Tempest of the Stellar War – Chapitre 142

Wang Zheng rit et farfouilla à l’intérieur de sa chemise. Une pile de canettes comprimées de l’Île du Paradis fut déversée. « N’osez pas dire que je ne pensais pas à vous, j’ai piqué ça pour vous. »

« Bordel de Dieu Wang Zheng ! Tu es un génie ! »

La foule devint excitée. Woah ! Bœuf, poisson, porc, tous contenaient de la viande ! Les larmes commencèrent à couler dans leurs yeux. Depuis combien de temps avaient-ils mangé pour la dernière fois des mets raffinés ?

Le bœuf en conserve, le thon à nageoires jaunes et le saumon, bien qu’ils aient été mis en conserve, avaient été produits par l’Île du Paradis. Ils avaient donc le même goût que les aliments préparés par des chefs de grande qualité.

Même Meng Tian, habituellement calme, ne pouvait contenir son excitation. Elle avala lentement sa salive. Même si elle pouvait supporter pas mal d’inconfort, elle n’était pas une sainte. Les repas récemment avaient été trop horribles ; la nourriture fournie par l’IG ressemblait à de la nourriture pour animaux.

« Les dames d’abord. » Même à ce moment, Zhang Shan n’avait pas perdu son caractère de gentleman.

C’était code rouge à l’intérieur de la salle de surveillance. Les capteurs avaient détecté des aliments provenant de sources étrangères.

Su Yan était gêné derrière les trois généraux. « Je suis désolé, je n’étais pas assez strict avec mes vérifications. »

Les trois généraux secouèrent la tête et sourirent. Un peu de nourriture était bien, car cela n’affecterait pas la situation générale. « Ce n’est pas grand-chose. Nous choisissons des soldats, pas des robots. »

Su Yan s’inclina. Ses yeux brillaient, comme il avait effectivement fait son inspection. C’était juste qu’il était trop indulgent. À bien y penser, quand il avait félicité Wang Zheng, il s’était un peu trop déplacé. Au début, il pensait que Wang Zheng n’était tout simplement pas habitué à être critiqué, mais il semblait qu’il lui jouait un tour.

Wang Zheng avait ramené une douzaine de canettes environ. Elles étaient toutes les canettes compressées et avait la hauteur d’une demi-canette ordinaire. Après avoir ouvert les boîtes de conserve, la nourriture à l’intérieur se gonfla. Une portion suffisait donc à nourrir deux personnes.

« Non, nous ne pouvons pas les gaspiller comme ça. Nous devrions y ajouter des fruits de mer, puis le réchauffer, ce serait le meilleur. »

Zhang Shan vint les arrêter après avoir ouvert la boîte de conserve de thon à nageoires jaunes. Terminer le tout maintenant serait un gaspillage excessif des saveurs de fruits de mer qui s’échappaient.

Yuan Ye jeta un coup d’œil à Zhang Runan. Il dit également : « Je vais attraper du poisson maintenant, organisons un barbecue ce soir. »

Manger autour du feu de camp était la meilleure sensation.

Wang Zheng ne fit pas de commentaire. Il n’avait pas envie de manger. Bien qu’il soit allé sur l’Île du Paradis pour se faire soigner, il avait l’impression d’être en vacances. Il devait penser aux autres personnes qui souffraient ici sur l’Île du Démon. Il avait apprécié les quelques jours là-bas. Oublié l’examen physique de sa moelle osseuse et tout ça !

Une fois les tâches assignées, ils commencèrent à attraper du poisson. Wang Zheng entra dans la jungle et tenta d’attraper toutes sortes de gibier. Il avait attrapé une chèvre bizarre ; c’était plutôt une sacrée chance ! Et il trouva un terrier de lapin et en attrapa deux qui ne s’échappèrent pas à temps.

De retour sur la plage, Masasi se dirigea vers lui avec une créature à la main. « Puis-je échanger ceci contre une canette de nourriture ? Milo n’a pas l’habitude de manger des animaux sauvages. »

« Certainement. » Wang Zheng était détendu. Avoir pu tuer la reine était en grande partie dû à la présence de Masasi. Bien qu’ils appartiennent à différentes factions, il n’y avait pas d’ennemis.

La nuit tomba et une lune ronde apparut. C’était un climat artificiel. Au milieu du camp, un feu de joie était allumé.

Des sons de chants commencèrent à monter. C’était Milo. Une belle danse, les sons de la chanson, tout cela apporta un silence calme dans leurs cœurs. Cela donnait un sentiment de perfection. Cette atmosphère au clair de lune était belle.

Même s’il ne s’agissait pas d’un feu de joie, les membres des différentes factions se mirent à applaudir. À ce moment, tout le reste avait été oublié. Tout le monde appréciait simplement la paix et la tranquillité après la bataille.

Milo et Meng Tian étaient les plus belles filles de ce groupe d’entraînement. Leurs performances dans le test étaient également très bonnes. Pour le moment, Meng Tian était légèrement meilleure, car c’était elle qui avait tué la reine après tout. La Capacité X de geler avait également impressionné tout le monde. Bien que Milo ne se soit pas aussi bien comportée contre le ver de cerveau, elle avait un sens de l’humour plein d’esprit. Son tempérament élégant avait attiré beaucoup de collègues masculins. Elle avait un air noble autour d’elle, mais elle restait une personne ayant le sens du contact.

Une fois la chanson terminée, les étudiants de l’Académie Mars se levèrent. « Puisque la Terre nous a fait plaisir, nous, les habitants de Mars, devrions répondre de la sorte. Je vais interpréter une chanson de guerre de Mars pour tout le monde. »

Les personnes qui étaient arrivées ici étaient pleines de talent. Ma Hong de Mars ne s’était pas trop distingué, mais cette chanson de guerre pleine d’enthousiasme captiva l’attention de tous. Elle donnait une sensation de masculinité.

Deux personnes avaient donné une bonne ouverture et tous les types de performances s’en suivirent.

Il y avait de la magie ainsi que des compétences de performance. C’était leur propre scène personnelle.

« Hé, hé, je suis une personne de Titan. Je n’ai pas de capacités particulières, seulement un corps dur. »

Un gars petit de Titan se leva. Il mesurait à peine 1m70 et était de constitution mince.

Un éclat de rire explosa. « Aloman, tu ne joues pas une comédie, n’est-ce pas ? »

« Si vous êtes un homme, vous devez être dur. Tout le monde sait ça ! Cependant, il y a des dames ici, alors je suppose que je ne devrais pas en faire la démonstration. »

« Hé hé, une arme secrète ne doit pas être révélée aussi facilement. »

Aloman de Titan se mit à rire. À ce moment, un camarade d’école d’Aloman sortit du côté. Il sortit une dague en alliage tout en tenant une branche d’arbre. Le bois sur l’île Demon était extrêmement dense et difficile à casser, mais avec une légère coupure du poignard, la branche se scinda en deux. Aloman eut un flash dans les yeux, puis il fit un geste et son camarade lui lança soudain le poignard.

Puchi !

Le poignard entra dans la peau. Il entra seulement sur un centimètre et s’arrêta.

« Oh ! » Dirent les camarades en buvant. Son corps s’était contracté ; cela montrait qu’il avait utilisé toute sa force.

Le poignard se déplaça d’un millimètre et s’arrêta une fois de plus.

BOUM.

C’était une pierre, il devrait pouvoir y entrer !

Il y a eu des applaudissements et des sifflements. Cette performance était excitante. La dague était sortie et à l’œil nu, ils voyaient la petite blessure créée. C’était en train de guérir rapidement, ce qui montrait le contrôle absolu sur les muscles.

Bien sûr, c’était une sorte de capacité. L’expertise dans le contrôle des muscles signifierait un comportement formidable dans le contrôle d’un Mecha.

Ils étaient jeunes et en bonne santé. D’autres voulaient monter en puissance, et bientôt, toutes sortes de tours de force furent affichés comme une ligue de héros. Tout le monde voulait un morceau de la gloire avec leurs différentes démonstrations de force.

« Votre académie a-t-elle des performances ? »

Soudain, quelqu’un pointa Luo Fei, qui était en train de manger et de boire, et déclara qu’il était le plus en colère. Après s’être entraîné pendant si longtemps et avoir été dans la force principale, ce grassouillet n’avait jamais rien fait.

« Performance ? Oui, nous en avons. »

Luo Fei cligna des yeux, acquiesça, puis se leva.

« Qu’est-ce c’est ? Montre-nous. »

« Hé hé, j’ai bien peur que si je vous le montrais, vous me donniez une raclée. À moins que… vous me promettiez de ne prendre aucune action par la suite. »

Luo Fei laissa échapper un rire louche.

Tout le monde voulait savoir quelles compétences avait ce grassouillet. La personne que Lear appréciait ne serait pas un tire-au-flanc. Achille avait ses huit étoiles autour de lui et Lear avait choisi d’emmener un grassouillet ? Cela ne collait pas.

« Bien sûr, nous promettons. Nous ne ferons plus rien après ça. »

« J’ai besoin d’un accessoire, j’espère que vous pourrez tous coopérer. » Déclara Luo Fei en se promenant dans le cercle de personnes. Il ramassa une pieuvre grillée.

Tout le monde regardait ce grassouillet. Où voulait-il en venir ?

« Mesdames et messieurs, soyez attentifs, je suis sur le point de commencer. En moins d’une seconde, cette pieuvre va disparaître ! » Le grassouillet avait un air sérieux sur son visage alors qu’il désignait la foule.

Soudain, avec un rugissement, ce grassouillet ouvrit grand la bouche et avala la pieuvre d’un seul coup.

Tout le monde en fut abasourdi. Bordel c’était quoi ! Ceci était censé être une capacité ?

« Non mais, c’est quoi ce bordel ! C’était simplement une excuse pour manger la nourriture. »

« Fichez-lui une raclée… »

« Un gentleman est fidèle à sa parole. Vous avez promis de ne prendre aucune mesure. » Le grassouillet jeta un coup d’œil tout autour de lui. « Manger vite est ma capacité. Peu importe que vous soyez impressionné, je suis bien avec moi-même. »

Cependant, en l’espace d’une seconde, un groupe de personnes fondit sur le grassouillet avec les poings levés. Une promesse ?

Va te faire voir ! Ils avaient passé une demi-heure dans l’océan et c’était le seul poulpe qu’ils avaient attrapé.

Luo Fei esquiva latéralement et récupéra de manière impressionnante. Avec un éclair de ses pieds, il esquiva tout cela et s’enfuit !

Les autres voulaient le prendre en chasse, mais le grassouillet avait disparu !

« Je me souviens… ce grassouillet a dit que sa capacité était de pouvoir s’échapper, non ? » Marmonna quelqu’un.

« On dirait que oui. »

Tout le monde se mit à rire et écarta le sujet. D’autres se mirent vite à également offrir une performance.

Au milieu des sons des vagues, l’événement atteignit son apogée et tout le monde se mit à chanter le chant de la Conquête du Système Solaire. Même le grassouillet était revenu.

Le soleil, origine des humains et point de départ de leurs conquêtes. Aujourd’hui, ils partiraient d’ici pour conquérir l’univers entier.

Dans la salle de surveillance.

Les trois généraux regardèrent solennellement. Même lorsque les représentations étaient dans une accalmie, leur attention n’avait pas faiblit. Plus l’atmosphère était détendue, plus on pouvait voir le caractère d’une personne.

« Ces punks ont même commencé à jouer. Demain, nous entamerons une nouvelle phase d’entraînement. »

« Au départ, nous avions l’intention de les laisser s’adapter encore un autre jour, mais il semble que ce ne soit plus nécessaire. »

« Augmentons la difficulté. Il est temps que nous leur montrions vraiment. »

Ils acquiescèrent tous les trois. Ils s’attendaient à ce que les jeunes soient un peu plus matures, mais ils semblaient vouloir seulement chanter et danser.

Le matin…

La température était à son maximum. Cela était dû à la chaleur du soleil artificiel. Il faisait trois fois plus chaud que la veille. L’Île du Démon était passée d’un automne frais à un été chaud.

Bien qu’ils aient été épuisés par les activités de la veille, tout le monde s’était réveillé tôt à cause de la chaleur. Ils étaient sur le point de plonger dans la mer pour se rafraîchir, mais soudain, le son d’un vaisseau spatial provint du ciel.

Boum.

Un petit vaisseau spatial tactique descendit des airs et souleva une énorme rafale de vent lors de l’atterrissage.

Su Yan fut le premier à sortir, mais après un moment, tout le monde regarda derrière lui. Cinq jeunes de tempéraments différents sortirent du vaisseau spatial. Ils marchaient à des rythmes différents et chacun dégageait un sentiment différent. Ils avaient leurs charmes uniques, mais une chose était commune, à savoir que chacun d’eux affichait une confiance en soi absolue.

Des gens de l’Académie X. Cette fois, le Système Solaire allait participer aux jeux de l’IG.

Toutes sortes de regards furent adressés ; il y avait des regards d’envie et des regards provocants. Mais les plus communs étaient les regards de suspicion. Toute personne capable d’entrer dans l’Académie X était considérée par tous les hommes de la galaxie comme un génie parmi les génies. Mais peu importait leur génie, personne ne se sentait inférieur. C’était une excellente occasion pour eux de faire leurs preuves et quoi de plus glorieux que de les vaincre ?

Wang Zheng examina ces cinq personnes avec un grand intérêt. Ces cinq-là avaient la plus grande Capacité X et étaient considérés comme l’avenir du Système Solaire.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *