Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 199

Sur ces mots, j’active l’outil magique de détection.
La sortie est au maximum. Vu les capacités de notre ennemi, il devrait être alerté même si nous utilisions une magie de détection à grande échelle avec une sortie minimale.
Si c’est le cas, alors mieux vaut le faire en une seule fois plutôt que d’hésiter et de prendre des contre-mesures.

« Ça tremble plutôt fort. »

À cause de la sortie maximale de pouvoir magique, les ruines ont commencé à trembler violemment.
À l’époque où j’avais fait ces ruines, le sol autour était plus solide, alors il n’a jamais tremblé à ce point-là.

Le sol a dû changer avec le temps.
… Mais heureusement, l’outil magique, intégré dans la Veine Dragunaire sous terre, qui fournit du pouvoir magique fonctionne toujours.
S’il avait été cassé, il nous aurait fallu donner une immense quantité de pouvoir magique à l’appareil nous-mêmes.

« E-Est-ce que les ruines tiendront ? »

« Les matériaux de construction ont l’air très solides, je pense que ça ira, mais… »

Rury et Alma ont dit ça en regardant anxieusement autour d’elles.
D’un autre côté, Iris regardait l’outil magique sans tenir compte du tremblement.
Vu qu’elle vivait à l’origine dans un volcan, elle doit avoir l’habitude de ce genre de secousses.

Et donc, quelques minutes plus tard.
… Le résultat est arrivé

L’outil magique ici est excellent.
Il est capable de tout révéler : l’emplacement du démon ciblé, son pouvoir magique, son nom, sa situation actuelle et même la qualité originelle de son pouvoir magique.

« J’ai les informations sur le démon… C’est la pire situation possible. Bah, ça reste mieux que le découvrir alors qu’il est déjà trop tard. »

J’ai dit ça en mettant une croix rouge sur la carte.
Le démon est situé là-bas… mais honnêtement, il n’y a pas vraiment d’intérêt à le savoir.

« Que veux-tu dire par « la pire situation possible » ? »

« Ce démon… apparemment, il s’appelle Zaridias. Actuellement, il est scellé. Sa puissance originelle est… eh bien, le moi actuel n’a probablement aucune chance de gagner. »

Certes, j’ai des techniques de magie qui ont été cultivées durant mon ancienne vie.
Mon Quatrième Emblème est l’Emblème le plus puissant au combat, et mon pouvoir magique a considérablement augmenté.
D’après sa quantité de pouvoir magique, ce démon semble être plutôt habitué à se battre, mais je suis largement supérieur en termes d’expérience de combat et de techniques.

Mais je ne peux pas surmonter l’immense différence entre nos quantités de pouvoir magique.
Peu importe à quel point un expert est doué, il n’est pas capable de couper de l’orichalque avec une épée en bois, ou quelque chose comme ça.

Même si j’utilisais tout mon pouvoir magique dans une attaque parfait, je ne serais pas capable de tuer le démon ; lui, en revanche, il est assez puissant pour me tuer en un seul coup.
Peu importe les techniques que je possède, je n’ai aucune chance de gagner dans cette situation.

« Mais ce démon est scellé, n’est-ce pas ? »

« Le sceau est presque entièrement détruit. Au mieux, il devrait tenir encore une demi-journée… Pour commencer, vu que le démon donnait des instructions à d’autres démons, le sceau devait ne pas fonctionner correctement depuis un moment. »

Il est impossible d’interagir avec d’autres démons si le sceau fonctionne correctement.
Quand le sceau s’est affaibli au fil des années, le démon a probablement profité de l’occasion pour étendre son influence.
Afin de pouvoir se déplacer aussi facilement que possible une fois que le sceau sera rompu.

« C’est vrai, si le sceau fonctionne correctement, il ne devrait pas être capable de bouger… »

« Que fera ce Zaridias une fois que le sceau sera rompu ? »

Rury m’a posé cette question.
Mais elle doit probablement déjà connaître la réponse.

Corruption et manipulation de la Veine Dragunaire de la ville-donjon, fabrication de bombes de pouvoir magique à Folkia.
Le cerveau derrière de tels plans ne peut avoir qu’une seule chose en tête :

« Tuer tous les humains. »

J’avais immédiatement répondu.
Pour commencer, les démons n’ont pas d’autre principe comportemental que celui-là.

« Tuer… tout de suite ? »

« Ouais. Un démon puissant comme Zaridias n’a pas besoin d’utiliser des moyens détournés comme les démons qui se sont infiltrés dans le Royaume d’Ace. Il vole directement jusqu’à la capitale d’un pays et la détruit en faisant pleuvoir des attaques magiques depuis le ciel. Il recommence jusqu’à ce qu’il a fini. »

Dès que son sceau sera brisé, l’humanité actuelle n’aura quasiment aucune chance de triompher.

Vu l’état du sceau, il a probablement été fait par une civilisation de l’époque de mon ancienne vie.
Il semble qu’après la destruction de cette civilisation, il n’y avait plus personne pour entretenir le sceau, et voilà le résultat.

… Sérieusement, ils ont laissé des sacrées nuisances derrière eux.
Ils auraient dû le tuer immédiatement au lieu de l’enfermer dans une barrière bâclée.
Et dire que dans mon ancienne vie, j’avais distribué des outils magiques d’extermination de démons à divers pays afin d’empêcher ce genre de situation.

« En gros… on est tous fichus ? »

Alma m’a posé cette question avec un air désespéré.
C’est vrai que nous sommes dans la pire situation possible.
Mais je connais un moyen de nous sortir de ce problème.

« Pas vraiment. Il y a un moyen de s’en sortir. »

J’ai répondu tout en paramétrant l’outil magique de détection que j’avais utilisé jusqu’à tout à l’heure.

« Qu’est-ce qu’on doit faire face à quelqu’un qu’on peut pas battre ? »

« La stratégie la plus simple est de s’enfuir. Il y a dans ce monde des installations encore plus solides que celles où nous nous trouvons actuellement. Là-bas, nous utiliserons la magie de jeunesse éternelle, et après 200 ans d’entraînement, nous serons capables de tuer Zaridias. »
(NdT : 不老魔法 = furō mahō : magie de jeunesse éternelle par arrêt du vieillissement ; à ne pas confondre avec 不老不死魔法 = furōfushi mahō = magie d’immortalité)

« D-Deux siècles… tu plaisantes, pas vrai ? »

« Je suis plus que sérieux. Vu que nous n’avons pas de temps, je nous aurais immédiatement conduits là-bas pour nous cacher si nous n’avions aucune chance de gagner. »

Dans ce cas-là, l’humanité subirait probablement des dégâts extrêmement catastrophiques.
Mais le nombre de démons est limité. Même s’ils détruisaient toutes les grandes villes, ils ne pourront pas tuer tous les humains.

Une fois notre entraînement terminé, nous tuerons tous les démons, et l’humanité pourra se reconstruire lentement.
Si on suit cette route, je devrais chercher Giluas qui est dans les environs. Il deviendrait quelqu’un de redoutable si je l’entraînais.

« Mais tu ne nous as pas emmenées nous cacher tout de suite, Mathy-kun… cela signifie que nous avons une chance de gagner ? »

« Ouais. Mais ça dépend de ce résultat. »

J’ai dit ça en activant l’outil magique de détection avec une sortie maximale.
La cible est une épée magique jetable que j’avais créée durant mon ancienne vie.

L’arme ne peut être utilisée qu’une seule fois, mais elle est extrêmement puissante ; j’avais cherché sa réaction de pouvoir magique ici, mais je ne l’ai pas trouvée.
Mais cet outil magique de détection devrait être capable de le trouver.

« … Tu ne trouves pas qu’il met beaucoup de temps ? »

« Ouais. C’est parce que je cherche une épée magique. Comparé à un démon qui émet une grande quantité de pouvoir magique par lui-même, détecter cette épée prend du temps. »

Ça fait déjà 10 minutes depuis l’activation de l’outil magique de détection.
La recherche du démon n’avait pris que 5 minutes, mais comparé aux démons, les outils magiques et les épées magiques émettent une très petite quantité de pouvoir magique, il est donc difficile de les localiser.
Pour commencer, il ne doit probablement rester qu’environ 10 épées de ce modèle dans le monde.

Il y a des raisons à leur faible nombre, mais laissons ça de côté pour le moment.
Le problème, c’est où est-ce que je peux trouver une de ces épées magiques.

L’outil magique s’est arrêté alors que je réfléchissais tout en le regardant.

« Bien, voyons voir les résul―tats ? »

Quand j’ai vu les résultats de la détection, je me suis figé pendant un moment.
Il y avait une épée qui était située dans des coordonnées extrêmement familières.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *