Terror Infinity – Tome 2 Chapitre 6-1

La douleur s’en alla rapidement et elle se contenta de laisser Zheng dans un état d’épuisement total, outre la réouverture de sa blessure au ventre. Une fois la crise finie, Jie et Lan l’allongèrent immédiatement sur le sol, sortirent des bandages et des sprays puis le pansèrent à nouveau.

Zheng se laissa faire sans bouger, il se concentrait sur ce qu’il entendait faiblement, au loin. Quand ils eurent fini, il dit: « J’ai entendu des coups de feu, Jie, toi aussi? »

Jie se mit à écouter attentivement pendant un moment et il hocha lentement la tête. « Oui, j’entends des coups de feu… Est-ce que ça veut dire qu’ils ont réussi? Ils ont trouvé l’arsenal? »

Zheng sourit amèrement. « Ils y ont probablement trouvé des armes mais je pense qu’ils sont en train de se battre contre les deux derniers Aliens, sinon la fusillade ne serait pas aussi intense. Jie, il te reste combien de grenades? Donne les moi toutes. Lan, donne moi aussi les barres. »

Jie écarta les mains d’un air impuissant: « Aucune, je leur ai donné toutes celles que j’avais tout à l’heure. Ces salauds… »

Cependant sur le coté Lan venait de sortir de sa poche deux grenades en souriant. « Heureusement que je suis là pour veiller au grain! Qu’est ce que tu comptes faire, Zheng? Ce sont les deux dernières. »

Comme pour la contredire, Zheng sortit de son anneau deux autres grenades. Il mordit la goupille de l’une d’entre elles et l’envoya au loin dans le couloir où ils se trouvaient. Quelques secondes plus tard, l’explosion fit perdre l’équilibre à Lan et à Jie. Sans s’en soucier, Zheng murmura: « Je connais le délai avant l’explosion maintenant… »

Zheng contempla l’endroit où venait d’exploser la grenade et dit à Jie sans tourner la tête: « Vite, déchire des bandes de tissu de ton tee-shirt et attache les grenades aux barres. Assure-toi que ce soit bien solide! »

Jie retira son haut sans dire un mot et commença à le déchirer ainsi que lui avait demandé Zheng. Lan poussa un soupir en voyant cela. « Tu vas encore aller risquer ta vie? Tes blessures… »

Zheng se retourna et lui sourit: « Pas de problème. Cette explosion était bruyante, ils l’ont probablement tous entendue. Je ne sais pour les deux gros bras, mais avec l’intelligence de Xuan, je suis sûr qu’il comprendra et qu’il va faire de son mieux pour garder les Aliens concentrés sur eux. Je n’aurai qu’à me faufiler derrière eux pour les attaquer par surprise. Et tant que je réussirai à enfoncer les barres au travers de leurs exosquelettes avant que les grenades n’explosent, je leur causerai énormément de dommages. Rassure-toi. »

Lan soupira à nouveau et ne dit plus rien. Jie intervint alors qu’il attachait les grenades. « Je me suis trompé à ton propos, Zheng. Tu es particulièrement doué pour te battre. Pour reprendre mon instructeur à l’armée, tu es un combattant-né. Plus la situation dans laquelle tu te trouves est désespérée, plus ton potentiel se développera, que ce soit en combat rapproché ou en planification. »

Zheng prit les barres d’acier à Jie. Il essaya de viser avec sa main gauche puis fit la grimace. « Je ne suis pas un combattant, je suis juste quelqu’un qui veut vivre. N’importe qui dans ma situation trouverait un moyen pour s’en sortir. Si même quelqu’un comme moi peut être considéré comme un combattant-né, alors qu’est ce que sont Xuan et les deux autres? Des surhommes? »

« Tu ne peux pas dire ça. » rit Jie en lui passant la dernière barre d’acier. « Ils faisaient déjà ce genre de choses dans le monde réel et ils étaient même les meilleurs dans leurs milieux. Et toi? Tu étais juste un employé normal. Même si tu as eu de la chance avec tes améliorations, tu n’arrêtes pas de te mettre dans des situations mortellement dangereuses et d’y survivre. Mieux encore: à chaque fois tu t’y adaptes un peu plus. Tu es quelqu’un qui n’abandonne jamais! » »

« Un combattant, hein? » répéta Zheng, pensif. « Je cherche juste à survivre… »

Afin de le laisser récupérer le plus possible, Jie continua à porter Zheng sur son dos tandis que Lan portait les barres. Alors qu’ils courraient dans les couloirs, Lan murmura. « Pourquoi on doit aller les sauver? Est-ce que ça ne va pas nous mettre en danger? »

Zheng était en train de faire circuler son Qi dans son corps. Il expira et dit: « On est en danger en permanence, Lan. Si on n’arrive pas à tuer tous les Aliens alors on mourra à un moment ou un autre. C’est pour ça qu’on a besoin des capacités d’analyse de Xuan et de la puissance de feu de Zero et de Kampa.

Jie demanda alors: « Mais dans ce cas, pourquoi tu as voulu qu’on se sépare? Si on était restés ensemble alors on aurait trouvé des armes et tu n’aurais pas eu à te battre tout seul. Et je ne pense pas que Xuan nous aurait abandonnés. » (TLT: tient c’est une sacrément bonne question ça…)

Zheng soupira. « Oui, si on était restés avec eux, ils ne nous auraient pas sacrifiés. Et on aurait été en sécurité jusqu’à la mort de Zero et de Kampa… ou en tout cas Jie et moi l’aurions été. Cependant j’avais mes raisons pour partir. »

« La première est que je ne supporte pas ses méthodes, sa façon de se servir des autres comme d’outils qu’on peut sacrifier si nécessaire. La seconde raison est que je refuse de laisser quelqu’un d’autre décider de mon destin. Peut-être qu’on aurait été en sécurité au début, mais qu’est ce qui se serait passé après quelques temps? Je ne veux pas penser à comment je vais mourir, je veux penser à comment je vais survivre! En tant que camarades, je ferai de mon mieux pour les aider et les protéger. En retour j’attends d’eux qu’ils ne m’abandonnent pas quand je serai en danger. Xuan n’est pas quelqu’un comme ça, alors j’ai choisi de partir. Comme ça je peux être d’égal à égal avec lui. »

« Oui, s’il peut abandonner des camarades alors nous l’utiliserons, lui et son intelligence, sans pour autant être avec lui. Nous serons des alliés. Nous serons tout les deux indépendants et pourtant nous serons obligés de nous aider. C’est le seul moyen de coopérer avec lui que j’ai trouvé. »

Lan réfléchit un instant puis demanda: « Pourquoi est-ce qu’il ne peut pas abandonner des alliés? Quelle différence? »

Zheng sourit: « La plus grosse différence est que les alliés sont indépendants. Nous nous aiderons mais nous serons aussi capables de nous battre indépendamment d’eux. Nous ne serons pas un fardeau pour l’autre groupe et nous ne serons pas responsables s’ils font des erreurs. Des camarades forment un groupe où chacun a des talents différents qui se complètent, ils doivent se protéger les uns les autres. Je ne peux pas faire confiance à Xuan pour protéger ses camarades, alors pour profiter tout de même de son intellect, je ne peux que choisir de devenir son allié. »

« On ne peut que s’efforcer de leur faire comprendre l’importance de notre groupe après les avoir quittés, pour qu’ils nous acceptent en tant qu’alliés et non pas en tant que pièces dispensables. L’explosion de tout à l’heure était pour mesurer le délai avant l’explosion, mais aussi pour leur faire savoir… que leurs alliés sont là! » 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *