Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 295

« Les monstres ont soudainement été tués, Mathy-kun, qu’est-ce que tu as fait !? »

« Que s’est-il passé !? »

Il semble que les filles vont bien.
Je devrais peut-être profiter de cette occasion pour leur parler de mon ancienne vie… mais je pense que cela créera des problèmes, alors je ne vais pas le faire pour l’instant.

Étant donné que l’ancien moi portait le même nom que le Dieu de la magie qui est vénéré à cette époque, Gaïas, je ne peux pas négligemment parler de mon ancienne vie.
De plus, je n’aime pas vraiment la façon dont ce Dieu Gaïas ressemble complètement à l’ancien moi.
À l’époque de mon ancienne vie, il n’y avait aucun Dieu qui portait ce nom.
J’apprécierais qu’ils n’utilisent pas le nom de quelqu’un sans permission.

Si je disais quelque chose du genre 『Durant mon ancienne vie, j’étais Gaïas』 dans le monde actuel, si les gens croient que je prétends être la réincarnation d’un Dieu, je ne pourrais rien y faire.
Au pire des cas, je pourrais devenir l’ennemi des églises voire même de nations entières.
… Ce qui signifie que je dois inventer une autre réponse.

『Iris, adapte-toi à ce que je dis.』

『Entendu !』

J’ai dit à Iris de s’adapter à ce que je dis aux filles :

« J’ai ressuscité un mage des temps anciens et je lui ai demandé de m’aider à expulser l’『Étoile Brisée』 de notre monde. »

« Un mage, ancien… ? »

« Ouais. Un mage très puissant originaire d’une ancienne époque. Mon pouvoir à lui seul n’était pas assez puissant pour expulser cette grosse 『Étoile Brisée』 de notre monde, après tout. »

Au passage, l’『Étoile Brisée』 était réellement lourde.
Même le 『Fragment d’Étoile Brisée』 que j’avais utilisé pour construire l’outil magique était aussi lourd qu’un gros bloc de fer alors qu’il faisait à peine la taille du bout de mon petit doigt.
L’『Étoile Brisée』 est probablement plus lourde que tout ce qui existe dans notre monde.

« Ressuscité, un mage… ? »

« Comment tu as fait pour ressusciter un vieux mage !? … Tu n’es pas censé avoir son cadavre ou des ossements pour ça !? »

« Eh bien, c’était… une sorte d’ancêtre qui était un mage incroyable. J’ai réussi à le faire revivre grâce à une sorte de memento. »

Ce n’était pas vraiment un ancêtre, mais le moi de mon ancienne vie.
Mais bon, c’est assez similaire.

« L’ancêtre de Mathy-kun… »

« Est-ce que tu viens d’une famille incroyable !? … Je veux dire, même ton grand frère est réputé pour être un très bon mage… »

« Non… nous sommes une famille ordinaire avec une lignée ordinaire. C’est juste que nous avons un bon mage parmi nos ancêtres. »

Certes, mon grand frère Leik est très puissant pour un mage de cette époque, mais c’est parce qu’il s’entraîne à la magie sans incantation.
Il a du talent, mais pas à ce point-là.

… Biffgel n’est pas normal, mais pas dans le bon sens du terme.

« Hmm… vraiment ? »

« Si c’est Mathy-kun, alors ça me surprendrait pas si cet ancêtre était Gaïas-sama le Dieu de la magie… »

« C’est vrai ! »

Quand j’ai entendu ça, j’ai tourné la tête vers Iris.
D’accord, c’est Gaïas qui a été ressuscité… mais c’était un humain ordinaire, pas un Dieu de la magie.
Malheureusement, ils ne sont pas la même personne.

« Ma famille est humaine. Il n’y a pas de Dieu dans notre arbre généalogique… Si nous étions de la famille d’un Dieu, nous ne serions pas de vulgaires petits nobles. »

« … Maintenant que tu le dis, ça a du sens ! »

« Est-ce qu’un Dieu est capable d’avoir une descendance, pour commencer… ? »

Alors que nous discutions, je regardais le tunnel que nous avons emprunté pour arriver ici.
Nous avions utilisé un wagonnet magique pour nous rendre ici, mais…

« Au fait, comment va le wagonnet magique ? »

« Ah, désolée. Il y a eu plein de monstres qui étaient entrés dans le tunnel, je crois qu’il est cassé… »

« Je m’en doutais… Bah, on ne peut rien y faire s’il est cassé. Nous nous étions arrêtés là-bas sous la prémisse qu’il allait se casser, après tout. »

J’ai dit ça, puis je suis entré dans le tunnel.
Il semblerait que nous allons devoir retourner à Haigis la ville d’aventuriers à pied.

Quelques temps plus tard.
Nous sommes arrivés à Haigis la ville d’aventuriers sans problème.

« C’était vraiment loin… »

« Cela n’avait pris qu’un instant avec le wagonnet magique… Ces wagonnets sont vraiment rapides ! »

« Ouais… Surtout que ce wagonnet était axé sur la vitesse. »

La voie ferrée n’était pas là pour rien, ce tunnel était vraiment long.
Il devait faire environ 50 km de long.
Je suis étonné que ces types aient réussi à creuser un tunnel aussi long.

Je me suis dirigé vers la Guilde tout en ayant cette pensée.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *