Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 203

―――――――――――――Point de Vue de Mathias―――――――――――――

『Il arrive !』

Dans ce genre de combat, le moment critique qui détermine la victoire ou la défaite se situe quelques secondes juste après le début du combat.
Parce que juste après le début du combat, chacun utilisera les tactiques qu’il avait préparées, provoquant un duel entre puissantes magies.
Le moment où quelqu’un fait la moindre erreur pourrait être celui qui décidera de l’issue du combat.

Mais dans le cas actuel, je suis extrêmement désavantagé.
Même si l’ennemi affichait une ouverture, je n’ai rien pour lui infliger un coup décisif.
Tout ce que je peux faire pour le moment, c’est gagner du temps.

―C’est pourquoi je dois lui infliger le plus de dégâts possible.
Je dois pousser l’ennemi à être aussi prudent que possible afin de l’empêcher de mettre rapidement un terme au combat.
Le problème ici, ce sont les agissements de l’ennemi―

『Iris, c’est l’Envol Destructeur ! Esquive en dessous tout en préparant ton souffle !』

『Oui !』

J’ai hurlé ça via la magie de communication au moment où j’ai vu Zaridias faire une accélération soudaine vers nous.

―『Envol Destructeur』.
Il surmonte les défauts de l’『Envol à Pleine Puissance』 en recouvrant son corps d’une immense quantité de pouvoir magique, transformant un vol ordinaire en une arme assez puissante pour tuer un dragon d’un seul coup, c’est une magie qui ne peut être utilisée que par des démons de haut rang.

Ce coup vise probablement Iris. Il n’a pas besoin d’une telle puissance pour me tuer, le Souffle d’Iris est clairement la plus grande menace pour Zaridias.
De ce fait, Zaridias a immédiatement fermé la distance en utilisant l’Envol Destructeur. Afin que le Souffle ne s’active pas à temps.
Il porte dans ses mains une épée large qui était encore plus grande que lui.

Ses mouvements sont un exemple de combat anti-dragon.
Si vous ne savez pas utiliser la magie qui annule le Souffle de Dragon, comme celle que j’avais utilisée, la meilleure façon de combattre un dragon est de fermer rapidement et de lancer immédiatement le coup décisif.
Le Souffle est une attaque à longue portée, il a donc du mal à toucher une cible proche.

Mais ce mouvement ignore mon existence.
Naturellement, je profite de l’occasion pour sauter du dos d’Iris et attaquer Zaridias sur le flanc, mais―

Des boucliers noirs sont apparus autour du corps de Zaridias presque au même moment où j’ai déployé ma magie.

―『Bouclier Absolu Instantané』.
Il ne dure que pendant environ une demi-seconde, mais de toutes les magies de défense, elle est presque la plus puissante.
Et avec 『Envol Destructeur』, une demi-seconde lui suffit pour s’éloigner de moi et atteindre Iris.

Cette magie n’est pas simple au point où elle peut être déployée immédiatement en réponse à mes actions.
Zaridias a probablement prédit que j’agirais à ce moment-là et a préparé la magie de défense en conséquence.
―Mais j’avais également prédit cela.

La magie que j’avais déployée était 『Barrière de Restriction Limitée ・ Mod』.
Ce n’est pas une magie d’attaque, c’est juste une magie pour restreindre l’adversaire.

Évidemment, il est impossible qu’une magie de restriction ordinaire soit capable d’arrêter 『Envol Destructeur』.
J’ai modifié la composition de 『Barrière de Restriction Limitée』 afin de limiter sa portée à quelques dizaines de centimètres et réduire son temps d’effet à quelques secondes, ce qui lui a donné une puissance défensive suffisante pour arrêter temporairement 『Envol Destructeur』.
Et quelques secondes suffisaient à Iris pour lancer son Souffle.

『Iris, tire sur nous !』

『Entendu !』

Sous mon signal, Iris a lancé son Souffle qui nous a emportés, Zaridias et moi.
Il n’y avait aucune retenue ni hésitation dans son attaque.

Pour faire face à cela, je déploie une magie de barrière particulière autour de moi.
C’est une magie sans nom que j’avais faite spécialement pour me protéger du Souffle d’Iris.
Le principe est similaire à la magie qui avait détruit le Souffle d’Iris, mais cette magie ne protège que moi.

« Guh… »

Zaridias, qui avait perdu son 『Bouclier Absolu Instantané』, a été brûlé par le souffle d’Iris.
Il avait tenté de déployer une magie de défense, mais le Souffle d’un dragon de haut rang ne peut pas être bloqué par une magie faite à la hâte.
Comme prévu de la part d’un vétéran, Zaridias n’a pas hurlé comme les autres démons, mais il n’a pas pu cacher les dégâts qu’il a subis.

―Quelques secondes plus tard.
Après que la flamme se soit dissipée, la silhouette de Zaridias, brûlée et déchirée, était devenue visible.
Dans le champ de vision de Zaridias, Iris avait soudainement baissé d’altitude en plongeant vers le bas, pris forme humaine et s’est réfugiée dans la barrière.
Un repli excellent.

« … »

Zaridias n’a pas dit un mot.
Il attendait simplement une ouverture pour m’attaquer avec son épée large.
Il cache les dégâts qu’il a subi du mieux qu’il peut, on dirait qu’il veut me faire croire que le Souffle n’a pas été très efficace.

Certes, sa posture est stable, il n’a pas l’air d’avoir subi des dégâts.
L’extérieur de son corps a été réparé par la magie et est retourné à son apparence originelle.

Mais les sens que j’avais entraînés durant mon ancienne vie me disent que les dégâts de Zaridias n’ont pas encore été réparés.
Les démons de haut rang ont un corps bien plus robuste que celui des humains, mais il est également plus difficile à restaurer. Il ne peut pas être soigné en quelques secondes.
Et le fait que Zaridias agit tout en se méfiant d’une nouvelle restriction est une preuve plus que suffisante.

Mais ― je suis toujours désavantagé.
Ce niveau de dégâts ne suffit pas à surmonter la différence de force et de pouvoir magique.
Je dois cacher cela et gagner le plus de temps possible avec mon pouvoir magique limité.

« … »

Zaridias m’attaque sans dire un mot.
J’ai paré son épée avec la mienne.

À première vue, cela devrait ressembler à une impasse d’armes ordinaire.
Mais nous avons asséné des dizaines de magies dans ce laps de temps.

Si j’utilise une seule mauvaise magie face à celle utilisée par Zaridias, le combat sera terminé à ce moment-là.
Afin de gagner le plus de temps possible dans un tel combat, j’ai utilisé Iris comme dissuasif.

Avec ma quantité actuelle de pouvoir magique, bloquer un coup de Zaridias qui m’attaque avec son épée améliorée par une magie d’attaque à pleine puissance demande près de 10 % de ma réserve.
Nos lames doivent se croiser au moins plusieurs centaines de fois avant que Rury vienne m’apporter l’épée. Consommer 10 % en un seul coup est tout simplement hors de question.
De ce fait, j’utilise Iris pour le garder en échec.

Je mélange mes magies de défense avec des magies pour restreindre Zaridias.
Je lui fais perdre l’occasion de lancer une magie d’attaque pour les bloquer.

Le Souffle d’Iris est utile pour cette raison.
Si Zaridias est restreint par ma magie, il est possible qu’Iris lance son Souffle depuis le sol.
En le faisant se méfier de cette possibilité, je peux continuer d’utiliser des magies de restriction qui consomment peu de pouvoir magique, et il préserve son pouvoir magique pour une magie nécessaire pour le libérer.
De cette façon, je peux gagner du temps correctement.

―Environ 1 minute depuis le début de ce combat qui met les nerfs à bout.
La forme du combat n’a pas du tout changé. Zaridias m’attaque, et je bloque.

S’il devait y avoir une légère différence, c’est que j’ai réussi à saisir les mouvements de Zaridias, ce qui a réduit ma consommation de pouvoir magique.
Zaridias essaye de lire dans mes mouvements, mais dans ce domaine, je lui suis supérieur.
Ou plutôt, en déjouant ses tentatives de lire dans mes mouvements, je consomme moins de pouvoir magique que si je gérais des attaques normales.

J’attends le moment tout en répétant la même tactique.
Je fais durer le combat ne serait-ce qu’une seconde de plus, et j’endure jusqu’à l’arrivée de l’épée.

Quelques minutes après le début du combat pour gagner du temps.

J’ai senti que les réactions du pouvoir magique de Rury et d’Alma étaient très petites.
Elles sont probablement entrées dans la salle du trésor de la capitale. Ça ne devrait pas être trop long avant l’arrivée de l’épée.

Mais en même temps, j’ai senti que mon pouvoir magique touchait le fond.
J’avais fait plusieurs réductions de consommation de pouvoir magique qui auraient pu entraîner une mort instantanée si j’avais fait la moindre erreur, mais faire durer un combat consomme beaucoup de pouvoir magique.
Mon pouvoir magique restant ne suffira pas à couvrir la moitié du temps qu’il faudra pour que Rury et Alma arrivent.

Il existe un moyen de convertir ma force vitale en pouvoir magique.
Mais cette technique est une arme à double tranchant.

L’énergie vitale est la source de tous les pouvoirs, elle régit tout, des arts martiaux à la sortie de magie.
Plus mon énergie est faible, plus ma puissance diminue et plus j’aurais besoin de pouvoir magique pour maintenir le statu quo de ce combat.

La force vitale convertie est récupérée au fil du temps, mais la vitesse n’est pas assez élevée pour qu’on puisse la récupérer en plein combat.
En d’autres termes, au moment où je diminuerai mon énergie, elle baissera rapidement, et cela me mènera à ma mort.

Si l’épée magique n’arrive pas à ce moment-là, je mourrais.
Et cette fois, je ne pourrais pas me réincarner car je n’ai pas fait les préparatifs.

Mais il est possible de construire la magie de réincarnation si je convertis la totalité de mon énergie vitale restante maintenant.
Si je fais cela, je pourrais peut-être maîtriser le combat magique dans ma prochaine vie.
Zaridias aura probablement détruit la civilisation actuelle, mais tant que la race humaine ne sera pas éteinte, nous sommes toujours capables de tout recommencer.

Quel choix devrais-je faire ?
J’ai réfléchi pendant un moment, et j’ai pris ma décision :
―Je vais parier sur l’arrivée de Rury et Alma dans les temps, et notre victoire dans ce combat.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *