Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 260

Je ne vais pas prolonger ce combat comme je l’ai fait avec les démons de tout à l’heure.
Greville n’est pas aussi solide que les démons et il ne peut pas utiliser la magie de défense pour compenser cela.
La victoire m’appartiendra si j’arrive à atteindre son cou avec mon épée améliorée magiquement.

―Mais c’est extrêmement difficile.
D’après l’impasse d’armes que nous avons faite, même si j’arrive à créer une petite ouverture, il la couvrira immédiatement.

Mon épée devrait pouvoir l’atteindre si je posais un piège capable de créer une grande ouverture ― mais il doit déjà avoir anticipé la plupart des pièges possibles.
On dirait que je n’ai pas d’autre choix que de devoir utiliser cette tactique.

『Et si je faisais une attaque surprise ?』

En me voyant avoir des problèmes du côté de l’offensive, Alma m’a fait cette proposition.
Mais les flèches d’Alma sont trop lentes pour interrompre mon combat avec Greville.

『Non, ce n’est pas un combat qui peut être influencé par une attaque surprise.』

Pour commencer, une attaque surprise à cette distance est impossible face aux capacités de détection de Greville.
De plus…

『Au fait, arrêtez d’utiliser la magie de communication, il peut nous entendre.』

『Exact. Votre magie de communication est remarquable pour cette ère, mais quelqu’un comme moi peut facilement écouter. Vous devriez faire attention.』

Greville s’est incrusté dans notre magie communication après avoir entendu ma réponse.
La magie de communication à courte distance que nous utilisons n’est pas différente d’une communication orale aux yeux d’un expert de la magie.

Il nous aurait fallu utiliser une magie de communication 10 fois plus complexe pour que Greville ne nous entende pas.

『S’insérer dans une magie de communication… c’est un monstre ?』

『Je ne suis pas un monstre, je suis un humain… Pour être plus précis, je suis du côté de ceux qui n’ont pas de talent. À l’origine.』

Il y avait un ton déçu dans les mots de Greville.
Mais sa déception semble concerner la faiblesse des humains actuels plutôt que sa propre faiblesse.

… Je pense avoir compris l’objectif de Greville.

『Bah, parler de ça ne sert à rien. Reprenons le combat.』

『… C’est vrai.』

Greville a repositionné son épée.
Cette fois-ci, c’est lui qui se jette sur moi.

« À mon tour de me défendre, hein. »

J’ai dit cela en me préparant à parer l’épée de Greville.
Mais ce n’est pas une posture défensive.
À la place, c’est une posture pour mettre fin au combat.

Il semble que Greville pense que je ne l’ai pas remarqué, mais j’ai vu qu’il a un point faible fatal.
C’est un pari dangereux, mais si j’arrive à exploiter ce point faible, j’aurais une ouverture assez grande pour remporter le combat.

Je garde l’œil sur l’épée de Greville et regarde son attitude tout en tenant mon épée en diagonale.
Et au moment où l’élan de l’épée de Greville est à son maximum ― j’abaisse mon épée et expose mon cou dans l’orbite de son épée.

« … Qu- ? »

Greville a exprimé sa confusion.
Puis ― Greville a retiré l’épée qu’il avait tenté d’abattre de toutes ses forces.

C’est comme s’il essayait de me protéger, une action irraisonnable durant un combat.
Une ouverture fatale.

J’ai mis mon épée sur le cou de Greville qui avait pris une posture irraisonnable pour retirer son épée.
N’importe qui gagnerait si l’adversaire faisait une telle action.

« Tu n’as jamais cherché à me tuer, pas vrai ? »

J’avais déjà remarqué que Greville ne voulait pas nous tuer.

Parce que les démons que nous avions croisés sur le chemin avaient subi des modifications au niveau des ailes.
Ces arts magiques avaient été insérés dans les démons pour les empêcher de nous tuer.

« … Comment tu l’as découvert ? »

« J’en ai eu la certitude quand j’ai vu les magies que tu as insérées dans les démons… Alors, quel est ton vrai but ? »

« J’ai fait cela parce que je voulais vous tu― »

« C’est bon, tu peux arrêter cette comédie. J’ai désactivé cet outil magique. »

Mes mots concernaient l’outil magique de communication à large zone qui était au coin de la pièce.

Je ne pouvais pas détruire l’outil magique lui-même, mais en bloquant la communication, j’ai fait en sorte que la diffusion n’atteigne pas la capitale royale.
Par conséquent, cet outil magique avait cessé de fonctionner au moment où j’étais entré dans cette salle.

« … Mon objectif est de répandre la vraie magie dans le monde. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *