Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 191

『J’ai effacé nos sons avec une magie d’insonorisation, mais évitez de frapper une pierre. On dirait qu’il y a un démon qui surveille le passage, je déciderai comment s’occuper de lui quand on se sera rapprochés.』

『Oui !』

『Bien reçu !』

Nous progressons dans le couloir avec une extrême prudence afin que le garde ne nous repère pas.
Alors que je sondais les réactions de pouvoir magique durant notre progression, le coin du passage devenait visible.
Il semble que le démon se trouve juste après le tournant.

Il n’y a qu’un seul démon en train de surveiller.
Il semble que si on le passe, on pourra atteindre la porte et entrer en ville.

『… Hmm, se faufiler semble être le meilleur choix.』

D’habitude, un garde seul comme lui fait des contrôles de sécurité régulièrement.
Tuer ce démon reviendrait à annoncer qu’il y a un intrus.
Nous nous occuperons de lui en dernier.

『Se faufiler… mais ce passage est un couloir unique, pas vrai ? Le démon pourrait nous trouver sans problème…』

『Il y a un moyen si l’autre parti est seul. Je vais lancer un sort pour ça, et quand je donnerai le signal, vous avancerez normalement.』

J’ai dit ça, puis je me suis approché du coin du passage.
Une magie pour devenir invisible est suffisante si on a juste besoin de duper un garde.

N’importe quoi ferait l’affaire si l’autre parti était un humain, mais nous sommes face à un démon.
Si un démon avec des sens affûtés est affecté à la surveillance, même si son opposant utilise la magie pour se rendre invisible et effacer ses sons, il peut sentir sa présence via les légères vibrations du sol et les perturbations dans la circulation de l’air.

Moi, je peux m’en sortir, mais si je veux permettre aux filles de se faufiler sans se faire repérer, je n’ai pas d’autre choix que d’utiliser une magie pour interférer avec le démon et lui faire perdre temporairement sa perception.
Et je dois le faire sans que le démon ne me remarque.

『… Il est plutôt loin.』

Il y a environ 40 mètres de distance entre coin du passage et le démon. Malheureusement, la magie du Quatrième Emblème ne peut pas passer à travers les murs.
Le passage a probablement été structuré ainsi afin d’empêcher les attaques magiques à travers les murs.

J’ai utilisé la magie pour dissimuler ma présence et mon pouvoir magique tout en ayant cette réflexion, et j’ai fait un pas dans la section après le coin.
Ensuite, je place une barrière magique légèrement au-dessus du sol avec le minimum de pouvoir magique et je me mets dessus.
… Le démon n’a pas l’air de m’avoir remarqué.

Et donc, je ferme la distance sans que le démon ne me remarque.
De toutes les capacités de perception des démons, la capacité de sentir le pouvoir magique est la plus difficile à duper.
Si on ne réduit pas notre influence sur le pouvoir magique environnant avec une méthode de marche spéciale, rien qu’être debout peut nous faire repérer si on est trop près.

Et donc, une fois que le démon est dans la portée de ma magie… j’active une magie appelée 『Perturbation』.
『Perturbation』 est un sort qui engourdit temporairement la perception de la cible.
Avec ça, même Rury et les autres peuvent se faufiler sans que le démon ne les remarque.

『Maintenant ! … Vous vous ferez repérer si vous marchez sur le sol, alors marchez sur la barrière que j’ai érigée.』

『E-Entendu !』

『Bien reçu !』

Après avoir répondu, les filles ont avancé vers ma position en marchant sur la barrière que j’ai érigée.
Comme elles marchaient normalement, le pouvoir magique environnant était légèrement perturbé (surtout autour d’Iris)… mais le démon ne le remarquait pas.

Et donc, les filles sont passées à côté du démon comme si de rien n’était et ont traversé le passage.

『N-Nous nous sommes vraiment faufilées sans qu’il ne nous ait remarquées !』

『Il nous as pas remarquées, même quand on a marché à côté de lui…』

Nous sommes arrivés en ville tout en discutant via la magie de communication.
En passant, une fois qu’on s’est connectés à la magie de communication, son influence sur le pouvoir magique est petit, alors il n’y a pas de problème à l’utiliser.

『… Ils vont nous suspecter si on reste plantés dans ce genre d’endroit. Nous allons observer l’intérieur de la ville tout en prétendant faire les courses.』

J’ai dit ça, et nous avons commencé à marcher vers le centre de la ville.
Mais, comment dire…

『Comment dire, l’atmosphère dans la ville est sombre…』

『Et les aventuriers portent pas d’armes.』

Alma a dit exactement ce que je pensais.
L’atmosphère de cette ville n’est clairement pas normale.

La plupart des habitants sont des humains, mais ils ont des visages sombres.
Et les aventuriers n’ont aucune arme sur eux.

Interdiction du port d’armes… ça ne semble pas être le cas ; d’habitude, les aventuriers ne se séparent jamais de leurs armes.
Il doit y avoir une raison à ça.

『Pour l’instant, on devrait ranger nos armes. Sinon, on aura l’air suspects.』

『Bien reçu !』

Nous avons rangé toutes nos armes dans ma magie de stockage dans un endroit à l’abri des regards et nous avons recommencé à marcher.
Vu ce que les magasins proposent, la logistique semble ne pas avoir de problème.

Mais si je devais dire, les assortiments de médicaments sont mauvais… ou plutôt, on dirait qu’ils n’arrivent pas à répondre à la demande.
La plupart des boutiques de médicaments ont des étagères vides.
Les quelques médicaments restants sont des arnaques.

La Guilde était devenue visible durant mes réflexions.

『Il y a une Guilde. Allons voir le tableau des requêtes, le fait que les aventuriers n’ont pas d’armes m’inquiète également.』

『Peut-être qu’il y a beaucoup de requêtes qui ne demandent pas d’avoir une arme ? Pour ce genre de requêtes, avoir une arme pourrait poser problème.』

『C’est possible… mais d’habitude, les Guildes n’ont même pas 10 % de leurs requêtes qui ne demandent pas d’utiliser une arme, pas vrai ?』

Le travail des aventuriers est de se battre.
Les monstres peuvent nous attaquer même pendant une requête de type récolte, il est impensable qu’un aventurier ne porte pas d’arme.
Il y a bien des requêtes pour les débutants qui ne demandent pas de se battre (comme porter des bagages), mais leur nombre devrait être extrêmement petit.

『C’est vrai… Peut-être qu’il y a une sorte de requête spéciale.』

Nous sommes entrés dans la Guilde durant notre discussion.
Et là-bas, il y avait… un seul ticket de requête, pour du minage de minerai.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *