Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 2

Avant de commencer l’entraînement, j’active une magie appelée 【Détection Passive】 en guise de préparation préliminaire.
Comme son nom l’indique, cette magie permet de détecter le pouvoir magique émis par les objets magiques et les êtres vivants, c’est une magie pour examiner la situation environnante.

Bien qu’il y ait des choses que cette magie ne peut pas détecter, elle reste l’une des magies de détection les plus utilisées car les ennemis ne remarquent pas son activation et elle ne consomme pas de pouvoir magique.

Et pourtant, si on veut améliorer sa précision et sa portée, cette magie est difficile à maîtriser.
Vu que le moi actuel peut mourir facilement, utiliser cette magie est crucial si je veux entrer dans la forêt.
Vu qu’elle ne consomme pas de pouvoir magique, elle est davantage une technique qu’une magie.

J’ai pu l’activer immédiatement. Comme elle ne consomme pas de pouvoir magique, mon corps actuel est capable de l’utiliser.
Cependant, vu que mon contrôle du pouvoir magique a été considérablement réduit, il y a beaucoup de bruit et la portée de la détection est limitée.

La portée de détection de mon ancien moi avait un rayon de plusieurs centaines de kilomètres, mais aujourd’hui je dois me contenter d’environ 1 km.
Bah, ce niveau devrait suffire à éviter les dangers.
Après tout, je n’ai senti aucun animal puissant, et ne parlons pas des monstres.

« Mathias ! Pourquoi es-tu sorti ! »

Alors que j’étais à quelques centaines de mètres de la maison et que je marchais triomphalement vers la forêt, une voix m’a interpellé.

Je savais à qui appartenait cette voix. C’est Biffgel, le deuxième fils.
Apparemment, il n’aime pas que je sois sorti de la maison.

« Je ne peux pas sortir ? »

J’ai répondu sans m’arrêter, au contraire, j’accélérais.
Tous les souvenirs que j’ai dans ce monde me le disent. Inutile de traîner avec ce type.

« Évidemment que tu ne peux pas ! »

Biffgel avait répondu avec un visage rougi par la colère. Il était furieux au point où ses vaisseaux sanguins pouvaient éclater. Ce serait bien si ça arrivait.

« Pourquoi je ne peux pas ? »

Je lui posais une autre question tout en accélérant davantage mes pas.
Incidemment, j’avais également utilisé une magie de renforcement physique.
Le renforcement était faible, mais suffisant pour que je puisse marcher plus vite.

« Parce que tu es la honte de notre maison ! Quand je succéderai à notre maison, je bannirai immédiatement les Emblèmes Disqualifiés comme toi ! »

Encore ce terme, 『Emblème Disqualifié』.
Tu as beau diffamer un terme que je ne connais pas, je ne sais pas comment réagir.

La seule chose dont je suis certain, c’est que Biffgel était le seul à me traiter de disgrâce, et qu’on ne m’interdisait pas de sortir de la maison.
J’ai entendu plusieurs fois parler de tentatives de rééduquer Biffgel… mais à ce que je vois, ça n’a pas l’air d’avancer.

« C’est quoi l’『Emblème Disqualifié』 ? »

« Tu ne sais même pas ça. Vous les porteurs de l’Emblème Disqualifiés, vous êtes vraiment lamentables ! »

Tu as beau dire ça à un enfant de 6 ans…
En passant, Biffgel a 14 ans. Comme vous pouvez le voir, un jeune de 14 ans en train de déverser ce genre de mots à un enfant de 6 ans montre à quel point ça ne tourne pas rond chez Biffgel.

Ou plutôt, ce crétin pense pouvoir devenir le prochain chef de la maison. Même si on met de côté ta stupidité infinie, tu n’es que le deuxième fils, tu sais ?

« On va te donner une leçon, moi et mon Emblème Glorieux. Regarde ta main gauche ! »

Puisqu’il va expliquer, je vais l’écouter pour cette fois.
Sous cette pensée, j’ai regardé ma main gauche. Oui, c’est le Quatrième Emblème.

« Où est le problème à ça ? »

« C’est l’Emblème Disqualifié. La preuve que tu es un déchet qui ne peut pas maîtriser la magie ! Et ça, c’est la preuve qu’une personne a été élue par le Dieu de la magie, l’Emblème Glorieux ! »

Après avoir dit ça, Biffgel lève sa main gauche vers le ciel et me le montre.

… Ouah. Pathétique. C’est trop embarrassant de regarder ça, que quelqu’un l’arrête. Si j’étais la honte de la maison, alors il serait une disgrâce pour l’humanité, non, pour toutes les matières organiques.
Ça craint. Le simple fait d’être de la même race que ce type me donne envie de mourir. Devrais-je me réincarner à nouveau ?

J’observe la main de Biffgel tout en endurant ma migraine.
Vu l’orientation de sa main, on dirait qu’il voulait juste me montrer son Emblème.

J’ai reconnu cet Emblème au premier coup d’œil.
―C’est le Premier Emblème. Aucune erreur là-dessus. Parce que c’est un Emblème que j’ai regardé avec lassitude pendant des siècles durant mon ancienne vie.
Je me suis tourné vers Biffgel et je l’ai regardé avec pitié.
J’ai compris. Son Emblème l’a rendu désespéré au point de devenir fou.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *