Tempest of the Stellar War – Chapitre 221

« Ahem, êtes-vous toutes habituellement si généreuses ? » Dit Wang Zheng. Il semblait vraiment chanceux.

« Ai Rui est sans vision à long terme. Ne la regarde pas s’il te plaît. »

Wang Zheng était sans voix. Il ne voulait pas regarder en premier lieu.

La chambre de Meng Tian était sans aucun doute très propre et soignée. Même si elle n’était pas atteinte de mysophobie, les filles glacées étaient généralement très organisées.

« Enlève tes vêtements. » Déclara Meng Tian d’un ton léger.

Wang Zheng était stupéfait. Il regarda Meng Tian, perplexe, et croisa les bras devant sa poitrine. Il dit d’une manière exagérée : « Toi… qu’est-ce que tu penses me faire ? »

Meng Tian grinça des dents. Qu’est-ce que c’était que ça ? Elle avait espéré qu’il comprendrait mieux.

« Es-tu stupide ? Pour réaliser la synchronisation, nous devons faire tout notre possible pour réduire la distance entre nous. Moins il y aura de barrières entre nous, mieux ce sera. Retire simplement ta chemise. Ça fera l’affaire. »

Meng Tian n’avait d’autre moyen que de l’expliquer elle-même.

L’Académie X avait une rumeur peu orthodoxe selon laquelle le moyen d’obtenir une synchronisation maximale était de le faire à un moment d’excitation extrême. Cela pourrait aider à réaliser une percée dans les limites.

Cependant, il était évident qu’il n’y avait aucun moyen de savoir si c’était vrai ou faux. Ce type de synchronisation ne pouvait être initié que par des personnes possédant de très fortes Capacités X. La capacité de Meng Tian n’était pas assez forte, mais pour Wang Zheng, il n’y avait pas de meilleure alternative.

Meng Tian enleva sa veste, montrant sa peau claire. « Concentre-toi. La période initiale de synchronisation est la plus efficace. Une fois que la sensation devient mémoire musculaire, tu perdras la chance. » Dit-elle d’une manière formelle. Les deux n’étaient pas des indécis. L’expression de Wang Zheng devint sérieuse. S’il se mettait à être timide maintenant, il ne serait pas différent d’une fille.

Après avoir croisé les jambes, ils s’assirent les bras levés. Les paumes de Wang Zheng se pressèrent sur celles de Meng Tian. Ses mains étaient froides comme d’habitude, plus froides que la température normale du corps humain.

« Commençons ! » Dit Meng Tian. Elle prit une profonde inspiration et ferma les yeux.

Bang…

Meng Tian commença à luire d’une couleur bleu clair. C’était purement une démonstration de la Capacité X. C’était une indication d’une initiation de synchronisation du plus grand effet.

Instantanément, Wang Zheng sentit sa température corporelle chuter. Il ne ferma pas les yeux et fut choqué par ce qu’il vit.

C’était comme s’il pouvait voir le flux de la Capacité X et sentir comment la source d’énergie de la Capacité X se déclenchait de sa tête avant de circuler rapidement vers le reste de son corps.

La tête était le point de déclenchement. Le prochain point de déclenchement n’était pas le cœur mais près de la région de l’abdomen – le Dantian.

Ce genre de théorie venait de son père. Quand il était plus jeune, il se demandait constamment ce que pouvait bien être le Dantian ? Quel point d’acupuncture merdique ? Tout cela avait sonné comme un non-sens, mais en ce moment, Wang Zheng pouvait sentir l’énergie traverser directement cette région.

Ces deux points formèrent un axe, libérant ce pouvoir magique.

Dans le monde de Wang Zheng, il connaissait trois concepts qui lui étaient liés.

Le premier concept était la Technique Duping qui avait été transmise dans sa famille depuis des générations. C’était une méthode de respiration qu’il avait utilisée dès son jeune âge. Elle mentionnait également des points d’acupuncture qui étaient à l’origine de l’énergie. Wang Zheng n’avait jamais cru sérieusement à ces points d’acupuncture énergétiques auparavant, y compris à ces descriptions de l’harmonisation de son corps à la nature. Wang Zheng estimait que ces choses ne faisaient que tromper les vieillards riches qui voulaient gagner l’immortalité.

Le deuxième concept était les cinq éléments – Terre, Mer, Feu, Vent et Espace – qui provenaient du Rubik’s Cube. Wang Zheng avait pu ressentir les éléments de façon vivante.

Le troisième était la Capacité X, également la principale forme de pouvoir dans le monde d’aujourd’hui.

Mais pour conclure, Wang Zheng sentit soudainement que la technique de Duping de son père était vraiment la réalité. La vraie force était atteinte lorsque le corps était parfaitement en phase avec l’univers.

Théoriquement, Wang Zheng estima que tout cela était très simple. Il pouvait le sentir et le réaliser.

Cependant, pourquoi était-il incapable de l’utiliser ?

D’un autre côté, Meng Tian était dans une situation totalement différente. Elle avait réussi à réaliser la synchronisation !

Cependant, la situation dépassait son imagination. En tant qu’initiatrice, sa Capacité X était évidemment beaucoup plus forte que celle de Wang Zheng. Mais au moment où ils s’étaient synchronisés, sa Capacité X avait été contenue par un océan de puissance.

Il faisait chaud, comme si elle était devenue un nouveau-né.

« Comment se fait-il que ce soit une fille ? Comment les filles peuvent-elles devenir de bons soldats ? »

« Ayons un fils. Notre famille Meng sert dans l’armée depuis des générations. »

« Non, ma fille sera certainement le plus excellent soldat ! »

« Xiao Tian, sortons et allons jouer. »

« Xiao Tian, es-tu une fille oui ou non ? Allons faire du shopping pour acheter de beaux vêtements, d’accord ? »

Dès son jeune âge, Meng Tian avait travaillé très dur et faisait de son mieux pour faire tout ce qu’on attendait d’elle. C’était peut-être vraiment le pouvoir au sein de la lignée de la famille Meng qu’elle avait éveillé. Elle pouvait se rappeler clairement comment son père avait souri si joyeusement ce jour-là. Enfin, il pouvait commencer à se sentir fier de sa fille.

Meng Tian avait tellement espéré que le sourire de son père n’était pas dû à la Capacité X, mais à cause du cadeau d’anniversaire qu’elle s’était fait.

Wang Zheng ouvrit les yeux. Il ne voulait pas voir ces images, mais il les ressentait toujours. Tout le monde disait que chaque famille avait ses propres problèmes, même Meng Tian, qui était la beauté glacée la plus célèbre de l’école. Elle avait toujours l’air de ne se soucier de rien, mais qui aurait pensé que son moi intérieur était si délicat ?

Sans le savoir, le visage de Meng Tian était couvert de larmes. Ses souvenirs d’enfance refaisaient surface comme si le temps revenait en arrière.

Quand elle ouvrit les yeux, elle vit une paire d’yeux inquiets.

Elle fut stupéfaite pendant un moment avant de reprendre conscience. Elle pouvait sentir les larmes sur son visage.

Wang Zheng agita rapidement ses mains. « Je n’ai rien fait. »

Merde, si quelqu’un entrait et voyait cette situation, il aurait du mal à s’expliquer.

Meng Tian tendit la main et soudain, il y eut des rayons de lumière bleue. La température ambiante chuta immédiatement. Wang Zheng ne put pas retenir un éternuement.

« Ça… Comment est-ce possible ? » Dit Meng Tian. Elle était choquée.

« Pourquoi ? Est-ce que ça va ? » Wang Zheng était choqué. Il ne devrait pas y avoir d’effets secondaires. Le monde spirituel était très mystérieux. Parfois, un mouvement involontaire pouvait avoir des effets très désastreux.

« Ma capacité s’est beaucoup renforcée. Je pense… J’ai monté d’un niveau. Qu’en est-il de toi ? Comment te sens-tu ? »

À l’Académie X, le classement des Capacités X était clair et précis.

« Félicitations, félicitations. On dirait que je suis destiné à travailler pour le bien des autres. » Wang Zheng haussa les épaules.

Il n’avait rien gagné une fois encore.

« Ce n’est pas vrai. Ça ne peut pas être ça. J’ai ressenti un pouvoir très fort de ta part. Tu es déjà éveillé et c’est juste que tu ne sais pas quelle est ta capacité ? » Demanda Meng Tian.

« Pas possible ! Vraiment ? Ne me dis pas que ma capacité est d’aider les autres à améliorer leurs capacités. »

Wang Zheng était un peu sans voix.

Il se rappela soudain du temps où ils avaient dû attiré les Zergs Cerveaux. Le groupe des trois d’Europa avaient pu résister aux insectes à cause de son contact.

C’était trop déprimant. Wang Zheng voulait une Capacité pour combattre.

Meng Tian réfléchit calmement pendant un moment, puis secoua légèrement la tête. « Non, la capacité de renforcer les autres n’est pas comme ça. C’est plus comme si ta capacité était si forte qu’elle débordait vers l’extérieur. Non seulement cela, ta capacité devrait être de meilleure qualité que la mienne. À ton contact, ma capacité semble être nourrie. »

Meng Tian regarda Wang Zheng comme si elle regardait un tonique revigorant.

Wang Zheng ne savait pas s’il fallait rire ou pleurer. « Si tu le dis ainsi, je suis encore plus triste maintenant. C’est comme si j’étais devenu une station d’approvisionnement ; celui qui a faim peut venir prendre deux bouchées de moi. »

Entendant la description intéressante de Wang Zheng, Meng Tian ne put pas retenir son rire. Les larmes étaient toujours sur son visage. En la regardant, l’esprit de Wang Zheng devint vide pendant un moment avant de la féliciter sincèrement pour sa beauté.

Le visage de Meng Tian devint rouge. « J’étais censée t’aider, mais maintenant c’est moi qui reçois de l’aide. Ta situation est vraiment spéciale, je réfléchirai aux moyens de demander autour de moi. »

« Ahem, ça ira. Je suis une personne optimiste. Au moins, je ne suis pas sans potentiel, pas besoin de me débarrasser des attentes de ma famille. » Dit Wang Zheng sans réfléchir.

« Tu as vu ce que je pensais ! » Dit Meng Tian. Elle était stupéfaite. Combien avait-il vu, qu’est-ce qu’il avait vu, était-ce tout ?

Wang Zheng agita rapidement ses mains. « Je n’ai vraiment pas vu grand-chose. »

« Tu n’as pas vu grand-chose ? Cela signifie que tu as vu quelque chose ! Wang Zheng ! »

« Ahem, wow, il fait si beau. Euh… Ah ! Il y a superman qui vole à l’extérieur ! » Dit Wang Zheng bruyamment en pointant du doigt le paysage à l’extérieur.

Meng Tian se retourna pour regarder et Wang Zheng s’enfuit à toute vitesse. Sur les trente-six stratagèmes de la guerre, la fuite était la meilleure option.

En fait, il avait tiré quelque chose de cette expérience. Ils pouvaient tous ressentir sa puissance. Cela signifiait que sa Capacité existait, et c’était juste qu’il n’avait pas encore trouvé la bonne façon de l’utiliser.

Ça devrait être le chemin. Il avait un talent si invincible, et il était également l’atout majeur de l’équipe. Comment pourrait-il ne pas avoir de potentiel ?

Le visage de Wang Zheng se fendit d’un large sourire. Il avait finalement fait quelques progrès dans la résolution du problème qui le troublait ces derniers temps.

En regardant par la fenêtre, Meng Tian fit un sourire sincère en regardant Wang Zheng sauter énergiquement. Il semblait qu’elle doivent demander à un expert concernant ce problème.

…Essayait-elle de le séduire tout à l’heure ?

Du Qingqing lui avait toujours dit que dans cette génération, les filles devaient être proactives pour réaliser une percée dans la relation entre hommes et femmes. Ou bien, avec le temps, ils deviendraient vraiment de simples amis. Comme An Mei, elle agissait si rapidement. Donc, si elle voulait prendre une avance dans cette compétition avec Ye Zisu, elle devait agir non seulement rapidement mais efficacement.

Mais pour aller de l’avant… Meng Tian ne savait vraiment pas comment. Elle se regarda dans le miroir. N’était-ce pas assez attrayant ?

Parfois, ce gars était vraiment lent. En fait, Wang Zheng n’était pas différent de ce type qui allait au dortoir des filles pour réparer les ampoules. Tous deux ne voyaient pas l’intérêt de leurs actions.

Wang Zheng, qui était de retour dans son dortoir, ne réfléchit pas trop. Après s’être calmé, il se rendit compte qu’il avait en fait réalisé une percée.

La Capacité X était en fait la capacité du cerveau. Bien qu’il ne sache pas si c’était à cause du Rubik’s Cube ou si cela préexistait naturellement, il était beaucoup plus fort que la normale dans cet aspect.

Cela fit que ses parents manquaient encore plus à Wang Zheng. Même s’il avait toujours senti que son père était un grand escroc, à certains égards, son père était très sérieux. Par exemple, la supervision de son style de respiration et ce marmonnement constant des canaux corporels. Avait-il fait tout cela exprès ?

Revenant au sujet, ses deux parents l’avaient quitté après avoir rencontré le Vieux Marchand. Il n’avait également aucune idée de la situation de leurs voyages dans l’espace.

Chacun avait sa propre vie. Wang Zheng était déjà très reconnaissant que ses parents lui aient donné naissance et l’aient élevé. Il espérait que ses parents pourraient poursuivre la vie qu’ils voulaient, et il ne les laisserait certainement pas tomber.

Au moins… si son père revenait, il n’aurait plus besoin de duper personne.

Technique de Régression Primordiale.

Pendant tout ce temps, l’entraînement de Wang Zheng avait été régulier comme le fonctionnement d’une machine, mais aujourd’hui, il avait vécu une expérience unique.

C’est peut-être la mémoire de Meng Tian qui avait suscité ses sentiments. Son enfance lui manquait également. Il se rappela tant de choses qui s’étaient produites quand il était jeune. Alors qu’il se remémorait, il ne put retenir un sourire sincère.

Les effets de la Technique de Régression Primordiale émanant de ses os étaient similaires à sa technique de respiration, mais il pensait que la technique de respiration Duping de son père était plus adaptée au corps humain.

La présence du Qi.

S’il combinait Esprit et Qi, quelle serait la situation ?

Wang Zheng laissa instinctivement son esprit s’enfoncer plus profondément. La Technique de Régression Primordiale opérait non seulement sur le corps mais aussi sur la fusion avec la nature.

Bang… (Bourdonnement)

Il sembla y avoir une explosion de lumière blanche.

À ce moment, Meng Tian était toujours agréablement surprise par sa propre percée et le regard stupide de Wang Zheng quand il s’était enfui. Soudain, elle sentit une énergie monter en elle.

C’était… c’était sa Capacité X ?

Comment cela était-il possible ?

La portée de la Capacité X était très petite, mais comment cette énergie explosait-elle comme un ouragan ?

Zhang Runan dessinait une œuvre d’art à proximité. Quand elle dessinait, elle était entièrement concentrée, comme si elle projetait tout son esprit dans l’activité. C’était sans aucun doute une façon de s’entraîner pour que Zhang Runan atteigne un état de zen. Plus elle était concentrée, plus vite elle pouvait se mettre dans l’ambiance.

Soudain, il y a eu une forte vague d’énergie qui l’amena à mal dessiner un endroit. Elle sortit de son état de concentration et se leva soudainement, effrayant les autres élèves qui apprenaient à dessiner. Lorsque le chef de club dessinait, elle était tellement concentrée au point que même les orages ne la dérangeraient pas. Qu’est-ce qui lui a fait perdre son calme ?

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *