Terror Infinity – Tome 2 Chapitre 6-3

Jie ne recula pas, même quand son épaule fut transpercée. Au contraire, il poussa sa barre un peu plus profondément dans la tête de l’Alien. Il ne recula pas non plus quand le sang de l’Alien coula le long de la barre et atteignit sa main. Le sang était si corrosif que la main de Jie fut rapidement transformée en un amas de chairs, de sang et d’os.

« Ahhhh!! »

Jie fit encore un pas en avant tout en enfonçant la barre encore plus loin dans la tête du monstre; plus de sang coula sur la lance et c’était maintenant les bras de Jie que le sang attaquait. Au bout d’un moment, les os de ses avants bras devinrent visibles au milieu de son sang. Par chance, Zheng réagit avant qu’il ne soit trop tard et le poussa sur le coté. En même temps que Jie tombait, la lance fut arrachée de la tête de l’Alien et Zheng put voir que le bout était presque entièrement corrodé, seul en restait une petite portion.

Zheng appela Lan en hurlant et en même temps, il sortit de son anneau de l’eau fraiche qu’il versa sur les bras de Jie. De l’autre coté du couloir Lan se remit de son choc et courut jusqu’à Jie pour lui verser du spray hémostatique sur les avant-bras.

Alors qu’ils étaient en train de soigner leur ami, l’Alien sur le coté tomba au sol et tressauta trois fois et ne bougea plus. Le sang jaunâtre qui coulait de ses blessures, notamment de sa tête, dégageait une intense fumée blanche quand il rentrait en contact avec le sol et cette fumée envahit rapidement le couloir.

Zheng traina Jie hors de la fumée vers l’arrière du couloir puis il se remit à traiter les avant-bras de son ami. Après quelques minutes de soin d’urgence, la corrosion fut enfin stoppée. Lan et Zheng furent absolument horrifiés de ce qu’ils virent: Jie n’avaient plus que la moitié de ses avant-bras, tout le reste était littéralement parti en fumée.

Fort heureusement, Jie s’était déjà évanouit à cause de la douleur et il ne se réveilla que quand Zheng lui versa de l’eau fraiche sur les bras pour la deuxième fois. Il rit: « Mon dieu, un Alien rapporte 500 points. Tu nous avais caché ça, hein? Hehe, un petit Desert Eagle ne vaut rien, la prochaine fois j’irai tout droit m’acheter un AK-47 illimité! »

Zheng regarda silencieusement ses bras. Jie continua: « Ce n’est pas un problème. Tant que je peux retourner vers la dimension de Dieu vivant, ça ne coûtera pas grand chose de réparer tout ça. Par contre, pour le reste du film, je ne serai rien d’autre qu’un fardeau… Haha, j’ai vraiment bien fais de rester avec toi plutôt qu’avec Xuan, il serait déjà en train de m’abandonner ! »

Zheng soupira: « Ne t’inquiète pas, je ne laisserai tomber personne. Vous deux, attendez ici. N’entrez pas dans l’arsenal avant que je ne vous appelle. Et si je ne vous appelle pas… retournez le plus vite possible dans la salle de contrôle et entrez en hibernation jusqu’à ce que le vaisseau atteigne le Terre. Une fois là bas, priez pour que les gouvernements réussissent à tuer tous les Aliens et qu’aucun d’entre eux n’ait la bonne idée d’en capturer un vivant pour l’étudier. »

Après avoir fini de donner ses dernières consignes, Zheng attrapa une lance et s’en alla vers l’arsenal.

Le sang de l’Alien avait ouvert un trou massif au milieu du couloir, obligeant Zheng à longer les murs pour le contourner. Alors qu’il était à mi-chemin, quelqu’un sortit de la fumée blanche: c’était Zero qui venait à la rencontre de Zheng. Il pointait devant lui un fusil d’assaut et le coté gauche de sa poitrine avait été hâtivement bandé avec des vêtements. Le sang qui en coulait tout de même lui donnait un air terrifiant.

Zheng et Zero se sourirent amèrement l’un à l’autre: ils avaient tout les deux été gravement  blessé dans leur combat contre les Aliens. Zero regarda le trou que le corps de l’Alien avait creusé au milieu du couloir et demanda: « L’autre est mort? Vous êtes impressionnants, vous pouvez les tuer même sans arme? »

« Vous n’êtes pas non plus des bras cassés: vous avez tué l’autre, non? »

Zero baissa son arme d’un air las: « Viens dans l’arsenal, les deux autres sont à l’intérieur. »

Avant de le suivre, Zheng cria à Lan et Jie qu’il n’y avait pas de danger et qu’ils pouvaient venir. Zero eut une expression choquée en voyant les avant-bras de Jie. « Allons d’abord à l’intérieur… Il vous reste manifestement des spray hémostatiques? On va en avoir besoin, Kampa… risque de ne pas s’en sortir. »

Ils marchèrent silencieusement vers l’arsenal. En chemin, Zheng remarqua que la porte de la pièce 17 était beaucoup plus large que les autres portes du vaisseau, presque aussi large que les murs eux-même. Zheng fut horrifié de voir que malgré cette épaisseur hors du commun, un trou de plus d’un mètre de diamètre avait été ouvert au milieu de la porte par le sang acide des Aliens. Juste derrière la porte se trouvait la cadavre en pièce du dernier Alien.

« On l’a eu par chance. Cette bête stupide a essayé de rentrer avant que le trou ne soit tout à fait assez large pour qu’elle puisse passer et elle s’est retrouvée coincée dans la porte. On lui a tiré dessus non stop pendant plusieurs minutes avant qu’elle ne meure. L’autre Alien n’a pas fait la même erreur et nous n’avions aucun moyen de nous en occuper. Si vous aviez été en retard d’une demi minute, nous aurions tous été tués », expliqua Zero en marchant.

Une fois à l’intérieur, Zheng vit tout de suite Kampa et Xuan. Le premier était allongé sur le sol et ne bougeait pas, un trou massif dans la poitrine. D’après la forme de la blessure, il était évident que c’était un coup de queue d’Alien. Le second était debout contre un mur, épuisé, l’air hagard mais indemne.

Parmi tout les survivants de ce film, Xuan était celui qui avait le moins souffert. A part quelques tâches de sang sur sa chemise – qui du reste ne provenaient pas de lui – il était exactement dans le même état que quand il était arrivé.

« Je ne m’attendais pas à ce que les Aliens soient aussi puissants » déclara Xuan avant que personne ne puisse dire quoi que ce soit. Il les regarda silencieusement. « C’est mon erreur. Les Aliens n’ont jamais vraiment affronté des humains armés en face à face dans les quatre premiers films et cela m’a poussé à les sous-estimer. Si même les Aliens normaux sont aussi mortels alors je n’ose pas imaginer comment sera la Reine. Peut-être que nous sommes vraiment… »

Zheng l’ignora et alla soigner Kampa. Il sortit les sprays hémostatiques qui lui restait ainsi que des bandages et de l’eau. Après plusieurs minutes, il réussit à stopper l’hémorragie ; cependant Kampa avait l’air si faible qu’il était susceptible de mourir à n’importe quel instant.

« Alors allions nous. Vous êtes une équipe et nous aussi. Nous ne pourrons pas nous trahir et de toute façon nous n’aurons aucun moyen de nous trahir. Bien sûr tu peux dire non ; mais je refuse que tu nous manipules ou que nous soyons camarades. Ton intelligence et tes talents de stratège sont impressionnants et j’en ai effectivement besoin. D’un autre coté, tu as aussi besoin de nos capacités de combat et de notre connaissance de ce monde. Nous avons tout les deux besoin de l’autre. Choisi. »

Xuan se mordit pensivement le doigt, regarda longuement Zheng puis dit: « Ok, je suis d’accord avec ce que tu proposes mais je me dois de préciser quelque chose: si tu n’es pas capable de suivre mes plans, je t’abandonnerai au nom de la majorité! »

« D’accord, et moi je te sauverai! » dit Zheng en souriant froidement. « Je te sauverai pour ton intelligence! »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *