Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 23

« Suivante, Rury Albendrolth ! »

« Oui ! »

Apparemment, l’examen pratique de magie demande de tirer sur des cibles.
5 cibles ont été placées à 30 mètres, il fallait les toucher dans n’importe quel ordre.

D’après l’explication donnée avant le test, vous avez le droit à un maximum de 10 tirs, le score est proportionnel au nombre de fois où l’on touche les cibles et les dégâts qu’on leur cause.
C’est plutôt orthodoxe comme méthode pour tester la base des attaques magiques à longue distance. Il y avait quelque chose de similaire dans mon ancienne vie.

Cependant, les cibles sont plutôt larges. C’est assez difficile de les rater.
Tant que la sortie est suffisante, on peut rapidement apprendre à toucher les cibles immobiles comme celles-ci. On dirait que le monde actuel se concentre plus sur les moyens que sur la fin.
En passant, encore une fois, mon tour est après celui de Rury.

« Allez, attaque les cibles avec des Flèches de Feu. »

« Oui ! Pouvoir magique du feu qui réside dans mon corps, deviens une flèche et perce mon ennemi ! »

Suite à l’instruction de l’examinateur, Rury a fait une incantation, et une flèche de feu à touché l’une des cibles.
Je trouve sa puissance et son efficacité légèrement supérieures à celles de Biffgel. Mais bon, difficile savoir qui a le dessus quand ils utilisent tous les deux des incantations magiques qui contrôlent arbitrairement leur pouvoir magique.

Rury a répété l’incantation, touché les 5 cibles et annoncé qu’elle arrêtait.
Les règles stipulent qu’on peut faire jusqu’à 10 tirs, mais il semble qu’elle va s’arrêter là.
Aucune cible n’a été détruite, mais il semble que Rury était satisfaite du résultat vu qu’elle quittait le site de l’examen avec un air satisfait.

« Suivant, Mathias Hildessheimer ! »

L’un des 2 examinateurs a appelé mon nom.

« Oui ! »

« Allez, attaque les cibles avec des Flèches de Feu. »

J’y ai pensé pendant le tour de Rury, mais je me demande pourquoi est-ce qu’il faut que ce soit la Flèche de Feu.
Je suis sûr que l’explication sur le test n’a pas spécifié quel type de magie utiliser.

« C’est interdit d’utiliser une magie autre que la Flèche de Feu ? »

« Ce n’est pas ça, c’est la magie la plus basique et la plus facile à contrôler, alors― »

L’examinateur s’est arrêté à mi-chemin en voyant mon Emblème, il a corrigé sa phrase avec un visage qui exprimait de la pitié.

« … Ne perds pas espoir. Tu es toujours capable de réussir, il faut juste que tes autres examens soient bons. »

D’une manière ou d’une autre, il parlait comme si ce test était échoué d’avance.
Mais je compte bien le réussir selon les règles.

« J’ai juste besoin de détruire les cibles, c’est ça ? »

« Exact… tu peux les atteindre ? »

« Non. »

La magie du Quatrième Emblème a clairement une portée extrêmement courte.
Elle n’est presque pas capable d’atteindre les 10 mètres, alors le triple…

Les autres Emblèmes n’ont aucun problème à atteindre des cibles se trouvant à 30 mètres, ce test est quasiment du harcèlement envers le Quatrième Emblème.
Mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas le réussir.
C’est justement parce que ce ne sont que des cibles que je ne suis pas obligé de les toucher avec la magie.

« Alors― »

« Je n’ai pas besoin d’atteindre les cibles pour les détruire… Ah, professeur, vous devriez vous éloigner un peu. Je peux contrôler la direction, mais pas totalement. »

Sur ces mots, j’ai commencé à construire une magie.
Une magie puissante et complexe qui ne peut pas être comparée à la Frappe de Pouvoir Magique】 et à la magie de feu utilisées jusqu’à présent dans ce monde.

« Hein ? »

« La sécurité d’abord, je pense que vous devriez encore vous éloigner de 5 mètres. »

Cette magie met beaucoup trop de temps à être construite, elle ne peut donc pas être utilisée au combat.
Être capable de parler comme ça durant la préparation à son activation signifiait que le combat était déjà terminé.
En outre, une seule utilisation de cette magie videra le moi actuel d’une grande partie de mon pouvoir magique.
Mais c’est suffisant pour réussir cet examen.

Au moment où l’examinateur s’est mis hors de portée avec un visage dubitatif, la construction de la magie était terminée.

« Allez, j’y vais… Ha- ! »

Quand j’ai activé la magie que j’avais construite, un immense cercle magique est apparu devant moi.
Le cercle magique a immédiatement commencé à faire une rotation et des flammes explosives ont commencé à sortir du centre.
L’environnement a été détruit par une puissante explosion dotée d’une énorme quantité de chaleur qui a teint la vision en rouge.

C’était vraiment exagéré d’utiliser une telle puissance pour détruire ces pauvres cibles.
Mais ça ira. La partie principale de cette magie ne peut pas atteindre les cibles. La portée maximale des flammes est d’environ 10 mètres.
Je cherchais à détruire les cibles non pas avec cette magie, mais avec l’onde de choc provoquée par cette magie.

Bon. Le résultat est―

« … Tiens ? Je n’y suis pas allé un peu fort… ? »

Je ne savais pas en quoi les cibles étaient faites, alors j’ai construit ma magie en supposant qu’elles étaient en alliage de mithril, mais j’ai peut-être mis un peu trop de puissance.
Le terrain où se trouvaient les cibles a disparu sans laisser de trace, on ne saurait même pas dire où se trouvaient initialement les cibles.

La cour de l’académie, là où se déroule l’examen, est dans un état encore plus grave.
Une partie du sol a fondu, s’est évaporé ou a été vitrifié, on dirait un cratère.
C’est encore au niveau où on peut immédiatement la réparer avec la magie, mais ça a quand même l’air affreux.

« … Hein ? Bizarre. Qu’est-ce qui s’est passé, ici… ? »

Je me suis tourné vers l’examinateur pour demander le résultat du test, mais il se frottait les yeux, se cognait la tête et faisait des gestes suspects tout en marmonnant des choses étranges.
Je m’étais assuré que l’onde de choc se dirige principalement vers les cibles et touche à peine l’examinateur… est-ce que j’ai commis une erreur quelque part ?

« Euh, ça va ? »

Je m’approchais de l’instructeur tout en me préparant à utiliser une magie de guérison.
Et j’étudie l’état de son corps ainsi que la réaction de son pouvoir magique… il n’y a rien qui semble particulièrement anormal.

« Je crois que je ne vais pas très bien. J’ai eu une hallucination. J’ai eu une hallucination dans laquelle un gamin avec un Emblème Disqualifié a utilisé une magie qui a détruit toutes les cibles et fait un cratère dans la cour de l’académie. Sans incantation, en plus. Ça doit être mes yeux. Je dois avoir des problèmes de vue. »

« Monsieur, c’est pas une hallucination. »

« Reis-sensei, j’ai entendu un bruit énorme tout à l’heure, qu’est-ce qui ― c’est quoi ça! »

Les autres examinateurs qui sont venus après avoir entendu le bruit n’ont pas mis la situation sous contrôle, la situation était devenue encore plus compliquée.
Il a fallu une autre heure pour que le vacarme cesse et que le résultat de mon test soit décidé.

Au passage, je n’ai pas eu de punition.
Par chance, 『Ne pas détruire la cour de l’académie』 ne figurait pas dans les règles de l’examen.

Quant à la cour de l’académie, je n’osais pas partir en la laissant dans cet état, alors je l’ai réparée avec le reste de mon pouvoir magique.
J’ai eu l’impression que les examinateurs qui ont vu ça avaient un regard étonné sur leurs visages, mais je ne vais pas m’en soucier.
J’avais épuisé tout mon pouvoir magique, je ne pourrais plus rien faire si je disais quelque chose d’inutile qui me vaudrait de devoir refaire le test.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *