. »

« Couvrir Mathy-kun… étant donné que les flèches seront préparées à l’avance, est-ce que je dois faire quelque chose avec les outils magiques ? »

« Ouais. Rury, fabrique cet outil magique. Vu que son effet sera moindre s’il est dans une pierre magique qui peut être incorporée dans une flèche, Iris la jettera au champ de bataille. »

J’ai dit ça en donnant à Rury une feuille sur laquelle j’ai dessiné un cercle magique.
Maintenant que j’y pense, ça fait longtemps depuis la dernière fois que je lui ai enseigné un cercle magique avant un combat.
Récemment, Rury est devenue assez douée pour construire ses cercles magiques toute seule.

« … Ce cercle magique semble incomplet… par exemple, les lignes ici ne sont pas connectées. »

Rury a murmuré ces mots dès qu’elle a vu le cercle magique.
Correct.

« Tu devras décider du reste quand le combat commencera. »

« … Elle doit réfléchir au cercle magique au beau milieu du combat ? »

Je réponds à la question d’Alma :

« Ouais. On ne peut pas connaître la composition magique du boss avant le début du combat. On va mettre un cercle magique qui imitera la composition magique de son corps dans la partie vide. »

Les cercles magiques gravés sur les monstres ont l’air de tous se ressembler, mais il y a des détails qui les diffèrent.
Ce cercle magique ne servira à rien s’il n’imite pas le cercle magique du monstre parasite qui fait office de boss.

« Imiter la composition magique… et qu’est-ce que cela provoquera ? »

« Les monstres confondront l’outil magique avec le boss et seront confus. L’effet dépendra de la sortie de l’outil magique, mais si c’est une réussite, on pourra temporairement neutraliser tous les monstres excepté le boss. »

« E-Est-ce qu’une telle chose est possible… »

Les monstres infectés par le monstre parasite font de lui leur boss et lui obéissent.
Cette puissance de liaison est largement supérieure à celle des boss ordinaires.
Et le boss utilise son propre pouvoir magique pour donner des ordres.

Nous allons exploiter ça.
En utilisant un pouvoir magique ressemblant à celui du boss et en donnant l’ordre 『Ne faites rien』, nous neutraliserons les monstres environnants.

… La barrière est devenue beaucoup plus visible durant notre discussion.
La barrière a un colorant camoufleur vert, le même vert que celui de l’herbe, mais comme la couleur ne ressemble qu’à ce qu’il y a autour, si on regarde de plus près, ça devient évident.

Je ne peux pas voir ce qu’il y a à l’intérieur, mais vu la quantité de pouvoir magique utilisée dans cette barrière, le boss s’y trouve clairement.
Nous approchons de la barrière alors que j’ai cette pensée.

« Au fait, moi, qu’est-ce que je dois faire ? »

L’examinateur m’a posé cette question au bout de quelques pas.
Maintenant que j’y pense, j’ai oublié de donner une instruction à cet examinateur.
Lui aussi, il a un rôle important.

« Mettez-vous à un endroit où vous ne gênerez pas et réfléchissez à un moyen pour que les gars d’en haut acceptent notre promotion. Et quand on se battra contre le monstre, observez bien pour déterminer s’il est de Rang A supérieur. »

« … C’est tout ? »

Quand je lui ai décrit son rôle important, l’examinateur, qui avait d’abord l’air motivé, a affiché un air déçu.
On dirait qu’il voulait vraiment se battre.

Avant, il voulait rentrer chez lui avant même le début de la requête, mais il a radicalement changé à cause du fait que la ville pouvait être en danger.
Mais son rôle est vraiment important.

« Ce n’est pas comme si on avait le choix. C’est le rôle le plus important et je veux vous le confier. »

« Mais, même un petit peu plus de soutien… non. Je ne ferais que vous gêner, hein. D’accord. Je vais faire mon rôle d’examinateur… Où est-ce que je dois me mettre pour ne pas vous gêner ? »

« Restez d’abord à 500 mètres. Après, quand vous observerez le combat, déplacez-vous selon votre bon jugement. »

« D’accord. »

L’examinateur a dit ça en hochant la tête avec un air sérieux.
Avec ça, l’examinateur devrait pouvoir faire de son mieux pour nous aider à monter au Rang A.

Vu les antécédents, je doute fort que nous aurons droit à cette promotion, mais j’espère que ça accélérera le processus.

« On est actuellement à environ 500 mètres de la barrière. Il n’y a pas de monstres lançant des attaques souterraines par ici, vous pouvez donc chercher des preuves pour cette histoire de Rang A sans souci. »

« Compris. »

Au bout d’un moment, j’ai dit ça quand nous sommes arrivés à moins de 500 mètres de la barrière et nous nous sommes séparés de l’examinateur.

Après s’être séparé de nous, l’examinateur a sorti un objet ressemblant à un télescope et a commencé à nous observer depuis sa position.
Faites de votre mieux, la rapidité de notre promotion dépend de vous.

Alors que j’avais cette pensée pendant notre marche, Rury a posé une question avec inquiétude.

« Hmm… nous n’avons pas encore fait de préparations, est-ce que ça ira ? »

« Je ne pense pas qu’il y ait un problème, mais qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

« Si nous nous approchons un peu trop, les monstres pourraient lever la barrière et nous attaquer soudainement… »

Rury a dit ça en regardant la barrière.
Nous sommes à moins de 200 mètres de la barrière.

« Ah, c’est vrai. »

Maintenant que j’y pense, je ne leur ai pas expliqué.
On a rarement l’occasion de combattre ce genre de monstre, alors ce savoir n’est pas très important, mais je ferais mieux de leur expliquer.

« Basiquement, ce type de monstres ne va pas lever sa propre barrière. C’est parce que lever la barrière dispersera le pouvoir magique qu’il a eu du mal à rassembler… Ce serait une autre histoire si un grand nombre de gens lançait une grande magie sur la barrière, mais avec notre nombre, ça n’arrivera pas. Inutile d’être autant sur tes gardes. »

« Euh, mais il pourrait m’attaquer en voyant mon pouvoir magique… »

« En tant que dragonne, oui, mais sous ta forme actuelle, ça devrait aller, Iris. Mais ce serait une autre histoire si on avait 3 autres personnes comme toi. »

« O-Ouf, ça me rassure ! »

C’est vrai, on attire plus facilement l’attention des monstres si on a une grande réserve de pouvoir magique.
Mais comparé à sa forme de dragonne, le pouvoir magique de la forme humaine d’Iris est fortement réprimé, alors ça devrait aller.

Nous nous sommes rapprochés de la barrière des monstres alors que nous discutions.
Même à 50 mètres de la barrière, elle n’affichait aucun signe.

« Ouah, elle est énorme ! … Mais il y a pas le moindre mouvement… »

La barrière semble faire environ 80 mètres de rayon.
C’est vrai que c’est plutôt large comparé aux barrières ordinaires faites par les humains.

La raison pour laquelle la barrière semble calme est sa puissance, la barrière est si puissante que les monstres à l’intérieur ne la fait pas trembler.

« Ce calme la rend au contraire très effrayante…

« Est-ce qu’il y a vraiment des monstres à l’intérieur ? »

« Ouais. Il y a environ 2 000 monstres rien que sur les bords de la barrière. Si on compte les monstres qui sont près du centre, ils sont environ 5 000, peut-être ? »

J’ai répondu pendant que l’on se préparait au combat.

C’est difficile d’envoyer du pouvoir magique traverser la barrière, mais ce n’est pas impossible.
De ce fait, maintenant que nous sommes près de la surface de la barrière, j’ai pu sonder ce qu’il y avait à l’intérieur.

… Hmm, ça va être difficile.
Les monstres à l’intérieur possèdent à la fois le nombre et la force.

Je ne peux toujours pas voir la réaction de pouvoir magique du corps principal, mais il est probablement au centre, qui est hors de la portée de ma détection.
Être capable de s’entourer de tels monstres signifie que le corps principal devrait être encore plus puissant.

On dirait que je peux avoir de bonnes attentes de sa part.
Je ne connais pas les capacités d’un monstre de Rang A supérieur, mais j’espère que celui-ci dépasse la norme.

« Les flèches et les outils magiques sont prêts ! »

« On peut y aller quand tu veux ! »

« Oui ! Allons nous battre ! »

On dirait qu’elles ont terminé les préparatifs pendant que je réfléchissais.
J’ai regardé les outils magiques et les flèches placées autour de Rury et des autres, après avoir confirmé que les objets nécessaires ont été correctement préparés, je me suis tourné vers la barrière.

« … On y va. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *