Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 32

Euh. Ça veut dire que Rury s’est inscrite dans une école où 10% des élèves meurent tous les ans rien que pour devenir une amélioratrice magique ?
Si elle voulait apprendre le combat en plus des améliorations, je comprendrais, mais si elle veut uniquement apprendre à faire des améliorations magiques, il devrait y avoir des endroits beaucoup plus sûrs.

Je comprendrais si elle venait de la campagne, là où les informations ne sont pas très fraîches, et que ses parents lui ont dit de s’inscrire ici, comme moi, mais Rury a l’air du genre plutôt curieuse…

« Mais, est-ce que c’est convenable ? D’avoir quelqu’un avec un Emblème qui n’est pas fait pour le combat dans ton équipe… »

« Bien sûr. Les améliorations magiques sont également nécessaires pour mettre de la puissance dans les magies. Il n’y a aucune boutique dans la capitale royale qui vende d’épées magiques correctes, et j’ai besoin que ce soit un porteur de l’Emblème Glorieux qui fasse les améliorations. »

De plus, je peux récolter des pierres magiques dans le donjon.
À en juger par les signes du donjon, les monstres près de l’entrée sont plus faibles que ceux que j’ai tué près du territoire, les pierres magiques ne seront pas de bonne qualité, mais elles peuvent toujours servir à l’entraînement.

Et comme l’entraînement aux améliorations magiques demande beaucoup de pierres magiques, on ne pourra pas commencer si on n’entre pas dans le donjon.

« D’accord, j’accepte ! Permets-moi d’être dans ton équipe ! »

« Dans ce cas, moi aussi ! »

… Bien. Avec ça, la partie la plus difficile de la mission nécessaire pour entrer dans le donjon a été accomplie.
Maintenant, il faut les rendre toutes les deux aussi fortes que les élèves de 2ème année… je crois que c’est bon, elles sont peut-être déjà plus fortes qu’un élève de 2ème année ordinaire.

Les élèves de 2ème année utilisent encore la magie à incantation, alors ces deux-là devraient les surpasser en termes de puissance, consommation de pouvoir magique et cadence de tir.
Hmm, je m’inquiète un peu, je devrais les entraîner un peu plus à la surface avant d’entrer dans le donjon.
Les matchs interpersonnels auront lieu le mois prochain, on devrait avoir assez de temps.

« Au fait, Alma. Tu as dit que tu te débrouillais mieux avec un arc, alors pourquoi être passée à l’épée ? »

« Eh, c’est pas bon d’avoir arrêté l’arc ? »

« Pas vraiment, mais… pourquoi? »

« Il devient inutile quand on tombe à court de flèches, et elles ne volent pas droit contrairement à la magie… on m’a dit d’arrêter d’en utiliser un parce que ça ne sert qu’à chasser des animaux… »

« Qui est l’idiot qui t’a raconté ça… »

C’est vrai qu’un arc seul n’est pas très puissant, mais on peut renforcer l’arc et les flèches avec des enchantements et des améliorations magiques.

Dans mon ancienne vie, le monde avait développé des armes appelées Fusils』, elles étaient dotées d’une puissance et d’une cadence de tir supérieures aux arcs, mais comme on ne pouvait pas y mettre des améliorations magiques, elles n’étaient pas utilisées dans les combats de haut niveau.
Et on me dit que les arcs sont plus faibles que la magie à incantation ? Impossible.

Pour commencer, le Deuxième Emblème d’Alma est un Emblème plus adapté aux arcs qu’aux épées.
Sa cadence de tir n’est pas aussi élevée que celle du Troisième Emblème, mais comme il peut insérer de la magie dans une puissance déjà élevée, il peut facilement se révéler redoutable.

Du côté du Troisième Emblème, la cadence de tir des arcs ne peut pas être en tandem avec celle de la magie, ce qui rend les flèches moins puissantes et plus lentes, comme une version dégradée des tirs d’un archer doté du Deuxième Emblème.
En passant, le Quatrième Emblème est inégalé du côté des épées.

« Alors je peux utiliser un arc ? Malgré la partie concernant les flèches… »

« Ouais. Mais comme il faut mettre de la magie dans les flèches, tu devras t’entraîner là-dessus si tu ne l’as jamais fait avant. Même une flèche de ce genre peut voler correctement si tu corriges avec la magie. »

Sur ces mots, j’ai ramassé une branche dans les parages et j’ai utilisé la magie pour lui donner la forme d’une flèche correcte.
Cette flèche grossière n’a ni plumes, ni pointe, mais si on y met de la magie, elle peut voler droit et avoir une certaine puissance.

« Même si une flèche de ce genre est correcte, j’ai jamais vu qui que ce soit à l’heure actuelle qui est capable d’en faire ! »

« Il y a Rury et son Emblème Glorieux, après quelques mois d’entraînement, elle pourra en faire des meilleures les yeux fermés. Avec ça, tu n’as pas à t’inquiéter pour les flèches. »

« Génial ! … Mais j’ai laissé mon arc dans le territoire, j’en achèterai un plus tard ! … Est-ce que j’aurais assez d’argent… »

« Entraînement… attends, tu vas m’apprendre à faire les améliorations !? Tes améliorations magiques ne sont pas une sorte de technique secrète familiale !? »

« Bien sûr que je vais t’enseigner les améliorations magiques. Mais il nous faut d’abord obtenir des pierres magiques dans le donjon. Du côté de l’arc… je crois que le fabriquer moi-même serait mieux que d’en aller en acheter un. »

Normalement, les armes devraient être achetées à un bon artisan doté du Premier Emblème, mais les arcs que j’ai vu étaient de qualité affreuse, comme les épées.

« Tu vas en fabriquer un !? »

« Ce ne sera qu’un substitut jusqu’à ce qu’on puisse te trouver un arc correct. Ne t’attends pas à grand-chose niveau performance… On le reconstruira pour en faire quelque chose de correct quand Rury sera capable d’utiliser la magie de traitement et la magie d’amélioration. »

« Venant de Mathy-kun, je peux pas vraiment dire que je devrais pas m’attendre à grand-chose… »

« Ce sera quelque chose d’incroyable, comme cette épée… »

« Non. Cet arc sera vraiment mauvais. Et pour commencer, mon Emblème n’est pas fait pour les améliorations magiques. »

Mettre des améliorations magiques dans une épée est simple, mais c’est plus dur du côté de l’arc.

« Alors ce sera un arc ordinaire mais puissant ? »

« … Ce sera un peu plus subtil. Il devrait être légèrement supérieur à ce qui est produit en masse en ville. »

Le lendemain.
Comme promis, j’ai fabriqué un arc ridicule avec une performance de tir lamentable (je l’ai fait de petite taille pour qu’il soit facile à utiliser dans les donjons. J’ai également utilisé une quantité presque inexistante de métal pour le rendre légèrement plus puissant), et quand je l’ai donné à Alma…

« C’était bel et bien un mensonge ! »

C’était la première chose qu’Alma a dit après avoir tiré quelques flèches avec l’arc que j’ai fabriqué.

« Sa performance te déçoit ? Mais je doute qu’il y ait un magasin en ville qui vende un arc correct… »

Alma est bel et bien une fille de noble, elle a dû avoir un arc correct.
Dans ce cas, je devrais utiliser une magie de type déplacement et aller le chercher chez―

« Non ! C’est le contraire ! Pourquoi est-ce qu’il est aussi puissant à cette taille-là !? C’est également trop précis, cet arc est bizarre, il fait peur ! »

Hein…

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *