Terror Infinity – Tome 2 Chapitre 3-2

Zheng regarda tout autour de lui. « Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais amener les Aliens sur Terre? Même si nous ne venons pas de cette dimension, même si ça peut nous permettre de vivre quelques années en plus… Je ne peux pas faire ça. Je ne peux pas. »

Puis il hésita, il avait été sur le point de dire qu’il se battrait jusqu’à son dernier souffle même s’il était le dernier survivant mais il n’était pas arrivé à dire cette dernière phrase. Il avait toujours peur de la mort, tout au fond de lui.

Xuan hocha la tête. « Tu penses sans doute que le second plan est complètement fou. Même si les conditions sont réunies, je pense que le deuxième plan est plus sûr. Cela dit il y a des défauts, si on ne peut pas faire quelque chose à propos de ces failles alors il y aura une possibilité d’échec. Tout d’abord, l’histoire du film a été changée par Dieu et on ne peut donc pas garantir que les gouvernements terrestres n’abattront pas le vaisseau avant qu’il n’atteigne la Terre. Vous vous imaginez bien qu’avec leurs technologies, ils en sont complètement capables. »

« Ensuite, je m’inquiète à propos des murs isolateurs. Je me demande s’ils peuvent effectivement piéger les Aliens, vu que leur sang est si hautement corrosif. Dans Alien Résurrection, ils utilisent leur sang pour s’échapper de leurs cages. S’ils utilisent la même stratégie ici, j’ai bien peur qu’à notre réveil la première chose qui nous attende soit un trio de monstres, près à nous sauter au visage. »

Zero demanda d’un air froid: « Alors pourquoi est-ce que tu suggères ce plan s’il a tant de défauts? »

Xuan agita la main pour calmer Zéro. « Même s’il a des failles, c’est le plan le plus sûr. Vous devez vous rendre compte qu’une fois qu’on aura choisi le premier plan, nous allons devoir nous battre contre les Aliens en face à face et aucun mur ne nous sauvera si on échoue, l’échec signifiant la mort. Et de plus, nous allons devoir prendre ces risques à de nombreuses reprises. Est-ce que vous êtes confiants en notre capacité à tuer tous les Aliens, puis la Reine? »

Kampa dit: « Il y a un proverbe Chinois: « vis en héros, meurt en… héros fantôme.». Quelque chose comme ça.  Je ne veux pas que mon futur soit donné au hasard. Qu’est-ce qu’il se passe si on ne peut pas se réveiller? Par comparaison, je préfère être maître de mon destin. Même si je dois mourir, je mourrai en me battant! Je ne vivrai pas en ayant parié ma vie sur un coup du hasard! »

Il devint de plus en plus agité au fur et à mesure qu’il parlait au point que les dernières phrases prononcées le furent en Russe. Xuan fut obligé de les traduire pour le reste du groupe.

Jie hocha immédiatement la tête. « Je pense aussi que nous devrions choisir la situation où nous avons le contrôle des événements. Même si c’est dangereux, nous serons en contrôle de la situation, nous ne dépendrons pas de notre chance pour survivre. »

Les autres hochèrent la tête en silence. Xuan soupira. « Bon, d’accord. Alors je suggère que l’on vote. Je pense que c’est le moyen le plus équitable de décider de ce que nous allons faire. »

Le résultat fut surprenant. Même si finalement le vote fut en faveur du premier plan, seul quatre personnes votèrent pour: Zero, Kampa, Zheng et Jie. A part Xuan et Shuai qui votèrent contre, Lan aussi vota pour l’hibernation.

Xuan lâcha un second soupir. « Puisque nous avons décidé de nous battre, alors je vais respecter votre décision. Nous allons affronter les Aliens ensembles. Tout d’abord, Zheng, peux-tu sortir toute la nourriture que tu as prise? Je pense que tout le monde est affamé maintenant. »

Zheng ria puis se concentra sur son Qi. Il avait un peu récupéré depuis sa course effrénée, même si c’était loin d’être suffisant pour un combat.

Quelques secondes plus tard, des boites de biscuits, de pain, de viande séchée et d’eau apparurent sur le sol. Une fois la nourriture sortie, Xuan fut le premier à s’approcher. Il ouvrit quelques boites puis compta le nombre de bouteilles d’eau. « Il y a suffisamment de nourriture, si on se restreint un peu on peut survivre une semaine, mais je suggère que l’on distribue tout ça pour tenir trois jours, comme ça nous serons au maximum de nos capacités pour nous battre. »

Lan faisait tout son possible pour éviter le regard de Zheng depuis qu’elle avait voté pour le deuxième plan. Dans ce genre de circonstances gênantes elle se serait normalement caressé le front, par habitude mais elle avait désormais un trou dans l’épaule. Elle ne s’en était pas rendu compte pendant qu’elle courait, à cause du stress et de l’adrénaline mais une fois calmée la douleur commençait à se faire sentir.

Elle se toucha gauchement le front de l’autre main et dit: « Pourquoi ne pas diviser les rations pour tenir sept jours? Si on réussit à isoler puis piéger les Aliens, on pourra trouver un chemin sûr jusqu’aux cuisines. Alors, on aura peut-être même pas à se battre, on pourra simplement attendre qu’ils meurent de faim! »

Les autres regardèrent Xuan avec confusion, l’air de se dire qu’effectivement, ce plan était viable. Xuan leur répondit avec un sourire amère: « J’y ai aussi pensé mais plusieurs raisons m’ont fait abandonner l’idée d’un affrontement prolongé. Tout d’abord, on ne sait rien de la structure biologique d’un Alien. Et si ils étaient similaires aux animaux que l’on peut trouver dans certains déserts sur Terre qui peuvent hiberner sans nourriture ni eau? Alors on n’aura aucune chance de durer plus longtemps qu’eux. Au contraire, il même possible que nous finissions par mourir de faim nous-même! »

« Ensuite, combien de personnes avons nous ici? Sept. Je me souviens que quand je me suis réveillé, nous étions quinze. Où sont passé les huit autres? Ou plutôt, pour être précis, où est passée la chair de leur corps? Ensuite, ajoutons à cela les corps des personnages du films et je pense que toute cette nourriture est bien plus que suffisante pour que les Aliens réussissent à maintenir un certain niveau d’activités pendant un long moment. »

« Enfin, et c’est le point le plus important, je ne veux pas pousser les Aliens jusqu’au désespoir. Si on réussit effectivement à les piéger et à les affamer, est-ce que vous pouvez être sûr qu’ils ne vont pas se mettre à utiliser leur propre sang pour faire un trou dans les murs? Ainsi je préfère que nous soyons tous en forme et bien nourris, puis que nous affrontions les Aliens rapidement. C’est la meilleure stratégie que j’ai trouvé. »

Zheng prit une grande respiration. « Si on réussit à survivre à ce film… Alors tu auras le plus de mérite, Xuan. Qu’est-ce que tu as d’autre en tête? Tu peux tout nous dire, puisque nous sommes maintenant des camarades, on te fera confiance quoiqu’il arrive. »

Tout le monde hocha silencieusement la tête en regardant Xuan. Même s’ils ne voulaient pas l’admettre, il était infiniment plus intelligent que tout le monde ici. Ils avaient bien conscience de son importance dans une situation comme celle là.

Xuan sourit en entendant cela: « Pour être honnête, j’ai entendu Jie dire qu’il y aura des nouveaux à chaque film et que la qualités de ces nouveaux était loin d’être garantie. Une seule personne ne peut pas tout faire dans un film d’horreur. Si nous réussissions à survivre à ce film puis que Dieu nous envois dans des situations encore plus dangereuses, j’espère que mon équipe aura au moins le courage et la force nécéssaire pour survivre. Ma contribution sera mon intelligence, sinon tout ça n’aurait aucun sens. Parmi nous sept, six personnes sont des élites. Je suis très satisfait de cette équipe, j’espère que nous survivrons tous… ou au moins nous six. »

En entendant la dernière partie de la tirade de Xuan, Shuai se mit à rougir furieusement. Il n’était rien d’autre qu’un jeune homme normal et n’avait aucune spécialité digne d’intérêt; évidemment, il avait comprit que Xuan parlait de lui. Puis Zheng lui tapota l’épaule: « Ne t’inquiète pas, tant que tu survis, tu pourras t’entrainer et devenir de plus en plus fort. Ne perd pas espoir. »

Shuai le regarda avec gratitude, tandis que Xuan continuait: « Ainsi, pour les isoler je prévois d’utiliser… un appât! On ouvrira une section du mur puis on y attirera les Aliens un à un. Et notre appart sera… Li Shuai! »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *