Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 27

Ce problème complètement simple, un problème non résolu !?

« Vous plaisantez, hein !? »

« Non, c’est la vérité, Mathias. De plus, l’examinateur que tu as vaincu lors de l’examen de l’épée était le chef des chevaliers de ce pays, et tu as obtenu un score parfait en détruisant les 10 cibles d’un seul coup lors de l’épreuve de magie. On t’a donné 75 points en raison de diverses circonstances, mais on avait d’abord pensé à t’en donner environ 500. »

C’est quoi cette situation ? On essaie de m’avoir ?
Ou plutôt, c’est quoi cette idée de donner 500 points sur 10 ? Le terme « note parfaite » n’a quasiment plus le moindre sens.

Mais quand je regarde les autres professeurs, il semble que ce n’est pas une blague.
Un professeur qui semble être en charge des magies d’amélioration est en train de graver dans une pierre magique le cercle magique que j’avais dessiné, son expression était aussi sérieuse que celles des professeurs qui l’observait.
Pour commencer, ils n’ont aucun intérêt à me piéger de la sorte.
Bon, je vais les écouter pour le moment.

« Soit, si ce que vous dites est vrai, qu’est-ce que vous comptez faire ? »

Le directeur et les professeurs doivent avoir un but pour m’avoir appelé dans cette situation.
Il ne sera pas trop tard de réfléchir à la prochaine marche à suivre après avoir écouté leurs intentions.

« Tu dois avoir de nombreuses circonstances spéciales pour avoir une telle puissance à ton âge. Nous n’enquêterons pas là-dessus… Ce que nous voulons, en revanche, c’est ta coopération. »

« … Coopération? »

« Oui. Pour être franc, cette 2ème Académie Royale est en situation de vie ou de mort… Enfin, l’académie elle-même ne va pas disparaître, alors ce terme est peut-être inapproprié. »

« Pourquoi cette situation ? »

« Tu sais qu’il y a 2 Académies Royales dans ce pays, n’est-ce pas ? »

« Ben, ici, c’est la 2ème Académie Royale. »

S’il y a une 2ème Académie, il doit également y avoir une 1ère Académie.
Sauf si elle a été détruite ou quelque chose dans le genre.

« La 1ère Académie nous pose problème. Les nobles d’aujourd’hui n’aiment pas la façon dont notre 2ème Académie Royale gère les choses. Ils veulent donc forcer notre 2ème Académie Royale à adopter le système de la 1ème Académie Royale. On raconte qu’ils sont supérieurs niveau résultats. »

… Hmm.
Je me demande si le système d’éducation de l’Université Royale est également influencé par le pays.

« S’il y a des résultats, alors changer le système d’éducation n’a pas l’air d’être une mauvaise chose. »

« Exact. Mais seulement si les résultats du système ont été évalués de manière appropriée. »

« … Ce n’est pas le cas ? »

« Lis ça, ce sont les évaluations de la 1ère et la 2ème Académie Royale, avec une liste de raisons à ces évaluations. Regarde par toi-même si c’est correct ou non. »

Il a dit ça et m’a donné plusieurs fiches.
La première fiche contenait le nom de l’auteur, des collaborateurs et quelque chose qui semble être le sceau de la famille royale.
Je tourne la fiche et n’en reviens pas de mes yeux.

Une fois par an, ce pays organise une compétition entre les étudiants choisis de la 1ère et le 2ème Académie Royale pour déterminer quelle École était supérieure.
Jusque-là, ça va.
Mais pour une raison quelconque, la sélection est limitée aux étudiants de 2ème année d’école primaire maximum.

Il semble que la compétition a lieu 1 mois après le début de l’année scolaire, donc nous, étudiants de 1ère année d’école primaire, avons un intervalle de 13 mois entre notre admission et notre dernière occasion de participer à la compétition.
C’est bien trop tôt pour décider du résultat d’une compétition interpersonnelle.

« Ce n’est pas un peu trop prématuré ? »

« Tu le penses, hein. Nous aussi. 1 an après l’admission est un laps de temps insuffisant pour pouvoir participer à des combats interpersonnels. Même si les élèves s’entraînent au combat à l’épée, nous n’avons pas assez de temps pour leur enseigner les techniques spécifiques aux combats interpersonnels. »

Le bon sens du monde actuel est rempli d’erreurs, mais ce que dit le directeur est correct.
Les bases sont situées dans le combat contre les monstres.
La voie du combat interpersonnel est complètement différente du combat contre les monstres. On peut dire qu’ils n’ont pas vraiment de points communs.

De ce fait, enseigner les techniques de combat interpersonnel avant d’enseigner comment se battre contre les monstres ne sert à rien. C’est même nocif.
Même si on prend des contre-mesures et gagne, ce sont ceux qui ont appris les techniques de combat anti-monstres qui auront, au bout de quelques années, une victoire écrasante. Quelle absurdité.
Je prends la fiche suivante tout en me plaignant intérieurement à l’encontre de l’organisateur de ces compétitions.

Cette feuille était une liste des soi-disant 『Résultats des Recherches』 de la 1ère Académie. Il n’y avait rien qui provenait de la 2ère Académie.
Mais ce n’était que des recherches sur les magies à incantation, et il n’y avait que des absurdités telles que la découverte d’incantations magiques plus puissantes ou plus courtes.

Ces idioties peuvent être réalisées rien qu’en ajustant votre pouvoir magique lorsque vous utilisez la magie normalement (alias sans incantation).
Ils osent vraiment appeler ça des résultats de recherches, hein.

« … Qu’est-ce que tu en penses ? »

« Pour commencer, la façon dont la 1ère Académie gère les choses est atroce. Et pourquoi est-ce qu’il n’y a aucun résultat provenant de la 2ème Académie ? »

Les résultats de la 1ère Académie ne valent rien, mais ça ne veut pas dire que ceux de la 2ème Académie sont encore pires.
Mais pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de résultats de recherches ?

« Nous avons des résultats de recherches. Mais ils n’ont pas été reconnus. »

Le directeur a répondu à ma question avec un visage amer. Les professeurs de type mage avaient un air frustré sur leurs visages.

« Pourquoi ça n’a pas été reconnu ? »

« Les recherches de la société actuelle sur la magie sont des recherches sur les magies à incantation. Tout le reste n’est pas reconnu. »

« … En d’autres termes, la 2ème Académie Royale fait des recherches sur la magie sans incantation ? »

« Exact. Voilà nos résultats… Et ton truc de 『combat mixte physique et magique』, c’est pas un peu notre objectif ? »

Le directeur a dit ça tout en me remettant un gros tas de feuilles.
Le contenu était grossier, mais je vois qu’ils ont sérieusement étudié sur un moyen d’utiliser la magie sans incantation et sa praticité.
La méthode d’éducation n’est pas vraiment efficace, mais c’est suffisamment sophistiqué pour que je ne puisse pas dire que c’est complètement outrageant.

Si ce que le directeur a dit est vrai, alors cette 2ème Académie cherche à ramener la magie sans incantation dans ce monde régi par la magie à incantation.
C’est clair. La 2ème Académie est bien meilleure que la 1ère.

« J’ai entendu parler de ta magie sans incantation, Mathias, et je t’ai vu utiliser la magie de la terre pour réparer la cour de l’académie, c’est à un niveau impossible à reproduire avec la magie à incantation… Et ce dont nous avons le plus besoin pour l’enseignement de la magie sans incantation, ce sont des résultats. Nous souhaitons que toi, Mathias, tu sois ces résultats. »

Le déroulement de la conversation semble vouloir dire que je participerai à la compétition. Vu que les participants sont limités à la 2ème année d’école primaire 『maximum』, je suis capable de participer.

C’est plutôt intéressant.
Il est possible de s’améliorer tout seul, mais il est impossible de créer un puissant allié si on est seul.
Et cette école contient des étudiants qui ne sont pas encore accrochés à cette magie à incantation inefficace. Je suis sûr qu’ils peuvent rapidement apprendre la vraie magie s’ils commencent immédiatement.
Ce n’est pas un mauvais scénario pour moi. Ou plutôt, je ne pouvais pas espérer meilleure opportunité.

« J’ai compris votre histoire. Mais est-ce que vous me permettez de poser 3 conditions? »

―Il y avait cependant beaucoup de choses à améliorer. J’accepterai uniquement s’ils acceptent quelques-unes de ces conditions.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *