Tempest of the Stellar War – Chapitre 210

« Je viens de le découvrir aussi. Écoute, quelques-uns de mes amis et moi voulions assister à ton concert, mais les billets sont tous vendus. Y-a-t ‘il une chance de nous faire entrer ? » Dit Wang Zheng.

« Ce n’est rien. Mon cousin plus âgé m’a déjà demandé de faire quelques courses aussi. » Sur le Skylink, la voix de Huiyin était clairement excitée. Il semblait que la petite chipie était ravie d’être dehors et de s’amuser.

« Nous en avons pas mal, environ… » Wang Zheng calcula. Il y avait aussi Xiao Fei, et si Raston voulait y aller, Xie Yating ne pouvait pas non plus être laissée de côté, ou Raston serait harcelé sans fin.

« Ne t’inquiète pas. J’ai dix places. Si tu as besoin de plus, je te les ferai parvenir. » L’interrompit Li Huiyin.

C’était la vie. Certaines personnes avaient la vie dure, et pour d’autres, c’était un chemin pavé de roses.

À travers le Skylink, des voix de travailleurs se firent entendre. Lin Huiyin dit d’une voix étouffée : « Je dois y aller maintenant. N’oublie pas de venir ! »

Lie Guang et Raston regardèrent Wang Zheng. Non mais c’était pour de vrai ?

Si quelque chose ne pouvait pas être fait pour Lie Guang sur le territoire martien, alors c’était probablement impossible. Bien sûr, Lie Guang n’était pas vraiment un playboy gâté et ne ferait pas de scène pour une telle affaire.

Wang Zheng raccrocha. « Eh bien, nous avons de la chance. Il y a un endroit qui peut accueillir 10 personnes. »

Raston et Lie Guang se regardèrent. Raston toussa sèchement. « Euh, vraiment ? »

« Probablement pas une erreur. Mon amie est plutôt fiable. » Déclara-t-il avec un regard significatif sur Lie Guang.

Lui aussi préférait garder les choses au calme. Il dédaignait ceux qui se tenaient avec un air de supériorité, comme Achilles et Lear.

Raston tapota Lie Guang. « T’as vu ça ! Cela s’appelle cacher son jeu. »

« Ha ! Je ne te l’ai pas dit plus tôt ? Ma sœur parle toujours de toi, elle doit vouloir te grimper dessus. » Déclara Lie Guang.

Wang Zheng et Raston le savaient bien. Il se vantait toujours trop.

« Essaye de dire cela devant de Lie Xin. »

« Héhé, laisse tomber. Je veux bien vivre encore quelques années au moins. » Objecta rapidement Wang Zheng.

Les trois se mirent à rire joyeusement.

Comment Lie Guang pouvait-il penser à Wang Zheng comme un joli garçon ? Raston l’admirait. S’il gardait toujours le nez haut face à une telle performance brillante dans les qualifications préliminaires de l’IG, alors il était vraiment un idiot.

Bien sûr, Lie Guang ne considérait pas Wang Zheng comme une menace en compétition. Peu importe comment on regardait cela, quel que soit l’IG, les roturiers pouvaient tout au plus participer. Ils ne pouvaient pas se permettre de jouer. Surtout lui car son cœur n’était pas dans le jeu. Parce qu’il pouvait voir au travers de tout cela, il manquait de motivation. Les gens changeaient avec le temps. Sa perte précédente était tout simplement une évidence – lui aussi pensait vraiment qu’il devait faire quelque chose.

Devenir mature était un jeu de son monde intérieur.

Les choses s’arrangeaient quand les conditions seraient réunies. Au moins, il avait déjà fait tout ce qu’il voulait faire.

« En fait, je t’envie assez. Pendant que nous nous débattons, tu profites de la vie gratuitement. Tes activités quotidiennes décontractées sont passionnantes pour moi. » Plaisanta Raston.

« Hé, Wang Zheng, tu as vu ça ? Ne te laisse pas berner par l’apparence studieuse et droite de celui-ci. Il a toutes sortes de passe-temps de malade. » Rétorqua immédiatement Lie Guang.

Bien que ne connaissant pas particulièrement Wang Zheng, aucun d’eux ne le considérait comme un étranger.

« On est arrivé. C’est l’une des villas de la famille Lie à Jippu. C’est un peu vieux et petit, mais passable. »

La porte de la voiture magnétique s’ouvrit. Wang Zheng avait envie de renifler. Seigneur, c’était ce qu’ils appelaient petit ?

Raston ne put pas résister. « Parfois, je veux juste trouver du fil et une aiguille pour coudre ta bouche. Wang Zheng, pas besoin de faire de manières avec lui. Nous sommes ici pour piller tout ce qu’il a. »

« Raston, il n’est pas sage d’intimider mon frère devant moi. » La voix de Lie Xin flotta.

À l’IG, ils s’étaient habitués à la formidable force de Lie Xin, mais ici, ils la voyaient en tenue décontractée. Ses jambes fines, son derrière rebondi, cette paire de seins éclatants… Son corps entier débordait de la sensualité de la jeunesse.

« Qu’est-ce que c’est que cette tenue sexy, Lie Xin ? Essayes-tu de nous séduire ? » Dit Raston.

« Tout dépend si tu en vaux la peine. » Dit Lie Xin en battant des cils. Elle était époustouflante, mais certainement du genre rose-avec-des-épines. Des épines vénéneuses qui plus est.

« Wang Zheng… n’a pas besoin d’être présenté, je suppose. »

Lie Xin l’observa de la tête au pied. « Wang Zheng, que dirais-tu d’un marché ? Tu demandes à Zhang Runan de rester avec moi et tu peux donner tes conditions. »

Wang Zheng se tapota le nez en réfléchissant. Pour qui le prenait-elle, un trafiquant d’êtres humains ? « Dans cette affaire, je suis impuissant, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas moyen. »

« Oh ? »

« Tu pourrais venir à l’Ares College, je pense que Sœur Nan consentirait à être ton amie. »

Raston et Lie Guang éclatèrent de rire. Elle considérait Wang Zheng comme un ami, mais leurs rires avaient aigri la plaisanterie.

Lie Xin fixa Wang Zheng du regard. « Je vais te laisser tranquille car tu es un invité. »

Raston trouva cela curieux. Logiquement, Wang Zheng devait être un roturier, même si ses capacités étaient respectables. Pourtant, il n’était pas perturbé par cette situation, ce qui était remarquable.

« Ne dis pas ça, Lie Xin. Je dénonçais juste Lie Guang. Ce misérable a dit qu’il nous inviterait à regarder un concert, mais il n’a pas assuré. Heureusement, Wang Zheng a réglé la question. Est-ce que tu veux venir ? 10 places, c’est bien plus que suffisant. »

Wang Zheng se sentit perplexe. Au cours de l’entraînement à l’IG, Raston avait toujours été un adepte des règles. Peut-être était-il trop sensible récemment, mais même si le regard de Raston ne trahissaient rien, il semblait en quelque sorte fasciné par Lie Xin.

Se pourrait-il qu’il l’aime ?

Il y avait plusieurs types de gars. Lie Guang était du genre extraverti, Wang Zheng était du genre mélancolique et Raston ne pouvait être classé que comme le type sans personnalité.

En général, les filles aimaient Lin Huiyin, mais Lie Xin était une exception. « Je ne comprends pas pourquoi tout le monde aime cette gamine. Seules ses dernières chansons montrent un léger soupçon de promesse. »

« Ma sœur, tu dois vivre avec ton temps. Ne pense pas toujours à conquérir le monde, tu dois parfois te détendre aussi. »

Lie Guang se moquait vraiment de n’importe qui.

Lie Xin lui lança un regard noir à et fit un geste signifiant ‘s’il te plaît’. Les gens ordinaires n’oseraient même pas entrer dans la maison de la famille Lie.

Au moment où l’hôte et les invités étaient assis, les femmes qui attendaient apportèrent des feuilles de thé parfumées. La famille Lie avait clairement une excellente histoire pour que de telles habitudes soient ancrées depuis la naissance.

« Wang Zheng, j’ai entendu dire que la deuxième phase allait commencer. Tout le monde est occupé avec un entraînement spécial en prévision de damer le pion des étudiants d’Ares. Êtes-vous préparés ? » Demanda Lie Xin.

Lie Xin semblait toujours être une fille et elle possédait un charme illimité. On disait que les filles Lie étaient toutes comme elle, les mâles ordinaires ne pouvaient alors pas espérer les attirer.

Wang Zheng savourait le célèbre thé au Chrysanthème de Feu de Mars. La saveur était en effet spéciale et le thé contenait un fil d’essence de feu. C’était subtil. Peut-être que seul celui possédant une affinité avec un tel pouvoir, comme Wang Zheng, pouvait découvrir sa présence. Bien qu’il n’ait pas d’utilisation particulière, il pourrait probablement préparer le corps avec une accumulation suffisante.

« J’ai terminé l’entraînement. L’école a récemment acquis quatre nouveaux Mechas, et cela ne fait jamais de mal de se préparer. »

Lorsque Wang Zheng eut fini de parler, les trois autres furent stupéfaits.

« Pourquoi vous me regardez comme ça ? »

Ils se regardèrent entre eux avec consternation. Raston demanda avec agitation : « Le Collège Ares est-il si pauvre ? D’autres collèges préparent normalement des dizaines de Mechas, et je crains qu’une telle extravagance ne soit courante. »

Wang Zheng se fendit d’un doux sourire. « Les Mechas ne sont que des machines. C’est le manipulateur qui compte. Tant que le modèle de base est là, c’est suffisant. Le reste dépend des capacités. »

Les paroles de Wang Zheng avaient été prononcées avec douceur, mais elles dissimulaient la profondeur de son agressivité. Il affrontait Raston et les autres plein de confiance.

« Oh, alors nous sommes vraiment impatients de voir cela ! » Dit Lie Xin.

Après le brillant spectacle de la première phase, l’Ares College recevait plus d’attention. Tout le monde n’avait ménagé aucun effort dans la préparation de la deuxième phase, que ce soit la famille Lie, la Lune ou ailleurs. On pensait à l’origine que la Terre traiterait cela plus sérieusement…

« Ne mentionnons plus cela. Ce n’est pas facile de venir sur Mars. As-tu préparé un itinéraire ? Wang Zheng et moi sommes très intéressés par la Secte Sage. »

Venir sur Mars et ne pas visiter la Secte Sage était le plus grand regret qu’une personne puisse avoir.

La Secte Sage avait une grande signification pour le Système Solaire, un peu comme la façon dont Atlantis avait une grande signification pour l’ensemble de l’humanité. Tous deux étaient des légendes vivantes.

« Héhé, tout dépend de ton destin maintenant. » Déclara Lie Guang.

 

À l’Ares College, même si Wang Zheng n’était pas là, Zhang Shan, Meng Tian et Zhang Runan suivaient un entraînement encore plus exténuant et spécialisé. Surtout Zhang Shan – cette performance de dernière minute dans la troisième étape ne comptait pas beaucoup. Peu importe la qualité du contrôle spatial, une force militaire était nécessaire pour le soutien. La deuxième phase décidait de la victoire et de la défaite. Ayant changé de système, Zhang Shan n’avait pas d’autre option.

Zhuo Mu était devenu encore plus strict dans son régime. Entraînement de puissance et d’endurance le matin, entraînement Mecha l’après-midi. Il avait également commencé les tactiques de combat.

Le Demon Wolf Type V était piloté par Zhuo Mu. Il agissait comme l’adversaire de tout le monde. Autrefois, c’était un personnage qui avait secoué la scène. Bien qu’il ne soit plus à son apogée, son expérience demeurait. C’était ce que Zhuo Mu voulait enseigner aux étudiants.

BANG…

Le Beast type III de Zhang Shan fut jeté en arrière. Il ajusta discrètement sa position et était sur le point de reprendre la charge lorsque la voix de Zhuo Mu résonna.

« Arrête ! »

Si les boucliers étaient épuisés de 10 % ou plus, persister entraînerait des dommages durables.

Zhang Shan était impatient d’y aller, mais s’arrêta néanmoins. Dans son esprit, le souvenir de la bataille était frais. C’était insupportablement revigorant.

Bien qu’il ait mangé la poussière de Zhuo Mu, le sentiment de bataille était une drogue addictive.

« Pas mal. Tu commences à t’habituer à manœuvrer le Mecha de la série Beast, mais tes actions de combat sont encore trop évidentes. Elles seront facilement prédictibles. Réfléchis bien à la façon dont tu vas cacher tes intentions… »

« Je comprends. Merci, Instructeur. »

Zhang Shan abandonna avec nostalgie le contrôle du Beast de Type III à Luomu pour reconstituer les boucliers, entretenir et vérifier les pièces et évaluer les dommages subis.

« Meng Tian, c’est à toi. »

Au combat, Meng Tian utilisait le Hunter Type III, spécialisé dans les attaques à longue portée. Dans ce champ de pratique, elle ne pouvait pas démontrer tout son fort, mais les conditions d’un champ de bataille étaient inconstantes. Même un Mecha sniper devait inévitablement se battre à courte portée.

Le Demon Wolf Type V de Zhuo Mu bondit immédiatement en avant. Bien qu’il ait pris sa retraite et qu’il soit âgé, il était expérimenté et compétitif. Contre Zhang Shan, c’était une bataille de mouvement. Mais contre Meng Tian, il chargea directement pour s’engager rapidement dans une bataille à courte portée.

La réponse de Meng Tian était calme. Elle recula systématiquement, prenant autant de distance que possible. Dans le même temps, elle utilisa son fusil laser pour réprimer les mouvements du Demon Wolf Type V et refouler son avance, en attendant sa chance de contre-attaquer.

« Le schéma n’est pas bon. »

Zhang Runan secoua rapidement la tête. Bien qu’elle soit relativement inexpérimentée, elle avait un sens inné et vif de la bataille. Les actions de Zhuo Mu la harcelaient clairement. Le Demon Wolf Type V devrait être capable d’une vitesse plus élevée.

BANG…

Zhuo Mu saisit sa chance. Il simula une retraite, puis doubla en arrière avec une soudaine accélération de vitesse pour sauter dans sa plage effective.

BANG !

Le bord de la dague du Demon Wolf s’enfonça profondément dans le bouclier énergétique du Hunter Type III. Pourtant, le Demon Wolf se retenait clairement. Il coupa exactement 10% de l’énergie du bouclier, puis Zhuo Mu bascula vers l’arrière pour se désengager.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *