Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 20

« Attends, ça n’a pris que 5 secondes, non ? Quel genre de tour est-ce que tu as utilisé ? Tu l’as secrètement échangée avec une épée magique préparée à l’avance ? »

Alma m’a posé cette question après avoir confirmé que l’épée a reçu une amélioration magique.
Qu’est-ce que tu veux que je te dise…

« J’ai juste fait l’amélioration de façon normale ? »

« Ça n’a rien de normal. Je peux l’affirmer. »

« Si si. Ça se fait comme ça, d’habitude… pas vrai, Gérant-san ? »

Les épées magiques de ce magasin ne sont pas passés par le processus de raffinement durant l’amélioration magique, donc améliorer l’une d’entre elles a dû prendre environ 2 secondes.
Même s’il y avait l’impression que c’était lent, dire que c’était terminé trop rapidement est―

« Je suis d’accord avec la jeune fille. C’est impossible… Pourtant, l’épée a vraiment reçu une amélioration magique. J’ai fait cette épée moi-même, alors c’est impossible que je ne la reconnaisse pas ou qu’elle soit substituée. Ça nous donne pour conclusion… »

« Quelle conclusion ? »

Face à la question d’Alma, le gérant a répondu avec une expression sérieuse :

« Petit, tu veux pas devenir un améliorateur magique ? »

« Non ! »

J’ai répondu instantanément. Je me suis dérangé à me réincarner pour avoir un Emblème spécialisé au combat, pas question de m’en servir pour des améliorations magiques bas de gamme.
Demandez plutôt à quelqu’un qui possède le Premier Emblème.

« Alors, fais-le seulement aujourd’hui ! Améliore mes épées ! Tu seras bien payé, bien sûr ! Qu’est-ce que tu dis de 300 pièces d’or par épée ! »

Mais le gérant s’acharnait.
J’étais venu uniquement pour m’acheter une épée, comment est-ce que j’en suis arrivé là ?

« Attendez, c’est vrai que c’était trop rapide, mais 300 pièces d’or, c’est pas un peu trop? C’est le même prix que l’épée magique elle-même, vous allez pas finir dans le rouge ? »

Alma aussi était stupéfaite.

« Normalement, oui, mais… l’amélioration de cette épée semble différente de celles d’habitude. Mademoiselle, vous pouvez tester l’épée ? »

« D’accord ! »

Et donc, nous sommes allés à l’arrière de la boutique pour tester l’épée que j’ai améliorée.
La cible du test est un bout de bois usagé. L’épée est placée sur le côté, prête à faire un coup vertical. C’est beaucoup plus difficile d’échouer.
Ou plutôt, je m’inquiète, la cible du test est beaucoup trop fragile…

« J’y vais ! »

Sur ces mots, Rury a donné un puissant coup d’épée.
Non, arrête. Si tu mets autant de puissance face à un vulgaire bout de bois―

« Hein ? »

*SWISH*, le morceau de bois a instantanément été coupé en deux sous ce son ; n’ayant pas perdu son élan, l’épée commençait à atteindre le sol.
Puis elle s’est plantée au sol et s’est arrêtée après s’être légèrement enfoncée.

« C-C’est quoi ce tranchant… »

« Non non, c’est complètement bizarre… »

Les deux spectateurs étaient surpris en voyant le résultat.
Et la personne qui tenait l’épée était elle aussi stupéfaite.

 

« … Eh… ? Je, je n’ai senti aucune résistance, j’ai fini par planter l’épée dans le sol… ah, l’épée ! »

Rury a paniqué en voyant l’épée plantée dans le sol, elle l’a retirée et s’est mise à vérifier l’état de la lame.

« Utilisée comme ça, la lame aurait une entaille… elle n’en a pas ! »

« Au contraire, la pierre semble avoir été légèrement coupée… »

Alma avait murmuré ça tout en ramassant l’une des pierres tombées par terre.

« 500, non, 1 000 pièces d’or ! S’il te plaît, l’amélioration d’une seule épée suffira ! »

« Quel genre d’amélioration est-ce que tu as mis !? »

« Tu trouves pas que c’est bizarre de couper des pierres !? »

Et avant que je le remarque, les trois personnes m’inondaient de questions, c’était une situation dans laquelle je ne pouvais pas me défendre.
Sérieusement, j’étais juste venu acheter une épée, pourquoi est-ce que la situation a pris cette tournure ?

« Calmez vous pour l’instant ! Ne parlez pas tous en même temps ! Pour commencer, les améliorations ont été faites avec les magies Tranchant de Fer】 et Durcissement. C’est normal qu’une épée puisse couper des pierres si elle a ces 2 améliorations. »

« Ce n’est pas normal du tout ! Une arme avec plusieurs améliorations est vue comme un trésor national ! Comment pourrais-je rembourser cela… »

Le tracas de Rury ne s’arrêtait pas.
Impossible qu’une arme de ce calibre soit vue comme un trésor national. Si une épée magique créée en 5 secondes par un porteur de Quatrième Emblème est un trésor national, alors ce monde serait rempli de trésors nationaux.

« Calme-toi. Pas moyen que ce soit un trésor national. C’est juste 2 améliorations magiques, tu sais ? Un améliorateur magique doté de capacités correctes en rirait… »

« Mathy-kun, est-ce que tu es sérieux quand tu dis ça ? »

Alma a interrompu mon explication avec un air sérieux. Évidemment que je suis sérieux.

« Bien sûr que je suis sérieux. Les améliorations provenant de cet Emblème ne valent pas grand-chose. Un améliorateur magique correct doté du Premier Em… je veux dire l’Emblème Glorieux, devrait être capable d’insérer entre 10 et 20 magies, non ? »

Vu l’atmosphère du pouvoir magique de Rury, elle doit probablement avoir le Premier Emblème. Avec un entraînement correct, elle pourrait y arriver en quelques années.
10 améliorations devraient être possibles en 30 ans, elle devrait être capable d’en mettre 20 dans environ 200 ans.

« Non, c’est impossible. »

« Ce gamin est sans espoir. Il faut que quelqu’un fasse quelque chose immédiatement… »

« Entre 10 et 20, c’est au niveau du monde mythique… »

Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’ils ont tous les trois ce genre de réaction ?
Est-ce que c’est un autre effet négatif provenant des incantations magiques ? Est-ce que c’est à cause de ce genre de choses que les armes ayant à peine 2 améliorations magiques soient vues comme des trésors nationaux ?

À ce point-là, on peut sentir la malveillance de quelqu’un.
Maintenant, je ne serais pas surpris si on me disait qu’un groupe de démons s’est infiltré dans le pays et est responsable du déclin de la magie.

« Ça va, j’ai compris. Inutile de prêcher le bon sens à ce gamin. On devrait plutôt parler de choses plus productives. »

Le gérant a mis fin à cette 2ème situation chaotique. C’est bel et bien un commerçant. C’est un adulte, et un fiable―

« Et donc, je veux que tu fasses une amélioration. Je suis prêt à donner toute ma fortune… »

Ou pas. On est juste retourné à la case départ. Excepté le fait que le montant proposé a augmenté.
Soit.
Faites simplement ce que vous voulez.

Et donc, j’ai amélioré 1 épée en échange de 1 000 pièces d’or.
Tout cet or que je ne sais pas comment dépenser, il s’accumule rapidement dans ma magie de stockage. Mais bon, les pièces d’or ne sont pas trop lourdes, alors ça ne me dérange pas, même si elles s’accumulent inutilement.

Au début, je ne voulais pas recevoir autant d’argent, mais en me rappelant du prix des épées magiques du magasin, j’ai fini par accepter.
Œil pour œil, arnaque pour arnaque.

Je vais chercher un porteur de Premier Emblème motivé et lui enseigner les techniques d’amélioration magique. Si je veux avoir une arme puissante dans ce monde, je vais devoir entraîner un artisan moi-même.
Tout en étant impliqué dans une telle affaire (?), j’attendais le jour de l’examen.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *