Tales of Demons and Gods – Chapitre 145

Du point de vue de Nie Li, les rangs Bronze et Argent étaient très faciles à percer, et il était légèrement plus difficile de percer au rang Or. Cependant, ce n’était pas non plus un mur impénétrable ; pour Xiao Ning’er et les autres, avec leurs techniques de culture, il était extrêmement facile d’y parvenir. Tout ce qu’il leur fallait faire pour cela était d’accumuler leur force spirituelle. Ils pourraient ensuite y parvenir.

En ce qui concernait Nie Li lui-même, la difficulté de sa percée était de plusieurs fois celle des autres à cause de la 〈Technique du Dieu Céleste〉. Malgré ça, ça n’était pas non plus trop compliqué.

Il absorbait la force spirituelle des Cristaux de Sang et la raffiner pour la faire sienne, ce qui permettait à son royaume spirituel de s’étendre et lui donnait l’impression d’enfler.

Cependant, il ne tenta pas immédiatement de percer au rang Or. Au lieu de ça, il compressa la force spirituelle dans son royaume du même nom et la comprima dans un petit coin avant d’absorber plus de force spirituelle des cristaux encore.

Il absorba une fois la quantité nécessaire de force spirituelle pour percer, deux fois, trois fois…

Il dépensa ainsi des douzaines de Cristaux de Sang jusqu’à ce que son royaume spirituelle contienne 7 fois la quantité nécessaire, arrivant ainsi enfin à ses limites.

Fini !” Nie Li ouvrit soudain les yeux, sa force spirituelle commençant à déborder du royaume. Elle se précipitait frénétiquement vers toutes les centaines de points d’acupuncture de son corps.

Boum !

La force spirituelle débordait, telle une marée incontrôlable.

L’aura du corps de Nie Li augmenta de plusieurs fois d’un coup tandis qu’il atteignit le rang Or 1 étoile et bien qu’il n’en soit que là, un expert de rang Or ordinaire n’aurait aucune chance face à lui vu qu’il avait les techniques de combat de sa vie passée…

Il put voir, en sentant la force spirituelle dans son corps, le bourgeon dans les profondeurs de son royaume spirituel pousser lentement et devenir une longue vigne. Celle-ci se sépara en deux et se raccorda à l’Ombre Fantôme et au Panda à Dents de Sabre. Les deux esprits démons se roulèrent tous deux en boule, ressemblant à deux fruits sur la vigne qui les nourrit tous deux.

Nie Li put sentir que ses deux esprits démons subissaient une étrange transformation, qui parvint même à l’émerveiller.

Pour la première fois, il découvrit que la force spirituelle de son royaume du même nom pouvait prendre une telle forme.

Il semblait que ses connaissances quant à la force spirituelle soient toujours incomplètes.

Nie Li cacha rapidement l’aura qu’émettait son corps. Bien qu’il ait atteint le rang Or 1 étoile, l’aura qu’il dégageait à présent était celle d’un rang Argent. Avec sa technique de dissimulation, même Sikong Yi pourrait ne pas être capable de découvrir sa force réelle.

Il prit dix jours pour finir de s’adapter à son aura et pendant ce temps, les hurlements de Duan Jian diminuèrent lentement jusqu’à ce qu’enfin, il n’émette plus aucun son.

Nie Li et les autres apparurent près de lui l’un après l’autre et le regardèrent silencieusement, allongé qu’il était au sol.

Qu’est-ce qui ne va pas chez lui ?” Du Ze et le groupe pouvaient sentir que l’aura de Duan Jian devenait de plus en plus faible.

Xiao Ning’er, Lu Piao et les autres avaient l’air affolés. Duan Jian n’allait pas mourir comme ça, pas vrai ?

Seul Nie Li avait l’air calme, très calme en regardant Duan Jian. S’il parvenait à survivre à cette épreuve, alors il aurait sa chance de devenir un expert suprême. S’il n’y parvenait pas…

Un long moment plus tard, l’aura de Duan Jian donnait l’impression qu’il allait mourir.

Tout d’un coup,

Baboum ! Baboum !

Un son grave vint du corps de Duan Jian. Ce son, c’était celui de son cœur qui battait. La forte réverbération du battement de cœur était assez puissante pour faire s’écrouler les murs alentours.

Ensuite, une aura majestueuse sortit en coup de vent du jeune homme et se répandit continuellement dans les environs.

Cette aura mit Xiao Ning’er et les autres sous pression.

Quelle énergie puissante !

Nie Li put sentir cette énergie circuler dans le corps de Duan Jian. Les ailes dans son dos devinrent plus puissante et dans un crac, les chaînes noires qui le retenaient prisonnier se brisèrent.

Roar !

Duan Jian poussa un rugissement furieux qui ressemblait à celui d’un vrai dragon.

Quel monstre terrifiant…” Lu Piao le regardait avec peur (NdT Raciiiiiste). Il n’aurait jamais pensé que Duan Jian, mourant, puisse soudainement devenir aussi fort que ça.

Boum ! Boum !  Boum !

Le corps de Duan Jian émit une vague d’aura et se mit à flotter dans les airs, enveloppé d’une légère lueur noire. Son visage avait une expression noble, comme s’il supervisait toutes les vies. Un moment plus tard, il ouvrit soudainement les yeux.

Il atterrit lentement au sol après avoir vu Nie Li et les autres.

Le pouvoir de la lignée des dragons était effectivement puissant. Il fut capable de faire atteindre au corps de Duan Jian un niveau aussi terrifiant ! Les experts sous le rang Légende seraient incapables de lui faire le moindre mal.

Duan Jian était légèrement plus grand que Nie Li et les autres ; il avait une expression inébranlable sur le visage, accompagnée d’un regard perçant. Bien que ses cheveux soient un peu en bataille, ils n’arrivaient pas à cacher son tempérament remarquable.

Son regard alors vitreux était graduellement devenu clair et affûté. Duan Jian sembla réaliser les changements que son corps avait subis et il fixa Nie Li, une trace de surprise dans le regard.

Boum !

Duan Jian se tint devant Nie Li, puis posa un genou au sol et dit solennellement : “Grâce à la bonté dont a fait preuve le Maître à mon égard, ma vie lui appartient à partir de ce jour. S’il veut que je vive, je vivrai. Si Maître veut que je meurs, je mourrai !”

Sa voix était calme mais ferme, sans la moindre trace d’hésitation.

En fait, avec sa force actuelle, il pouvait facilement revenir sur sa parole et s’échapper de la Famille des Ailes Argentées. Néanmoins, ce n’est pas ce qu’il fit et au lieu de ça, il inclina sa tête fière.

Depuis la mort de ses parents, Duan Jian avait vécu dans la douleur, horriblement torturé par la Famille des Ailes Argentées. C’était Nie Li qui lui avait permis de devenir un expert et qui l’avait sauvé d’un océan de souffrance. En même temps, il lui avait donné de l’espoir : l’espoir de venger ses parents. La bonté de Nie Li revenait à lui avoir donné une nouvelle vie.

Je ne m’étais pas trompé à son sujet’ pensa Nie Li en son for intérieur. Duan Jian était quelqu’un de fidèle à sa nature et Nie Li savait dès le départ qu’il lui avait réellement juré fidélité.

Ta force physique est égale à celle d’experts de rang Légende. Cependant, tu n’es pas encore un adversaire à la hauteur d’un rang Légende authentique, pour le moment. C’est pourquoi ta force ne doit pas être dévoilée !” Il le regarda et dit : “Remets tes chaînes noires !”

Oui, Maître.” Duan Jian hocha la tête. La furie traversa son regard ; il lui fallait, dans sa vie, prendre la tête de ce vieux salop de Sikong Yi ! Cependant, il comprenait qu’il lui fallait encore serrer les dents un moment. Vu qu’il attendait son heure depuis si longtemps, un peu plus ou un peu moins ne le dérangeait pas.

Nie Li regarda l’abdomen de Duan Jian. (NdT “Oh Jian, que tu es musclé…). Le sceau qui s’y trouvait avait complètement été brisé. Nie Li rassembla un peu de force spirituelle dans ses deux mains et les dirigea sur l’abdomen du jeune homme. (NdT oooh, que ta peau est douce) Un autre sceau y apparut et le ligota avec une nouvelle chaîne noire.

Bien qu’il soit fermement attaché, Duan Jian pouvait facilement briser les chaînes en cas d’urgence.

Sa loyauté ne faisait aucun doute et avoir un général aussi brave et féroce que Duan Jian comme subordonné rendait Nie Li très heureux. Outre sa force physique, sa force spirituelle (NdT je suppose, vu que l’auteur n’a pas précisé…) devait approcher celle d’un expert de rang Or Noir après qu’il ait invoqué le sang du Dragon.

Pendant que Nie Li, Du Ze, Lu Piao et les autres discutaient, Duan Jian s’assit dans un coin et s’entraîna silencieusement.

Nie Li, tu es déjà parvenu au rang Or après avoir raffiné autant de Cristaux de Sang.” dit Du Ze. La percée au rang Or était plus facile qu’il ne l’imaginait.

Bien, vous autres, continuez de vous entraîner et de consolider votre culture. Je vais sortir marcher un peu et observer la Famille des Ailes Argentées. Quand les Pierres de Lumière seront entre nos mains, nous partirons.” dit Nie Li. Ils avaient déjà tout préparé à ce moment et n’attendaient plus que d’obtenir les Pierres des mains de Sikong Yi.

Du Ze hocha la tête : “D’accord.”

Nie Li, tu veux que je t’accompagne ?” demanda Xiao Ning’er en le regardant.

Pas besoin, il faut mieux que tu restes ici. Il ne me serait pas pratique d’avoir du monde avec moi.” répondit Nie Li en secouant la tête.

D’accord.” Xiao Ning’er hocha la tête et bien qu’elle soit un peu inquiète, elle choisit néanmoins de l’écouter.

Duan Jian dit au revoir à Nie Li du regard. Il comprenait qu’avec sa position dans la Famille des Ailes Argentées, tant qu’il restait dans leur territoire, il ne courrait aucun danger.

Tous les bâtiments de la Famille étaient dissimulés dans d’énormes arbres. De plus, ils gardaient avec eux de nombreux OiseauTonnerres, protégeant ainsi lourdement leur territoire. Bien qu’il y ait malgré tout des bêtes démons volantes qui attaquaient ce dernier, ils se faisaient chasser de là à coups de flèches.

On pouvait voir, à partir de là, que la Famille aux Ailes Argentées n’était pas trop à son aise dans ce domaine, vivant constamment sous la menace des bêtes démons.

Quand Nie Li se déplaça dans le territoire de la Famille, il remarqua qu’il y avait plusieurs gardes de rang Or qui le suivaient de loin. Bien qu’il en soit mécontent, il ne pouvait que le supporter. Après tout, c’était leur territoire… Petit à petit, Nie Li approcha de la mine des Cristaux de Sang.

Il y avait des esclaves enchaînés partout, portant des vêtements élimés et qui minaient la forme brute des Cristaux. Dès qu’il y avait le moindre délai dans leurs mouvements, des gardes les frappaient brutalement de leur fouet.

La voluptueuse Sikong Hongyue se tenait au sommet d’une pierre, portant une armure moulante et un fouet en main. Son regard était glacial ; elle semblait habituée à la scène sous ses yeux.

Pas loin de là, il y avait un jeune homme grand et musclé en armure dorée qui ressemblait à Sikong Hongyue.

Tout d’un coup, un vieil homme frêle tomba devant lui, à bout de force. L’expression du grand jeune homme devint immédiatement morne…

Bordel, tu ne peux même pas accomplir une tâche aussi simple ?!” Le jeune homme agita son fouet, frappant brutalement le vieil homme.

*PA* Une trace de sang apparut sur le corps du vieil homme qui poussa un cri de douleur en se forçant à se relever. Alors qu’il était parvenu à se relever à moitié, il retomba au sol, à cause de son corps faible.

Vieille merde inutile !” Le grand jeune homme fouetta de nouveau.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *