Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 185

« Bon, t’es prêt ? »

Dès que nous sommes arrivés au terrain d’entraînement, Giluas a dit ça en sortant son épée.
Cependant… en tant qu’examen, ce sera mauvais si on ne détermine pas les règles.

« Et la règle ? »

« Le combat s’termine quand l’un d’nous abandonne ou perd connaissance. J’utiliserai pas la magie, mais toi, t’as l’droit. »

« … Vous n’utiliserez pas la magie ? Vous allez y aller doucement avec moi ? »

La réaction du pouvoir magique de Giluas est clairement celle d’un mage combattant.
S’il va se battre sans magie, ça veut dire qu’il va retenir ses coups.

En tant qu’examen, le combat perdra tout son sens s’il se bat ainsi, mais…

« C’est pas qu’j’me retiens, c’est juste que j’ai jamais utilisé la magie. Ce p’tit gars est le seul truc que j’utilise. »

Giluas a dit ça et a positionné son épée.
Il a activé une magie de renforcement physique presque au même moment.

Cependant… il n’a pas l’air d’avoir menti.
Ou pour être plus précis, il n’y avait aucune intention de mentir dans ses mots.

―Je pense avoir trouvé l’origine du sentiment d’étrangeté que je ressentais.

« … Je vois, il le fait inconsciemment, hein. »

Giluas n’a pas l’air conscient qu’il est en train d’utiliser de la magie.
Il contrôle le pouvoir magique dans son corps rien que par ses sensations et s’en sert pour renforcer son corps.

Évidemment, un humain ordinaire n’est pas capable d’utiliser la magie sans en être conscient.
Mais des génies très rares comme lui peuvent être trouvés.

« Inconsciemment… de quoi tu parles ? Bah, peu importe. Commençons tout d’suite. »

Giluas a dit ça en préparant son épée.

J’inspecte les alentours tout en sortant mon épée.
Plusieurs officiels de la guilde, y compris le chef de la filiale, se sont déjà rassemblés autour du terrain d’entraînement, on dirait qu’ils observent la situation.

Ils agissent probablement en tant que témoin pour cet examen.
Peut-être qu’il vaut mieux que je fasse un combat facile à regarder et à comprendre pour eux.

« Je suis prêt. C’est quand vous voulez. »

« Dans c’cas, j’vais pas m’gêner. »

Giluas a dit ça et s’est jeté sur moi en faisant un coup d’estoc.
Son épée a été renforcée par des versions bâclées de 『Durcissement』 et 『Tranchant de Fer』 au même moment.

Je dévie son épée avec une parade oblique et contre-attaque.
Honnêtement, je pourrais mettre fin au combat ici et maintenant si je le voulais.

… Parce que, honnêtement, le style de combat de Giluas, en tant que mage combattant, n’est pas très bon.
Il se contente d’attaquer au hasard en se reposant sur son talent.
Niveau technique, Alma est bien meilleure que lui.

Mais vu que Giluas n’a pas reçu d’entraînement à la magie approprié, c’est inévitable.
Où plutôt, je suis impressionné qu’il ait atteint un tel niveau alors qu’il n’est même pas conscient qu’il utilise la magie.

Alors que j’avais cette réflexion, j’ai abattu mon épée sur Giluas avec juste assez de puissance pour ne pas terminer le combat tout de suite.
On dirait que Giluas a tout donné pour bloquer mon attaque… mais ce qui me surprend, c’est qu’il s’améliore durant le combat.

Peut-être qu’il n’a jamais affronté quelqu’un de plus fort que lui auparavant.
Après tout, si l’adversaire n’est pas très puissant, on peut gagner rien qu’en agitant une épée ayant été renforcée par la magie.

Et il a appris à se battre alors que c’est la première fois qu’il se bat contre quelqu’un qu’il ne peut pas vaincre par la force brute.
Bref, c’est la première fois que je vois quelqu’un progresser aussi vite.

« Hé, me dis pas qu’tu r’tiens tes coups ? »

… J’avais fait attention à ne pas laisser transparaître ça, mais il a une bonne intuition.
Ça doit également être dû à son talent qui domine largement sa technique.

Essayer de tromper ce genre d’adversaires donne le résultat inverse.

« Ouais. Je me retenais… Si vous voulez que je me batte sérieusement, faites-le d’abord. »

J’ai dit ça, puis j’ai sauté et rebondi sur une barrière que j’ai dressée dans les airs et attaqué Giluas.
Giluas hurle tout en bloquant mon épée :

« … Très bien ! C’est du sérieux, à présent ! »

Le cri de Giluas a été accompagné par une amélioration de son renforcement physique.

« Bouffe ça ! »

Giluas a dit ça en m’attaquant avec son épée.
J’allais parer son attaque comme tout à l’heure ― mais cette fois, Giluas a fait un mouvement différent.

Il a sauté juste avant que je bloque son épée.

Évidemment, pour quelqu’un qui se bat sans utiliser la magie, sauter est un acte de pure folie.
Du saut jusqu’à l’atterrissage, vous êtes complètement exposé.
La raison pour laquelle l’art de l’épée met de l’importance dans le déplacement au sol est que cela permet de se sortir de ce genre de situations, même si ce n’est que légèrement.

Et cela s’applique également à Giluas qui n’a pas de magies autres que le renforcement physique.
Du moins, c’est ce que ça aurait dû être quand le combat a commencé.
―Cependant, le Giluas actuel est différent.

Le Giluas sautant a émis du pouvoir magique de ses pieds et s’est servi de la puissance générée par cela pour sauter à nouveau en faisant une sorte de coup de pied aérien.
Techniquement parlant, c’est plutôt amateur, mais c’est bel et bien de la magie.

C’est comme s’il imitait mon saut aérien de tout à l’heure avec une magie qu’il a inventée sur place.

Et, pendant que j’étais pris de court, Giluas a abattu son épée sur moi.
C’est une attaque qui profite des avantages de la hauteur en plus du renforcement corporel.
Une technique à l’épée idéale pour repousser l’ennemi par la force brute.

―Je fais front à cette attaque, la pare et la dévie.
Je n’utilise pas de technique particulière cette fois.
C’est juste une attaque à l’épée directe avec une magie de renforcement physique.

Giluas a été balayé avec une résistance presque inexistante.
Peut-être qu’il ne pensait pas qu’il pouvait perdre face à la force brute.
Il a toujours gagné ainsi jusqu’à présent, peut-être qu’il tentait de créer une situation où la force brute primerait sur tout durant le combat.

J’avance vers Giluas et place mon épée sur son cou.

« Bon… vous voulez continuer ? »

« J’abandonne. »

Giluas a murmuré ça avec un air vexé alors qu’il regardait l’épée pointée sur lui.

« Tch, ma première défaite depuis qu’j’suis né. Du début jusqu’à la fin, j’avais l’impression d’pas pouvoir gagner… C’est plus frustrant qu’j’le pensais. »

Giluas a dit ça en se relevant.
Puis il m’a posé une question.

« Faut qu’tu m’le dises. Comment t’es dev’nu si fort ? »

Pendant un moment, j’avais pensé à inviter Giluas dans notre équipe, mais j’ai immédiatement abandonné cette idée.
Il est du genre à s’améliorer davantage s’il apprend tout seul.

… Cela dit, il vaut mieux que je lui donne autant d’indications que possible.
J’ai justement la bonne chose à cela sur moi.

« Vous devriez lire ça. Que vous deveniez plus fort que moi ou pas, ça dépend de vous… mais je vous garantis que vous avez du talent. »

J’ai dit ça en lui donnant un gros livre.
Il est marqué 『Manuel de la 2ème Académie Royale – Volume Magique – Édition Complète』 sur la première de couverture.

Il est marqué « 2ème Académie » sur le titre du manuel, mais ce n’est pas comme si les personnes extérieures à la 2ème Académie n’avaient pas le droit de le lire.
Au contraire, il vaut mieux que le livre soit répandu dans tout le pays afin de combattre les démons.

Cependant, le livre utilisé à la 2ème Académie et le Royaume d’Ace est l’『Édition Simplifiée』, une version largement plus faible de l’『Édition Complète』.
Apparemment, la version complète est beaucoup trop compliquée, seule une poignée de chercheurs est capable de la lire.

« … Tu t’fous d’moi ? »

« Je suis plus que sérieux. »

« Mais c’est un livre de magie, non ? Impossible de s’battre correctement si on laisse plein d’ouvertures avec les incantations et tout ça… Même toi, Mathias, tu peux pas utiliser la magie, pas vrai ? »

« Si, je peux. Et même que j’en ai utilisé durant notre combat… La vraie magie n’a pas besoin d’incantations. »

J’ai dit ça en allumant une flamme, sans réciter d’incantation, du bout de mon doigt.
Giluas a eu les yeux grands ouverts en voyant ça.

« Vous-même, vous avez inconsciemment utilisé une magie de renforcement physique… Si vous en devenez conscient et que vous la maîtrisez, vous deviendrez largement plus fort. »

« … Et le moyen d’faire ça est écrit dans c’manuel ? »

« Oui. »

Quand il a entendu ma réponse, Giluas a ouvert le livre.
Puis il a immédiatement froncé les sourcils.

« C’est quoi c’bouquin foutrement dur ? J’me sens déprimé rien qu’en le regardant… Ce truc est vraiment utilisé comme manuel ? »

« Malheureusement, ce livre a été rejeté parce qu’il était trop compliqué. J’ai la version simplifiée avec moi, tu la préfères ? »

J’ai dit ça en sortant l’『Édition Simplifiée』.

« … Ce bouquin n’est pas difficile juste pour déconner, hein ? »

« Ouais. La version simplifiée peut vous rendre fort, mais si vous voulez devenir vraiment plus fort, il vous faut la version complète. »

« Pigé. Je prends c’bouquin. »

Giluas a dit ça et a mis la version complète dans sa poche.
Puis il me pose une question avec un visage portant un soupçon d’espoir.

« … Sinon, tu connais une magie qui rend bon en lecture ? J’suis nul avec les études. J’ai mal au crâne à chaque fois qu’j’essaye de lire un livre. »

« Malheureusement, non… En passant, pour les maux de tête, la magie de guérison écrite à la page 132 est efficace. »

« J’préférerai lire sans en avoir un, si possible… »

Giluas a marmonné ça en ouvrant le livre… il a froncé les sourcils en moins de 10 secondes et refermé le livre.
Hmm. On dirait que ça va prendre beaucoup de temps avant qu’il ne finisse de lire ce livre.

Mais il ne fait aucun doute qu’il deviendra plus fort.
Il veut devenir plus fort, il aime le combat, et surtout, il a du talent.

Dès qu’on donne une théorie de la magie correcte à une telle personne, elle n’a aucune raison de ne pas devenir plus puissante.

« Ah, ouais, y a aussi l’examen. Tu passes… Après avoir vu not’combat, y a personne qui peut s’plaindre. »

Giluas a dit ça en regardant le chef de la Filiale.
Ce dernier a hoché la tête comme s’il était d’accord.

Avec ça, nous voilà promus au Rang A.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *