Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 220

『Il y a sans doute un piège, évidemment. C’est probablement un piège qui fera exploser tout l’entrepôt avec une puissante magie d’explosion au moment où la serrure de l’entrée sera détruite.』

『Mais s’ils font ça, le maître des poupées mourra également…』

『Le marionnettiste n’est qu’un pion sacrificiel. Cette explosion leur permet de faire d’une pierre deux coups en détruisant les preuves et la personne qui a remarqué les poupées.』

En effet, le pouvoir magique d’un outil magique de type explosion émanait de l’entrepôt.

Ils ont peut-être dit au marionnettiste que l’outil magique était destiné à éliminer les intrus en cas d’urgence.
Le maître des poupées, qui ne sait pas lire les cercles magiques, a probablement installé l’outil magique lui-même sans savoir que ça le tuerait avec l’ennemi.

Peut-être qu’il a été soumis à une manipulation mentale suffisamment puissante pour qu’il ne se demande pas quel genre d’outil magique il s’agit.

『Ouah, ils le traitent vraiment comme un objet jetable…』

『Parce qu’il l’est. Au point où se sent désolé pour lui.』

Mais cela ne veut pas dire que je vais me retenir.

Même les démons ont dû choisir des humains qui étaient faciles à manipuler.
Les personnes vertueuses cherchent à éviter les démons et sont donc difficiles à manipuler.

La plupart des citoyens ordinaires de Folkia avaient été manipulés, mais c’était parce que les sous-démons étaient restés à proximité.
Pour qu’un puissant contrôle mental persiste même après le départ des démons, il faudrait que la personne soit consentante.

Peut-être que le marionnettiste a permis aux démons de le manipuler pour je ne sais quelle raison.
Avec cette pensée en tête, il n’y a pas besoin de sympathie.

『… C’est ici.』

Nous nous sommes arrêtés devant un entrepôt à murs bleus.
Il est plutôt vieux, mais la serrure installée à la porte semble neuve.

『Entrée interdite aux personnes non-autorisées.』
『Géré par : Bureau d’Administration du Service d’Approvisionnement d’Eau ・ Filiale d’Esial.』

C’est ce qui est écrit sur la porte.
Apparemment, ce bâtiment appartient à ce qui s’appelle Bureau d’Administration de l’Approvisionnement d’Eau.

Il y avait les réactions de pouvoir magique d’un humain et de poupées à l’intérieur du bâtiment.
La réaction du pouvoir magique de l’homme est très petite.

『Bureau d’Administration de l’Approvisionnement d’Eau… j’ai entendu dire que l’Empire de Saihill possède un très grand service d’approvisionnement d’eau, est-ce qu’il est géré ici ?』

『On ne dirait pas qu’il y a de l’eau qui coule à l’intérieur, cet endroit est probablement un entrepôt ordinaire… Quoi qu’il en soit, cette serrure est un piège, alors n’y touchez pas.』

La serrure ressemble à un simple cadenas, mais il semble qu’il y a un outil magique de type communication à courte distance à l’intérieur.
Il est probablement relié à l’outil magique à l’intérieur qui fera exploser le bâtiment si la serrure est détruite.

Mais bon, le fait qu’il ne se déclenchera pas si la serrure n’est pas détruite montre que ce piège est de 3ème rang.

『Est-ce qu’il va exploser si nous le touchons ?』

『Tant qu’il ne sera pas détruit, il n’explosera pas, mais il se peut qu’une alarme ou je ne sais quoi s’active si on le touche… De toute façon, nous n’avons aucune raison d’entrer poliment par l’avant, nous n’avons qu’à faire ça.』

J’ai dit ça, puis j’ai invoqué une magie d’insonorisation et mis ma main contre le mur à côté de la porte.
Ensuite, j’invoque une magie d’attaque assez grande pour qu’un humain puisse passer.

『Ah, tu vas le détruire…』

『Ce ne serait pas plus rapide de me laisser tout détruire ? Je veux dire, même si le bâtiment s’écroulait, ça ira s’il n’y a que moi.』

『L’intérieur du bâtiment sera alors en plein désordre. Il se peut qu’il y ait des informations à l’intérieur, alors je veux le préserver autant que possible.』

Je n’ai pas vraiment d’attentes, mais il se peut qu’il y ait une sorte d’indice à l’intérieur.
Et même si ce n’était pas le cas, causer beaucoup trop de grabuge les fera venir à nous.
Mais bon, faire un trou dans le mur n’est pas mieux.

『… Alors il vaut mieux que je n’entre pas…』

『Ouais. Faîtes toutes les trois la vigie et empêchez quiconque de venir. Notre ennemi est seul, je vais vite le capturer.』

『Bien reçu !』

Une fois la consultation terminée, j’ai détruit le mur avec la magie d’attaque.
Il n’y a pas de bruit en raison de la magie d’insonorisation, le trou est juste assez grand pour que je puisse passer.

Je saute à l’intérieur du bâtiment via ce trou.
Comme me l’ont indiqué les réactions de pouvoir magique, il y a un homme et un grand nombre de poupées à l’intérieur.

« … Hein ? »

Alors que l’homme exprimait sa confusion en me voyant sortir du mur soudainement détruit, il m’a jeté l’épée qu’il avait en main.
Il attaque avant de confirmer la situation.

7 10

Il a l’air d’être habitué à cette attaque, il n’y avait aucune maladresse dans ses mouvements.
Ce n’est probablement pas un mouvement issu de la manipulation des démons, ça devait à l’origine être le sien.

… Je l’ai compris après avoir vu ses mouvements et son atmosphère.
Cet homme a tué des dizaines de gens avant de se faire manipuler par les démons.

Mais bon, ça ne veut pas dire qu’il est fort.
Il ne sait pas utiliser la magie sans incantation comme Giluas.

« Tu… mais t’es qui, putain ! »

L’homme a sorti une autre épée tout en élevant la voix sous la surprise après m’avoir vu repousser l’épée qu’il avait jetée.
Il avait préparé une épée de rechange, hein.

Évidemment, je ne suis pas obligé de répondre.
Je me suis jeté sur l’homme et je l’ai immobilisé avec la magie.

… À ce moment-là, j’ai senti que quelque chose n’allait pas.
Le pouvoir magique dans le corps de cet homme n’est pas celui d’un humain ordinaire.

Ce n’est pas lié au fait que cet homme est un meurtrier.
Son cœur ne battait pas.

Cet homme est mort… ou plutôt, il semble qu’il a été ressuscité par celui qui l’a délibérément tué.
Comme l’art magique camouflé s’était basé sur la force vitale à la place du pouvoir magique, je ne m’en suis rendu compte qu’après m’être suffisamment rapproché.

Si l’ennemi s’est dérangé à faire ça ― c’est probablement pour réduire cet homme au silence.
En effet, au moment où j’ai lancé mon sort d’immobilisation, la magie qui maintenait sa force vitale a été annulée.

J’ai tenté d’activer une magie de maintien de force vitale alternative pour lui soutirer des informations, mais…

« … Ils ont pris des mesures, hein. »

En effet, ma magie de soutien de force vitale a été bloquée.
On dirait que cela a été fait de manière à ce que seuls les sorts qui utilisent la force vitale fonctionnent.

… Je dois au moins confirmer quelque chose avant qu’il meure.
Je ne peux probablement pas tirer grand-chose, mais rien qu’un indice devrait suffire.

Des questions simples qui peuvent être répondues par « Oui » ou « Non » peuvent être faites avec une certaine magie.
Cette magie a beaucoup d’effets secondaires, mais je n’ai pas besoin de m’en soucier car il va bientôt mourir.

« Est-ce que tu es soutenu par quelqu’un du Service d’Approvisionnement d’Eau ? »

J’ai posé la question tout en activant la magie 【Interrogatoire Magique】 .
Bien qu’elle s’appelle un interrogatoire, cette magie permet plus de lire dans les pensées.

Comme elle provoque un immense fardeau magique sur le cerveau de la cible, je ne pourrais l’utiliser qu’une seule fois sur cet homme.
Même si la cible avait un corps et un esprit sains, utiliser cette magie 5 fois le tuerait.

Cependant, elle convient parfaitement à cette situation.
Il suffit de lancer cette magie tout en posant une question et la réponse arrive vite.

―Et une réaction de pouvoir magique est arrivée.
J’analyse immédiatement le pouvoir magique et en tire la réponse.

La réponse est, oui.
Comme je le pensais.

… Rien qu’avec cette information, j’ai pu déterminer où est-ce qu’il faut attaquer pour trouver les personnes qui récoltent la force vitale.

À présent, nous devons faire un recoupement entre l’information obtenue ici et celles que nous avons eues en observant le village, et déterminer si nous devons attaquer ou pas.
Je suis sorti de l’entrepôt sous cette pensée.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *