Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 187

Quelques heures après avoir quitté le premier point de contrôle.
Nous sommes arrivés au deuxième point de contrôle.

『Alors ? Il y a un démon ici ?』

『Non, ce sont tous des humains… Mais il y a une réaction plutôt suspicieuse chez ceux qui sont sous terre.』

『Une réaction suspicieuse ?』

『Oui. Ce sont bel et bien des humains, mais ils ont des outils magiques de renforcement physique sur eux. Ces choses ne peuvent pas être faites avec la magie à incantation.』

Évidemment, si quelqu’un d’autre que nous était capable d’utiliser la magie sans incantation, alors il pourrait être le créateur de ces outils magiques.
Giluas m’a affronté en utilisant inconsciemment une sorte de magie sans incantation, après tout.

Cependant… dans le cas actuel, ces outils magiques sont beaucoup trop sophistiqués.
Ils n’étaient pas des outils magiques très puissants durant l’ancienne époque, mais les outils magiques de renforcement physique ne sont pas quelque chose qu’un amateur autodidacte est capable de fabriquer par hasard pour commencer.

… Mieux vaut ne pas trop réfléchir sur l’origine de ces outils magiques.

『Des outils magiques qui offrent un renforcement physique… Est-ce que ça rendrait les combats plus faciles si on en avait ?』

『Tu devrais oublier. Les ajustements au paramètre près ne sont pas efficaces, ça rend les combats plus difficiles. Ça peut être utile si tu te sers uniquement de la force brute, mais ça met un grand fardeau sur ton corps.』

À en juger par l’atmosphère du pouvoir magique, les outils magiques utilisés par les personnes qui sont sous terre sont du type permettant de détruire par la force brute.
Ils devraient probablement avoir un effet secondaire grave.

『Vu le contenu du cryptogramme dans nos plaques, nous n’avons pas d’autre choix que de passer ce point de contrôle, n’est-ce pas… ?』

『Ouais. C’est mieux comme ça… Ne t’inquiète pas. S’ils attaquent, on est capables de se défendre.』

J’ai dit ça tout en sondant une fois de plus les réactions de pouvoir magique au point de contrôle.
Hmm. Ils sont tous merveilleusement faibles. Il n’y a aucun démon.
Iris peut gérer des ennemis de ce niveau toute seule.

En fait, j’ai déjà trouvé un raccourci qui ne sera pas découvert par les points de contrôle, mais nous n’allons pas l’utiliser maintenant.
Si l’autre parti ne réagit pas, alors il vaut mieux y aller en ligne droite, et si le territoire de Folkia est hostile envers nous, alors il vaut mieux réagir rapidement.

Notre façon d’agir, quand nous entrerons en ville, différera en fonction de si Folkia est un ennemi ou un ami.
Si Folkia est un allié des démons, alors nous ne pourrons pas demander une permission d’entrer dans la Grande Plaine d’Elteris.

Si nous faisons la demande, alors ils connaîtront notre destination.
Les démons ne savent peut-être pas ce qu’il y a dans la Grande Plaine d’Elteris, mais s’ils savent qu’il y a quelque chose là-bas, ils deviendront beaucoup plus vigilants.

Alors que je marchais tout en ayant ces pensées, j’ai été arrêté par un garde, comme au premier point de contrôle.

« Halte. Montrez-moi vos passes. »

J’espère que ça se passera bien ici aussi…
Nous lui montrons nos passes alors que j’avais cette pensée.

« … C’est… »

Le garde a glissé nos passes dans une machine.
Puis il nous a parlé.

« Désolé, il faut environ une demi-journée pour recevoir la permission. Vous allez devoir attendre. »

« … D’accord. »

Apparemment, ça ne va pas se passer comme au premier point de contrôle.
Mais bon, ce n’est qu’une demi-journée, alors autant attendre.

『De qui est-ce qu’ils obtiennent la permission ? Ou plutôt, j’ai l’impression qu’ils ne sont pas en train de faire quelque chose qui ressemble à une demande de permission…』

Rury m’a posé une question alors que nous étions en train d’attendre à un endroit légèrement éloigné du point de contrôle.
… Il semble qu’elle s’est montrée attentive.

『Tu as remarqué, hein. Ils ne sont probablement pas en train de demander la permission.』

『… Que veux-tu dire ?』

『Ils sont en train de gagner du temps. Quand il a mis nos passes dans la machine, elle a émis un pouvoir magique qui ressemblait à de la magie de communication. Il faut environ une demi-journée pour que les personnes à l’autre bout aient terminé leurs préparatifs.』

『Les personnes… à l’autre bout ?』

『Ouais. Si le seigneur du territoire est notre ennemi, ce sera probablement des sous-fifres déguisés en bandits ou quelque chose dans le genre. Des démons pourraient même venir en fonction de la situation.』

『Déguisés en bandits … tu veux dire qu’ils vont nous attaquer ?』

『Ouais. Giluas a mentionné des personnes qui sont portées disparues, c’est probablement leurs victimes.』

Giluas avait dit que plusieurs aventuriers ont été portés disparus près de Folkia.
S’ils ont été attaqués par des faux bandits, alors leurs disparitions s’expliquent.

Normalement, ils n’ont aucune raison d’attaquer les aventuriers qui essayent d’aller dans leur territoire… mais le terme 『Normal』 ne s’applique pas aux personnes qui utilisent des outils magiques fabriqués par des démons.

『Que devons-nous faire si nous sommes attaqués ?』

『On renverse la donne, comme d’habitude. Tout en faisant semblant de n’avoir rien remarqué.』

Et donc, plusieurs heures plus tard.
Ils ont enfin dit 『Permission Accordée』 et nous avons pu passer le point de contrôle.

『Et maintenant, les bandits vont arriver ?』

Alma m’a posé cette question quand nous nous sommes éloignés du point de contrôle.

『Je ne sais pas si ce sera des bandits, mais on aura clairement droit à quelque chose… Regardez.』

J’ai dit ça en décryptant le contenu des passes et en le montrant à Rury et Alma.
『Attention. Des aventuriers de haut Rang. Exécutez le processus de Classe B.』
C’était ce qui était marqué par cryptogramme dans les passes.

『Processus de Classe B… ?』

『Ouais. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais c’est clairement pas bon… Ou plutôt, ils sont déjà en train de nous suivre.』

J’ai dit ça en regardant au loin.
Quelque part là-bas, quelqu’un est en train de nous suivre à distance.

L’autre parti a l’air habitué à la filature, on ne peut pas confirmer visuellement sa présence, mais sa réaction au pouvoir magique, est parfaitement visible.
Il y a près d’une trentaine de bandits derrière notre poursuivant.. ou plutôt, des gens qui se font passer pour des bandits.
Vu la réaction du pouvoir magique, ils ont tous des outils magiques de renforcement physique.

Bon… voyons voir par où commencer.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *