Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 230

Les 『Démons de la Terre』 ont réagi dès qu’ils ont entendu ça.
Ils ont immédiatement cessé de me parler et m’ont attaqué avec leurs épées.

Soit ils ont réalisé que mon histoire était louche, soit ils ont reconnu mon visage.
Je ne connais pas la raison, mais il semble que je ne peux plus espérer obtenir davantage d’informations.

Alors que j’avais cette pensée, j’ai amélioré mon épée avec plusieurs magies et j’ai attaqué l’un des démons.
Le démon a tenté d’esquiver mon attaque, mais je l’avais anticipé.

Mon épée s’est logée dans le cou du démon comme si elle était aspirée.
Mais… la blessure était loin d’être fatale.

« … Les 『Démons de la Terre』 sont vraiment solides. »

« Enfoiré, comment tu connais ce nom ! »

« Va savoir. »

Parler pendant le combat est une stratégie pour ralentir les mouvements de l’ennemi.
Les faire penser à des choses inutiles rend le combat plus facile.
Si une personne non-habituée utilise cette stratégie, ce sera contre-productif à cause du manque de concentration… mais je n’ai pas besoin de me concentrer autant face à des 『Démons de la Terre』.

« Bordel, c’est du 3 contre 1, là ! Pourquoi on arrive pas à le toucher ! »

« Son épée est plus lourde que celle de Greville quand il est sérieux ! Est-ce qu’il est vraiment humain !? »

« Ce type a des mouvements dangereux ! C’est un maître mage combattant ! »

« Les humains de l’époque des mages combattants sont pas tous morts !? »

Les 『Démons de la Terre』 ont poursuivi leur combat contre moi tout en élevant des voix de confusion.
Mais aucune de leurs attaques ne m’atteignaient tandis que les miennes les touchaient.

Les 『Démons de la Terre』 sont résistants, alors je ne peux pas les tuer en un coup ― mais ils ne sont pas absurdement solides comme Zaridias.
Mon épée réduit lentement mais sûrement leur énergie.

Alors que la bataille faisait rage… il semble qu’ils ont commencé à comprendre qu’ils n’ont aucune chance de me vaincre.
Depuis quelques temps, leurs mouvements ont changé.

Jusqu’à présent, ils agissaient pour me vaincre.
Mais maintenant, ils se déplacent comme s’ils attendaient le bon moment pour quelque chose.

Le problème ici, c’est leur objectif… normalement, dans cette situation, l’ennemi voudrait prendre la fuite.
Mais les 『Démons de la Terre』 ne se concentrent pas sur la sortie.
Ce qui signifie… ça, hein.

« Crève ! »

L’un des 『Démons de la Terre』 m’a soudainement attaqué en hurlant.
Au même moment, les autres 『Démons de la Terre』 sont passés à l’action.

Ils ont couru vers un mur à proximité et l’ont frappé avec une pierre magique.
―Le système d’évacuation d’urgence.

C’est un dispositif de sécurité construit dans le mur qui permet de fuir cette salle secrète en cas d’attaque de l’ennemi.
Il s’active soit en faisant circuler un pouvoir magique particulier dans le mur, soit en le frappant avec une pierre magique qui a un cercle magique spécifique gravé dessus.

Une fois que le système d’évacuation d’urgence est activé, toutes les créatures à l’intérieur seront téléportées séparément quelque part dans les couloirs de la Source, avec autant de distance que possible entre eux.
S’il est activé, il me sera difficile de tuer tous les démons.

―Je savais qu’ils étaient au courant de son existence.
J’ai bien fait de demander à Rury de le détruire.

« Bordel, pourquoi ?! Allez ! »

L’un des 『Démons de la Terre』 a hurlé avec une voix agité tout en frappant à répétition le mur avec la pierre magique.

Mais il n’y avait aucune réaction de la part du mur.

C’est naturel.
Rury a détruit le cercle magique d’activation du système d’évacuation d’urgence.

… Alors qu’ils étaient occupés avec ça, le 3ème 『Démon de la Terre』 avait rendu son dernier souffle.
L’issue du combat était déjà décidée.

Et il semble qu’ils l’ont également compris.
Les 『Démons de la Terre』 ont abandonné le système d’évacuation et se sont tous les deux jetés vers la sortie de la salle secrète.

Vu que je suis seul, ils doivent penser que je ne pourrais pas les arrêter s’ils fuyaient tous les deux à pleine vitesse.
Ce n’est pas faux… mais malheureusement, je ne suis pas seul.

« GUAAAAAAAAAHHH ! »

« Allez ! Maintenant ! »

L’un des deux 『Démons de la Terre』 a essayé de passer à côté de moi, je l’ai renvoyé dans la salle secrète avec mon épée.
L’autre 『Démon de la Terre』 a profité de cette occasion pour déployer ses ailes et sortir de la salle.

Ce démon a été touché par une flèche.
Une flèche améliorée avec un effet d’inhibition de pouvoir magique pour démons.

Le démon touché par la flèche a eu son pouvoir magique bloqué et son corps raidi.
Sa vitesse a rapidement diminué.
Comme l’envol des démons est alimenté par leur pouvoir magique, l’inhibition de pouvoir magique a une forte influence.

Puis, quand le démon a cessé de bouger, Iris s’est approchée de lui, sa lance entre ses mains.
Et―

« Soiii ! »

Iris a poussé un cri léger tout en frappant avec sa lance personnelle (un morceau de fer lourd et solide provenant d’une civilisation ancienne) avec toute sa puissance.
Le démon a été envoyé vers le mur opposé sous un bruit sourd.

Je poursuis ce démon.
Trois de ces démons n’ont pas réussi à me porter le moindre coup.

Et maintenant qu’il est seul, il n’a tout simplement aucune chance.
Le dernier 『Démon de la Terre』 a péri sans avoir pu tenter une deuxième fuite.

Avec ça, l’incident des poupées devrait prendre fin.
Il y a probablement d’autres démons qui fabriquent les poupées quelque part, mais maintenant qu’ils ont perdu leur approvisionnement de force vitale, ils ne devraient plus être une menace.

Ça ne me dérange pas de les chercher et de les tuer, mais vu la façon dont ils ont construit les poupées, même s’ils s’échappaient, ce ne serait pas un gros problème.
Alors que j’avais cette pensée… la silhouette d’un homme était projetée sur un mur de la salle secrète.
L’outil magique de communication de la salle secrète a été activé.

―La silhouette projetée était un visage que j’ai connu durant mon ancienne vie.
Le 37ème Roi du Royaume d’Eisis, Greville.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *