Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 232

« Des livres ? »

« Ouais. Des livres. »

J’ai dit ça en ouvrant la boîte.
À l’intérieur, il y avait 10 volumes d’un livre dont l’ancien moi était très familier.

« … J’ai jamais vu ces lettres auparavant. »

« Ces livres sont vraiment très épais… Quel est cet alphabet ? »

Le déchiffrement des langues des civilisations anciennes n’a pas été créé dans cette ère.
Probablement à cause des démons.

« Mathy-kun, est-ce que tu sais les lire ? »

« Ouais, je peux… C’est l’alphabet d’une ancienne civilisation… »

J’ai dit ça en ouvrant la 1ère page.
Il était marqué 『Manuel de Magie Générale』 dessus.
C’est le manuel de magie le plus répandu dans mon ancienne vie.

Ils ont tout, de la magie la plus élémentaire aux sorts de haut niveau utilisés sur les lignes de front à cette époque.
Ce livre totalise 5 000 pages, alors il a été divisé en 10 volumes… et ils sont tous dans la boîte.
… Mais j’ai déjà mémorisé tout ce qu’il y avait dans ces livres, alors je n’en ai pas besoin.

« Eh, Mathy-kun, tu peux lire la langue d’une ancienne civilisation !? »

« Mais, tu mourras de la malédiction… »

Cette époque possède des rumeurs telles que 『Quiconque tente de déchiffrer la langue d’une ancienne civilisation mourra par sa malédiction』, mais le côté 『mourir si on tente de la déchiffrer』 n’est pas vraiment faux.
Cependant, ce n’est pas dû à une malédiction.

« … Je ne pense pas que ce soit une malédiction, c’est plutôt les démons qui éliminent ceux qui essayent de lire les langues des anciennes civilisations. »

« Les démons… ah, pour détruire la magie sans incantation, n’est-ce pas ? »

« Exact. »

Les démons ont peur que si les gens arrivent à lire les langues des anciennes civilisations, ils pourront apprendre des choses telles que la magie sans incantation à partir des livres de cette ère.
Assassiner quiconque réussissait à les déchiffrer était une gestion de crise évidente.

« Cela veut dire que Mathy-kun ne va pas mourir ! »

« Pour commencer, je vois pas comment une malédiction pourrait tuer Mathy-kun… Et donc, il y a quoi dans ce livre ? »

Alma a dit ça en pointant le 『Manuel de Magie Générale』.
J’ai rapidement feuilleté les pages et confirmé que le contenu était identique à ce que j’ai lu dans mon ancienne vie.

« Ces livres expliquent comment utiliser la magie sans incantation, et il y a plusieurs types de magies écrites dedans… Mais j’ai mémorisé toutes les magies qu’il y a dedans, alors ils ne me servent à rien. »

« Toutes !? De tous ces gros livres !? »

« Ouais. J’ai lu ces livres il y a longtemps. »

En vérité, je n’ai pas fait que les lire.

L’ancien moi a écrit certaines parties du 『Manuel de Magie Générale』.
C’était à une époque où j’étais encore assez jeune, alors il y a des parties fausses ou obsolètes pour le moi actuel.

« Même si tu les as lus avant, tous ces livres… »

« C’est plus au niveau de la mémorisation… c’est vraiment Mathy-kun qui est Mathy-kun, là… »

… C’est quoi ce 『Mathy-kun est Mathy-kun』 ?
N’inventez pas des adjectifs par vous-même, pitié.
Cela mis à part.

« La question, c’est pourquoi laisser des livres ici ? »

« C’est pas parce que les démons les lisent ? Je veux dire, un manuel de magie d’une ancienne civilisation, ça a l’air génial ! »

Alma a dit ça en pointant le manuel de magie.
Mais les démons n’avaient pas l’air d’être au courant de l’existence de ces livres.
Cette salle secrète n’est pas d’un type pouvant être ouverte et fermée plusieurs fois.

« La porte secrète n’était pas ouverte quand je suis entré dans la salle. Elle s’était ouverte depuis que nous sommes à l’intérieur. »

« … Et donc ? »

« Quelqu’un a dû fabriquer cette porte secrète de manière à ce qu’elle s’ouvre quand une bataille a eu lieu dans cette salle. Je vais les garder avec moi pour le moment. »

J’ai dit ça en mettant les livres dans ma magie de stockage.
Celui qui a créé ce compartiment secret voulait probablement enseigner la magie sans incantation aux humains de l’ère actuelle.
Mais le manuel utilisé par la 2ème École est supérieur du côté de l’introduction de la magie sans incantation…

… Je me demande s’ils ont été laissés ici pour que les démons puissent les lire au moment opportun.
Mais bon, ces livres ne sont pas vraiment inutiles, alors je les donnerai à la 2ème École lors de notre prochaine visite.
La qualité du contenu est subtile, mais ils restent des livres contenant de grandes connaissances sur la magie.

Je suis sorti de la salle secrète avec cette pensée.
Il y a encore quelque chose que nous devons faire ici.

« Tiens, où allons-nous ? »

« À la salle de contrôle de la Source. On va arrêter le flot de poison provenant de la Source elle-même. »

Le réservoir d’eau de la Source est gigantesque, ça prendra beaucoup trop de temps pour le poison de disparaître naturellement.
Ce sera pénible si l’ennemi abuse de la force vitale réunie jusque-là, alors purifions le poison avant de rentrer.

« Est-ce qu’une telle chose est possible ? »

« Ouais… Comme c’est un outil magique de très grande taille, ses pièces amovibles ont beaucoup de puissance. »

J’ai dit ça en ouvrant la porte de la salle de contrôle située juste à côté du lac de stockage central.
Les étagères et les objets à l’intérieur de la salle de contrôle ont déjà été érodés et détruits, mais les outils magiques sont tous bons car ils ont été construits sous la prémisse d’une utilisation à long terme.
C’est la première fois que je vais opérer tout seul, mais je devrais pouvoir m’en sortir.

Je manipule l’outil magique tout en ayant cette pensée.
Comme je n’ai qu’à purifier la qualité de l’eau, je n’ai pas besoin de faire des manipulations compliquées.
Mais mettre le purificateur au débit maximal devrait suffire.

« Allez, c’est parti. »

J’ai dit ça en activant le purificateur d’eau à plein régime.
Puis… des vrombissements puissants ont commencé à se faire entendre depuis les murs autour de nous.
Au même moment, le sol sous nos pieds a légèrement commencé à trembler.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *