Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 253

Environ 2 mois depuis le début de notre entraînement.
Après avoir terminé l’entraînement habituel, j’ai inspecté le contrôle de pouvoir magique de Rury et Alma… et j’ai déclaré :

« Bien, notre entraînement au contrôle du pouvoir magique s’arrête aujourd’hui. »

« Hmm… tu penses que c’est déjà convenable ? »

Rury a été surprise en entendant mes mots.
On dirait qu’elle n’est pas encore consciente qu’elle est devenue bien plus forte.

« Ça ira… Évidemment, je ne peux pas garantir votre sécurité durant le combat contre Greville, mais j’ai fait ce que je pouvais. C’est parfait pour le moment… Iris, ton contrôle de ta forme humaine s’est bien amélioré. »

Rury et Alma peuvent utiliser un pouvoir magique de meilleure qualité et se sont entraînées à bien des choses, allant de la réduction de consommation de pouvoir magique au renforcement des magies existantes.
Même 10 anciennes Rury ne peuvent pas vaincre la Rury actuelle.

Iris arrive beaucoup mieux à déplacer son corps.
Évidemment, elle se repose toujours sur la force brute, mais il y a une énorme différence entre pouvoir utiliser la 『Force Brute Effective』 ou non.
L’Iris actuelle a légèrement maîtrisé cette 『Force Brute Effective』.

Les résultats de leur entraînement sont plus que suffisants.

À partir de maintenant, les prochains ne se montreront qu’après plusieurs années d’entraînement ou d’expérience au combat.
Il ne reste qu’un mois avant le combat contre Greville.

S’entraîner davantage n’apportera que peu de résultats, à présent.

« Alors… nous passons à la préparation des armes ? »

« Non, on ne change pas d’armes. Tu peux peut-être faire de meilleures armes avec tes capacités actuelles… mais dans un combat important comme celui-ci, il vaut mieux utiliser des armes auxquelles nous sommes familiers. Peu importe la puissance d’une arme, tu ne peux pas lui confier ta vie si tu n’es pas habituée à elle. »

Ç’aurait été différent si nous avions au moins 3 mois de plus.
Changer d’armes auxquelles nous confions notre vie ne se fait pas en 1 mois.

Elles ont augmenté la qualité de leur pouvoir magique, elles doivent à présent s’y habituer.

« Alors quoi ? »

« On attaque. Le plus tôt sera le mieux. Notre adversaire ne se tourne pas les pouces en attendant que nous nous préparons, après tout. »

Si nous ne pouvons pas devenir plus forts durant le temps restant, alors nous devrions attaquer maintenant.

Pour commencer, une situation où l’ennemi attend patiemment qu’on l’attaque n’est pas du tout normale.
S’il nous a donnés cette période de 3 mois, c’est probablement parce qu’il a quelque chose à préparer.

Dans tous les cas, il vaut mieux attaquer le plus vite possible.

« M-Maintenant… ? »

« Ouais. L’expérience au combat face à des monstres ne sert à rien face aux démons, après tout… J’affronterai Greville seul. Vous, attaquez les démons. »

L’affrontement contre Greville ne sera pas un combat où les nombres feront la différence.
Malheureusement, les filles ne seront probablement pas capables de tenir.

Si Greville cherchait à s’en prendre aux filles, je l’aurais forcé à détourner son attention… mais il semble que ce n’est pas le cas.
Si son objectif était simplement de tuer, il aurait simplement activé les armes de destruction massive des anciennes civilisations.

Même sans cela, il serait facile pour Greville de nous trouver et de nous attaquer.
Comme je ne suis pas constamment avec les filles, elles auraient pu être ciblées durant un moment où je ne serais pas là.

… L’objectif de Greville n’est pas de nous tuer.
Mais ça ne veut pas dire que nous sommes en sécurité.
Peu importe les intentions de Greville, les démons autour de lui voudront clairement nous tuer.

Et ces démons sont des alliés de Greville.
Ils ne peuvent donc pas être faibles.

… Et vu que l’objectif de Greville est complètement inconnu, rien ne dit qu’il ne va pas soudainement changer d’avis et s’en prendre lui aussi aux filles.
Sous cette pensée, je demande aux filles :

« Est-ce que vous êtes vraiment sûres de vouloir vous joindre à moi dans ce combat ? Même en comparant avec tout ce qu’on a vécu, ce sera un combat extrêmement difficile, vous savez ? … Ce n’est pas tous les jours qu’on se bat contre un ennemi dangereux qui a des motivations inconnues. »

« Peu importe, je viens avec toi ! »

« Tu as vraiment besoin de redemander ! Je te l’ai déjà dit il y a 2 mois, je viens aussi ! »

« Bien sûr que je viens aussi ! »

Je comptais les arrêter si elles hésitaient à me répondre.
Mais je n’ai senti aucune hésitation dans leurs voix.

Je m’en doutais, ça ne sert à rien de les arrêter.

« … Un certain 『Sage-san』 que j’ai affronté dans le passé était 100 fois plus effrayant que quelqu’un comme Greville. »

Et Iris a dit un extra à la fin.

『… Ce sage, c’est de moi que tu parles ?』

J’ai posé cette question via une magie de communication que j’ai lancée uniquement sur Iris.
Puis Iris a répondu :

『Non ! Je ne parle pas de toi, Mathias-san, mais de Gaïas-san !』

Mmm, c’est une ancienne vie, après tout…
… Et donc, après cette conversation superflue, nous avons décidé de tous nous battre contre Greville.

« Alors, où se trouve Greville ? »

« Il est… au lac Leisialt. »

« Le lac Leisialt ? »

« D’après la carte, ça devrait être ici. »

J’ai dit ça en pointant un lac situé à seulement 30 km de la capitale.
C’était un assez grand lac qui existait à l’époque de mon ancienne vie.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *