Shikkaku Mon no Saikyou Kenja – Chapitre 99

« Et… hop ! »

Iris assène un coup d’épée en criant.
Je la bloque d’une seule main et je la dévie horizontalement immédiatement.

Au même moment, j’attrape une flèche qui est arrivée par derrière avec mon autre main et je la jette.

« La façon dont tu utilises ton épée est la même que d’habitude, mais ta posture est devenue beaucoup plus stable. »

1 heure s’est écoulée depuis le début de l’entraînement.
Son maniement de l’épée est toujours aussi lamentable, probablement parce qu’une épée ne s’utilise pas de la même manière que les griffes d’un dragon, mais il semble qu’elle s’est habituée à ses jambes humaines.
Au moins, elle ne trébuchera plus aussi facilement à présent.

« Oui ! Le truc est de ne pas tomber, j’ai compris ! »

À l’origine, Iris est une dragonne qui se bat dans les airs en volant à haute vitesse alors elle a des bons réflexes.
Une fois qu’elle sait comment corriger sa posture, impossible qu’elle tombe.

« Attends, Mathy-kun ! Les flèches ne pourront pas te toucher si tu bouges ! »

On dirait qu’Alma a du mal à toucher une cible mouvante.
Il n’y a que 3 flèches qui sont plantées dans la carapace du crabe ermite sur ma tête.

« Tous tes tirs vont faire mouche si je ne bouge pas, il n’y a aucun intérêt à ça ! »

La plupart des flèches n’ont pas fait mouche parce que je me déplaçais dans le terrain accidenté, si je m’arrêtais, Alma serait capable de toucher une cible faisant 1/20 de cette taille.

Je vois qu’elle s’est habituée à utiliser l’【Enchantement Guidé par Fil】 pour toucher les cibles mouvantes, elle devrait s’en sortir à présent.

« Mais, utiliser une épée est vraiment difficile… »

Iris dit ça en assénant un nouveau coup d’épée.
Son contrôle est toujours aussi discutable et sa manipulation de la lame est affreuse, mais sa puissance est incroyable.

Il vaut peur-être mieux qu’Iris utilise une arme autre que l’épée.
Pour commencer, les épées ne peuvent pas contenir une puissance élevée, même si Iris réussissait à lancer des attaques correctes, je pense que l’épée ne pourra pas l’endurer.

… Faisons un essai.

« Vous deux, arrêtez pendant un moment ! Venez ici ! »

« Entendu ! »

« Qu’est-ce qu’il se passe ? »

J’ai rassemblé les 3 filles, et j’ai répondu.

« Je pensais changer l’arme d’Iris. Le matériau… ça devrait être bon. »

J’ai dit ça en sortant un gros morceau de fer de ma magie de stockage.
C’est un sous-produit issu de l’extraction de mithril du donjon. Il pèse environ 20 kg.

Je l’ai traité correctement avec la magie et je l’ai étiré pour en faire un long bâton.
La haute précision n’est pas nécessaire, alors j’ai fait toutes les phases, excepté l’amélioration magique, tout seul.

« Ce… est-ce que c’est une lance ? »

Rury a dit ça en regardant la barre de métal que j’ai faite.

« Ouais. Elle est un peu différente des lances ordinaires. »

Contrairement aux lances ordinaires, celle que j’ai faite n’a pas sa pointe affûtée.
Si le fer de lance est mal affûté, il ne pourra pas supporter la puissance d’Iris alors je l’ai arrondi.

« À présent, je te laisse t’occuper de l’amélioration magique. Un simple 【Durcissement】 suffira. »

« Entendu. Permet-moi de la tenir ! »

Rury a dit ça en tendant la main pour recevoir la lance.

« … Elle est plutôt lourde alors je devrais la planter au sol pour que tu puisses faire l’amélioration. »

J’ai dit ça, puis j’ai planté la pointe de la lance par terre et je l’ai donnée à Rury.
Ce n’est pas comme ça qu’on traite une lance ordinaire, mais celle-ci a été faite pour être traitée brutalement alors il n’y a aucun problème.

« Entendu ! »

Rury a dit ça et a rapidement terminé l’amélioration tout en soutenant la lance.
Puis elle a tenté de soulever la lance d’une seule main pour la donner à Iris―

« E-Elle est lourde ! Je n’arrive pas à la soulever ! »

Et a échoué.
Mais bon, c’est impossible d’y arriver d’une seule main.
C’est un morceau de fer faisant dans les 20 kg.

« L’intérieur est une masse de fer condensé… Tu en penses quoi, Iris ? »

« Euh, je ne trouve pas que c’est lourd… Ou plutôt, je la trouve plus facile à utiliser qu’une épée ! »

Iris a soulevé la lance et la faisait tournoyer d’une seule main.

« Tiens, essaye de percer ça. »

J’ai dit ça en formant une planche à partir des restes du tas de fer et je l’ai posée par terre.
Elle fait plus de 5 cm d’épaisseur.

En passant, les boucliers fréquemment utilisés dans ce monde font 1 cm d’épaisseur.

« Oui ! »

Sur ces mots, Iris a préparé sa lance et l’a élancée vers la planche.

Au moment suivant, BOOM ! Les débris de fer ont volé sous un bruit similaire à une explosion.
… On dirait que c’est un succès.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *