Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 307

« Où est la dernière épée ? »

« À l’autel de Gravywood… Je ne pouvais pas me résoudre à détruire cette épée, je l’avais donc laissée à condition qu’elle soit strictement scellée. »

L’autel de Gravywood est issu de l’ère de mon ancienne vie… si je ne me trompe pas, c’était la tombe d’un homme qui a sacrifié sa vie pour protéger une ville au moyen d’une 『Lame Dévorante』, cela s’était produit avant que je sois né.
La 『Lame Dévorante』 de Gravywood était davantage considérée comme une relique de héros que comme une arme.
On pourrait même dire que c’était la 『Lame Dévorante』 la plus célèbre de cette époque.

« D’accord. Je me souviens cet endroit. »

L’autel de Gravywood est situé près de la frontière entre le Royaume d’Ace et la Fédération de Lazinia.
Par chance, l’autel se trouve du côté du Royaume d’Ace, alors nous pouvons facilement y aller.
C’est plutôt loin… mais nous avons 30 jours devant nous, nous pouvons nous permettre des erreurs telles que le temps de déplacement.

« Vous partez maintenant ? »

Greville m’a posé cette question.
Mais…

« Non, attendons encore 2 jours. C’est le temps qu’il faut pour que tous les documents soient là. »

Les informations sont importantes. Il n’est pas exagéré de dire que les informations affectent l’issue d’un combat.
Comme il y a encore des informations qui vont arriver, nous devrions attendre environ 2 jours.

… Et donc, notre stratégie est décidée.
Je n’aurais jamais imaginé que je devrais utiliser une 『Lame Dévorante』 après m’être réincarné… j’espère que tout se passera bien.

Le lendemain.
Le directeur m’a convoqué, je suis retourné à la 2ème Académie.
On dirait qu’il veut me parler de quelque chose.

« … Cet endroit a beaucoup changé. »

J’ai dit cela en regardant les bâtiments de la 2ème Académie.
À l’époque où j’étudiais ici, la 2ème Académie ressemblait à une école ordinaire… mais maintenant, elle ressemble à une forteresse.
Les toits étaient équipés de nombreux outils magiques de défense contre les attaques de démons, ils protégeaient la grande barrière de la capitale.

L’environnement éducatif est également différent.
Il y avait des outils magiques d’entraînement partout, les étudiants s’en servaient pour s’entraîner.
Les cours devraient déjà être terminés à l’heure actuelle… je suppose qu’ils s’entraînent de leur plein gré pour les combats.

… Les installations ont changé, mais ce sont les étudiants qui ont changé le plus.
Quand j’avais quitté la 2ème Académie, ces étudiants venaient tout juste de commencer à apprendre la magie sans incantation… ou quelque part à ce stage.
Les étudiants de la 2ème Académie sont forts parce qu’ils peuvent utiliser la magie sans incantation… c’était l’impression générale d’à cette époque.

Mais maintenant, savoir utiliser la magie sans incantation était devenu naturel à la 2ème Académie.
La magie sans incantation avait cessé d’être un prérequis, ils exploraient les moyens de l’améliorer, polissaient leurs tactiques et renforçaient leurs coopération…
C’était un niveau d’éducation complètement différent.

« Tout le monde est devenu vraiment doué en magie… ! »

« Et je vois plein d’archers ! Il y en avait pas un seul, avant ! »

Quand Alma s’était inscrite à l’académie, les arcs avaient été fortement négligés.
Des enchantements efficaces qui n’étaient pas connus, qui dit attaque à longue distance dit magie à incantation… tel était le bon sens de l’époque.

Ce 『bon sens du passé』 n’existe plus dans la 2ème Académie.
Les théories de combat de la 2ème Académie ont environ 100 ans d’avance par rapport au reste du Royaume d’Ace.

Alors que nous marchions tout en ayant ces pensées, l’un des étudiants qui s’entraînait au loin m’a pointé du doigt.
Peu après… les étudiants se sont précipités sur nous.

« Le groupe de Mathias-sensei !? »

« Vous êtes revenus à la capitale !? »

« Mathias-sensei, parlez-moi de vos combats contre les démons… »

Les étudiants qui sont arrivés ont commencé à parler tous en même temps.
Chacun d’entre eux avait des yeux qui étincelaient.

… Mais si tout le monde parle en même temps, je ne peux rien entendre.
Que devrais-je faire ? Alors que je réfléchissais… l’un des étudiants a parlé à haute voix.
Il semble qu’il utilise une magie de haut-parleur.

« Calmez-vous ! Ils ne peuvent pas vous entendre si vous parlez tous en même temps ! »

Celui qui a parlé à voix haute était… un élève de 2ème année, Meirald.
Meirald était celui qui avait dirigé les étudiants dans le combat contre la horde de monstres qui était apparue près de la 2ème Académie et qui a ordonné le repli au bon moment.

D’après ce que je vois… il semble qu’il est devenu le commandant.
Les étudiants qui bavardaient se sont immédiatement tus face aux mots de Meirald.

« Ça faisait un bail, Meirald. »

« C’est bon de vous revoir, Mathias-sensei… Oh, vous vous souvenez de moi ! »

« Ouais. Je pensais que tu étais un bon commandant… et il semble que c’est toujours le cas. »

J’ai dit cela en regardant les étudiants autour de moi.
Diriger autant de monde doit être difficile.
Les commandants ont un type de difficulté différent de celui de se battre en première ligne.

Mais… ces étudiants semblent avoir suivi une très bonne formation.
Je ne les ai pas vus à l’action, mais je peux immédiatement le savoir en voyant les formes de leurs muscles et le flux de leur pouvoir magique.
Un entraînement étrange n’aurait pas donné ce résultat.

Ce n’est pas juste la qualité, il semble qu’ils se sont beaucoup entraînés.
Même avant mon inscription, il semble qu’ils s’entraînent beaucoup même après les cours.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *