Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 42

Comme on pouvait s’y attendre de la part d’une salle du trésor, elle est grande et bien organisée.
Mais je ne peux rien trouver d’intéressant depuis l’entrée.
Bah, essayons de chercher.

« Pour commencer, les matériaux de donjon… il faut quelque chose de solide. »

« Solide ? »

« Oui. Peu importe ce que c’est, du moment que c’est robuste. »

Fondamentalement, la magie de barrière de type permanente transfère les dégâts subis par la barrière vers l’objet utilisé comme cœur afin de réduire le fardeau de la barrière.
Une pierre magique peut être utilisée comme cœur pour une petite barrière, mais si on s’en sert pour une barrière devant couvrir toute la capitale royale, un léger fardeau suffira à détruire la barrière.

« … Honnêtement, je n’ai aucune idée du type de durabilité que vous recherchez, Mathias-san. Je sais que vous parlez de quelque chose de plus solide que le mithril, mais si on parle de plus solide que l’orichalque ou l’adamantium… »

Malheureusement, le gérant n’a pas vraiment l’air de savoir quels sont les objets dans la salle du trésor qui sont robustes.
Il y avait plusieurs méthodes d’inspection qui utilisaient la magie… mais elles ont probablement été perdues avec la magie sans incantation.

« Alors, je déciderai en les regardant moi-même. Je peux choisir tout ce que je veux en récompense, n’est-ce pas ? »

« O-Oui ! Il y a quelques exceptions, mais vous pouvez choisir tout ce que vous voulez. »

Ce n’est qu’un paiement en avance, la vraie récompense étant pour quand la situation se sera calmée, mais c’est extrêmement somptueux―
J’ai regardé les réactions de pouvoir magique, il semble que les choses qui m’intéressent sont rassemblés dans un seul endroit.
Je me dirige vers cet endroit tout en questionnant le gardien.

« Est-ce que les objets là-bas font partie des exceptions ? »

« Non. Il ne devrait pas y avoir de choses qui ne peuvent pas être données dans cette zone. Ce sont probablement des reliques provenant d’une civilisation ancienne ou des mythes, nous ne savons pas comment utiliser la plupart d’entre elles. »

Je vois.
Certes, la majorité des objets dans cette section sont de la camelote.
Il y a beaucoup d’outils magiques qui ont été créés par les civilisations ayant existé dans mon ancienne vie, mais la plupart d’entre eux ne sont que des trucs ennuyeux tels que des jouets pour enfants ou des outils magiques de massage d’épaules rigides.
Cependant, il y avait des objets utiles parmi eux.

« Qu’en est-il de cette épée ? »

J’ai posé cette question tout en prenant une épée.

C’est probablement quelque chose que l’ancien moi a créé durant une expérience. Je ne me souviens pas quand je l’avais fabriquée, mais le pattern du pouvoir magique m’est familier.

« C’est une vieille épée trouvée dans des anciennes ruines. Elle a certainement l’air solide, mais elle est très lourde et son tranchant est mauvais, je ne vous la recommande pas vraiment. Je vous recommande cette épée à la place. Elle n’a été découverte que très récemment, mais sa performance est mythique. On raconte que si vous ne prenez pas cette épée, elle deviendra le premier prix d’une compétition― »

Sur ces mots, le gérant a sorti une autre épée.
Cette épée me semble également familière ― ah oui, c’est l’épée que j’ai amélioré dans la forge de Beis. Vendue pour 1 000 pièces d’or, quelle arnaque.
Que fait cette épée dans la salle du trésor ?

« Nous avons du mal à la mettre en stock, une simple secousse lui suffit à couper une pierre. C’est une épée parfaite pour un héros ayant tué un démon― »

« Je n’ai pas besoin de cette épée. Si quelqu’un d’autre la veut, vous pouvez la lui donner. »

J’ai refusé l’épée (l’arnaque) qui m’a été proposée et j’ai continué d’observer l’épée que j’avais en main.
Cette épée possède une magie qui a besoin d’une énorme quantité de pouvoir magique pour l’activer.

Il me faudrait environ 50 ans pour que mon pouvoir magique puisse activer la magie de cette épée, mais si elle était activée ne serait-ce qu’une seule fois, elle pourrait rayer ce château de la carte.
Mais les matériaux qui composent cette épée sont bien plus puissants que l’alliage d’orichalque adamantin.
C’est plus que suffisant pour servir de cœur de la barrière.

« Bien. Ça va servir de cœur. »

« Cette épée ? Mais vous aviez dit qu’il fallait que ce soit en orichalque… »

« Cette épée est bien plus solide que l’orichalque. »

« V-Vous pouvez le savoir rien qu’en la regardant !? »

« Il y a plusieurs façons de le savoir. »

Mais bon, là, c’est parce que c’est quelque chose que j’ai créé.
J’ai souvent utilisé ce type de configuration, donc je peux le savoir rien qu’en regardant.
Je ne me souviens pas quand, mais j’avais créé beaucoup de choses similaires.

« J’ai aussi trouvé quelque chose d’intéressant. J’aimerais que ce soit la récompense. »

Sur ces mots, je prends un petit pendentif sur l’étagère voisine.
Il y a une petite pierre magique, avec une magie complexe, qui est insérée dans le pendentif.

« … Vous avez choisi un autre objet dont nous ignorons l’utilisation… Est-ce que vous êtes vraiment sûr que cela vous convient ? Il y a beaucoup d’autres équipements puissants comme cette épée ou cette armure qui peut être renforcée en insérant du pouvoir magique…  »

« Non. Ça me va. »

Ce pendentif est également quelque chose que j’ai créé dans mon ancienne vie.

Il a pour effet d’augmenter plusieurs fois la quantité d’expérience obtenue quand on tue un monstre ou un animal en récoltant le pouvoir magique qui se disperse dans les alentours. De plus, il affecte également mes compagnons s’ils sont à proximité. Et sa portée est assez large, elle peut couvrir l’intégralité du 1er palier du donjon de l’école.
Comme je veux augmenter ma puissance aussi vite qui possible, c’est l’outil magique idéal pour moi.

Quand j’avais complété le pendentif durant mon ancienne vie, mon pouvoir magique et ma force physique avaient déjà atteint le seuil d’expérience maximal, alors je l’ai jeté sans jamais m’en servir, mais il semble qu’il va m’être utile maintenant que je me suis réincarné.

« Si cela vous convient, Mathias-sama, alors je n’ai pas d’objection, mais… »

« Je n’ai pas non plus d’objection. Mathias n’a jamais fait la moindre action qui soit dans nos attentes, alors je n’en ai jamais eu. Je me demande quel genre d’idée il a en tête cette fois. J’aimerais, si possible, que tu ne détruises pas à nouveau la cour de l’école― »

« Bien. Il n’y a aucun problème. Je dois vite préparer la création de la barrière, alors retournons à l’école ! »

« Et le mithril ? »

« Le mithril s’obtiendra à l’école… Ah, vous m’avez dit de ne pas détruire la cour de l’école, mais ça ne s’applique pas au donjon, n’est-ce pas ? »

« … Hein ? »

Nous sommes retournés à la 2ème École sous cette conversation.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *