Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 53

« Attends une minute. Cette taille… de quel monstre et de quel palier est-ce qu’elle vient? »

Cette pierre magique ?
Elle doit probablement venir du Flame Lizard du 21ème palier.
Vu la taille et l’atmosphère, je pense qu’elle vient du Flame Lizard sur lequel j’ai atterri.

« Le 21ème palier. »

« … Et, Mathy-kun, c’est cela ? D’où est-ce que tu as sorti cette pierre magique ? »

L’onee-san a répété sa question après avoir entendu ma réponse.
Son visage fait une grimace et ses sourcils se crispent.

« De ma magie de stockage. »

La réceptionniste a mis ses mains sur sa tête en entendant ma remarque.

« Je croyais que les élèves de 1ère année de cette génération étaient complètement anormaux, mais celui-là est totalement… »

« Peut-être qu’il a acheté cette pierre magique quelque part et qu’il essaye de la vendre ici pour se faire un nom ? »

« Et où est-ce que tu peux acheter une pierre magique pareille ? Acheter ce truc attirerait clairement l’attention. »

« … Alors il l’a volée ? »

« Où est-ce qu’il aurait pu la voler ? Et déjà, où est-ce qu’on peut en trouver une ? »

Et maintenant, je suis, en quelque sorte, traité comme un voleur.

« Mathy-kun ne ferait jamais une chose pareille ! Tout ce qu’il a fait, c’est détruire les murs du donjon, détruire la cour de l’académie, tuer un démon tout seul, fabriquer une épée au niveau du trésor national… tiens ? Moi aussi ? »

« C’est vrai ! Mathy-kun est bizarre, mais il est pas un voleur ! »

« … Vous trois, pouvez-vous venir par ici un moment ? »

Par demande d’un membre du personnel, nous sommes entrés dans une salle de la Guilde.
Elle ressemble à un salon ordinaire avec une table au milieu… Mais les murs et le plafond sont inutilement robustes, et il semble que la salle peut être verrouillée de l’extérieur comme de l’intérieur.

Ils vont peut-être tenter de nous enfermer si quelque chose arrivait.
Mais bon, même si je peux les détruire quand je veux, je n’ai pas vraiment besoin de résister.
Je n’ai rien fait de mal, après tout.

« Nous allons contacter votre École, patientez un moment. »

L’onee-san est partie quelque part après avoir dit ça.
Puis, au bout d’un moment, un homme d’âge moyen est entré dans la salle.

« Encore des élèves de 1ère année de la 2ème Académie ! »

L’homme qui est entré dans la salle s’est mis à hurler en voyant nos uniformes.

« … Je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Gardo. Je suis le chef de cette filiale de la Guilde. Désolé d’avoir hurlé. Vous n’êtes probablement pas en tort. »

Puis il s’est excusé.

« Qu’est-ce qui s’est passé ? »

« Des élèves de 1ère année qui sont supposés se battre contre des petits monstres de la forêt sont venus avec des pierres magiques du donjon, ont eu des meilleurs résultats que des diplômés pauvres et ont apporté des matériaux de monstres qui avaient des traces de magies dotées d’une puissance inimaginable ; enfin bref, il s’est passé plein de choses… »

« Ça devait être dur… »

Qui a pu faire de telles choses… pas la peine d’y réfléchir, c’est probablement dû aux cours de magie sans incantation.
Même à ce stade, il y a déjà un grand nombre d’étudiants pouvant lancer des magies dotées d’une puissance inaccessible chez la magie à incantation.
Et parmi eux, Alma et Rury se trouvent au sommet.

« Enfin bref, nous avons discuté avec la 2ème Académie, alors on évite de trop réfléchir sur le fait que leurs élèves de 1ère année sont bizarres. Tant que ce n’est pas de l’abus, nous pouvons continuer de traiter avec la 2ème Académie… au fait, qu’est-ce que vous avez fait pour être convoqués dans cette salle ? »

« On a été amenés ici parce que j’ai sorti cette pierre magique. »

Sur ces mots, j’ai sorti une pierre magique de ma magie de stockage.
Gardo s’est mis à rire en voyant la pierre magique.

« Ah. Pas étonnant qu’on doive contacter votre École. Même si c’était un aventurier adulte qui amenait ce truc, on lui ferait tellement de réparties qu’il ne serait pas capable de raconter les circonstances ― Oh, on dirait qu’elle est revenue. »

Gardo a dit ça en pointant la porte.
Puis, nous avons entendu des bruits de pas.

« Chef de la filiale! Nous avons terminé la confirmation avec la 2ème Académie ! »

« Bien. Alors ? »

« Ils ont dit 『Le nom de cet élève est Mathias, c’est ça ? Si c’est le cas, ses bizarreries sont monnaie courante, laissez-le.』 »

Apparemment, les suspicions ont été levées.
Mais je n’aime pas vraiment la façon dont ils ont été convaincus.

« Toi, qu’est-ce que tu as fait à la 2ème Académie ? »

« Beaucoup de choses. »

« … Il vaut mieux que je ne les écoute pas, pour le bien de ma santé mentale. Dans tous les cas, nous allons acheter ta pierre magique. Vu la taille, ça devrait faire― »

« Attendez. J’en ai d’autres. »

Financièrement parlant, je n’ai pas vraiment de problème même si je ne vendais qu’une seule pierre magique de ce genre, mais l’Arch Serpent va devoir rester dans ma magie de stockage.
Il a un problème. Il est trop grand, il n’y a pas de place pour le poser.

« Il y en a plus ? Alors sors-les aussi. »

Quand j’ai entendu ça, j’ai posé une grande quantité de pierres magiques sur la table.
J’ai conservé ce qu’il nous fallait pour les entraînements, mais ça reste un grand nombre.
En voyant ça, les yeux du chef de la filiale et de l’onee-san affichaient la stupéfaction.

« J’ai aussi des cadavres de monstres. »

« … Je crois comprendre ce que ressentent les professeurs de la 2ème Académie. On achète aussi les cadavres, pose-les ic― »

« Malheureusement, la salle n’est pas assez grande. »

Le sol risque de céder si on les bourre ici.

« … Tu as demandé à la 2ème Académie ce que tu dois faire dans des cas de ce genre ? »

« Ils me laissent essentiellement gérer moi-même la plupart des cas. Mais ils m’ont dit de faire un rapport à l’académie et au Palais Royal si je battais un démon… »

« N-Nom de… pourquoi tu parles soudainement de démons, et tu parles comme si tu pouvais les battre… »

Le chef de la filiale était au bout de ses esprits.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *