Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 67

《Ouah. Ça craint…》

En regardant de plus près, je pouvais voir à quel point les ailes d’Iris le Dragon Noir étaient dans un état désastreux.

《Oui. Ça fait 5 000 ans que je n’ai pas pu voler…》

5000 ans, hein.
Il s’est écoulé beaucoup de temps depuis ma réincarnation.

《Qu’est-ce qui s’est passé pour que tes ailes soient dans un état pareil ? À moins qu’un grand réacteur à fusion d’essence magique sans dispositif de sécurité n’ait eu un problème, je ne pense pas qu’une telle situation soit possible.》

Les ailes d’Iris ont presque été entièrement détruites. Seule une partie du bout des ailes a été épargnée.
Je peux comprendre pour les dégâts physiques. Quelque chose comme une magie de type explosion à grande échelle devrait être capable de détruire toute la surface des ailes.

Mais ce n’est pas suffisant pour causer des dégâts magiques.
À l’origine, les ailes d’un dragon sont magiquement très solides. Normalement, leur circuit de pouvoir magique ne peut pas être détruit, à moins que les ailes n’aient été coupées.
Et pourtant, elles sont cet état…

《… Je pense que c’est exactement ce qui s’est passé.》

《Pas moyen, qu’est-ce qui s’est passé ?》

《Un royaume humain a construit un réacteur à fusion d’essence magique environ 50 fois plus grand que ceux d’à l’époque où Gaïas-san était vivant…》

《Et ça a dégénéré ?》

《Oui…》

À l’époque de mon ancienne vie, de nombreuses expériences idiotes ont été menées.
Certaines d’entre elles ont même détruit des villes.
Mais bon, je connais plutôt bien cette envie de tester des magies intéressantes, alors je trouve que c’est bon.

Mais ça devient une histoire différente si ça implique des réacteurs à fusion d’essence magique sans dispositif de sécurité.
La moindre erreur de contrôle peut provoquer un Désastre de Pouvoir Magique qui ne peut pas être comparé aux expériences idiotes.

《De telles blessures sont possibles si c’est dû à l’explosion d’un réacteur à fusion d’essence magique… Dis, c’est ça la cause du déclin de la civilisation ?》

《Des réacteurs à fusion d’essence magique ont explosé à gauche et à droite, il semble que tous les pays civilisés ont été détruits…》

Je me posais des questions sur la raison pour laquelle la civilisation a décliné à ce point alors que je suis dans le futur, mais apparemment, l’ancienne civilisation s’est auto-détruite.
Mais bon, le fait qu’il y ait toujours des humains dans cette époque est une lueur d’espoir.

《Sinon, vous pouvez guérir ces ailes… ?》

《Impossible.》

《Même pour Gaïas-san, c’est impossible !?》

《L’ancien moi aurait pu, mais aujourd’hui, j’ai le Quatrième Emblème. Je suis incapable de réparer complètement ton circuit de pouvoir magique… Mais bon, je devrais au moins pouvoir te rendre capable de voler à nouveau.》

La magie de guérison aurait pu suffire si c’était des blessures normales, mais les ailes d’un dragon sont spéciales.
Comme la magie de type production est nécessaire à la réparation complète du circuit de pouvoir magique, c’est impossible pour le moi actuel, et Rury n’est pas assez douée.

《… Au fait, tu pourrais parler en langage humain ? Les filles là-bas n’ont pas l’air de comprendre ce qui se passe.》

J’ai dit ça en regardant Alma et Rury.
Je leur ai dit qu’elles pouvaient s’approcher sans risque, mais elles continuent de garder leurs distances.

« … Ah oui, nous utilisions la langue des dragons. Ces 2 filles… est-ce que ce sont, les amies de Mathias-san ? »

« Il a parlé !? »

« Ouaaahilaparléééé ! »

En voyant Iris le Dragon Noir soudainement parler, Rury et Alma, qui nous observaient de loin, ont hurlé sous la surprise.
Je pose mes mains sur les ailes d’Iris tout en observant la situation.

« Hmm, ça devrait aller. Pour l’instant, je vais connecter le circuit fournissant le pouvoir magique pour 『Souffle du Dragon』 au circuit du bout des ailes qui fonctionne encore. Avec ça, tu seras capable de voler. »

« S-S’il vous plaît ! »

Après avoir obtenu le consentement d’Iris, j’ai transféré mon pouvoir magique dans les ailes d’Iris, connecté les circuits de pouvoir magique déconnectés appropriés et les ai reliés aux bouts des ailes.
Ça ne permet pas de leur rendre leur performance originelle, mais ça devrait suffire à nous transporter.

« … Voilà, c’est bon à présent. Essaye de voler un peu. »

« O-Oui ! »

Sur ces mots, Iris le Dragon Noir a mis du pouvoir magique dans ses ailes.
Puis le corps gigantesque du dragon flottait dans les airs sans emmètre de son.

« Alors ? »

« Je vole ! La mobilité pour le combat… a l’air impossible… »

« Ben, avec tes ailes dans cet état, des ajustements précis étaient impossible à faire. Quand Rury sera plus douée dans les améliorations, on fera une réparation complète. Mais bon, au pire, il faudra attendre 20 ans. »

« 20 ans ! Je les attends avec impatience ! »

Iris n’a pas pu voler pendant 5 000 ans.
20 ans de plus ne sont pas grand-chose pour lui.

« L-Le dragon obéit à Mathy-kun … »

« Mathy-kun est vraiment incroyable… »

« … Hé vous deux ! Notre conversation est terminée, allons tuer les démons, à présent ! »

« Oui ! On arrive ! »

« C-Compris ! »

J’ai appelé les filles qui continuaient de nous regarder de loin.
Elles auraient dû réaliser que tout va bien après avoir vu Iris le Dragon Noir m’obéir et parler dans la langue des humains.
Elles s’approchent de nous, mais je peux voir qu’elles hésitent encore un peu.

« … Eh ? On y va maintenant ? 20 ans, c’est pas grand-chose, et quand mes ailes seront guéries… »

« C’est le sens du temps des dragons ! 20 ans, c’est suffisant pour qu’un roi humain soit succédé ! »

« P-Pardon ! J’ai compris ! Montez, s’il vous plaît ! »

Iris est descendu à terre et s’est abaissé pour que nous puissions le monter facilement.
Après avoir fait une petite conversation, nous sommes tous les trois montés sur le dos d’Iris.
Avec ça, les préparatifs pour le raid sont termi―

« Tout de même, que Mathias-san se fasse des compagnons parmi les humains… Va-t-il y avoir un nouveau désastre naturel… »

… Peut-être que je devrais tuer ce dragon, finalement.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *