Shoujo Grand Summoning – Chapitre 1

« Putain, JE SUIS OU !!! »

Avec se cri pitoyable et désespéré resonant, nombre d’oiseaux qui se reposaient sur un arbre s’enfuirent en pépiement, le coupable cependant ignorait cela et était complètement submergé dans sa tragédie.

Ce jeune ayant des cheveux noirs et des yeux noirs, étant aux alentours de la vingtaine avec un visage pas si moche mais pas magnifique non plus. Pour l’instant, il était accroupi dans une plaine à l’intérieur d’une forêt, tenant sa tête abaissée, avec une pincée de tristesse sur son visage.

Levant sa tête, il observa les arbres aux alentours qui ont grandi à un tel point qu’ils étaient bien plus grands que l’horizon observable, il voulait pleurer mais étant donné le manque de larmes, il ne le fit pas.

Qui aurait pensé qu’après son réveille, il se retrouvait dans un endroit si mystérieux et isolé. Bien sûr, ce jeune pensait bien que, Si un étranger venait à voir cela, il dirait que cet endroit est une forêt verdoyant et vivante.

Ce n’est pas que le jeune ne penser pas être encore dans un rêve, mais, à partir de la « brise » caressant son bras. La réalité est une salope ! Tout était certifié par elle.

« Se pourrait-il que ce soit le légendaire autre monde ? Téléportation ? Mais pourquoi il n’y a aucun cheat ? Pourquoi il n’y a aucune réincarnation, et cet endroit est désert sans aucun humain en vue, je suis supposé faire quoi ? Ô seigneur du transport, êtes-vous entrain de me baiser ? Bien que toujours dans un état second, il s’asseyait sans aucun respect pour le sol , ouvrant et fermant sa bouche, les cieux savaient ce qu’il était en train de murmurer.

Devrions-nous dire que c’était à anticipé venant d’un jeune Otaku ?

Ou se pourrait-il que ses seigneurs du transport en ont eu marre de ses divagations, tandis que le jeune était toujours en train de s’apitoyer sur son sort, une voix robotique apparut.

« Initialisation du système… Initialisation terminée ! Utilisateur estimé, le système vous salue… »

Supposant que quelqu’un se retrouver dans un endroit abandonné de Dieu, et qu’une voix froide et profonde apparaît devant ce dernier, quel genre de réaction cette personne aurait ? Eh bien, la réponse est sur le visage du jeune.

Tous son corps étant crispé, criant comme une petite fille et sautant plus haut que jamais, même avant qu’il n’aille dans sa vie d’otaku de merde, il n’était pas athlétique.

« Qu-Qui est là ? Tu penses que j’ai peur de toi ? Je ferrais mieux de te dire, que même si tu me menaces, je choisis de mourir de faim après avoir regardé des animes pendant 7 jours et 7 nuits, Je ferrais tout mon possible pour ne pas mourir dans une zone aléatoire, Ok ? » Dit le jeune tout en tremblant dans ces bottes et rigolant nerveusement avec un faible ton de voix indescriptible.

« … » Tout l’endroit tomba dans un silence, le jeune regarda de gauche à droite, ignorant complètement qu’il était en train de crier des trucs épouvantable.

Peut-être qu’il le sentait maintenant. Sa résistance à l’envie de s’échapper, il bégayai : « Di-Dit quelque chose t-toi… »

Personne ne pouvait le blâmer, prenez n’importe quelque personne dans sa situation, personne ne serait capable de rester calme, non ? De plus il n’était rien de plus qu’un garde de sécurité à domicile, quelqu’un qui n’a pas connu le monde extérieur.

Dommage, il n’y avait toujours pas de bruit dans la forêt luxuriante comme si la voix qu’il avait entendue était juste une hallucination.

Regardant timidement les alentours, il respira avec l’intention de calmer son cœur palpitant et décida de parler encore une fois : « Hey, celui qui se fait appeler le système… »

Après cela, le jeune était stupéfié

Système, c’est ce que j’ai dit, n’est ce pas ? Je n’aie pas pu l’entendre de travers ! Le système légendaire de transports ? Le doigt de Midas ?

Cela ne peut pas être réel, n’est ce pas ?

Avec ce schéma de pensée, le jeune s’était finalement calmé avec ses manières, se grattant la tête, il chuchota avec suspicion. « Système ? »

Juste après ça, la voix mécanique résonna encore une fois. « À votre service, utilisateur ! »

Le cœur du jeune palpita encore une fois

Il aurait pu s’occuper de cette situation avec un peu plus de sang froid après une préparation psychologique, ce genre de paramètre, tant que c’était un hikikomori, il pouvait devinait ce qu’il allait se passer à partir de maintenant.

« Donc… Système, quel est cet endroit ? Que s’est-il passé ? Pourquoi suis-je ici ? » comme une mitrailleuse il envoya des mots, il ne pouvait pas attendre avant de savoir dans quelle situation il se trouvait, dans une forêt sans humain, il pouvait seulement se fier au système qui était littéralement sa seule option.

« Bip ! Position actuelle de l’utilisateur : Monde de Silvaria, Forêt des bêtes géantes ! »

Le monde de Silvaria ? La forêt des bêtes géantes ?

Bon, à partir de ses informations, le jeune arriva à quelques conclusions : Premièrement, il a été transporté: Deuxièmement, en se fiant au nom de cet endroit, il a été transporté dans un monde style western; Troisièmement, se serait bien si c’était un monde normal, mais s’il y s’avère que ce dernier était l’un de ces mondes mystiques ou fantaisistes, eh bien selon le nom très bizarre de cet endroit, les chances qu’il meure son juste légèrement supérieur à celle qu’une fille vienne et lui confesse son amour.

Secouant sa tête vigoureusement, comme s’il essayait d’oublier cette conclusion de son esprit, se rappelant à travers son cœur, que c’était une fausse conclusion, tel une glorieuse personne transportée, selon les standards, je devrais être capable de botter des culs du Nord jusqu’au Sud, conquérir le monde, se faire des « amis avec des bénéfices », créait un palais de cristal, Créait un héritage inoubliable !

Si c’est comme décrit dans les novels, alors c’est logique !

Par contre, c’est tous sauf imaginaire et cela devenait de plus en plus ridicule.

Finalement, se rappelant du système mystérieux, le jeune se relaxa finalement un peu.

Avec quelques respiration et rire bref, il se leva et fit face à l’horizon vide.

« Je peux revenir ? »

« Bip ! En dehors du protocole du système, s’il vous plaît scannez autour de vous ! »

Ne pouvant rien faire sauf lever le coin de ses lèvres, le jeune dit de manière amusante : « Dans ce cas-là, qu’est-ce qui n’est pas en dehors du protocole du système ? »

Sortant de nulle part, un tableau multicolore apparut en un instant, il a l’air tellement irréel que l’on dirait une projection.

Abasourdie par le tableau fantastique devant lui, flotta ant dessus se trouver l’écran pour [Status], [Équipement], [Compétence], [Objets], [Invocation], totalement comme un jeu vidéo.

Si, à ce moment-là, il ne reconnaitrait pas ce que s’était, alors il a échoué en tant hikikomori, c’était… c’était clairement un système de triche sortant tout droit d’un novel !

En disant cela, il sauta à un mètre du sol, créant son record personnel par la même occasion, tellement excité qu’il avait oublié qu’il n’y a pas si longtemps il était juste une salope en train de pleurer.

On m’incite presque à tricher !

Rigolant comme s’il s’était transformé en moitié con, non merde c’était un adjectif, il s’était vraiment transformés en con.

Regardant son tableau de status, comme s’il était son vrai amour, se rapprochant encore plus pour l’embrasser, tout en restant en « mode con », Il pressa l’onglet [Status]

Les cinq onglets disparaissaient et se qui ressemblait à une illusion projetée de lui-même accompagner d’une description « status de l’unité » apparut.

Unité : Humain

Compétence : Aucune

Équipement : Aucun

Invocations : Aucunes

Points d’équipement : 0

Points d’objet : 0

Point de compétence : 0

Point d’invocation : 0

« … »

Avec ce genre de status questionnable et impensable, le visage du jeune continua à changer de couleurs comme s’il imitait le spectre de couleurs de la projection du status.

Même s’il n’est pas le moment pour se reposer, cette épine ne peut plus être contenue.

« Je dis, quand tant que novice, les stats pitoyables et les nombres s’approchant de zéro sont compréhensibles, mais c’est quoi le bordel avec la valeur de « Unité » ? De quoi « Humain » !… » Comme toutes personnes ayant joué à des mmorpgs, ou lus des novels du même genre devraient savoir, qu’il devrait avoir un nom à cet emplacement… »

« Phew… » Quelques rafales de vent traversèrent la plaine, accompagnés de quelques feuilles passant devant son visage, comme si elles se moquaient…

Après un silence anormal, le système énigmatique sonna encore une fois.

« Veuillez choisir votre terme d’affection ! »

Tu as faits une pause n’est ce pas ! Tu t’es absolument arrêté à l’instant !

Énervé, il se gratta la tête jusqu’au moment où ses cheveux ressemblaient à un nid d’oiseaux, sans aucune force il abaissa ses mains se sentant frustrés.

« Veuillez choisir votre terme d’affection ! »

La voix le dépêcha encore une fois, le débarrassant de tous ses sentiments suicidaires, laissant sortir un soupir, il dit : » Mon nom est… »

S’arrêtant à mi-chemin, il pensa que puisque c’était un nouveau monde, cela voulait dire un nouveau commencement, son ancien nom, ferait mieux d’être enterré…

Cela le frappa comme une épiphanie, il réfléchit avant de relever sa tête. « Wu Yan ! Va pour Wu Yan ! »

Le jeune… non, Wu Yan qui avait l’air de n’avoir aucune intégrité, mais c’est la meilleure chose qu’il pouvait penser pour l’instant pour son nom.

Dans tous les cas, il n’y aura personne qui le reconnaîtrait, un nom qui sonne un peu plus cool ne peut pas être interdit par la loi quand même ?

« Bip ! Identité confirmée, utilisateur : Wu Yan, confirmation de la modification du status en remplaçant humain par Wu Yan, il retourna avec satisfaction vers son menu original tout en acquiesçant.

Avec de l’espoir, il cliqua sur l’onglet de compétence et ce qui était listé ici était 3 onglets secondaires [Type compétences], [Type talent], [Type lignée]. Il cliqua sans hésitation sur l’onglet lignée.

Sharingan (un tomoe) : 1000 PC; (deux tomoe] : 3000 PC; (Trois tomoe) : 10 000 AP; (Kaléidoscope Hypnotique) : 100 000 PC; (Kaléidoscope Hypnotique du Sharingan Éternel) : 500 000 PC

Rinnegan : 1 000 000 PC

Ancêtre véritable : 500 000 PC

Regardant ses lignes de nombres, il devint désorienté et cliqua juste sur « Retour ». Son esprit toujours sous le choc même après être revenus sur le menu.

Maintenant, il en était sûr, c’était l’heure !

Avec cela, il refusa de croire qu’il n’arriverait pas à s’occuper de se monde !

À ce moment, il se sentait vraiment massif, comme s’il était au somment du monde, marchant sur des montagnes de corps, brandissant son épée infinie comme un boss !

Symptôme commun du syndrome « hikikomori », plus connus comme « Désillusion personnel »

En étant excité, il cliqua sur l’onglet « Talent ».

Manipulation des vecteurs (lvl 1) : 500 PC; (lvl 2) : 1000 PC; (lvl 3) : 5000 PC; (lvl 4) : 50000; (lvl 5) : 500 000 PC

Contrat des flammes : 300 000 PC

Yeux de la mort (NDT : tsukihime, pas Death Note) : 1 000 000 PC

Et la liste continua encore et encore, pendant que la liste continuée à s’agrandir, sa bouche fit de même. À tel point qu’il aurait pu être comparé à un hippopotame, il se contraint de ne pas rire comme un fou. Il continua dans le type « Compétence »

Ice dou qi : 10 000 PC

Dark dou qi : 10 000 PC

Magie divine : 100 000 PC

Magie du crépuscule : 100 000 PC

Nécromancie : 100 000 PC

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *