Tempest of the Stellar War – Chapitre 202

« Oh ? Dites-m’en plus. » Les yeux de la Reine bougèrent légèrement.

« Cela venait d’un rapport de Ya Shuman. Nous avons trouvé les vestiges de Dieu dans l’un des humains sur Terre. Il est sans aucun doute entré en contact avec l’énergie de Dieu. »

« Hoho… Nul besoin de s’alarmer. Il est possible que cela se produise, mais en même temps, il pourrait ne s’agir que d’un sentiment de nostalgie. Dieu nous a sans doute déjà quittés. Tout ce que nous devons faire, c’est attendre et rester vigilants. »

La Reine toucha Hao Lin doucement et dit : « Vous avez une grande responsabilité. Vous aurez l’entière responsabilité de l’affaire avec Aslan. »

« Oui votre Majesté. »

Bien qu’il n’ait que 10 ans, les connaissances et la compréhension de Hao Lin étaient bien au-delà de celles des autres de son âge.

Mais il ne comprenait pas une chose : il avait senti une trace d’appréhension chez la Reine. Qu’est-ce qui pourrait menacer la grande civilisation d’Atlantis ?

Les vacances de Wang Zheng étaient remplies d’activités. Au milieu de ses vacances, il reçut les salutations de Zhuo Mu et Luomu. Aucun d’eux ne pouvait être trop détendu, car ils venaient de passer la première phase de l’IG.

Wang Zheng, Meng Tian, Zhang Shan et Zhang Runan retournèrent tôt à l’école. Ils passèrent le temps restant à manger des collations.

Leur esprit était bon après avoir pu se détendre et se reposer pendant un certain temps, surtout pour Zhang Shan.

« Très bien, il semble qu’aucun de vous ne se soit emporté. » Déclara Zhuo Mu. Il était satisfait des quatre étudiants. L’état de leur corps indiquait qu’ils avaient maintenu un certain entraînement ; sinon, ils n’auraient pas réagi aussi bien.

« Instructeur ! À l’avenir, ce sera à moi de porter la bannière de l’Ares Collège  ! » Dit Zhang Shan avec confiance tout en frappant sa poitrine.

Non seulement avait-il augmenté son entraînement physique, mais il avait également pratiqué les arts martiaux. Sa confiance avait atteint un nouveau niveau. Mais la simple force brute ne suffisait pas, il y avait encore beaucoup de techniques à apprendre.

Pour être invincible, il fallait une force et une vitesse absolues. Mais qui possédait les deux ?

En plus de cela, quelle que soit la force d’une personne, elle aurait besoin de compétences suffisantes face à un groupe.

« Pourquoi vous me regardez tous comme ça ? Vous ne me croyez pas ? Je vais faire changer vos opinions sur moi dans la deuxième étape ! Vous finirez tous par m’admirer ! » Dit Zhang Shan. Meng Tian et Zhang Runan ne purent s’empêcher de tourner le visage avec dégoût. Zhang Shan était sans voix devant leur changement d’expressions. Aucun d’eux ne le croyait ?

Zhuo Mu ne put pas s’empêcher de se moquer de lui aussi. « Demoiselle de la Montagne n’est pas un surnom dont on peut facilement se débarrasser. Je parlais juste à quelques vieux amis à moi, ton surnom s’est répandu comme une traînée de poudre. »

Zhang Shan était abasourdi. Bordel, qu’est-ce que c’était que ce non-sens ?!

« Revenons à l’affaire en cours. Vous avez tous passé la première étape et avez ensuite eu le plaisir de vous détendre et de vous baigner dans la gloire. Il est temps de redevenir sérieux. » Déclara Zhuo Mu. « L’IG est une sélection de guerriers Mecha après tout, et avoir terminé la première étape signifie seulement que vous avez le potentiel pour devenir un guerrier Mecha compétent. Vous n’êtes pas encore à la fin. La deuxième étape testera sans aucun doute la capacité de vos compétences de pilotage de Mecha. Ce sera certainement votre partie préférée. »

« Nous n’attendons que cela, Instructeur ! » Rugit Zhang Shan. Piloter un magnifique Mecha tout en écrasant le monde de façon majestueuse et en même temps entouré de filles canon. Wouhou ! C’était ça la vie !

Avec juste ces mots simples, Wang Zheng sentit une sorte de sensation d’ébullition jaillir en lui.

Les Mechas étaient en effet des choses extraordinaires ; il y avait un certain attrait en eux. Une fois qu’une personne en pilotait un, ses capacités humaines étaient grandement renforcées. C’était comme si ses restrictions physiques avaient été levées. C’était un sentiment enivrant de force absolue.

Beaucoup de guerriers Mecha étaient accro à ce sentiment.

« Qui parmi vous a déjà piloté un Mecha militaire ? » Demanda Luomu.

Tous les quatre se regardèrent, mais seule Meng Tian hocha la tête. « Je l’ai fait. J’ai piloté plusieurs fois le Mecha régulier de l’Armée de la Fédération de la Terre pour l’entraînement. »

« Qu’en as-tu pensé ? » Dit Luomu en riant.

« Difficile. »

Luomu rit de nouveau. « C’est vrai. Ce n’est pas la même chose qu’un Mecha d’entraînement, il n’est pas similaire à la version virtuelle d’un jeu. C’est pour de vrai, cela cause une pression sur le corps humain. Plus vos tentatives de manœuvre sont fortes et clinquantes, plus le corps devra en payer le prix. Un Mecha n’a pas de limites, mais le corps humain si. C’est pourquoi je veux que vous compreniez tous le mécanisme, que vous compreniez vos propres limites, puis que vous les surmontiez. »

« Hoho…. Laissez-moi résumer. Nous allons vous expliquer comment faire fonctionner le Mecha. »

« Instructeur ! Bien sûr, nous savons que la version virtuelle ne représente pas entièrement la vraie chose, mais serons-nous vraiment autorisés à en piloter un vrai ? » Demanda Zhang Shan.

« Vous avez de la chance, les gamins. »

Ensuite, le rideau derrière lui s’ouvrit lentement pour révéler quatre Mecha tous neufs.

« Voici vos Mechas d’entraînement, ils sont sponsorisés par OMG. Le Demon Wolf Type V, le Beast Type III, le Bata Type V et le Hunter Type III. Ils sont tous neufs, ne perdez pas une si bonne opportunité ! »

En voyant les quatre Mechas, Zhang Shan lâcha un hurlement étrange et se précipita pour embrasser le Bata Type V. Il avait toujours voulu être un pilote de Mecha tout-puissant, et le Bata Type V lui permettrait sans aucun doute de montrer son plein potentiel.

Zhang Shan se sentit soudainement soulevé du sol. Zhang Runan jeta Zhang Shan de côté. « Ceci m’appartient. »

« Non, tu es sérieuse, Sœur Virile ? Ne pourrais-tu pas être plus démocratique ? Ne penses-tu pas que je suis plus approprié pour ça ? »

Zhang Runan regarda Zhang Shan. « Celui-là est à toi. »

La bête de type III ?! Pour Zhang Shang, un pilote de Mecha héroïque n’utilisait pas de Mecha de type bête. Non seulement leur Mecha idéal devait être fort, mais il devait également avoir l’air cool.

« Ne vous battez pas pour ça. Lequel vous convient ne sera décidé qu’après des tests approfondis. Quelle que soit votre préférence finale, vous devrez tous vous habituer à ces quatre Mechas. Ce n’est que lorsque vous aurez une connaissance approfondie d’une variété de Mechas que vous pourrez les contrer efficacement. »

Dit Zhuo Mu.

« Cette fois, vous devez totalement anéantir l’adversaire ! »

Les vieux Mecha étaient difficiles à utiliser. Penser qu’OMG serait disposé à parrainer quatre nouveaux Mechas était honnêtement inattendu. Bien qu’ils soient des modèles courants, cela dépassait les attentes du collège.

L’utilisation d’un véritable Mecha d’entraînement était différente de celle d’un Mecha virtuel. C’était vraiment une sensation agréable. De plus, c’était tout nouveau.

Tout le monde avait utilisé un Mecha d’entraînement. Wang Zheng l’avait également utilisé à plusieurs reprises, mais le sentiment de piloter un tout nouveau Mecha était complètement différent. Au moment où le pilote entrait dans le cockpit, des matériaux G se déformaient autour du corps et les appareils s’interfaçaient directement avec le pilote. Le pilote et le Mecha devenaient un. C’était comme un corps portant des vêtements, mais ceux-ci donnaient une force effrénée.

Ceci était votre Mecha, et c’était comme votre vie sur le champ de bataille.

Wang Zheng et Zhang Shan avaient tous deux leurs moments d’impulsivité. Ah… les hommes étaient comme ça !

Meng Tian n’était pas si excitée. Elle était expérimentée avec les Mechas, et avait même piloté des modèles haut de gamme. Elle souhaitait seulement améliorer sa propre capacité de combat grâce à l’entraînement.

Sinon, elle ne dépasserait pas la deuxième phase de l’IG.

Luomu ne put s’empêcher de sourire quand il regarda les quatre étudiants excités.

« Les conditions sont cette fois idéales. Mais allez-y doucement, nous ne voulons pas finir par les endommager. »

« Laissez-les d’abord s’entraîner et se familiariser avec le Mecha. Ils pourront se battre en duel plus tard tant que les niveaux d’énergie des boucliers sont capables de tenir le coup. »

« Environ un dixième devrait suffire, de cette façon le Mecha ne souffrira pas de trop de tension. »

Selon l’intention de Gu Te, il avait voulu assembler de vieux Mechas ou les laisser suivre une formation avec les militaires. Mais Zhuo Mu avait estimé qu’il valait mieux les laisser s’habituer au Mecha en premier. Heureusement, OMG avait accepté de faire un don aussi important.

Bien sûr, ils savaient qu’OMG avait l’intention d’entrer sur le marché de l’approvisionnement militaire, et c’était leur façon de créer des opportunités. Gu Te était toujours bien connecté dans le cercle militaire.

En fait, non seulement la Terre, mais Mars et Caragal avaient également commencé leur entraînement. Certains avaient même commencé plus tôt. Les autres n’étaient pas des imbéciles, la deuxième phase était définitivement la vraie bataille entre Mecha. A en juger par la première phase, la probabilité d’engager un combat était très élevée. Il ne serait jamais faux d’être prudent et de se préparer à ce scénario.

Mais la deuxième phase nécessitait des capitaux ; ce n’était pas possible sans cela. C’était différent que de s’entraîner soi-même.

L’Ares Collège avait connu une tendance à la baisse ces dernières années, de sorte que les budgets étaient devenus moindres. Pour faire simple, il ne restait que quelques noms. Bien qu’il ait obtenu de bons résultats dans la première phase, il était encore trop tôt pour espérer un changement de fortune.

Comme partout ailleurs, le collège avait préparé une collection complète de la bibliothèque Mecha. C’était l’installation de base d’un collège militaire.

Mais cela avait toujours été un luxe.

…………

Sur la Lune, au pavillon céleste du Moonlight College, les huit étoiles de la Lune s’étaient rassemblées et riaient.

« Masasi, j’ai reçu un message du patron. Cela semble un peu mauvais… où allons-nous ? » Dit Pi Xiaoxiu.

Ce n’était pas la première fois qu’ils faisaient ce genre d’entraînement. En ce qui concernait les Mechas, en tant que corps céleste le plus extravagant du Système Solaire, cet entraînement n’était pas nouveau.

« Ce devrait être des Mechas cette fois-ci. Quant à savoir où nous nous dirigeons…Je ne lis pas dans les esprits. Qui sait ce que pense le patron ? Nous pourrions même aller dans CT. »

« Tu plaisantes, à quoi cela servirait-il ? Même un dieu là-bas n’est rien dans le monde réel. » Ajouta Dong Xiao.

L’appareil de Milo sonna pendant qu’il discutait, c’était Achilles. « Le vaisseau spatial a été arrangé, la Station Spatiale Argus. »

Bref, Achilles n’avait qu’à lui dire le résultat.

Tout le monde en fut abasourdi. Station spatiale Argus… comment diable y arriveraient-ils ???

Bien qu’il soit subordonné à la Fédération du Système Solaire… cet endroit était chaotique. On disait que les habitants s’étaient même associés à des pirates, mais aucune preuve n’avait été trouvée jusqu’à présent. Les gens normaux n’y allaient jamais, c’était en décalage avec la haute position sociale de la Lune.

Mais Achilles ne leur laissait pas le choix, c’était une instruction.

Vingt-huit heures plus tard…

Milo et les autres entrèrent dans la Station Spatiale Argus.

Achilles était habillé en mercenaire. À côté de lui se tenait un homme chauve et musclé qui était torse nu. Il portait une armure d’une seule pièce qui donnait l’impression qu’il était capable de se battre avec un Mecha en personne ! Il se tenait là, immobile, regardant simplement les autres.

« Tout le monde est ici, allons-y alors. » Déclara Achilles avec un sourire.

Être un mercenaire interstellaire n’était pas une nouvelle occupation. Les voyages interstellaires étaient très dangereux et l’armée fédérale ne pouvait pas être partout à la fois. Garder une force de mercenaires coûtait aussi cher, ainsi naquit l’occupation professionnelle de mercenaires, et ils étaient autrefois considérés comme des escortes armées.

Les compétences techniques requises d’un mercenaire étaient élevées, de sorte que le simple soldat ne serait pas un excellent mercenaire. Pour cette raison, les mercenaires pouvaient atteindre des postes élevés au sein de l’armée s’ils le souhaitaient. Mais ce n’était pas ce qu’ils voulaient, ils détestaient être attachés. Une vie d’aventures et de combats était ce qu’ils désiraient. En fait, l’armée fédérale n’était pas celle que les pirates détestaient, mais plutôt les mercenaires.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *