Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 74

« … Une. »

Je sors une pierre magique de taille correcte de ma magie de stockage, y insère du pouvoir magique et la brise.
Mais cette fois, mon objectif n’est pas l’【Enchantement de Pouvoir Magique Spécial】.
Le pouvoir magique contenu dans la pierre magique est libéré dans les environs sans être utilisé.

« Deux. »

Je brise une autre pierre magique tout en contrôlant légèrement le pouvoir magique afin qu’il ne se disperse pas.
Le flux de pouvoir magique des environs a grandement changé par rapport à d’habitude.
Apparemment, je suis à l’approche du Désastre de Pouvoir Magique.

Je sors encore une autre pierre magique tout en observant la situation.

« Trois ! »

Au moment où la pierre magique dans ma main s’est brisée, l’air environnant enroule le pouvoir magique et commence à créer un tourbillon.
Ensuite, le tourbillon contenant une grande quantité de pouvoir magique converge en un point et commence à émettre de la lumière.

C’est une occurrence du Désastre de Pouvoir Magique.
Mais ce n’est pas comme si j’avais échoué.
Au contraire, j’ai détruit les pierres magiques pour provoquer ce phénomène.

« Impossible, me forcer à sortir de ma forme brouillard… Elhart te traitait de monstre… mais c’est quasiment un euphémisme pour quelqu’un comme toi. »

« Nah, pas vraiment. Je voulais vraiment te faire sortir de manière correcte, mais je ne pouvais pas utiliser cette méthode. »

Parmi les types de Désastres de Pouvoir Magique, le type le plus courant est l’apparition de monstres.
D’habitude, ça fait une production en masse de monstres ― mais il y a des cas où ça n’arrive pas selon la situation.

L’une de ces situations est quand un 『Démon du Brouillard』 est fondu dans les environs.
Si le Désastre de Pouvoir Magique est à petite échelle, il provoquera la matérialisation du 『Démon du Brouillard』 à la place d’une génération de monstres.
―Mais bon, c’est une méthode assez violente qui a un désavantage.

« Cependant, sache que mon rang est différent de celui d’Elhart. Et j’ignore pourquoi, mais je déborde de puissance, aujourd’hui. Puisque tu m’as délibérément fait apparaître, je suppose que tu es prêt à mourir ? »

« Je sais déjà que ton rang est différent. Et je ne suis pas d’humeur à mourir. »

Je sonde le pouvoir magique d’Elias tout en lui parlant afin de gagner du temps.
On dirait que son pouvoir magique a considérablement été renforcé par rapport à avant sa matérialisation.
Dire qu’il déborde de puissance n’est pas vraiment une exagération.

C’est un effet secondaire de la matérialisation forcée d’un 『Démon du Brouillard』 via un Désastre de Pouvoir Magique.
Les monstres invoqués par le Désastre de Pouvoir Magique sont généralement renforcés par l’immense quantité de pouvoir magique.
Il en est de même pour les démons.

« … Je vois. Alors tu peux le réaliser en mourant ! »

Sur ces mots, Elias lève ses griffes aiguisées et se jette sur moi.
Comme il venait de le dire, sa vitesse ne peut pas être comparée à celle d’Elhart.

J’ai donc paré l’attaque sans utiliser le renforcement physique ni la 【Frappe de Pouvoir Magique】, et j’ai contre-attaqué.
J’en profitais pour analyser les habitudes, les mouvements et le style de combat de l’ennemi.

Et au bout de quelques attaques, j’ai obtenu toutes les informations dont j’avais besoin.
Il est temps d’exécuter mon plan.

« Hmm !? »

Alors que je combattais Elias, j’ai utilisé des magies de recul et de mouvement pour me replier vers le mur.
Tout en regardant Elias qui a été surpris par mon changement soudain d’action, j’ai construit une magie ― pris appui sur le mur, me suis propulsé pour m’approcher de lui en un clin d’œil et je l’ai attaqué avec mon épée alors qu’on se croisait.

Et au moment suivant, mon bras gauche ― est tombé par terre.
Ce n’est pas une magie d’illusion comme celle que j’ai utilisée durant le combat contre Elhart.
Mon bras a vraiment été coupé par Elias.

« Ce combat est terminé. Mais je vais te laisser choisir ta façon de mourir… comment tu veux mourir ? »

En voyant mon bras tombé, Elias m’a posé cette question.
On dirait qu’il est convaincu de sa victoire.

Mais, évidemment, je ne compte pas mourir.

« Désolé, mais je ne compte pas mourir à nouveau avant d’avoir au moins 1 000 ans. C’est un peu trop tôt de décider de comment je vais mourir. »

Je me tourne vers Elias tout en repositionnant mon épée avec ma main droite.
Apparemment, les préparatifs pour le vrai combat sont terminés.

« Tu bluffes. Même si c’est pas ton bras dominant, en perdre un― »

Alors qu’Elias disait ça tout en préparant son épée, le bras gauche qu’il a coupé a volé vers mon épaule―
Au moment suivant, mon bras a été remis en place comme s’il ne s’était rien passé.

« … Enfoiré, est-ce que t’es vraiment humain ? »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *